Partagez | .
 

 La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Orochimaru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaguya Sasilvia

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
178/178  (178/178)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Orochimaru]   Mer 5 Oct - 2:46


Tu vas payer pour ce que tu m'as fais


Peut-être était-ce un peu trop tôt ?



Selon les dires de certains gens qui entouraient Sasilvia, le serpent blanc serait devenu le nouvel Hokage depuis son coup d’état dans le village de Konoha. Ce vil homme était maintenant un kage ? Comment est-ce qu’un homme aussi cruel, aussi traître et aussi hypocrite pouvait bien devenir le maître d’un village. Après tout, tout ce que méritait cet homme, c’était une bonne raclée et un cercueil. Mais bien sûr, ce n’était pas un grand nombre de personnes qui étaient en accord avec elle hors peut-être le ninja du nom de Gaishi Jin ayant quitté Konoha pour venir à Konoha. Celui-ci, elle l’avait déjà rencontré lors d’un entraînement organisé par les Kage de chaque village pour voir le cheminement des voyages et ainsi comment performaient-ils. Celui-ci devait surement avoir quitté le pays du feu depuis que cet homme avait prit le contrôle du village, Orochimaru. Son nom recouvert de haine raisonnait dans la tête et le cœur de Sasi lorsqu’elle pensait à son jeune frère, Kimimaro. Il était encore très jeune et le serpent blanc l’avait mené si rapidement à sa perte. Selon elle, les expériences sadiques et maléfiques de cet homme avait accéléré la maladie de son frère pour le tuer plus rapidement. Celle-ci se souvenait encore et se souviendrai toujours de ce moment là, où elle perdit si rapidement son jeune frère entre les mains de l’homme serpent qui l’avait manipulé et se croyant seul au monde, il avait décidé de le suivre alors que Sasilvia aurait peut s’occuper de lui malgré son jeune âge mais malheureusement, son manque de force face à ce dernier pouvait mener sa vie à terme.

Flash Back :
L’odeur puante de la mort se déplaçait dans la brume de Kiri. La veille de cette journée sanglante qui avait mené le clan Kaguya à son extinction, la lune était rouge, présage de sang et de mort. Ce jour là, Kimimaro et Sasilvia furent sortit de prison pour combattre auprès du clan. Les actes de courages et exemplaire pausés par son jeune frère n’avait pas sauvé le clan mais lui avait sauvé la vie tout comme Sasi. La guerre se calma lorsque le clan des deux jeunes survivants fut exterminé. La jeune fille d’environ dix-huit ans était cachée derrière les arbres de l’île et sa position ne se trouvait pas très loin de celle de son frère cadet. Entre l’écho de certains gémissements de douleur et de flammes, celle-ci pouvait entendre son jeune frère discuter avec un homme d’un vieil âge selon sa voix. Les voix étaient claire mais les paroles pas assez, alors elle pouvait les entendre mais pas comprendre ce qu’ils disaient. La jeune femme passa sa tête entre les branches des buissons pour regarder la scène qui se passait devant elle. Un homme assez grand avec de longs cheveux noirs était dressé devant Kimimaro et avait sa main sur son épaule. Une aura maléfique se dégageait de l’homme aux yeux de serpents et cette aura semblait réussir à manipuler celle du jeune membre du clan Kaguya. Ceux-ci fient dos à la kunoichi pour disparaître dans l’ombre. La ninja se leva rapidement pour essayer des les suivre mais depuis ce moment, plus jamais elle entendit parler de son frère. Jusqu’au jour où elle apprit sa mort quelques mois plus tard.
End.

Lorsqu’elle apprit la mort de Kimimaro, elle était en mission et avait entendue des civils parler d’un jeune garçon utilisant ses os comme arme et qu’il était décédé il y a peut. Cette nouvelle l’avait anéantit et l’avait poussé à pourchasser cet homme. Non seulement parce qu’il lui avait enlevé son frère, mais parce qu’il l’avait fait courir vers sa mort. Mais maintenant plus forte et plus déterminée qu’il y a deux bonnes années, Sasilvia se sentait prête pour lui rendre une petite visite. Depuis quelques jours, celle-ci avait préparée son long voyage pour aller vers le pays du feu. Le matin à la première heure, celle-ci quitta sa maison avec des provisions pour environ une bonne semaine, des vêtements de rechange ainsi que des effets personnels pour sa toilette et son hygiène. De plus, cette dernière n’oublia pas d’amener ses armes car elle allait probablement en avoir de besoin pour ce qu’elle s’apprêtait à faire en arrivant à Konoha. Cette dernière quitta le village et entreprit une marche longue et ennuyeuse en direction du pays du feu qui se trouvait à une bonne semaine. Les conditions météorologiques étaient agréables. Le soleil n’était pas trop fort et les nuages pas trop embêtants, le vent était lui très confortable ce qui rendait le voyage moins pénible qu’elle ne le pensait lorsqu’elle était dans le désert. Cependant, les nuits étaient bien fraîches ce qui lui suscitait un bon feu camp pour bien dormir et ne pas se réveiller avec un mal de gorge le lendemain matin.

