Partagez | .
 

 Le début d'une aventure [FB Yuusei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Mar 19 Fév - 22:03

    Je me rappelle... J’avais eu six ans depuis maintenant dix-neuf jours, en effet je les avais compté, j’aimais me dire il y a x jours j’ai eu six ans donc dans y jours j’en aurais sept. Certes c’est un passe temps assès ennuyeux, mais moi ça me fait plutôt rire. Je jour-là, il faisait agréablement beau à Kusa, l’herbe fraiche qui parcourait les terrains du pays était vraiment des plus agréables sous les pieds, je ne passais pas la moindre journée sans enlever au moins une fois les chaussures histoire de sentir l’herbe sous les pieds. Ce jour là, père devait passer à la maison et m’aider à m’entrainer à la maitrise de certaines techniques du clan, c’est vrai que ça semble stupide, je n’avais que six ans, mais malgré tout je me donnais déjà à fond. Le matin même, je n’avais pas grand-chose à faire si ce n’est d’améliorer encore un peu plus ma maitrise du sabre, pour ce faire je savais pertinemment que mère était la meilleure pour m’aider, elle était la chef de la garde rapproché du chef du village, c’est elle qui donnait les directive pour la protection du chef et d’ailleurs rien n’avais encore aussi bien marché, jamais personne n’avais pu l’approcher. Il faut reconnaitre qu’il ne sortait pas trop du village, il pensait avant tout à ses gardes, ses amis comme il les appelait, ils avaient tous une famille et il ne souhaitait pas leurs retiré, dans le fond c’était un homme bon, aucun doute la dessus. Alors qu’elle était pour le moins tranquille en ce jour joyeux, elle décida simplement de m’emmener avec dans le dojo des gardes, un endroit fermé au public et à l’abri des regards indiscret, c’est d’ailleurs là-bas je fini par parfaire ma technique et même mettre au point un nouveau style de combat, mais ça ce n’est pas pour tout de suite... Je me rappelle encore, mère et moi échangions des coups à gogo, c’était même presque effrayant de voir que je faisais autant de progrès, j’avais moi-même du mal à en croire mes yeux et pourtant c’étais réel. La matinée passait rapidement, trop rapidement même et nous dûmes partir d’urgence pour l’entrée du village. En effet, père était là, il nous attendait déjà. Heureuse, je ne pouvais guère tenir en place, voilà maintenant une semaine et demi que je ne l’avais pas revu, dans le fond on se dit que ce n’est pas grand-chose, mais pour une fillette de six ans comme moi c’est assès délicat. Je courais mon katana dans le dos et lui sautait aussitôt dans les bras comme à chaque fois qu’il arrive d’ailleurs.

    « Comment va mon petit lapin ? »

    « Ça va et toi père ? Tu sembles joyeux aujourd’hui et moi je veux participer à ton bonheur, j’ai quelque chose à te montrer ! »

    « Kanna, laisses donc ton père respirer un peu, il vient tout juste d’arriver, ne soit pas trop pressentes s’il te plait ! »

    Sans même écouter la requête de mère, je joignis mes mains et activa le Byakugan. Je regardais alors aussitôt le visage de père qui était souriant, radieux, il semblait encore plus heureux de voir que j’avais finalement commencé à acquérir la technique principale du clan des Hyûuga, une bonne chose en soit, l’important maintenant est qu’il soit fier de moi, rien de plus, rien de moins. Il déposa sa main sur ma tête en affichant un visage radieux pendant que ma tête tournais aussitôt vers la gauche, un garçon arrivait, un katana dans le dos, il semblait jeune, tout autant que moi à première vu je dirais, il était avec un homme, son père peut-être ? Le mien me demanda d’arrêter rapidement, chose que je fis, je désactivai le Byakugan sans réellement savoir pourquoi et continuait de fixer le garçon encore et encore, j’attendais qu’il se retourne ou même ne s’arrête et machinalement, je me mis à marcher vers lui, il m’intriguait. Avançant d’un pas assuré et retenu à la fois, je fini par m’élancer une fois assès proche de lui.

