Partagez | .
 

 [Mission A] Une révolution pour de l’eau gratuite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: [Mission A] Une révolution pour de l’eau gratuite.   Mar 1 Mai - 21:08

Ça y est, le moment que Yushini attendait depuis si longtemps était enfin venu. Le maître Mizukage lui avait enfin accordé une mission de rang A qui lui servirait de test, pour savoir si oui ou non, il était prêt à devenir Jonnin voir même un sensei méritant. C'était sans doute grâce aux derniers résultats de ses missions qui avaient sans nul doute intéressé les hautes sphères que le jeune ninja avait put accéder à une mission supérieur à son rang de simple Chuunin. C'était le moment de montrer de quoi il était réellement capable et il n'allait pas laisser passer sa chance. Puisque Zakuo n'était pas à Kiri au moment où il reçut sa mission, il se hâta de rentrer au village en lisant attentivement la missive du Mizukage.

"J'acquiers à ta demande. Cette mission me permettra de voir si tu es apte à passer prochainement ton examen juunin. Une révolte qui m'est indésirable à éclaté pour une raison futile. Montre-moi une fois de plus tes talents d'enquêteurs et arrête les rebelles. Amène les à la prison où ils seront jugé à moins qu'ils acceptent d'écrire simplement une lettre d'excuse faisant mon éloge et devront faire des travaux d'intérêt général. Dans ma grande bonté tu vois que je leur laisse encore la possibilité d'être pardonné. "

Le reste du message parlait d'une révolte concernant la distribution d'eau potable au sein du village caché. Un ninja de Kiri qui venait régulièrement se plaindre du coût des taxes sur l'eau potable avait fini par semer un vent de discorde parmi les shinobis. Un groupe d’extrémiste saboteur avait vu le jour et prenait un malin plaisir en détruisant la plupart des conduites d'eau du village, privant bien souvent les habitants de la distribution d'eau potable dans leur foyer. Comme si cela ne suffisait pas, ces petits malins s'amusaient à laisser derrière eux des messages stipulant clairement qu'il n'arrêteraient pas leurs sabotages tant que l'eau ne serait pas gratuite pour tous.

*C'est très amical de leur part, mais il ne dérange plus qu'il n'aident et un délit reste un délit.*

En temps normal, une telle mission n'aurait jamais dut être répertorié comme une mission de rang A mais deux facteurs majeurs rentraient en jeu. Primo, il s'agissait surement de ninjas expérimenté et dangereux. Deuxio, le maître Mizukage les voulait vivant et avec un maximum de preuve pour les inculper. En bref il voulait que le Chuunin les capture puis les livre aux autorités avec des preuves ou des aveux signés. Cet affaire risqué d'être extrêmement compliqué mais le jeune ninja enquêteur de Kiri avait déjà une petite idée de la marche à suivre, une fois arrivé au village.

13h00

Yushini se trouvait enfin dans le Centre-Ville de son village. C'était le début d'après-midi et les places du village étaient en pleine effervescence, grouillant de marchés en tout genre et de villageois discutant des différentes nouvelles actuelles. Zakuo se sentait bien ici, il avait toujours aimé son village. Peut-être un peu moins les gens qui y vivaient mais il avait appris à s'y faire. En tant que ninja, son devoir était de servir et de protéger ses gens au péril de sa vie, et cela commençait par ses missions qu'il devait effectuer en dehors ou au sein même du village.