Celle-ci franchit la frontière de Hi no kuni après avoir passé Choju no sato au bout de six jours pour enfin être à une bonne journée du village de Konoha no kuni Comme c’était l’après midi vers l’heure du dernier repas de la journée, la jeune femme s’arrêta dans la forêt où elle était et prit racine dans un marais qui se situait assez près de sa position. La kunoichi prit place sur un tronc d’arbre courbé sortant de l’eau et plongeant dans l’eau pour la cime laissant qu’une partie souple et rigide hors de l’eau morte qui était sous une couche de vase et d’algue vertes laissant presque croire qu’il n’y avait pas d’eau sous cette surface visqueuse et immobile. La ninja secouait ses pied au dessus de cette eau en sortant de son sac du saumon salé qui était en très bon état et qui avait un très bon goût. Lors de la dégustation de son poisson, celle-ci entendit derrière les arbres quelques craquements qui la gardaient sur ses gardes. Mais les bruits se sont tut après quelques secondes et il ne semblait plus y avoir personne après quelques réflexions et évaluations du terrain. La kunoichi termina son repas et sortit sa gourde d’eau pour y boire les quelques gorgées qui lui restait lui faisant penser qu’elle allait devoir trouver rapidement une source d’eau potable dans les rochers pour boire et ne pas se déshydrater le lendemain. Cependant, bien qu’il n’était pas tard, cette dernière décida d’arrêter sa route pour la journée, elle allait en profiter pour reposer ses jambes et se faire un abri pour la nuit qu’elle allait retrouver sur le chemin du retour. La junin plaça ses armes et son sac près d’un arbre où elle commença à construire son abri avec pour le sol des branches de sapins, puis pour la structure du bon bois afin de faire un tipi qu’elle attacha avec des racines qu’elle trouva sous la terre. Pour recouvrir la structure du tipi, la jeune femme mit des branches des feuillus qu’il y avait dans les environs pour ne pas être facile à repérer.

Lorsqu’elle termina son abri fut terminé, la ninja emménagea ses effets dans le tipi artisanal et commença sa toilette. Pour être propre même sans douche, elle utilisait des lingettes humides aromatisées et changeait régulièrement ses sous-vêtements comme ses vêtements. Sasilvia sortit de son tipi avec sa brosse à dent et son katana dans son dos pour aller se brosser les dents en toute sécurité. C’est alors qu’elle faisait bouger la brosse dans sa bouche, qu’elle se sentait observer alors elle resta sur ses gardes en retournant vers sa petite maison des bois et y pénétra que légèrement afin de ranger sa brosse à dent et se relever dos au marécage. Un coup de vent poussa sa chevelure blanche vers sa gauche où elle tourna la tête en voyant l’ombre d’une personne. Il était donc normal qu’elle se sentait observé car elle l’était. Toujours son katana dans son dos, la junin leva les yeux et vit le bras d’un homme recouvert d’un habit beige puis vers la tête, cette dernière remarqua de longs cheveux noirs qui volaient au vent. Des frissons envahissaient le corps de la femme de vingt ans qui soupira en ramenant sa tête vers l’avant. L’adrénaline que son corps produisait rapidement lui donnait une sensation étrange qui la garda apte à répondre à toutes situations que ce soit de la provocation ou une attaque qu’elle pourrait esquiver. Donc avant qu’il ne prenne la parole, celle-ci lui dit :

- C’est toi, Orochimaru ?

