Partagez | .
 

 Le loup dans la bergerie[Pv: Trafalgar Law]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Le loup dans la bergerie[Pv: Trafalgar Law]   Ven 10 Aoû - 15:22

Rock Lee's Theme by Naruto Soundtrack on Grooveshark
Ne pensez pas que vous devez gagner,
mais plutôt que vous ne devez pas perdre



Je sortais tout juste du palais du Mizukage. Obakee en personne venait tout juste de me confier une mission d’une grande importance. Le village venait tout juste d’être attaqué par une grande quantité de ninjas. D’après les premières informations, ils n’étaient pas très puissants et venaient d’un petit village ninja presque inconnu. Il était assez impressionnant dans ce cas qu’ils aient réussis à réunir tant de monde pour cette offensive. Bien que sur un point, cela me rassurait un peu… Les forces de Kiri luttaient contre les ennemis. La mission que nos avait confié Obakee à moi et à mon compagnon, que je n’avais pas encore vu, était de défendre directement le centre-ville. En effet, c’était une cible évidente pour les opposants. Je trouvais la situation assez ironique. Quelques temps auparavant, j’étais en compagnie de mon grand ami Shiyo, l’attaquant contre Suna. Et aujourd’hui, assez peu de temps après, je me retrouvais du côté des défenseurs de Kiri. Vraiment, la vie peut nous jouer de sacrés tours. C’est impressionnant de voir à quel point ce qu’on pense acquit et définitif peut, du jour au lendemain changer du tout au tout. J’en étais l’exemple parfait, une simple lettre avait chamboulé mon monde en un rien de temps. Le seul fait d’apprendre que j’avais encore de la famille m’avait poussé à changer radicalement. Mais trêve de nostalgie, l’heure allait très vite se trouver être au combat. C’était une évidence, je n’avais pas fini de combattre avant que mon projet aboutisse, ça non…


La main gauche toujours sur la garde de mon katana, unique arme que j’avais emporté pour venir dans ce village, je sautais de toits en toits. Les tuiles s’entrechoquaient dans un bruit très reconnaissable à mesure que je continuais d’avancer. Certes, je ne connaissais quasiment pas ce village, mais retrouver le centre ville serait assez simple. Naturellement, je mettais plus de temps qu’un habitant du coin à retrouver mon chemin. Mais au final, je parvenais au dit lieu de rendez vous. L’endroit était une grande place bondée de monde. Enfin pour dire vrai, ça courait dans tous les sens, tout le monde était en train de s’enfuir. Les gens se bousculaient les uns les autres, hurlant de peur, pleurant et suppliant le seigneur de ne pas reprendre leurs vies. Je pouvais très bien comprendre cette peur futile de la mort, que je ne connaissais pas. Mais un peu de logique tout de même. Ces ninjas attaquaient un des plus puissants villages. Ces civils devaient certes s’enfuir, mais nul besoin de toute cette comédie. Je voyais au centre un homme, l’arme à la main, encerclé par une dizaine de ninjas ennemis. Je savais bien que c’était un Kirijin, aussi j’allais m’apprêter à l’aider. Mais il n’eut nul besoin de mon aide. Dans un geste rapide et puissant, il effectua comme un tour sur lui-même ; tel une toupie tranchante. Résultat ? Les gorges des adversaires venaient toutes d’êtres tranchés, et ils tombèrent au sol, agonisant et baignant dans leur propre sang. On peut dire que c’était bien joué ça, il s’était défait d’une sale situation très aisément, et avec classe qui plus est. En l’analysant plus, je me rendais compte que c’était Trafalgar Law, mon équipier pour cette mission. Eh bien aucun doute à se faire dans ce cas là. Ce type je le connaissais déjà de nom, on le surnommait le chirurgien de la mort. Il avait pour réputation d’être d’une puissance folle et de causer des blessures immenses, et causantes presque toujours la mort. Mon ancienne personnalité s’était d’ailleurs beaucoup intéressée à lui. Et par ce que je venais de voir, je pouvais affirmer que sa réputation n’avait en aucun cas été ni volé ni inventée. Law était un grand ninja, nul doute sur ce point là. Je sautais pour la dernière fois et me retrouvais deux mètres derrière l’homme. La main toujours plaquée sur mon arme, je levais l’autre, pour lui montrer que je ne venais pas pour me battre contre lui. Le visage parfaitement neutre, comme toujours, je le fixais et prenais la parole.