    « Bonjour... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Mer 20 Fév - 11:47

Le début d'une aventure

« Le bonheur est insaisissable, toujours à venir, semblable à une illusion d’optique. »
Si jeune et déjà si ambitieux et tout autant impressionnant. Ainsi était la description du jeune Uzumaki Yuusei. Alors qu’ils étaient en voyage à travers le monde shinobi, son père et lui, le jeune garçon ne flanchait pas. Il s’entraînait sans relâchement à la maîtrise du ninjutsu. Qu’il ne tarda pas à acquérir malgré son jeune âge. Chaque jour qui passait, Yuusei donnait toujours le meilleur de lui-même, ne pensant à rien qu’au perfectionnement de son ninjutsu et ainsi qu’à la maîtrise du katana donné par son père. Qui voyait en son acharnement sa défunte épouse. Elle aussi avait apparemment su maîtriser le ninjutsu à un très jeune âge. Sans compter que le fait d’appartenir au clan Uzumaki, faisait que la mère de Yuusei possédait une endurance très impressionnante, qu’elle transmit à son fils. Sur le point de la résistance, Yuusei ne se laissait jamais surpasser devant quoi que ce soit. Qu’importe la dureté de ses entraînements, il tenait toujours le coup. Et les nuits blanches ainsi que les essoufflements se succédaient fréquemment. Mais malgré tout le père n’émettait jamais d’objection, il le laissait faire. Sachant son fils bourru et persévérant surtout.

Entre perfectionnement et voyage à travers le monde shinobi, Yuusei et son père avaient fini par faire halte au pays de l’herbe. Sur place, ils se rendirent tout d’abord dans un petit village, où plusieurs enfants s’étaient approchés d’eux, pour faire connaissance avec Yuusei. Comme on pouvait s’y attendre, le jeune garçon les ignora tous et se mit en retrait. Ils continuèrent leur route, jusqu’au village caché de l’herbe. Même là, Yuusei se mit en retrait. Son père, courtois comme tout, alla se présenter aux habitants du village. Il dévoila aux habitants, qu’ils venaient de Konoha son fils et lui. Tout le monde les accueillit à bras ouverts, sauf un certain homme, qui semblait être angoissé. Sur le coup, le père de Yuusei ne comprit pas l’agissement de cet homme. Il ne le sut que plus tard et ne blâma néanmoins pas l’homme, comprenant sa situation. Cet homme avait une fille, du même âge que Yuusei et tout comme lui, elle avait une arme blanche. Une chose qui aurait put impressionner Yuusei, s’il était le genre agréable. Mais le fait est, étant assez solitaire comme garçon, il ne s’intéressa pas à la jeune fille. Même lorsque cette dernière s’approcha de lui pour lui dire « bonjour, alors que son père était en pleine discussion avec le père de la fillette.

Au moment où elle s’approcha pour lui parler, Yuusei la regarda de travers, comme si elle l’enquiquinait. Alors qu’on voyait bien qu’elle venait juste lui parler par politesse et gentillesse. Il la dévisagea un petit moment, s’arrêtant surtout sur le ruban blanc qui faisait le tour de sa tête. Ce dernier finissait étrangement au sommet par deux petits bouts, faisant penser aux oreilles d’un lapin. Yuusei arqua un sourcil en regardant cette chose, il s’avança finalement vers la petite fille et toucha son ruban.

-Usagi…

Un lapin, voilà ce qui vint à l’esprit de Yuusei. Il lança sa phrase avec un ton passible, sans quitter des yeux le ruban. A croire, qu’il était plus intéressé par lui que par la petite fille. Comme les deux pères discutaient à ce moment-là, le père de Yuusei ne vint pas faire la morale à son fils sur l’importance de ne pas agir ainsi avec une fille…



codage par palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Mer 20 Fév - 13:01