La jolie jeune femme tourna ses talons afin de faire face au puissant ninja du pays du feu qui était sans doute le plus puissant de celui-ci. La kunoichi portait son bandeau frontal à son cou avec la tête haute lui montrant avec fierté ses marques du clan Kaguya dont ses points rouges dans son front et le rouge sous ses yeux. Les habits légers de Sasilvia bougeait au vent, ses pantalons rouges de soie transparente par-dessus une culote de satin rouge, un top de satin comme la petite culotte lui servant de soutif relié à un tube rouge très mince lui moulant le corps dans le même tissus transparent que son pantalon puis une cape avec une capuchon sur ses épaules. La jeune femme avait la bouche fermée assez fort serrant ses dents de façon à passer sa rage avec la force de sa mâchoire. Cette dernière plongeait longuement ses yeux dans ceux de l’Hokage avec une haine qui troublait l’aura maléfique de ce vil serpent blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashagoro

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 746
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 20

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
70/70  (70/70)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Orochimaru]   Jeu 6 Oct - 19:42

L'ANBU déboula dans le bureau. Il s'arrêta, horrifié. La table avait été purgée de tout papier, stylo ou objets dans ce genre. A leur place était étendu un cadavre blanc comme neige. Orochimaru, dans son habit classique, un scalpel à la main, travaillait dessus. L'ANBU reconnut alors le cadavre et étouffa un cri : il s'agissait de son beau-frère.

Orochimaru ne leva pas les yeux vers lui, mais sentit sa présence.


-Que veux-tu ?

L'ANBU resta un moment sans voix devant le spectacle du diabolique Hokage. Puis il se rendit compte qu'il risquait exactement le même sort et parla.

-Qu-Quelqu'un... un intrus... a été détecté dans le pays par les serviteurs du Daimyo. On ne sait pas de qui il s'agit, mais cette personne se trouve aux alentours du marais.

Orochimaru disposa de lui d'un geste. Puis, sans rien dire, il se téléporta.

Durant les quelques secondes que dura la téléportation, il établit des hypothèses. Un simple marchant ou paysan égaré ? Un ninja ? Un espion ? Tout était possible. Il fallait dire qu'Orochimaru n'était apprécié nulle part.

Le revoilà à proximité du marais. Il marcha peu pour trouver la personne qu'il cherchait. Il s'agissait d'une jeune femme aux cheveux blancs qui lui tournait le dos. La Kunoïchi avait fabriqué un tipi de fortune plus loin. Et, à la voir ainsi immobile, le Hokage comprit qu'elle savait qu'il était là. Il fit quelques pas dans sa direction et la voix de la jeune femme le fit s'arêter.


-C’est toi, Orochimaru ?

Elle le connaissait ? Question stupide, tout le monde le connaissait. Et le craignait. Mais la voix de la femme l'étonna. Il y avait quelque chose de menaçant et de doux en même temps.

Et surtout, surtout, cette voix lui était... familière.

Elle se retourna et durant un instant, Orochimaru fut incapable de faire quoi que ce soit.

Un visage angélique. Trois points rouges sur le front, , des cheveux blancs comme neige et de beaux yeux verts sous lesquels on distinguait des signes rouges. Durant un instant, Orochimaru eut l'impression de se trouver face à face avec la version féminine de...


-Kimimaro ?

Cela dura un moment. Puis Orochimaru eut un sourire. Un sourire qui s'élargit peut à peu avant de se transformer en ricanement.

-Ainsi, ces barbares de Kaguya n'ont pas tous disparu. Voilà qui est intéressant. J'avais justement l'intention d'utiliser l'autre comme réceptacle avant d'apprendre sa maladie. Quelle chance j'ai.

Il observa un instant la jeune femme et ses yeux s'arrêtèrent sur son bandeau frontal.

-Une ninja de Suna, hein ? Forcément, j'imagine qu'ils n'ont pas dû accepter quelqu'un comme toi à Kiri. Tu dois être un élément important de ce village.

Il hésita un moment, puis haussa les épaules.

-Tant pis pour eux. Que viens-tu faire dans le pays du feu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaguya Sasilvia

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
178/178  (178/178)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Orochimaru]   Sam 8 Oct - 5:35

Sasilvia gardait son regard dans celui de cet homme à l’âme noire. Ce dernier semblait l’observer attentivement alors que la membre du clan Kaguya se consumait de colère et de haine. Ce dernier s’interrogea à voix basse en prononçant le prénom du frère cadet de la jeune femme, Kimimaro. Les points de la ninja de suna se fermèrent fermement gardant son regard froid et haineux. Après quelques secondes, Sasi pouvait lire sur les lèvres du serpent blanc, un petit sourire se dessinant dans le coin de ses lèvres. Celui-ci commençait à s’élargir avant de laisser passer un ricanement qui faisait frissonner la kunoichi de dégout. C’est alors qu’Orochimaru prit la parole en affirmant d’un air presque déçu que ces « bâtards » de Kaguya ne fussent donc pas tous morts. Néanmoins, ce dernier trouvait cela intéressant, lui qui pensait avoir perdu son dernier Kaguya qu’il comptait utiliser comme réceptacle à cause d’une maladie que beaucoup des membres de ce clan avaient. Mais il prit conscience de sa chance. Mais quelle chance ? Sasilvia espérait qu’il ne comptait pas utiliser son corps comme réceptacle à la place de celui de Kimimaro car s’il comptait l’utiliser il devait d’abord se l’approprier et ceci était une chose que cette dernière refusait de laisser faire. La main droite de Sasi lui démangeait étrangement comme si elle voulait s’emparer du katana qu’elle avait dans son dos et lui trancher la gorge d’un bon coup sec. Mais ça ne pouvait ce terminer ainsi et ça ne pouvait pas être aussi facile que cela.