*Quoiqu'une petite mission à l'étranger ne serait pas de refus de temps en temps...*

Il ait vrai que le garçon aimait beaucoup voyager, mission ou pas. Découvrir le monde extérieur afin de s'entraîner ou d'admirer était son passe temps favoris. Et puis, cela l'aidait vraiment dans la recherche idéologique qu'il menait depuis sa plus tendre enfance. Mais aujourd'hui ce n'était pas la question. Il fallait qu'il découvre qui était l'auteur de ses sabotages et il avait déjà trois objectifs à remplir. En une dizaine de minutes, le jeune homme se retrouva devant le bâtiment de décryptage du village. Les lettres écrites par les forbans avaient toutes été récupérés sur les différents lieux des crimes et avaient été minutieusement étudier, c'était un bon début.
Entrant rapidement, Yushini fut conduit jusqu'à une deux jeunes femmes et un vieil homme qui s'occupait de trouver de quelconques indices sur les morceaux de parchemins. L'une des femme adressa un sourire au nouvel arrivant avant de froncer les sourcils:

-Vous êtes le nouvel enquêteur? Je...m'attendais à quelqu'un de plus vieux.

Zakuo adressa un regard amusé à la jeune femme avant de lui répondre:

-Il faut croire que le maître Mizukage n'avait plus personne de disponible sur le coup. Vous avez trouvé quelque chose?

Le vieil homme qui se trouvait assis sur une chaise derrière la "décrypteuse " se racla la gorge avant d'énoncer clairement:

-Nous avons fait toutes les comparaisons possibles et malheureusement aucune d'entre elles ne correspond avec les écritures des ninjas répertoriés à Kiri, mais je dois avouer qu'il a été compliqué d'en arriver à cette conclusion.

Mince, cela commençait très mal au final. L'investigateur était pourtant presque sûr de trouver quelques indices en venant au centre de décryptage de Kiri puisque ce dernier faisait parti des meilleurs du monde shinobi. Apparemment, il allait devoir trouver une nouvelle piste.

-Nous allons recommencer nos analyses mais je suis quasiment sûr que l'on ne trouvera plus rien, navré.

-Ça ne fait rien, je vais trouver autre chose. Je vous remercie de votre collaboration.

Saluant le groupe de décryptage, l'enquêteur de Kiri disparut rapidement. Finalement, cela allait être encore plus complique que ce qu'il pensait mais rien n'était joué. Il allait suivre la deuxième étape de son plan immédiatement et aviserait par la suite.

14h00

Marchant à travers les différentes allées du villages, le jeune ninja finit par dénicher l'une des canalisations détruite par la bande des malfaiteurs. Une bande d'ouvriers s'attelaient déjà à tenter de réparer les lourds dégâts qu'avaient occasionnés les ninjas. Cherchant le maître de chantier à travers les gravats, Yushini finit par dénicher un homme d'une trentaine d'année, la carrure imposante, qui frappait ardemment le mur de son marteau. Ce dernier semblait être furieux mais cela ne découragea pas Zakuo qui hurla pour se faire entendre:

-Excusez moi, vous êtes le chef de ce chantier?

L'homme ne lui adressa aucun regard et hurla à son tour:

-Qu'est-ce que vous me voulez? Vous voyez bien que je suis occupé, allez jouer ailleurs!


Et voilà il fallait que ça retombe sur lui. Pourquoi fallait-il toujours qu'il tombe sur des types aussi butés à chacune de ses missions? Élevant la voix à nouveau, le ninja de Kiri répliqua:

-Je suis envoyé par le Maître Mizukage! Il m’envoi enquêter sur les causes de cette incident!

Soudainement, le chef de chantier cessa de marteler et accorda un regard moqueur au shinobi:

-Ah parce que le Mizukage en à marre de perdre de l'argent en réparations maintenant? Remarqué c'est compréhensible avec une explosion toutes le semaines...

-Descendez je vous prie.

L'homme s'agrippa alors à une des échelles de service et descendit. Maintenant qu'il faisait face à Zakuo, ce dernier se rendit effectivement compte que l'homme faisait deux bonnes têtes de plus que lui. C'était tout de même impressionnant à voir.

-Alors, qu'est-ce que je peux faire pour un valeureux ninja tel que vous?

Sentant l'ironie dans ses mots, l'investigateur ne daigna pas même la lui faire remarquer. Il avait énormément de choses à faire et trop peu de temps pour s’embarrasser d'une querelle.

-J'aimerais que vous me décriviez précisément ce que vous avez put constater lors de vos réparations.