-Très joli coup Law, tu mérites tout à fait la réputation que l’on t’accorde. Bien, ne perdons pas de temps en discussions inutiles. Les ninjas ennemis vont arriver d’ici peu de temps. Je m’occupe de l’entrée sud de la place, à ton loisir de t’amuser avec ceux qui débouleront du nord.


A peine avais-je terminé de parler qu’une masse de ninja commençait à arriver. Il venait en nombre sensiblement égal de deux côtés. Bien, Law comme moi allions pouvoir nous battre autant l’un que l’autre, ou du moins tout cela serait sensiblement égal. J’évaluais rapidement mes opposants du regard. Pour le moment il n’était encore qu’une vingtaine, mais nul doute sur ce point là, il en arriverait de plus en plus à mesure que le temps allait passer. Donc j’allais devoir jouer sur la rapidité pour chacun des ennemis. En somme, hors de question de prendre mon temps avec chacun d’eux. Bien que le combat se révélerait être d’usure, je devrais m’efforcer de rester rapide, ou bien je me ferais aisément dépasser, et je devrais requérir à l’aide mon équipier. Mais cela aurait pour effet de faire venir plus de monde de son côté, et là, lui aussi pourrait se faire dépasser. Donc en somme, notre équipe ne se révélait pas tellement être basée sur la coopération, mais plus sur le fait de couvrir deux zones à la fois. Il fallait espérer que très peu de monde aurait l’idée de nous lancer d’offensive par les flancs, le cas échéant, nous aurions deux choix : l’entraide ou la fuite stratégique. Mais tout cela serait vu le moment même. Je fis craquer mon cou et ma main droite avant de foncer sur mes propres opposants…




64 Lignes


Dernière édition par Harada Sanosuke le Sam 11 Aoû - 11:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meito Tenryu

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1144
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 101
Localisation : Dans un monde proche du votre !

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: Le loup dans la bergerie[Pv: Trafalgar Law]   Ven 10 Aoû - 22:04

Comme toujours, le village caché de la brume était calme. Personne n'y osait y pénétrer, c'était vraiment un village reconnu pour sa puissance militaire incroyable. Aux yeux du monde, on peut dire que Kirigakure est le village le plus puissant du monde shinobi pour le moment, personne ne peut arriver à l'arrêter, du moins, pour le moment. Accompagné par des ninjas de haut niveaux, ce village ne risque absolument rien pour l'instant. Il possède un Mizukage d'une force incroyable sous le nom de Obakee Yukan avec son bras droit, une jeune femme talentueuse, Yukina Nimura. Bien sûr, ce n'est pas seulement ses deux personnages qui font la force de Kiri, au contraire, ils ne sont que là pour montrer leurs puissances afin de montrer au peuple à quel point on peut devenir fort. Pour ce qui est de la puissance, nous avons une autre personne ou plutôt, d'autres personnes. Ses personnes justement, se font appelé les ninjas renégats. Ils sont aux nombres de sept, se sont sept épéistes du village caché du brouillard. En fait, c'est l'équipe d'élite de Kiri si vous voulez, ses personnes là font justement la force du village mais bon, il y en a encore d'autres mais c'est principalement les sept ninjas sabreurs de la brume qui font la puissance.