Cette dernière le regardait attentivement, lui qui continuait d’observer la ninja de bas en haut. Mais en faisant défiler son regard le long du corps de Sasilvia, il s’arrêta à son bandeau frontal afin de prendre de nouveau la parole. Il confirma alors les faits, ce dernier ne semblait pas être autant surpris en voyant d’où venait la ninja. De plus, il continua en osant lui dire qu’une ninja comme elle ne pouvait forcément pas être acceptée à Kiri no kuni vue son importance face à ce village. En effet, Sasi était probablement un personnage important dans ce village, mais pas pour la même raison que certains. Celle-ci avait menée une terrible guerre contre le village de Kiri et le regrettait amèrement désormais. Celle-ci regrettait ce qu’elle avait fait et pleurait son jeune frère depuis aussi longtemps. Si jamais elle pouvait revenir dans le temps, elle empêcherait cette guerre et veillerait sur son frère comme elle ne l’avait jamais fait. Mais comme elle ne l’avait pas fait, elle devait porter avec elle, l’odeur amère de la vengeance et de la haine. L’odeur de la mort la suivait depuis Kiri, jamais elle ne pourra laisser derrière elle ces troublants évènements que ce dernier ne s’était pas privé de lui rappeler aussi froidement. Toujours devant lui à se retenir pour ne pas prendre le katana ranger dans son dos, Sasilvia tentait de régularisé sa respiration comme si ses poumons la forçait à devenir violente et à foncer. Mais faisant preuve d’humanité, celle-ci attendait le bon moment.

L’homme semblait hésiter un court instant et haussa les épaule d’un air perplexe disant qu’il n’en avait rien à faire des ninjas de Kiri no sato puis lui demandant ce qu’elle venait faire pas ici. Était-ce le bon moment ? Le bon moment pour dégainer son arme et lui plonger sa lame entre les côtes pour l’entendre gémir de douleur puis le forcer à se faire pardonner ? Non pas encore. Alors que la jeune femme avait toujours les yeux rivés vers ceux de l’homme celle-ci prit un moment avant de répondre. Le vent qui se glissait entre les branches se faisait un chemin pour aller caresser les visages des deux ninja qui se trouvait près du marais. Les cheveux de Sasilvia volaient au vent et laissaient son parfum naturel se mêler au souffle du vent. Une odeur particulièrement sucrée qui parviendrait surement à caresser le nez de l’homme serpent qui se trouvait devant la kunoichi de suna. Après quelques secondes, la ninja prit la parole à son tour :

- Je suis venue ici pour venger mon frère cadet, Kimimaro.

Lui disant cela d’un ton autoritaire et sec, la ninja du clan Kaguya dégaina son arme d’un mouvement rapide sans le quitter des yeux, gardant ses pupilles apprendre chaque mouvements de celles du serpent blanc. Cet homme qu’elle avait tant hait, qu’elle avait si longtemps cherchée, celui qui était sa seule et unique motivation de devenir une puissante ninja, il était son but, enfin, la mort de cet homme l’était. Peut-être était-ce lui accorder un peu trop d’importance ? Mais elle s’en fichait. Tout ce qu’il comptait, c’était de sentir la mort entre ses mains, voir l’âme de cet homme quitter son corps pour aller rejoindre le monde des morts au près de Kimimaro à qui il avait si gentillement ouvert la porte et qu’il avait même osé le pousser de l’autre côté avant de rapidement fermer cette porte qui séparait le monde des morts et des communs mortelles derrière lui à double tour. Sasilvia avait si longtemps rêvée de ce moment tant attendue qu’elle n’eut pas la force de se retenir pour rapidement lui répondre d’une voix forte et d’un rapide débit :

- Alors tu paieras de ton sang ta terrible erreur !