L'homme retira son chapeau et se gratta la tête, perdant son sourire au passage. Peut-être avait-il enfin compris le sérieux de la situation puisqu'il semblait disposer à répondre.

-Et bien...à chaque fois que l'on vient réparer les âneries de ces foutues terroristes, on constate q'il y a toujours trois trous situés tous trois dans les points stratégiques des canaux. Seul la taille des différents trous varie selon les emplacements mais à chaque fois, il font mouche ces enfoirés!

Intéressant, pour connaître aussi bien le système des canalisations, il fallait vraiment que ces hommes possèdent en leurs rangs un membre qui s'y connaissait. Un ancien ouvrier peut être? Ca donnait déjà une nouvelle indication à l'enquêteur ninja.

-Encore une chose, quel genre d'explosifs ils ont utilisés pour faire sauter ces canalisations?

L'ouvrier haussa un sourcil. Il était vrai que ce dernier ne devait pas vraiment s'y connaître en explosifs si il n'était pas ninja mais il apporta quand même une réponse:

-Bah...ils se servaient de feuilles qui explose la, j'en ai trouvé des morceaux pendant les travaux. Je sais pas comment vous appelez ça.

Des parchemins explosifs hein? Si il y avaient encore de doutes, cette fois-ci ils étaient morts et enterrés: c'était bel et bien des ninjas du village qui avaient fait le coup.

-Merci de votre collaboration monsieur...monsieur?

-Nobuki. De rien mon gars mais par pitié, arrêtez ses clowns.

-Je ferais de mon mieux monsieur Nobuki.

La deuxième étape du plan d'action était terminé et celle-ci avait été plutôt utile. On savait maintenant que ces extrémiste possédait en leurs rang un homme qui connaissait assez bien les systèmes de canalisations du village. Il ne restait plus au jeune garçon que d’exécuter la dernière phase de son premier plan d'action: trouver le ninja qui c'était plaint à l'origine.
Après tout, si il y avait bien un homme qui devait en savoir long sur cette histoire, c'était bien lui. Le hic, c'était que son nom ne figurait sur aucun des documents qu'avait reçu l'enquêteur et qu'il n'y avait aucune trace de lui nulle part. N'ayant pas de pistes plus solides, Zakuo devait pourtant retrouver cette homme. Qui sait, il était peut être le chef de ce petit groupe de terroriste même si cela un peu trop évident.

14h30

Un fantôme. Ce type devait véritablement être un fantôme. Il ne figurait dans aucune base de données, dans aucun registre appartenant au village. Pourtant, les archives avaient consultés toutes les plaintes enregistrés ces derniers mois et rien ne parlait de plaintes administratives. L'investigateur quitta le bâtiment, dépité. C'était la première fois que tant d'embûches venaient parsemer sa route durant l'une de ses enquête. Comment un ninja répertorié aurait-il put ne laisser aucune trace, aucun nom derrière lui? Marchant d'un pas lent dans les rues, la réponse parvint excessivement vite à l'attention de l'enquêteur. Mais oui bien sûr!

Comme pour le ninja possédant des renseignements sur les canalisations d'eaux du village, le groupe extrémiste devait posséder également un homme dans les archives! Il avait ainsi put effacer toute trace du plaintif avant que l'enquête ne commence!
Maintenant que la réponse était apparue, bête comme chou, Yushini savait ce qu'il lui restait à faire. Repérer l'homme qui avait falsifier les parchemins et l'arrêter. Accourant à nouveau vers le bâtiment, l'investigateur eut le temps de voir un des ninjas sortir par la porte principal à toute vitesse.

-Mais...qu'est-ce qu'il te prend Hushi?!

Visiblement, c'était la femme qu'il recherchait. Elle avait dût deviner que le ninja en charge de l'enquête trouverait ça louche de ne voir le nom de l'homme nul part dans les archives et avait alors essayé de prévenir le chef extrémiste.

-Oh non, tu ne t'échapperas pas!