Chacun d'eux à un sabre d'une particularité différente, certains ont la même capacité mais différemment. Les sabres légendaires sont sept comme le nombre de possesseurs mais ce n'est pas tout, ils ne sont pas tous aussi fort qu'on le prétend. Plusieurs croient que se sont des monstres, des ninjas d'une force surprenante, incroyable, démesurable alors qu'au contraire, plusieurs possèdent un sabre mais ne sont que des moins que rien, ne sont que Genin, Chunin ou Junin. Des personnes qui ont eu leurs sabres par un coup de bol, une simple chance du monde qui lui avait été offert. Mais bon, maintenant ils sont épéistes quoi et on ne peut rien leurs faire à part les tuer et prendre leurs places. Du moins, encore, ils sont protégés donc il serait vraiment surprenant de voir un épéiste de Kiri mort. Cette génération va être grandiose, elle ne va surement pas couler pendant un bon bout de temps. Parmi eux, se trouve un ninja particulier, un manieur de sabre justement hors paire, une vrai bête à l'arme blanche. Celui-ci est Trafalgar Law, plus connu par son surnom de Chirurgien de la Mort. Cette personne a des capacités exceptionnels si on peut le dire, il reste un sabreur à part, un sabreur d'une puissance phénoménale. Il fait partit des ANBU du village caché du brouillard, l'un des gardes du corps de Obakee Yukan, le Mizukage de Kiri.

On raconte qu'il est d'une force incroyable. Cet homme dont son surnom de Chirurgien de la Mort, laisse des blessures graves à l'adversaire mortel, des traces graves qui peuvent coûté la vie de son adversaire. Il ne dévoile pas des informations comme ça, il est du genre à garder ses capacités en cachette. Plusieurs l'ont vu bien sûr utiliser ses techniques exceptionnels, mais justement ses plusieurs il n'en reste plus tellement dans ce monde. Il doit peut être en rester, un, deux voir trois au maximum. Sinon tout les autres... se sont fait tuer par ses propres mains. Il n'est pas du genre très bavard, il est plus dans l'embrouille, il aime surtout mener le jeu, c'est ce qu'il aime par dessus tout, crée des conflits lui-même pour laisser tout le monde s'entre-tuer afin de gagner sa place en tant que Chef. Un vrai stratège parmi d'autres un esprit combatif incroyable. Aujourd'hui, comme tout les jours, il comptait faire sa balade de la journée, l'entraînement ! Comme chaque jour, Kiri était bien paisible mais c'était juste pour le moment. Sans que personne sache comment tout ceci s'est passé, le village caché de la brume s'est fait pénétré et s'est fait attaquer. Personne ne sait comment tout ça c'est passé. Trafalgar avait immédiatement été convoqué dans le bureau du Mizukage et se fit envoyer en mission pour tous les tuer un par un jusqu'au dernier, accompagné de plusieurs ninjas ANBU. Il partit donc en route pour cette "aventure", sautant de toit en toit pour arriver au lieu.

"Décidément le Mizukage ne me fait plus vraiment confiance. Je pourrais très bien éliminer tout ses mecs tout seul bon sang, être accompagné de plusieurs ninjas ça m'fait bizarre. Tant pis ch'ferai avec, j'espère juste qui m'dérangeront pas j'ai pas l'time pour les sauver moi. "

Le Chirurgien de la Mort continua alors d'avancer sans s'arrêter. Il allait de plus en plus vite, sa vitesse grandiose qui laisse pas mal d'adversaires sur place lorsqu'ils utilisent des techniques ninjas. Law est du genre au corps à corps, il a horreur des techniques Shinobi, c'est un vrai Samouraï qui a du malheureusement faire partie du village caché du brouillard. Enfin tout ça n'est que pour le moment, il compte bien partir un jour où l'autre, simplement qu'il attend le moment opportun pour sortir de là, si il le faisait maintenant, plusieurs ninjas iraient à sa poursuite ce qui serait vraiment grave car ils n'enverront pas les moins doués. Quelques minutes plus tard, Trafalgar arriva enfin sur scène, voyant tout les ninjas adverses qu'il allait affronté. Il sourit, un sourire assoiffé de sang, un sourire qui signifiait mauvais signe pour les ninjas qu'il allait comprendre. Rapidement et efficacement, il se lança alors directement sur la bataille. D'un coup d'épée, il pulvérisa cinq ninjas en une frappe. Quelques instants après, il se retrouva encerclé et coupa la gorge des dizaines d'ennemis. Un homme le rejoint, surement un compagnon qui se mit à parler. Law comprit ce qu'il devait faire mais il n'avait pas trop aimer ce qui venait de lui dire alors il répondit:

"Et mec, chte préviens ! On me donne pas d'ordres à moi oké ! J'écoute personne, je travaille que pour moi. Si j'ai voulu faire cette mission, c'est pas parce que le Mizukage me l'a demandé tu sais, c'est juste parce que j'allais combattre. Moi, personne me donne des ordres."

Sur ce, Trafalgar rangea son sabre légendaire dans son fourreau. Son compagnon partit en direction du Sud, il ne devait donc pas le suivre car deux ninjas vers le même point servait à rien. Il partit alors vers le nord de sa propre volonté, Law n'était pas du genre à recevoir d'ordre, il n'était pas un garçon comme ça, il vivait que pour lui et personne d'autre, on peut dire qu'il n'écoutait même pas le Mizukage simplement là, c'était une question d'action. Il arriva alors, face à une vingtaine d'ennemis, il les regardait tous un par un tournant les yeux à gauche pour ensuite les regarder tous alligniés en allant sur la droite. Il garda son sourire provocateur attendant le bon moment pour lancer l'un de ses jutsus. Pour l'instant, il préféra attendre que ses ennemis fassent le premier pas.

~ 77 lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le loup dans la bergerie[Pv: Trafalgar Law]   Sam 11 Aoû - 11:22

Heavy Violence by Naruto Soundtrack on Grooveshark
La vie de l'homme n'est qu'un combat...




Mon partenaire me faisait étonnamment penser à moi-même quelques temps auparavant. Lui non plus e supportait pas l’autorité. Il ne pouvait pas tolérer qu’on lui donne des ordres. En fait moi non plus je n’y parvenais pas. C’est d’ailleurs une des raisons qui m’ont poussé à quitter l’Akatsuki. Mais de toute évidence, maintenant, je le savais. Obéir aux ordres dans certains cas est bien plus intéressant que de les refuser. Si j’avais eu la patience de rester plus longtemps au sein de la Lune Rouge, les informations que je connais à leur propos seraient plus grandes. Or, ce n’était pas le cas. Un jour il comprendrait bien que ce n’est pas une question d’honneur de ne pas respecter un ordre. Mais pour l’heure, il ne semblait pas aller contre ce que je venais de lui dire. J’avais de toute façon fais en sorte de ne pas formuler ma requête comme un ordre. Mais lui il l’avait tout de même pensé. En revanche, malgré quelques menaces dont je ne fis guère attention, il parti se battre de son côté. Bien, pour ma part, je me moquais bien de son égo ou de son honneur, seul m’importait la réussite de cette mission, j’y jouais l’avenir du Yügure après tout, je ne pouvais pas me permettre d’échouer.


Tandis que je tergiversais, mes opposants lancèrent leur assaut. Le premier ninja qui se retrouva face à moi était armé d’un simple kunai. Pensait-il vraiment rivaliser contre moi avec cette banale arme ? Il tenta de m’asséner un coup à la gorge, montrant bien que ces hommes désiraient ma mort. Ce qui nous différenciait, car moi, je n’allais pas chercher à les tuer. J’avais assez tué pour plusieurs vies moi. Ma main droite s’empara de son poignet. Pendant que je l’accompagnais, vers son avant, j’attendais que son coude soit à ma portée, mon autre main se posa alors dessus et poussa d’un coup. Dans un bruit d’os qui craque, je lançais ensuite l’homme à terre. Bien, un de moins, avec un bras pété, il n’irait sûrement pas me chercher des noises celui là. Cette fois-ci, ce fut deux hommes en même temps qui eurent l’idée de m’attaquer. L’un par ma gauche, l’autre par ma droite, tous deux armés d’une grosse épée. Celui à ma gauche était plus rapide que l’autre, aussi, je m’emparais de la partie non tranchante de sa lame et le poussais vers son allié. Les deux hommes se percutèrent alors avec violence, se plantant mutuellement leur épées dans le corps. Je soupirais alors, quelle bande d’incapables. Je n’avais même pas besoin d’utiliser mon katana. Mais en voyant que d’autres ninjas remplissaient les rangs ennemis, je pris la décision de sortir ma propre lame. Je ne pouvais pas me permettre de rester là et d’attendre bêtement les attaques de mes ennemis. Comme je l’avais préalablement souligné, je devais faire en sorte de décimer au plus vite les rangs adverse. L’heure était à l’offensive !!!