Sans doute, à partir de ce moment, Orochimaru devait forcément avoir comprit qu’il s’était prit à la mauvaise famille. Bien sur, il pouvait très bien s’en foutre puisqu’il était inévitablement le Kage du pays du feu, alors il était plus puissant et avait beaucoup plus d’expérience que Sasilvia et celle-ci le savait très bien ayant entendue toutes ces histoires sur l’horrible coup d’état à Konoha, il avait détruit de village et tuée la Hokage précédente pour prendre sa place. Quel genre de personne serait capable d’une telle chose ? Seul les plus vils et les plus cruelles pouvaient en être capables. Tout comme cet homme serpent. C’est alors que rapidement, la kunoichi pivota alors rapidement vers le ninja en balançant son arme vers le haut pour le faire reculer rapidement avant de s’avancer rapidement vers lui en le menaçant avec de rapides coups de lames avec son katana qu’elle lui avait présenter au visage. C’est alors là que le combat commeça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashagoro

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 746
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 20

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
70/70  (70/70)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Orochimaru]   Sam 8 Oct - 15:15

Le vent souffla dans les cheveux de la jeune femme, et fit flotter jusqu'à Orochimaru une bouce odeur sucrée. Le Hokage comprit aussitôt qui était cette Kaguya. Un douce odeur couplée à un air malveillant...

Il ferait mieux de faire attention, en fin de compte.


-Je suis venue ici pour venger mon frère cadet, Kimimaro.


Tout en parlant, elle passa la main dans son dos et dégaina un katana à l'allure menaçante. Ses yeux étaient plantés dans ceux d'Orochimaru, et ni l'un ni l'autre ne cligna. Elle semblait déterminée, et lui n'avait aucune raison de la craindre.

Il savait mieux que quiconque que la vengeance était un moyen sûr, peut-être le meilleur, pour obtenir de la puissance. Quelqu'un qui se plonge corps et âme dans son désir de vengeance, qui ne se focalise que là-dessus, aura plus de chance d'obtenir le pouvoir suprême que celui qui veut juste impressionner la galerie.

Cependant, Orochimaru avait lui aussi un but. Un but auquel il consacrait toute sa force, toute son énergie. Il voulait apprendre. Apprendre et maîtriser tous les jutsus existants. Et apprendre toutes les vérités de ce monde, pour enfin devenir celui qu'il devait être, l'être suprême.

Ce but, cet objectif, rendait la vengeance d'une jeune ninja de Suna insignifiante, ridicule. Elle, même avec la violence de sa haine, ne parviendrait jamais à l'empêcher de l'atteindre.

Il porta également la main dans son dos, et dégaina sa propre épée. L'épée de Kusanagi, qui semblait briller d'une lumière malsaine.

Même de loin, on pouvait désormais sentir le Chakra démoniaque d'Orochimaru s'étendre dans le marais, et dans la forêt l'entourant. Et l'homme-serpent face à Sasilvia était entouré d'une aura violette.


-Alors tu paieras de ton sang ta terrible erreur !

Et elle chargea. Droit vers le sourire diabolique, les yeux empreints de folie aux pupilles verticales et à l'épée assoiffée de sang du deuxième Hokage, le ninja le plus puissant du village de Konoha.

Elle balança son katana vers le haut, pour le faire reculer. Il ne fit qu'un pas en arrière pour se mettre en garde. Elle porta plusieurs coups, qu'il dévia aisément avec son épée.

La pauvre. Elle ne le savait pas encore, mais son combat était déjà perdu. Elle tenait un katana normal, sans pouvoir, qu'elle maniait certes bien, mais sans plus. Orochimaru avait dans sa main l'épée de Kusanagi, qu'il possédait depuis des années et qu'il maîtrisait avec la même aisance qu'il respirait.

Ce fut à son tour de passer à l'attaque. Ses coups étaient juste assez rapides, juste assez forts, et juste assez précis. Et l'épée combattait avec lui. La lame s'allongeait ou au contraire rapetissait selon les besoins. Elle semblait partout et nulle part en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaguya Sasilvia

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
178/178  (178/178)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Orochimaru]   Dim 9 Oct - 17:27