    Kusa, le village où l’herbe est plus verte que nulle part ailleurs, le village ou le parfum des fleurs et de l’herbe elle-même est constamment ressentit dans cet air pur et frais. A peine six ans et j’avais déjà commencé à apprendre l’art d’être ninja, mais aussi l’art de la nature, les plantes, à leurs simple odeurs j’étais capable de les reconnaitre, mère ne me donnait pas simplement des entrainement de maniement de sabre, mais aussi de contrôle, j’apprenais à me fier à mes yeux certes mais aussi à mon nez et à mes oreilles, à ses côtés j’apprenais à me fier à mes sens, j’apprenais à me battre avec eux, je n’étais pas une jeune fille comme les autres de mon âge, j’étais déjà considéré comme un soldat, et la fière descendante de Mikazuchi Mikio et un jour j’aurais sa place d’après le chef de Kusa. Il est persuadé qu’avec mon talent je serais un jour meilleure que ma propre mère, intéressant n’est-ce-pas ? Toutefois, je n’en suis pas encore à ce point là, j’ai encore un long chemin à parcourir avant d’en arriver là. En tout cas aujourd’hui, père semblait préoccuper par l’arriver de cet homme et de ce jeune garçon, je ne sais pas ce qu’ils ont fait pour mettre père dans un tel état, mais ce n’est pas pour rien. Konoha, ainsi donc ils venaient de là-bas ? Je comprend mieux pourquoi père s’est autant inquiéter en les voyant arriver, mais pas le temps de discutailler ou même de rêvasser, père tout comme mère avaient besoin de parler avec le nouveau monsieur, il faut croire que c’est le genre de conversations dont je n’ai pas le droit de me mêler une fois de plus, pourtant je sais très bien qu’ils parlent de moi, c’est vraiment dégueulasse ce qu’ils font, mais bon il faut croire que c’est pour mon bien... Du coup, histoire de passer le temps, j’ai décidé d’être simple comme toujours et gentille comme toujours aussi d’ailleurs et je suis allé voir le garçon qui était arrivé en même temps que ce monsieur de Konoha.

    Bonjour, c’est le seul mot que j’eu prononcé pour être polie, je ne suis pas comme toute ses greluches de mon âge qui tombe amoureuse du premier garçon qu’elles croisent, et pourtant celui-ci était différent. C’est la première fois que je voyais un garçon ignorer toutes les filles du coin, enfin non, presque toute. Certes il ne fut pas des plus sympathique, mais a moi il m’adressait un mot, c’est déjà bien non de la part d’un étranger ? Usagi... voilà le seul mot qu’il prononça pour ce début de journée... pourquoi faut-il toujours que l’on me fasse cette réflexion à la con ? Je baissais instantanément les yeux rivant mes yeux vers le sol et laissais échapper un long soupir de désarroi, finalement il n’y en a pas un pour rattraper l’autre... Regardant mes pieds dont les orteils venaient de se rejoindre, les genoux se touchant, je ramenais mes mains dans mon dos et exerçais une rotation de droite à gauche avec mes épaules telle une jeune fille gênée avant de prendre la parole.

    « Vous êtes tous aussi agréable de là où tu viens ? »

    Voilà la première véritable phrase lancé à l’encontre de cet inconnu, j’étais à la fois gênée et fière de moi, je ne sais pas vraiment comment je pouvais l’expliquer au fond, j’ai lancé cela un peu rapidement, trop surement, une phrase que je n’ai guère pu retenir et qui m’a complètement échappé, à ce moment précis, tout ce que j’espérais c’est qu’il ne soit pas trop cruel s’il avait mal pris cela, je ne suis pas du genre à blessé les gens tout comme je n’aime pas me battre sans raison, j’espère que lui n’est pas trop à l’opposé de moi sinon je risque d’avoir quelques soucis d’ici peu. Aller c’est le moment de se racheter.

    « Je m’appelle Kanna... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Mer 20 Fév - 21:14

Le village caché de l’herbe, avec tous ses paysages très riches en verdure, on ne pouvait que tomber sous le charme. D’ailleurs c’est cela, qui attira le père de Yuusei sur place. Il voulait faire découvrir à son fils, les vastes plaines fleuries, où on pouvait y apercevoir de grandes roches se dresser fièrement pour les beaux yeux des visiteurs. Les impressionnantes forêts de bambou, à la taille hallucinante, n’avaient pas non plus manqué de séduire autant Yuusei que son père. Pour une fois, le jeune garçon n’avait râlé sur le choix de son père. Cependant lorsqu’ils allèrent se présenter aux villageois, Yuusei se mit en retrait loin des discussions que son père avait entamé avec eux. Pensant qu’ainsi personne ne viendrait l’enquiquiner, il déchanta lorsqu’une petite fille vint lui parler. Avant de lui dire quoi que ce soit, Yuusei la jaugea du regard. Il voyait déjà en elle une enquiquineuse, comme tous les autres enfants qu’il avait rencontrés auparavant. Et au lieu de répondre au « bonjour », le jeune garçon s’attarda sur le ruban que portait la jeune fille. L’enlacement de ce dernier formait au sommet de sa tête des oreilles de lapin. D’ailleurs en s’approchant pour toucher le ruban, Yuusei ne put s’empêcher de dire « Usagi », signifiant lapin.