Je posais la main droite sur la garde de mon arme, et, d’un coup sec et rapide, la dégainais dans un bruit agréable de métal qui frotte. Je pouvais lire la peur sur le visage de mes plus proches adversaires. Mais qu’ils n’aient donc pas peur, ils n’allaient pas mourir, ils souffriraient sûrement, mais la mort ne leur tendait pas les mains aujourd’hui. Bien, c’était le moment de lancer l’assaut. Sans perdre la moindre seconde, je fonçais vers la masse de ninjas. Ma première attaque fut un simple coup d’estoc dans le ventre d’un type aux cheveux noirs. Sans m’attarder, je retirais ma lame et contrais le katana d’un autre homme qui venait tout juste de lancer une offensive envers moi. Nos lames s’entrechoquèrent dans un bruit vif. De ma main encore libre, je saisissais le poignet de la main qui lui permettait de tenir son arme. Je le rabaissais alors d’un coup, tandis qu’avec la garde de mon arme, je lui assénais un coup violent en plein visage. Il tomba au sol, le nez cassé, et du sang plein le visage. Je concentrais alors du chakra dans ma lame, et d’un geste circulaire, je projetais un jet bleu sur plusieurs types. La technique leur entailla le torse et leur arracha des râles de douleur. Soudain, je sentis qu’on m’attaquait par derrière, je tentais alors d’esquiver, mais la lame se logea dans mon bras droit, me faisant lâcher mon katana. Quel fils de pute, lancer une attaque comme ça par derrière, c’était digne d’un lâche des plus misérables. Il retira alors son arme et tenta de m’asséner un nouveau coup. Mais il m’avait eu simplement car je ne l’avais pas remarqué à temps, rien de plus. Je me décalais légèrement sur la droite pour esquiver sa lame. Ma main gauche saisit alors avec force son cou et le serra avec force. Tandis qu’au même moment, dirigeais un coup de pied d’une puissance folle directement vers son genoux. Le choc fit craquer son os, et il perdit alors l’équilibre. Maintenant au sol, il ne représentait plus un danger pour moi. Mais il restait encore bien trop de monde, et je venais de perdre un bras à cause de ce lâche. Je n’avais pas le choix, j’activais alors mon jutsu médical pour referme la plaie de mon bras. Pendant que les cellules endommagées se régénéraient, je continuais de me défendre, mais d’une seule main. Ce qui s’avérait plus chiant, mais très largement faisable. J’étalais alors une nouvelle série de ninjas. Quand enfin je callais un coup de tête puissant, je sentais que mon gras avait retrouvé ses capacités, génial. Suite à un coup de pied en plein visage d’un opposant, je lui volais son katana, afin de retrouver une arme décente. Je retrouverais mon propre katana à la fin de tout cela. D’un coup en diagonal, je coupais la main d’un type. En regardant alors aux alentour, je me rendais compte d’une chose vraiment dérangeant : un nouveau groupe de ninjas arrivait vers nous par l’ouest, soit notre flanc. Ils arrivaient par les toits et semblaient être le dernier recours des hommes ici présents. Ce qui signifiait que les combats allaient bientôt stopper, mais que je devais maintenant faire plus équipe avec mon partenaire. Je sautais alors en arrière pour me retrouver non loin de lui, et prenais la parole à nouveau.