La jeune ninja se retourna et constata avec stupeur que Zakuo la poursuivait et qu'il semblait se rapprocher. Elle sauta donc sur un toit, tout en prenant soin de jeter deux kunais sur le ninja de Kiri. Malaxant rapidement son Chakra, les armes passèrent alors à travers du shinobi qui ne perdit donc pas de temps à esquiver les armes.

Spoiler:
 

Sautant à son tour sur le toit, il reçut un violent coup de pied dans les côtes qui l'envoya valdinguer deux mètres plus loin. Son adversaire se tenait face à lui, kunai en main.

-Excusez moi, vous ne trouvez pas ça un peu ridicule de me tuer pour une histoire de sab...

Avant que Zakuo ait put finir sa phrase, un clone le frappa au niveau du dos et le projeta sur la jeune femme qui le frappa de son poing gauche au visage.

[color=blue]*Me*de...elle se débrouille mieux que ce que je pensais!*

Effectuant une retombée sur ses mains, le ninja de Kiri pivota sur le droite afin de frapper la ninja dans le ventre et de sauter pour effectuer un nouveau mudra:

-Suiton, Mizuame Nabara!

Une eau gluante s'extirpa de la bouche du Chuunin et fonça automatiquement sur l'ennemi.

Spoiler:
 

Son adversaire ne bougea pas d'un cil, un sourire méprisant au visage. Elle ne devait pas manquer d'assurance pour afficher un tel visage dans ce genre de situation:

-Tu crois franchement pouvoir m'avoir avec ce genre de techniques? Laisse moi rire! Raiton,Kangek...

Avant qu'elle n'ait put finir sa phrase, le groupe de ninja des archives qui la pourchassaient tout à l'heure la stoppèrent dans son élan en la maintenant immobile. Il en fut de même pour l'investigateur de Kiri qui fut immobilisé par des renforts. Le chef de ce groupe prit alors la parole:

-Pourrait-on savoir ce qu'il se passe ici?

Reprenant son souffle, Zakuo parvint à lui dire ces quelques mots avant que son adversaire ne parle:

-Avec...plaisir.Et si vous me le permettez, j'userais volontiers de mon Genjutsu interrogatoire sur cette femme.

15h30

Bon, la cible était en ligne de mire.Zakuo avait eut du mal à la localiser c'est vrai.Il avait dut expliquer rapidement la situation aux ninjas des archives en leur prouvant qu'il était réellement un enquêteur en mission pour le village. Après un court interrogatoire, la jeune femme avait céder et avait fait des aveux explicites, stipulant bien qu'elle ne voulait pas tuer Yushini mais seulement le neutraliser.Pour en revenir à l'homme anonyme,il se trouvait allongé dans son lit. Yushini avait réussi à s'infiltrer facilement à l''intérieur de son appartement puisque...la fenêtre était ouverte. Parlons-en justement de son appartement, si on pouvait nommer cette décharge ainsi. Des monticules de saleté peuplait totalement la chambre, la cuisine et toutes les autres pièces. Les vêtements sales et la vaisselle s'entassait dans des piles de crasse monumentale. En fouillant un peu les autres pièces, Zakuo aperçut sur la table du salon de nombreux documents. Ces derniers étaient en fait des factures non payés et des avis de saisie. Ce ninja semblait être dans des embarras monumentaux et n'avait visiblement plus rien. Cependant, il était tout de même le suspect n°1 sur la liste de l'enquêteur qui s'approcha doucement du lit, se baissant pour arriver à hauteur du visage de l'homme. Ce dernier, sentant surement la présence de quelqu'un, ouvrit les yeux mais n'eut pas le temps d'anticiper le coup:

-Surprise...Magen, Narakumi No Jutsu!

En un instant, les pupilles de l'homme se dilatèrent et il s'écrasa sur le sol, terrassé par le Genjutsu du ninja enquêteur.