La seconde qui suivit le geste de Yuusei, la petite fille baissa ses yeux et regarda le sol. Elle laissa ensuite échapper un long soupir de désarroi. Yuusei revint à sa position et se replaça en face d’elle. Il dévisagea la petite fille, qui regardait ses orteils. Elle fit aussi d’autres mouvements étranges, comme par exemple effectuer une rotation avec ses épaules. Ne comprenant pas la signification d’un tel geste, Yuusei arqua un sourcil. La petite fille ne faisait rien de mal à cet instant, pourtant Yuusei la trouvait agaçante. Il n’avait déjà pas l’habitude qu’on lui adresse la parole et voir quelqu’un effectuer des mouvements étranges devant lui, n’aidait pas non plus à ce qu’il soit plus courtois. Et alors qu’il la regardait bizarrement, la petite fille lui demanda s’ils étaient tous aussi agréables là où il venait ? Cette réflexion que Yuusei qualifiait régulièrement de désagréable, ne lui fit ni chaud ni froid. Il croisa simplement ses bras et laissa couler la chose. Yuusei avait l’habitude des phrases de ce genre à son encontre, c’est pourquoi il ne prit pas la peine de renchérir sur la remarque. En rajoutant le fait que s’il avait renchéri dessus, son père aurait sûrement intervenu, il se garda de dire quoi que ce soit.

« Je m’appelle Kanna... » Déclara la petite fille, peut-être pour prolonger la discussion.

Yuusei la dévisagea à nouveau sous tous les angles cette fois et décroisa enfin ses bras. Il n’avait pas l’intention d’être tout de suite sociable, alors là du tout. Comme elle venait de se présenter avec politesse, c’était maintenant à lui de lui montrer qu’il n’était pas aussi impoli, qu’il le laissait bien paraître.

-Mon nom est Uzumaki Yuusei…très joli ruban, Usa-chan. Lâcha-t-il d’un ton sans agressivité.

Kanna venait assurément de franchir la barrière séparant Yuusei des autres. Elle était bien la première à qui le jeune garçon faisait ce qu'on pourrait appeler « compliment ». Même si pour certains, cela ne semblait pas en être, pour Yuusei ça signifiait bien ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Jeu 21 Fév - 8:15

    Vu la tournure des événements, je vais finir par enlever ce bandeau à un moment ou à un autre, je n’en peu plus moi de toujours entendre les autre m’appeler le lapin avant même de ne s’intéresser à moi bon sang ! Pas un pour rattraper l’autre, c’est à se demander s’ils ne partage pas tous le même cerveau dans ce monde de brute. Mère, père, un jour c’est votre gentillesse qui aura raison de moi, vous m’avez tout les deux transmis la votre et voyez où cela me mène, je ne trouve jamais rien à répondre à toutes ces personnes autours de moi qui pense pouvoir profiter de ma gentillesse impunément, si seulement j’avais le droit de leurs faire du mal à tout ces gens... Finalement, moi qui pensais trouver enfin quelqu’un de bien il semblerait que je me sois trompé, sans même un bonjour il me traita lui aussi de lapin, mais bon sang je n’ai pas les dents en avant, je ne mange pas de carotte alors pourquoi m’embête-t-on ainsi ? Bref pas le temps de se prendre la tête pour si peu de chose, s’il ne daigne pas donner son nom peu importe, moi je lui ai transmis le mien, mais qu’il n’oublie pas que son père discute actuellement avec mes parents, donc pour l’instant son temps de perdu est automatiquement lié au miens, il est inutile par conséquent de se montrer froid et distant vous ne croyez pas ? Puis sans même que je ne m’y sois préparer, il fini par me donner son nom juste avant de complimenter mon ruban, plus fort que moi, je ne pu empêcher de devenir toute rouge et d’être encore plus gênée que je ne l’étais déjà, Uzumaki Yuusei, voilà un nom que je suis absolument sure de retenir, je ne risque pas d’oublier cela je le promets ! Alors que j’allais prendre gentiment la parole, trois des filles qui ont pour habitudes de me pousser à bout arrivèrent et chantonnais leurs petite chansonnette habituelle.