Lors de sa charge contre l'Hokage, celle-ci remarqua qu'il empoigna à son tour une arme qui était dans son dos pour parer celle de Sasilvia. Lors des assaults, celle-ci peut remarquer que l'épée de l'homme était différente non pas qu'à le forme, mais à la matière. Son épée semblait être faite de cristale. Mais elle n'eut pas trop le temps de se concentrer sur les détailles car à la moindre ouverture, Orochimaru en profita pour charger à son tour. Il magnait très bien son arme ce qui rendait la tâche difficile, il faisait de puissants coups et même rapides ce qui était différent de Sasilvia qui elle donnait de petits coups très rapides. Mais elle ne reçue aucun coup malgré la difficultée de parer l'arme de l'homme qui n'était pas un katana, mais une épée très puissante qui devait avoir apprit à manier à son plus jeune âge à en voir son aise lorsqu'il la contrôle. Mais ce qui la surprit d'avantage, ce fut de voir l'épée s'allonger vers elle pour la toucher. La kunoichi esquiva au bon moment et sauta sur sa droite en levant les yeux vers l'Hokage. Quel était cette épée ? Pour économiser du temps, la ninja fit rapidement des signes et en appela les trois miles corbeaux qui se jettèrent tous sur l'homme serpent pour l'aveugler ce qui allait surement permettre à la junin d'attaquer autrement. Alors elle ne perdit pas de temps pour rengainer son katana et envoyer ses deux mains devant elle en criant :

- Hessendan !

Les phalanges de la ninja passèrent entre les corbeaux. Dix phalanges se dirigeait à une vitesse folle vers le ninja de Konoha puis ils les corbeaux commencèrent à se dispercer et partir un à un. Il ne lui restait plus beaucoup de temps pour attaquer avant que l'homme ne puisse la voir parfaitement. C'est alors que la kunoichi sortit son humérus de son avant bras gauche pour se faire un katana osseux puis elle se mit à courir en direction de l'homme qui possèdait une lame téléscopique puis se faisait un chemin entre les corbeaux qui partirent. Cette dernière enchaîna avec la danse du camélia. Cette technique étant la première des cinq dance, celle-ci n'est pas une technique à prendre à la légère. Sasilvia envoyait son katana dans tous les sens de façon très ripide, elle sautait et tournait autour d'Orochimaru en esquiva la lame de celui-ci pour ne pas risquer de se prendre une lame au vol. Celle-ci réussissait à faire quelques entailles dans les vêtements de l'homme ignorant si elle le touchait car comme elle allait très vite, celle-ci ne pouvait voir s'il y avait du sang qui sortait de sous les vêtements de ce vil serpent blanc. C'est alors que la kunoichi sauta vers l'arrière pour attérir debout sur le tronc de l'arbre arqué au dessus de l'eau recouverte d'une couche verte et opaque. La ninja prit sa respiration dans quitter l'homme des yeux pour observer son état.


Désolé, court rp, mais je ne voulais pas balancer toutes mes techniques d'un coups Razz
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashagoro

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 746
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 20

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
70/70  (70/70)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Orochimaru]   Mer 12 Oct - 19:36

La Kaguya était une très bonne escrimeuse. Elle para ou esquiva les assauts d'Orochimaru, et répondit avec des coups rapides et précis. Mais rien qui puisse inquiéter la défense du Kage.

Après une esquive, la Kaguya sauta à droite. Elle composa rapidement des signes et fit apparaître des dizaines de corbeaux qui foncèrent vers le Hokage. celui-ci fit tournoyer son épée, en découpant quelques-un en morceaux.

La Kaguya profita de ce moment pour tendre les mains vers lui.


-Hessendan !

D'instinct, Orochimaru sut exactement ce qu'il fallait faire. Il avait exploité Kimimaro pendant des années, les techniques des Kaguya n'avaient pas de secret pour lui. sans faire un seul geste ou un seul pas, il invoqua autour de lui un serpent blanc qui arrêta les dix dangereuses phalanges.

Il fit disparaître son serpent juste à temps pour la voir foncer vers lui, avec en main un katana osseux qui devait être son humérus.

Dès qu'il la vit commencer à bouger, il comprit qu'il devait agir, reconnaissant les mouvements qu'elle effectuait. La danse du Camélia.


*Jagei Jubaku !*

Encore une fois, il ne bougea pas. Mais un serpent apparut juste sur la trajectroire de la jeune femme et s'enroula autour d'elle afin de l'immobiliser. Son sourire aux lèvres, orochimaru pointa son épée vers elle et la lame s'étendit jusqu'à approcher de son cou.

-N'espère pas me vaincre avec les techniques de ton clan de barbares. J'ai vu ton idiot de frère les utiliser d'innombrables fois. Maintenant, la question est : que vais-je faire de toi ?

Il ne réfléchit pas longtemps. Il sourit de plus belle et se passa la langue sur les lèvres.