Spoiler:
 

Il aurait put la'voir autrement mais cette façon était assez convenable. De toutes manières, son adversaire était un Chuunin raté qui avait réussi son examen après avoir pourtant perdu son combat d'après ce que lui avait dévoilé la ninja. Cela expliquait peut être les graves problèmes d'argent qu'il rencontrait. Préférant en finir rapidement pour pouvoir enfin s'extirper de ce taudis, le Chuunin pratiqua un nouveau mudra avant d'appliquer sa main droite sur le front de son adversaire, une technique de Genjutsu absolument redoutable.

Spoiler:
 

-Bien mon grand, à partir de maintenant tu vas répondre à toutes mes questions. On commence?

Ce dernier balbutia quelques mots inaudibles avant de se taire. Il était décidément submergé par le Genjutsu qui ne lui laissait aucune chance.

-Question 1. Est-tu le patron de cette bande d'extrémiste qui détruise les canalisations d'eau du village?

-N...non. Je ne suis pas le chef de cette organisation de malfaiteurs.

Sur ce coup la, c'était raté.

-Bien...question 2. Fais tu parti de cette bande?

-N..non je n'ai rien à voir avec tout ça!

Encore une autre piste qui partait à la dérive.Le jeune ninja pensait vraiment avoir de nouvelles informations en creusant du côté du ninja anonyme mais apparemment c'était un nouvel échec. Cependant, il n'était toujours pas prêt à lâcher prise, ce type devait forcément en savoir plus.

-Je vois. Dernière question,connais-tu un certain Mozoui?

-O...ouais! Mozoui est un ami à moi! Il a toujours eu une dent contre les dirigeants du village de Kiri.

D'après la femme capturée, Mozoui Oto était l'administrateur du groupe. Elle avait dit son nom lorsque l'interrogateur lui avait demandé quand ce passerait le prochain coup. Apparemment, il n'y avait que lui qui pouvait le savoir puisqu'il décidé des cibles et de l'heure à chaque fois.

-C'est le chef du groupe alors?

-Non...leur chef se nomme Funo Bahishi! C'est un Jonnin du village!

Finalement, interrogé ce type ne lui avait servi à rien étant donné qu'il était tombé sur la manipulatrice du Raiton avant. Il ne faisait que répéter ce qu'elle lui avait déjà dit. Grâce à ces deux là, Yushini avait le nom des deux membres les plus importants de l'organisation et c'était tout ce qu'il lui fallait. Il allait leur tendre un piège et le tour serait rapidement joué.
Ligotant sa cible, Zakuo le plaça sur son épaule avant de se diriger vers la fenêtre. Le ligoté lui, ne cessait de se débattre:

-Mais pourquoi vous ne me laissez pas tranquille à la fin?! Pourquoi vous vous en prenez toujours à moi hein? Vous voyez bien que je suis innocent!

-Parce que vous connaissiez le nom des coupables, et que vous n'avez pas jugé celimportant à dire aux supérieurs du village.

-Tout ce qu'ils veulent c'est aider les gens! Ils veulent seulement qu'ils aient accès à l'eau gratuitement, mais les types que tu sers, cela leur importe peu! L'argent, le pouvoir, ils ont déjà tout ce qu'ils leur faut.

Zakuo ne sut quoi répliquer,pour tout dire, il partageait la même vision du monde que celle de sa prise. Faire un peu de mal pour le bien de tous semblaient être leur objectif commun, alors pourquoi? Pourquoi l'avait-il attaché et s'apprêtait-il à le jeter en prison?

-Dans le fond, je sais pourquoi je fais ça. Parfois, empêcher un groupe de nuire au pouvoir d'un seul homme est nécessaire pour le bien de tous. Voulez vous vraiment voir l'anarchie s'installé ainsi? Pas moi personnellement...