-Law, un groupe arrive par l’ouest. Si on reste comme ça on va se faire dépasser par le nombre. J’te propose de reculer vers l’est et de tous les affronter ensemble, tout d’un bloc, toi et moi. Est-ce ça te va ?




64+73 = 137 Lignes
Revenir en haut Aller en bas
Meito Tenryu

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1144
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 101
Localisation : Dans un monde proche du votre !

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: Le loup dans la bergerie[Pv: Trafalgar Law]   Sam 11 Aoû - 12:44

C'était chaud tout ça, pleins de mecs à la recherche de la destruction du village caché du brouillard, ils étaient fou ? N'avait-il aucun cerveau ? Ces personnes-là étaient vraiment incroyable, on peut dire qu'il n'avait vraiment rien dans la cervelle. Alors que Trafalgar venait d'arriver dans le champ de bataille, il décima une vingtaine d'adversaires en un instant puis vint ensuite son partenaire de combat. C'était un grand homme ressemblant fortement à un Vagabond, ce mec n'était pas très banale mais en tout cas il portait le bandeau du village caché de la brume. Comment est-ce possible ? Law ne l'avait jamais remarqué dans ce village, un tout nouveau peut être en tout cas il semblait fort mais le Chirurgien le soupçonnait quand même. Il n'avait pas réellement confiance en quelqu'un à vrai dire, il était comme ça, il n'avait confiance qu'en soi-même mais bon, on dit toujours qu'on est mieux servi par soi-même après tout, et c'est bien vrai. Face à tout les ninjas que les deux hommes avaient en face, ça n'allait vraiment pas être facile. Ils étaient juste à côté, son partenaire dit alors qu'il s'occupait du flanc Sud et que l'épéiste devait s'occuper du flanc Nord. Enfin, il ne l'avait pas vraiment dit comme ça mais l'ANBU l'avait prit comme ça lui. Il lui donna donc sa réponse mais l'autre ne voulait pas de conflits apparemment et n'écouta pas réellement ce que Trafalgar avait dit.

Juste après ça, l'homme au bonnet blanc se rendit sur le flanc Nord, voyant tout ses soldats en face de lui d'un sourire diablotin. Il était comment dire, stupéfait par tout ce spectacle, il n'avait jamais affronter autant d'ennemi depuis cette nuit dans la forêt. Seul contre tous, un soir, il était dans la forêt de la mort, plusieurs shinobis du village caché de la feuille le guettait, il voulait alors s'en sortir, on ne le laissait pas. Il du donc avoir recours à la manière forte et seul face à une armée entière, il réussit à décimer tout ses ennemis. Le légendaire épéiste est d'une force incroyable, c'est un samouraï hors paire qu'on ne peut surpasser niveau maniement du sabre, il faudrait en fait beaucoup d'entraînements pour ça, mais vraiment beaucoup. Il avait d'ailleurs fait la connaissance d'un type de Suna, aussi un samouraï et lui avait mit une certaine dose de bonne correction. Il était content de lui, face à tout les ninjas qu'il a croisé, tous ont dit certaines choses qui lui plaisait beaucoup, enfin des choses, des compliments. Trafalgar est très fier de tout ce qu'il a accompli, lui qui n'a vécu que seul dans la pauvreté avec ses parents et est maintenant un garde rapproché du Mizukage du village caché du brouillard.