-Lorsque j'ai pris Kimimaro sous mon aile, mon objectif était de m'emparer de son corps, mais sa maladie m'en a empêché. Serait-ce une nouvelle opportunité d'obtenir les techniques du clan Kaguya ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaguya Sasilvia

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
178/178  (178/178)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Orochimaru]   Mer 12 Oct - 22:48

Lorsque la Kunoichi envoya ses phalanges, Orochimaru semblait connaître cette technique et l’avait anticipé d’une façon impressionnante. Il resta immobile face à l’arrivée rapide des os. Il invoqua un serpent blanc qui l’entoura rapidement de bas en haut et prit à la place de l’homme serpent, les phalanges de la jeune femme avant de disparaître aussitôt. Pendant ce temps, Sasilvia fonçait à grade vitesse vers le ninja de Konoha avec son katana osseux qu’elle avait sortit de son bras en prenant son humérus qui fut immédiatement remplacé. Mais lorsqu’elle commença à enchaîner la danse du Camélia : (une parade puissante que les Kaguya savent maîtriser qui consistait à tout déchirer sur leur passage en agitant leurs os dans tous les sens de façon contrôlé), un grand serpent blanc sortit du sol vaseux et vert devant elle et se jeta vers la ninja de Suna qui n’eut pas le temps d’esquiver la bête qui s’enroula autour d’elle rapidement et fermement. Raide, prisonnière et incapable de bouger ? Oui, c’était comment que Sasilvia se sentait sous la peau écailleuse du serpent qui l’immobilisait. Les yeux rivés vers ceux d’Orochimaru, celle-ci regardait ce mesquin lever son arme vers celle-ci laissant frôler la lame de son épée s’allonger vers sa gorge ce qui la força à lever la tête et la pencher légèrement sur sa droite sans quitter le regard de l’homme qui se mit aussitôt à sourire d’un air malin et sadique.

Alors qu’il la regardait attentivement, celui-ci prit la parole d’une voix qui faisait frissonner Sasilvia. Non pas parce que sa voix était sensuelle ou trop effrayante, mais parce qu’elle avait seulement envie de se défaire de son emprise et d’aller lui démonter la tête. Orohimaru lui dit qu’elle ne pouvait pas espérer de le battre avec les techniques de son clan de barbares. Oui, il avait bel et bien insulter son clan maintenant éteint devant la dernière survivante de celui-ci qui espérait un jour lui faire ravaler ses mots. Même s’il était vrai que son clan était ainsi, il ne pouvait pas se permettre de dire de tels mots en la présence de Sasilvia. Le vil serpent blanc à l’aura démoniaque continua en disant « Ton idiot de frère » La ninja ferma ses poings les serrant violement pouvant presque lui briser les os et couper sa circulation. Comme osait-il parler ainsi de son jeune frère qui n’était encore qu’un adolescent lorsqu’il avait rejoins tous le reste du clan là-haut. Les joues de la kunoichi devenaient rouge tellement elle était enragée face à ces propos. Il continua sa phrase en disant que Kimimaro avait utilisé de nombreuses fois ces techniques alors il les connaissait toutes, enfin presque toutes. C’est alors qu’Orochimaru se posa à lui et à la fois à elle une question. Il demanda ce qu’il allait bien pouvoir faire d’elle maintenant. Pourquoi cette question ? Il n’avait rien à espérer lui non plus car il n’allait jamais pouvoir se servir d’elle et ni jamais pouvoir toucher sa carcasse après sa mort.

C’est alors qu’après quelques secondes, l’homme se lécha les lèvres en affichant un nouveau sourire mesquin. Il reprit la parole pour lui dire que s’il avait prit son frère cadet sous son ail, c’était pour s’approprier son corps afin de maitriser les puissantes techniques du clan Kaguya, mais à cause de sa maladie héréditaire et incurable qu’avait hérité Kimimaro de sa mère, il ne peu achevé ce travaille et demanda de nouveau si elle n’était pas pour lui une nouvelle porte qu’il s’ouvrait à lui pour continuer ce projet. Assez, c’est assez. Les yeux émeraudes de Sasilvia enveloppait le regard topaze du vil homme aux pupilles de serpent et lui dit d’un ton ferme et autoritaire, sans tremblement, sans crainte et sans blocage, un mot que celui-ci ne devait avoir entendu que très rarement venant d’un adversaire, peut-être la seule personne qui dalleur avait osé lui tenir tête :

- Non.