L'homme ligoté baissa alors son regard. Il continuait sans doute de croire en ses idéaux et ce n'était pas Yushini qui allait lui faire changer d'avis mais après tout, peu importait. La mission était loin d'être achevé et il y avait encore beaucoup à faire. Ils avaient maintenant deux hommes à retrouver: Mazoui Oto et Fuho Bahishi. Il aurait put demander à ce que les hommes du Mizukage viennent les capturer immédiatement mais il fallait d'autres preuves, voir même des aveux de la part des principaux intéressés maintenant.

23h00

Alors que la nuit tombait sur le village caché, Zakuo se trouvait au dessus d'un des arbres de la place centrale. Son premier objectif était Mazoui Oto et ce dernier ,selon les informations que l'enquêteur avait obtenu, était en patrouille dans le village. Le pari était risqué, le ninja de Kiri devait réussir à capturer sa proie sans que les autres patrouilles ne s'en rendent comptent étant donnés que cela pourrait être pris pour une agression.
Ça y est, Oto était en vue. Il avait bel et bien suivi le trajet qu'avait indiqué ses supérieurs, ou du moins celui qu'avait falsifier le shinobi enquêteur afin qu'il se jette dans la gueule du loup. L'ennemi marcha dans la gigantesque flaque d'eau laissé au sol et deux Mizu Bunshin en jaillirent, Tentô au clair. Avec une admirable furtivité, le ninja renégat se baissa pour éviter les armes, pratiqua un mudra et saisit les deux clones à la gorge.

Spoiler:
 

-Je ne sais pas qui tu es, mais tu ne partiras pas d'ici vivant: Doton, Ude no kōka!

En un instant, ses bras se durcirent et firent exploser les bunshins dans une gerbe d'eau. S’élançant depuis sa cachette, le jeune Yushini dégaina l'un de ses trois Tentô et fut facilement paré par son adversaire et ses bras surpuissants. Assez proche de sa victime, Zakuo lâcha prise et effctua un mudra en regardant son adversaire avec un sourire plaisant.

-Je ne te laisserais pas faire, tu vas v...

Mazoui se figea et sa technique s'annula d'elle même. Emprise de Genjutsu réussit à la perfection.

Spoiler:
 

Pratiquant un nouveau mudra, le jeune Chuunin dirigea sa main sur le visage de son adversaire mais ce dernier la stoppa net.

-Tu crois être le seul à connaître le Genjutsu? Pour un utilisateur comme toi ou moi ce n'est pas difficile de se sortir d'une illusion.

Là, il était vraiment dans de beaux draps. Il ne restait que quelques minutes avant qu'un autre ninja n'emprunte le même itinéraire de vadrouille que son prédécesseur et son adversaire possédait le même niveau que lui. Zakuo reçut un terrifiant coup de genou au ventre et dut reculer pour éviter de recevoir un coup de poing. Dégainant ses deux derniers Tentô, le jeune Chuunin de kiri se jeta sur son adversaire qui c'était saisi d'un kunai pour éviter le combat à main nu. Perdant tout deux leurs armes, les deux compères continuèrent leur affrontement avec le Taijutsu et le combat s'éternisait. Il lui aurait fallu beaucoup plus d'eau pour porter le combat à son avantage, mais en créer plus finirait par ameuter les habitants.

*On dirait que j'ai pas vraiment le choix...*

Frappant son adversaire d'un coup de poing au visage, le jeune Yushini lui sauta par dessus et atterrit dans la flaque. L'utilisateur de Doton utilisa à nouveau sa technique de durcissement et sauta sur la zone où se trouvait l'investigateur qui sauta à son tour pour éviter l'impact. Fort heureusement, l'eau avait atténuer le bruit mais il ne restait de toutes manières qu'une petite minute à Zakuo pour vaincre son ennemi.

-Tiens mange ça! Suiton, Suigadan!

Spoiler:
 

De nombreux piques effilés sortirent de l'eau et se jetèrent sur l'adversaire de tout côté. Logiquement, Oto utilisa un bouclier pour se défendre et ce fut sa dernière erreur.

-Doroku Gaeshi!

