Partagez | .
 

 Changement d'horizons [Konoha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Changement d'horizons [Konoha]   Lun 3 Déc - 15:12

    Ça y est, j’avais finalement pris possession des lieux, une annonce avait été passé dans tout le village déjà, Konoha venait de changer de Hokage, la présentation du nouveau se faisait aujourd’hui. Je dois faire bonne impression, il y a quelqu’un de charismatique à remplacer après tout. J’étais là assise sur mon fauteuil, dans mon bureau, ma sœur à mes côté pour m’aider à trier les différents documents et à classifier chaque dossier de manière à ce que je m’y retrouve, qui aurait un jour pu dire que c’est moi qui me trouverais assise ici, sur ce siège, dans ce village ? En tout cas pas moi. Je souhaitais tellement rester loin des affaires militaires de ce pays que je n’imaginais même pas venir ici un jour et me voilà maintenant dans l’obligation d’y rester, je dois montrer la voie à chacune des âmes de ce village, finalement en aurais-je réellement le talent ? Je me mis la tête entre les mains et pensais à ce que j’allais devoir dire ou faire pour le bien de Konoha et de ses ninjas, finalement, c’est bien plus difficile que ce que l’on m’a laissé entendre, saleté de Damyo, il ne m’a pas précisé tout cela ! M’enfin, ce n’est plus vraiment le moment de se plaindre maintenant. Dans ma robe rouge qui me va à ravir, je me relevais de mon fauteuil, Yuuki me le dit clairement, ça allait être à moi de jouer désormais. Je soufflais une nième fois pour évacuer toute cette tension que j’avais finalement accumulé depuis mon arrivé. Un bureau ranger à la perfection, des fiches ninjas décortiquer en long en large et en travers, la carte du village éplucher de fond en comble, je connaissais déjà les alentours du village mieux que personne pour y avoir vécu de longue années durant, mais maintenant c’est à l’intérieur que j’avais établie résidence, je ne pouvais plus m’en tenir aux faits du passé. Yuuki se plaça derrière moi et me mis mon tissu bleu semblable à une simple cape mais dans laquelle nous pouvons entièrement nous enfermer, le bleu n’est pas très ressemblant aux couleurs de Konoha, mais peu importe, cela n’a aucune importance pour moi. Enfilant mon chapeau rouge représentant le Hokage, j’avançais tranquillement et sortis de cette pièce qui est maintenant mon bureau.

    Pour ce jour, Fuyuyasu et Akeno étaient venu se mélanger aux villageois, ils étaient venus pour moi, pour m’épauler, me donner ce petit truc qu’il me manque. Je sais que je manque de bien des choses, mais est-ce là l’important ? Nous vivons dans un monde de brute, il faut être capable de se remettre constamment en question, nous devons rester sur nos gardes et être soudé dans un même village, c’est le maitre mot de mon discours que j’avais si longuement préparé avec l’appuie de mon ainée. Nous montions toutes les deux les dernières marches de la haute tour de Konoha, je la regardais, elle me regardait et me fit signe d’avancer, seule. Elle comptait donc rester en retrait ? Ne pas se faire voir ? Rester dans le secret le plus totale ? Mes yeux se fermèrent, ma tête se baissa, ma respiration s’intensifia, ça y est, c’est le moment, c’est le jour où tout va basculer pour moi. Laissant ma cape bleu parfaitement bien fermer devant moi, mes cheveux parfaitement bien ranger sous mon chapeau, je pris place sur le balcon, actuellement j’étais simplement quelqu’un, impossible de savoir qui je suis, ni même de définir si je suis un homme ou une femme, j’avais pris soin de laisser planer le secret jusqu’au bout. Mes yeux balayaient activement la foule qui se trouvait là, en dessous de moi. Je regardais toujours dans l’ombre de moi-même, qui suis-je réellement ? Tout le stress accumulé jusque lors s’effaça d’un seul coup en voyant toutes les femmes et tout les hommes présent en ce moment même, la disparition de Sasuke Uchiha n’est plus un secret pour personne, mais qui peut bien être le nouvel Hokage ? La surprise, des questionnements devaient se faire actuellement, certains même prendraient des paris sur des noms, mais personne ne pourra se douter. Qui s’attendra à me voir moi, celle qui a démoli Yusuke sans la moindre hésitation, celle qui ne vit que pour elle et ses amis, celle que personne ne connait. Dans le fond c’était une situation qui me faisais drôlement marrer, j’étais là devant eux et c’est moi qui contrôlait tout cela, je pouvais dévoiler mon identité quand cela me chanterai, mais maintenant il était temps. Je baissai la tête et sortit mon bras gauche afin de retirer mon chapeau. Mes cheveux rose attaché par mon bandana brun purent sortir et reprendre la place qui leurs était réservé, je finis d’ôter mon chapeau et relevai la tête, laissant maintenant apparaitre mon visage aux yeux de tous. Je laissais cette fois encore un petit temps, regardant tout le monde, les réactions seraient diverses et variés, je le conçois parfaitement, mais peu importe, si le seigneur féodal à décider de me faire confiance, qu’il en soit ainsi. S’il faut rassembler les hommes, je le ferais, si je dois prouver ma détermination et mon allégeance je le ferais, si je dois donner la mort pour mon village je le ferais aussi, mais de telles paroles n’ont rien à faire ici. Je finis par attendre, posant mon regard au milieu de la foule, attentiste, certes mais aussi calculatrice et manipulatrice. Chaque personne ici présente réagit en fonction de ce que je vais faire ou dire, c’est une situation que j’aime particulièrement.