    « U..sa..U..sa..U..sa..Usagi ! U..sa..U..sa..U..sa..Usagi ! »

    Je fermais les yeux, serrais les dents et les poings, les entendre chaque jours durant me mettais hors de moi, j’ai jusqu’à présent respecter la volonté de père et mère et je n’ai rien fait, mais trop c’est trop bon sang, lâchez-moi, laissez-moi en paix ! N’ai-je donc pas le droit de vivre tranquillement sans que personne ne vienne m’ennuyer ? Doucement mes yeux changèrent, ils blanchirent et se veinèrent, j’en ai marre c’est compréhensible non ? Mais après un long soupire je repris mon calme et repris mon regard habituel soufflant au mieux pour me détendre au maximum, je ne me laisserais jamais emporter à cause de ces pestes, je ne dois pas ! Je regardais alors le garçon devant moi avant d’ajouter gentiment.

    « Joli prénom, ça ne te dérange pas au moins si je t’appelle Yuu ? Vu les paroles de nos parents, tu viens de Konoha n’est-ce-pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Dim 24 Fév - 14:11

Réussir à briser ou même à outrepasser la barrière que Yuusei avait dressée entre lui et les autres, était chose impossible. Et ce depuis sa plus tendre enfance. Très jeune déjà, le jeune garçon se gardait d’adresser la parole à qui que ce soit. Qu’il s’agisse d’enfants de son âge ou même de personnes plus âgées que lui. Avec une telle attitude, on le qualifiait très souvent d’impoli, mais ça ne le préoccupait pas plus que ça. Rester dans son coin, sans aucune compagnie était ce qu’il avait toujours aimé. Son père était consterné par un tel comportement, il lui faisait d’ailleurs toujours des remontrances, auxquelles le jeune garçon n’y faisait pas toujours attention. Parfois il se contentait juste d’acquiescer pour lui faire plaisir. Des fois, il se mettait à soupirer en s’éloignant de son père, pour ne pas avoir à se frictionner avec lui. Le père de Yuusei a toujours été la seule personne importante à ses yeux et avec qui il n’entretenait pas de relation houleuse. Ou plutôt, le jeune garçon se gardait de s’énerver devant lui.

Très jeune et déjà assez caractériel. Yuusei s’était toujours comporté ainsi et n’avait jamais songé à changer quoi que ce soit sur son comportement, ne serait-ce que par politesse. Mais en rencontrant cette Kanna, qui l’agaçait pourtant au départ, le jeune garçon adopta une attitude assez sociable. Ce qui était très surprenant, car à regarder la petite fille de près, elle ne possédait rien d’extraordinaire comparé aux autres enfants que Yuusei avait rencontré jusque là. Du moins, rien de très flagrant. L’attitude que le jeune garçon adopta devant la petite fille, finit par le surprendre lui-même au bout du compte. Sans compter qu’il alla jusqu’à complimenter son ruban. De façon assez maladroite avec l’ajout du petit surnom, mais l’important y était car ça venait du fond de son cœur au moins. Yuusei n’était pas habitué aux douces paroles, alors il ne fallait pas non plus s’attendre à ce qu’il s’étale comme les autres.

*Que m’arrive-t-il ? Commença-t-il à se demander. Elle ne dégage rien d’extraordinaire cette fille, pourtant… J’ai l’impression qu’elle possède en elle quelque chose de différent des personnes que j’ai rencontré jusque là. Qu’est-ce que ça peut être ?*

Yuusei dévisagea Kanna tout en se posant ses questions. La petite fille avait le visage rouge, Yuusei ne comprit pas la raison de cela et ne voulut pas la connaître. Poser des questions à tord et à travers, ce n’était pas lui, du tout. Et alors qu’il était là à la regarder, trois petites filles firent leur apparition et se mirent à chantonner.