La ninja utilisa une autre puissante technique de son clan de barbare comme l’avait si bien mentionné Orochimaru. Karamatsu no Maï, autrement dit, la danse du mélèze qui était la troisième des cinq danses de son clan. En concentrant bien son chakra, Sasilvia fit sortir de sa peau, une grande majorité de ses os aux extrémités pointues. La plus part déchira ses vêtements en grande partie la laissant presque nue face à l’homme. Ses seins étaient très légèrement cachés si ce n’était que ces mamelons, les côtes et une fine partie dans son dos et sa culotte rouge avec des restes de soies lui servant de pantalon. La kunoichi se mit à bouger de gauche à droite dans l’étreinte du serpent qui commençait à se déchirer sous les mouvements des os tranchants qui sortaient de la peau de la ninja de Suna no kuni. Le reptile blanc tomba et disparut aussitôt. Celle-ci maintenant libre, en profita pour donner un coup sur la lame de l’Hokage avec son bras recouvert d’os faisant en sorte qu’elle ne soit pas blessée par la lame bien affilée du ninja et lui jeta un regard sanguinaire puis concentra rapidement son chakra dans son bras et plus directement vers son poing en criant : (Raiging Thunder). Une technique sans affinité mais portant très puissante l’étant autant que le rasengan classique. Elle prit un bon élan et balança son poing avec une force titanesque sur la joue d’Orochimaru l’envoyant glissé au sol. Ce coup en plus des os et du chakra devait avoir été douloureux pour l’homme. Rapidement, Sasilvia courut vers lui pour lui sauter dessus et maintenu au sol :

- Ça t’apprendra d’insulter les membres de mon clan !

Dit-elle d’un air sauvage et déterminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashagoro

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 746
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 20

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
70/70  (70/70)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Orochimaru]   Dim 16 Oct - 13:18

La Kaguya écouta les paroles d'orochimaru, et son attitude démontrait clairement qu'elle s'énervait. Mais lorsqu'elle le regarda dans les yeux pour lui parler, sa voix n'exprima aucune peur, aucune crainte, et ne trembla pas. Elle était étonnamment calme :

-Non.

Elle utilisa alors une autre technique de son clan. Des os aux extrémités pointues sortirent de son corps, déchirant ses vêtements et la laissant presque nue. Avec de brusques mouvements, elle découpa le serpent qui la retenait en morceaux. Elle tomba sur ses pieds et mit un coup d'os à Orochimaru. Celui-ci ne résista pas et laissa l'attaque lui balafrer la poitrine. Puis elle le frappa avec un poing chargé de Chakra. L'attaque le frappa à la joue avec une force proche de celle d'un orbe tourbillonnant et l'envoya voler à plusieurs mètres.

L'Hokage gisait au sol, la joue enfoncée, étalé de tout son long. La Kaguya lui sauta dessus pour le maintenir au sol.


-Ça t’apprendra à insulter les membres de mon clan !

Durant un moment, il n'y eut aucune réponse. Aucune réaction de la part du Hokage, si bien qu'on pouvait se demander s'il était mort ou pas.

Puis un bruit retentit. Un bruit horrible, qui monta en crescendo. Il était moins fort que le rugissement d'un lion, mais tous les animaux aux alentours s'enfuirent. On aurait dit le sifflement d'un cobra, mais il y avait autre chose. C'était plus... agressif. Plus froid encore.

C'était le rire d'Orochimaru.


-Non ? C'est bien ce que tu a dit ? Je crois que tu n'as pas tout compris.

Il ouvrit la bouche. Lentement, un bras s'en extirpa. Puis un autre. Les bras écartèrent les mâchoires pour que le reste du corps puisse passer. Et un autre Orochimaru, intact, se tint devant Sasilvia, raide comme un piquet, leurs visages se touchant presque. Son sourire était encore plus grand que d'habitude.

-Sache qu'au moment même où tu m'as attaqué, au moment même où tu as utilisé les techniques de ton clan devant moi, au moment même où tu m'as appris qui tu étais, tu as perdu tout contrôle sur ton destin. Tu n'as plus le choix, plus de décisons à prendre en ce qui concerne ton avenir. Je sais quel est ton village, désormais. Je te retrouverai. Je veux les techniques des Kaguya et tu vas me les offrir. Ou je te les prendrai de force. Et si ce n'est pas toi, ce sera ton enfant. Et si ce n'est pas ton enfant, ce sera le sien. Jamais votre clan ne m'échappera. Aucun d'entre vous ne pourra stopper mes ambitions.

Devant Sasilvia, il disparut dans un nuage de fumée. Il aurait très bien pu s'emparer d'elle sur-le-champ, mais il avait d'autres priorités. Son village devait emmagasiner encore plus de puissance. Mais son aura meutrière perdura encore longtemps dans le marais, et la certitude qu'il reviendrait s'occuper de son cas pedurerait sans doute encore longtemps dans l'esprit de Sasilvia.


hrp : Désolé, je dois arrêter ce rp pour me concentrer sur l'event. Tu peux faire u ndernier rp ici, si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Orochimaru]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Orochimaru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Les différents lieux :: Les marais-