    « Pas besoin de faire un schéma, voilà maintenant quelque jours, j’ai été désigné pour devenir le Hokage deuxième du nom, je suis Akemi Aburame. Pour beaucoup d’entre vous je ne suis qu’une inconnu au bataillon et je ne vous contrarierais pas la dessus, mais peu importe qui nous sommes et d’où nous venons, si nous sommes réunis c’est sous une seule bannière, celle de Konoha, un seul but, prospéré même si pour cela nous devons détruire. Qui que nous soyons, nous ne pouvons pas oublier qu’ici nous voyons tous les choses différemment, mais qu’au fond nous n’avons qu’un seul but en commun, la réussite de notre village ! Mon prédécesseur vous a permis d’obtenir la volonté du feu et cela resteras à jamais en vous, c’est maintenant à nous de la transmettre aux générations futures. Nous devons regarder tous dans le même sens, garder cette direction en ligne de mire et nous faire confiance les uns les autres, Konoha ne représente pas que le passé et le présent, c’est aussi l’avenir du monde Shinobi. Voguons vers un avenir qui nous ressemblera, ensemble, pour Konoha ! »

    Je pense avoir fait les choses bien là non ? Une bonne première chose de faite en tout cas. Je regardais en bas, des avis qui diffèrent certes, certains pour d’autre non alors que d’autre encore hésite certainement. Je ne peux pas faire l’unanimité dès le départ, c’est d’ailleurs cela qui rend mon travail plus difficile et plus présent, obtenir la confiance de tout le monde n’est pas chose aisée, mais en prenant ce genre de discours on gagne déjà certaines voix. La prochaine épreuve sera de réunir les nouveaux chûnins, va falloir que je commence à distribuer les mots aux valeureux chanceux, j’ai du travail, mais le plus dur est passé, reste à voir où cela me mènera désormais. J’affichais un grand sourire capable de transmettre ma bonne humeur et ma joie du moment présent, attendons de voir s’il y aura d’éventuelle réactions puis partons, je n’ai pas toute la journée non plus malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Megumi

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 754
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
70/70  (70/70)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Changement d'horizons [Konoha]   Lun 3 Déc - 20:47

    Suite à mon retour de l’examen Chuunin, j’étais rentrée chez moi pour y retrouver ma famille, fière de moi. Je ne m’étais peut-être pas rendue au dernier tour, mais au moins j’avais tenté de me battre contre l’hôte de Kyuubi alors que, au tour suivant, l’un des favoris du clan Uchiha avait abandonné contre le même adversaire sans même combattre. Il allait sans dire que cela faisait plaisir à mon grand-père. Nous fêtions donc tous ensemble mon retour parmi les miens autour d’un bon repas lorsqu’une nouvelle sombre vint déranger la soirée. Notre Hokage, Sasuke Uchiha, avait disparu sans laisser de traces. Les airs graves remplacèrent les sourires joyeux et mon grand-père quitta la réception, mon oncle sur les talons. Direction, le conseil de Konoha. Le village devait prendre des mesures et au plus vite pour que nous ne nous retrouvions pas trop longtemps sans chef. Cela pouvait être une situation des plus dangereuses. La fête se termina donc plus rapidement que prévu et je veillai jusqu’à tard le soir, attendant le retour de mon grand-père.

    Quelques jours plus tard, nous nous rendîmes sur la place publique, devant la tour du Hokage. Apparemment, quelqu’un avait été nommé. La foule se pressait, les visages incertains, les jacassements nerveux. J’avais les bras croisés, me demandant qui avait bien pu remplacer le Shodaime Hokage-sama. Ce n’est qu’après de longues minutes de suspens qu’une silhouette apparu tout en haut de la tour, drapée des habits de Kage, l’identité dissimulée. Aller, arrête de faire joujou et enlève donc ton chapeau. Ce que l’inconnu fit finalement.

    Contre toutes attentes, il s’agissait d’une femme à la chevelure rose. Je ne la connaissais pas celle là. C’était assez curieux d’ailleurs. J’habitais ici depuis la construction même de Konoha, il y a dix ans. Je croyais que j’aurais au moins connu de réputation l’individu qui aurait été sélectionné, mais non, même pas. Je croisai les bras, un peu contrariée. Mais, j’attendis, peut-être que son discours rattraperait son identité. D’ailleurs, elle commençait tout juste à parler, allant directement au but, se proclamant Nidaime Hokage. Puis, elle nous confia son identité. Une Aburame, au moins c’était un clan de chez nous. Akemi mentionna que notre but serait de prospérer, même si pour cela nous devions détruire. Alors elle comptait nous amener en guerre et ruiner cet endroit si paisible, détruire cette ambiance familiale et accueillante et la troquer pour la souffrance de la guerre? Je ne l’aimais déjà pas. Au moins elle n’omis pas de parler de la volonté du feu, mais j’avais l’impression qu’elle n’avait pas totalement compris ce en quoi cela consistait réellement. Puis, petite allusion maritime, elle ajouta que nous devions voguer ensemble vers un avenir meilleur. La foule semblait aussi indécise que moi. Certains étaient convaincus, d’autres quittaient la place sans attendre, un peu découragés. Nous venions de subir un dur coup et les citoyens auraient bien eu besoin d’un visage rassurant et familier pour faire taire la menace qui semblait peser sur nous depuis la disparition du premier Hokage. Mais cette femme parlait de guerre, de destruction. Et personnellement, ça ne m’enchantait guère. Je gardai les bras croisés, observant les réactions environnantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Changement d'horizons [Konoha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cimetière de Konoha
» Changement de tapisseries
» Changement de msn
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Changement dans la diplomatie haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Le RP :: Konoha :: Bureau du Hokage-