Partagez | .
 

 Premier jour à l'académie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Premier jour à l'académie    Sam 3 Sep - 19:16


Monde cruelle


Je suis là


Mon cœur battait si fort que je le sentais se fracasser contre ma cage thoracique, mes jambes étaient engourdirent et il m’était difficile de respirer. Ma course folle n’aboutissait à rien dans ce chemin si sombre entouré d’arbre qui pleurait leurs feuilles. Une forêt sans issue. Mais qu’est-ce que je fuyais autant. Je ne pouvais m’arrêter même si je n’en pouvais plus, la peur serrait mon cœur et mon âme voulait s’échapper. Je fus obliger d’arrêter ma course sur le bord de ce précipice, ce gouffre de noirceur semblait vouloir m’avaler. Lorsque je lui fis dos, je me sentis aussitôt emporter vers l’arrière et tomber dans le vide. Mon extinction de voix m’empêchait de crier et... Je me réveillais. Mon corps couvert de sueur était collé dans les draps, le soleil pénétrait dans ma chambre entre les espaces de mes rideaux. À en juger la luminosité, il ne devait pas être plus de cinq heure du matin. J’en avais marre de ces cauchemars où je me réveillais parce que je tombais ou je mourais. Que pouvait bien dire tout ces mauvais rêves ?

Enfin, il était temps que je sorte de mon lit pour prendre ma douche. Lorsque j’entrai dans la douche, l’eau glaciale se mit à couler sur mon corps me picotant comme si des aiguilles remplaçaient l’eau de La douche. Je me lavai et prit mon temps pour bien me réveiller. En sortant avec une serviette autour de moi, je vérifiais pour voir si mon père n’était pas dans les parages avant d’aller dans ma chambre pour me vêtir de mes vêtements habituels. Après m’être habillé, je coiffai ma tignasse ébène puis me maquilla. Lorsque j’étais présentable, je sortis de ma chambre et me dirigea vers la cuisine. Mon père y était avec ma mère. Lui il était assit sur sa chaise au bout de la table avec sa gazette entre les mains et cachait son visage sans rien dire ni même bouger. Ma mère qui était à la vaisselle se tournait vers moi pour me souhaiter un bon matin. Je pris place à l’autre extrémité de la table en fixant le journal que consultait mon père lorsqu’une assiette se plaça devant moi avec des œuf brouillé, du bacon et deux tranche de pain grillé au beure. Ma mère me souriait et retourna à sa vaisselle. Je me mis à manger et ce n’est qu’à ce moment que mon père baissa son journal pour commencer à manger ce qu’il avait dans son assiette. Il leva les yeux vers moi c’est pourquoi je baissais aussitôt les miens pour regarder mon déjeuner. Je ressentais une telle colère à son égard et j’avais envie de lui lancer mon assiette au visage. Mais ma conscience m’en empêchait. Je ne lui avais pas parlé depuis trois ans et ce n’était pas aujourd’hui que j’allais lui adresser un mot ou même un regard pour l’échanger avec le sien. Il ne méritait pas cela, je gardai patiemment ma haine pour un jour précieux qui allait à jamais rester graver dans la mémoire de chaque membre du clan Nara, ils allaient bientôt voir ce que Kaela Nara était capable de faire pour honorer son nom. Peut-être que je n’allais pas leur présenter cela de façon convenable mais ça allait être autant plus efficace.

Je termina mon assiette puis mis ma vaisselle dans l’évier pour ensuite me prendre un verre de jus d’orange que j’avalai sans problème avant d’aller vers la porte. Mais en chemin vers celle-ci, ma mère me tira par le bras et me serra dans ses bras. Je passai mes bras autour d’elle pour l’enlacer et lui rendit un baisé sur la joue comme elle m’avait précédemment donné. C’est seulement après cela que je partis vers la porte pour enfiler mes bottes puis sortie de la maison familiale. Il me fallait à présent passer dans la rue devant tous les membres du clan Nara qui y vivait. Ceux-ci me regardaient sans vraiment dire un mot, ils se demandaient beaucoup ce que j’allais faire à cette heure. Ce qu’ils ignoraient, c’était que je me dirigeais vers l’académie pour y faire mon entrer. Ma mère venait de faire mon inscription il ne me manquait plus qu’à me présenter. Les membres de mon clan qui allaient à l’académie empruntaient le même chemin que moi mais ne m’adressaient pas la parole tout ce qu’ils savaient c’est que j’allais à l’académie moi aussi mais ils ignoraient si j’y étais inscrite mais de toute façon, même si je leur disais, je n’aurais droit qu’à des rires et des moqueries de leur part car il est bête de voir une adolescente de dix-sept ans aller à l’académie pour faire son entrer, dix-sept ans et genin, wow, quelle belle couverture. Mais bon, je ne m’en faisais pas pour cela car je savais qu’un jour je le dépasserais tous en force et que c’est moi qui vais prochainement rire d’eux et ceci n’allait pas prendre trop de temps, mais j’en étais tout de même impatiente. Je faisais enfin mon entrer dans ce monde ninja, j’allais devenir une kunoichi et j’allais devenir puissante. C’était tout ce qui m’importait, le reste n’avait pas vraiment d’importance, je ne voulais pas de prix ni rien, seulement la force pour montrer ce que je valais.

J’arrivais devant l’académie. Tous me dévisageaient car j’arrivais au milieu d’un sicle et que personne ne me connaissait. Il était alors temps de me faire une place dans cette école. Mais il ne fallait pas que je ne me bagarre, il ne fallait tout de même pas que je sois suspendue à ma première journée, ce serait honteux pour moi et pour ma mère, de plus, ça ne me ferait pas une bonne image déjà que l’on me surnommait Kaela la sanguinaire lorsque j’allais à l’école civil, il ne faudrait pas que ce nom me suive à l’académie ninja également, ce serait désastreux ainsi, il me serait difficile d’être recommandé pour une mission quelqu’autre. Lorsque j’employais une marche vers les portes de l’académie, un jonin m’arrêta pour me demander qui j’étais. Je lui répondis par mon nom et mon prénom. L’homme me demanda de le suivre pour entrer dans l’académie et m’expliqua que j’allais suivre un processus plus rapide pour rattraper les chuunin plus rapidement sans être avec les genin. Mais pour cela, il me fallait être motivé et présente. C’était moi, il allait m’aider pour que je devienne puissante plus rapidement alors j’allais l’aider à tout faire fonctionner, ça n’allait pas être trop difficile après tout.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Premier jour à l'académie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]
» A l'aube du Premier Jour [Aniel]
» Premier jour [ Fini ]
» Aide pour Hen [Toutes les Aides] - EN PAUSE
» 07. Premier jour d'une nouvelle vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Konoha :: Habitations-