Cet homme connu sous le nom du Chirurgien de la Mort, cet homme qui ne se bat que pour sa propre cause, cet homme qu'on appelle... Trafalgar Law. Dix, quinze, non même vingt ! Vingt personnes se trouvaient actuellement face au bretteur légendaire de Kiri, tous armés soit d'une épée, soit d'un kunaï. Que comptaient-ils faire avec tout ça ? Soudainement ils attaquèrent alors à plusieurs comme des fous sans réfléchir. Rapidement et efficacement, l'homme au bonnet blanc sortit à nouveau son sabre légendaire du village caché de la brume, le premier arriva pour tenter un coup direct avec son kunaï au niveau de la poitrine. Très vite il se pencha alors sur la gauche d'un pas en demi-cercle avec la droite afin de se retrouver juste à côté de cet homme qui avait lancé cette offensif. Juste après ça, il fit un geste avec son poignet qui fit bouger son sabre et le planta en plein coeur de cette personne qui mourut en un instant. Le meilleur avec cela, c'est qu'il ne maîtrisait pas de techniques ninjas, se ne sont en fait que de simples barbares qui ont décidé de faire une révolution contre le village caché du brouillard. Ensuite, cinq ninjas arrivaient à pleine vitesse, tous entourant le Chirurgien de façon à crée une étoile si on les relie. D'un coup de sabre rapide qu'il déclencha, personne n'eut le temps de voir ce qu'il avait fait, on ne pouvait alors voir que des marques de sabre au niveau de la poitrine de ceux qui les entouraient. Du sang en sortit, laissant les hommes morts au sol avec cette couleur rouge qui se répandait le long du sol.

C'était un désastre qui venait de faire là et ça en faisait déjà six, plus qu'une petite quinzaine même un peu moins. Ensuite, il rangea à nouveau son arme pour utiliser une autre technique, amplifiant ses deux mains de son chakra, il fonça alors sur ses adversaires pour en prendre deux d'un coup en les touchant avec la paume de sa main en pleine tête. Un acide toxique apparut sur leurs visages les laissant mourir asfixié. C'était une des fameuses techniques du clan Santõryûu qu'il venait de déployer là. Après ça, il continua à faire la même chose, tous arrivèrent avec leurs sabres mais malheureusement personne n'arrivait à le toucher. Ainsi un à un il les élimina sans plus attendre mais ce n'était pas tout, tout ça n'était encore rien. Son compagnon s'approcha alors de lui, lui signalant que tout le monde arrivait sur le flanc Ouest et qu'il serait préférable d'aller sur le flanc Est pour battre en retraire. Au moment où son partenaire allait partir pour le flanc Est, Trafalgar en avait vraiment marre et il dit:

" C'est bon, on arrête là. J'en ai vraiment marre de tout ça, finissons-en. "

Il baissa alors gentiment la tête vers le bas, fermant les yeux comme quoi le combat était terminé. Sans aucun geste, il envoya alors un fluide très puissant pour les personnes faibles tel que l'armée qu'ils avaient en face. Un fluide qu'on ne pouvait voir à l'oeil nue, il se propagea à une vitesse stupéfiante et tout ça très rapidement qui passa au travers des corps de toutes les personnes que les deux hommes avaient en face. En pleine course, tous se mirent alors à s'écrouler un par un, ils furent tous morts en un instant sans pouvoir rien faire. La bataille entre ses types et les deux guerriers étaient maintenant terminé, il pouvait aller faire leur rapport. Trafalgar n'utilisait jamais cette technique, il préférait secrètement la garder pour lui, personne ne savait qu'il avait un tel jutsu mais c'est aussi grâce à cette technique qu'il avait réussi à décimer une armée toute entière, c'est ce que les personnes ne savaient pas. Un jutsu vraiment favorable mais avant d'aller voir le Mizukage, Law tourna la tête pour regarder son compagnon et parla à nouveau.

" Je te préviens, si tu dévoile une seule de mes capacités à quiconque tu croise, s'en est finit pour ta vie. "

Le sabre de l'homme était rangé dans son fourreau, il n'avait plus besoin de rester ici, il prit alors son envole et se dirigea calmement en direction du bureau du Mizukage.

~ 77 + 78 = 155 lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le loup dans la bergerie[Pv: Trafalgar Law]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le loup dans la bergerie[Pv: Trafalgar Law]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le loup est invité dans la bergerie (pv Pandore)
» Quand le loup arrive dans la bergerie [Topic terminé]
» un loups dans la ville ainsi que des pirates et un chasseur sans m'oubliez moi ainsi que les civils...
» L'Opéra ou comment brûler un loup dans la chaufferie [Chastity, Comte] [20/12/41]
» Empreinte de Loup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Kiri :: Centre ville-