Un mur de protection hermétique enferma alors Maouzi, ce qui empêcha chaque pique d'atteindre sa cible mais une surprise attendait l'utilisateur lorsque ce dernier abaissa on mur.
A ce moment, il se rendit compte que le dôme avait été englobé dans une prison aqueuse maintenu par deux Mizu Bunshin: la cible était immobiliser.

Spoiler:
 

-Drôlement idiot comme façon de se faire avoir n'est-ce pas?

Mazoui Oto pestait contre ce qu'il venait de lui arriver en insultant le ninja enquêteur. Ce dernier approchait en souriant avant d'utiliser sa technique d'interrogatoire. Puisque son ennemi suffoquait dans la prison, il ne pouvait se concentrer sur son annulation, ce qui arrangeait énormément Zakuo. Plus qu'un.

01h00

Une fois n'est pas coutume, le Chuunin de Kiri c'était placer dans la cime d'un arbre, observant le spectacle qui risquait d'être amusant. Après avoir défait son adversaire et néanmoins camarade, le patrouilleur suivant était arrivé sur les lieux et avait exigé qu'on lui explique la situation, ce que c'était empressé de faire Zakuo en lui montrant sa lettre de mission et en faisant répéter les aveux du saboteur. Le Jonnin c'était alors proposé pour emmener le ninja en prison mais Yushini avait une toute autre idée en tête.
Du haut de son arbre, il vit arriver Funo Bahishi qui avançait lentement, scrutant les horizons à la recherche d'un quelconque espion. Un jeune homme se tenait devant lui, c'était Oto qui regardait son chef la mine blafarde. Funo, qui visiblement ne voyait pas la mine effarée de son compagnon, s'adressa à lui:

-Alors, finalement tu as trouvé un moyen de faire sauter les canalisations d'eau de tous le village en un seul coup? Je n'en attendais pas moins de toi l'ami...Alors comment tu comptes t'y prendre finalement?

-Bah euh...c'est à dire que...euh...vous voyez le...euh...

-Ce qu'il essaye de te dire Bahishi, c'est qu'à force de faire couler l'eau, on finit par boire la tasse.

L'enquêteur avait sauté de son arbre et ce trouvait maintenant face au chef extrémiste qui l'observait d'un air ahuri:

-Mais...mais tu est qui toi?!

-Yushini Zakuo, pour vous servir. Mais je suis très impoli, j'aurais dut présenter mes amis d'abord.

Ces mots dits, trois des Jonnins qui patrouillait dans la zone et qu'avait appeler l'homme qu'avait rencontré Zakuo précédemment sortirent de leurs cachettes et se présentèrent face au saboteur.

-Funo Bahishi, je vous arrêtes pour sabotage des biens publique et pour avoir imposer un ultimatum aux hautes autorités de votre village.

Ne cherchant même pas l’affrontement contre des ninjas qu'il connaissait, Funo se laissa passer les liens et fut emmener dans les geôles du village, en attente de son jugement.

Au final, Bahishi dénonça sous l'emprise d'un Genjutsu le reste des membres de son petit clan de trafiquant. La jeune femme et les autres membres écrivirent une lettre d'excuse au Mizukage et firent quelques travaux d'intérêts généraux avant d'être relâcher. Le ninja anonyme et Oto furent libérés, l'un par simple bonté, l'autre pour avoir aider à faire passer aux aveux Funo. Enfin,le principal intéresse fut quand à lui jeté en prison, refusant d'écrire ne serait-ce qu'une simple lettre d'excuse.

Le jeune enquêteur de Kiri reprit alors la route, content d'avoir rempli sa première mission de rang A et impatient de savoir ce que lui réservait l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission A] Une révolution pour de l’eau gratuite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mission] Enquête d'opinion pour Ezra Plume
» Une possible Méga-évolution pour Hoopa et Volcanion [théorie]
» [Mission] Un peu de sport pour brûler des calories !
» Ce que vous pouvez faire de bien avec le pokémon distribué (Evoli)
» Méga-Ectoplasma / Gengar-Mega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Kiri :: Centre ville-