« U..sa..U..sa..U..sa..Usagi ! U..sa..U..sa..U..sa..Usagi ! »

Ayant compris que la chansonnette s’adressait à Kanna, Yuusei se tourna vers les trois fillettes pour les regarder de son regard obscur. A cet instant, le jeune garçon n’avait qu’une envie : sortir son katana et aller leur apprendre à se moquer de Kanna de la sorte. Mais avant même qu’il n’ait le temps d’exécuter sa pensée, il sentit une étrange aura. Il reporta son attention sur Kanna, de qui l’étrange aura provenait. Et là il fut surpris de voir que ses yeux avaient changé de couleur. Ils étaient devenus incolores. Troublé par un tel changement, Yuusei écarquilla ses yeux.

*Quelles magnifiques prunelles...*

Le jeune garçon resta bouche bée devant Kanna et revint à lui, au moment où elle le complimenta sur son prénom. Il put percevoir à cet instant, que les yeux de la petite fille, étaient redevenus normaux. Elle lui demanda si ça ne le dérangeait pas qu’elle l’appelle Yuu. Elle termina par lui demander s’il venait de Konoha ? En signe de réponse aux deux questions, le jeune garçon secoua simplement sa tête. Il était encore troublé par ce qu’il venait de voir et ça l’intriguait. Il voulait connaître la raison de ce changement de couleur et pour cela, il décida de poser la question à l’intéressée. Au moment, où il commença à ouvrir sa bouche, il entendit les trois petites filles revenir à la charge avec leur chansonnette. Vraiment agacé, Yuusei sortit son regard démoniaque. Il se tourna vers les trois filles, qui chantonnaient encore en tournant en rond à quelques d’eux. Lorsque les fillettes aperçurent le regard obscur de Yuusei, elles prirent la fuite. Yuusei reprit son visage normal et se tourna vers Kanna, son regard se posa sur le sabre qui était au dos de la petite fille.

-Tu sais te servir de ce truc ? Demanda-t-il d'un ton très intéressé, en montra le sabre du doigt.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Dim 24 Fév - 22:00

    Depuis ma naissance, j’ai eu un grand héritage de mes parents, mère m’a donné sa gentillesse et sa force, père quand a lui m’a permis d’obtenir sa détermination et son ambition, autant dire qu’avec de tel caractéristiques, je suis surement la mieux lotie de tout le village de Kusa, et pourtant, je ne cessais d’attirer les railleries des autres filles de mon âge, pourquoi ? De la jalousie ? Éventuellement, mais jusqu’à présent je n’ai absolument rien montré, au contraire même mère passe son temps à m’entrainer dans le plus grand secret, seul Kyo-sama est au courant de l’avancer de mon entrainement... Étrange tout cela tout de même... Il faudrait que je tire les choses au clair c’est vrai, mais me connaissant je les égorgerais bien toutes en leurs apportant la plus grande des souffrances. J’ai beau essayer de revenir en arrière encore et encore, il semblerait bien que ce soit le premier à me complimenter sur mon ruban, je ne sais pas réellement s’il était franc ou non, mais en tout cas moi j’ai trouvé cela agréable à entendre. Certes le Usagi risque de me coller à la peau pour le restant de mes jours, mais peu m’importe, dans le fond je ne suis qu’une petite fille comme les autres non ? Sortit du fait que moi je sache réellement me battre, mais ça c’est encore à mettre de côté. A mon avis, les autre m’envie d’avoir pour mère la chef de la garde rapproché de Kyo-sama, oui ça doit être ça, qui ne voudrait pas avoir une mère comme la mienne ? Elle est grande, fine, belle, généreuse, forte, redoutable, gentille et surtout, la plus puissante femme du village, elle terrasse n’importe qui dans ce village, jusqu’à présent, elle n’a jamais perdu le moindre duel, j’aimerais tellement la revoir combattre dans ce fameux tournoi annuel, bon sang la voir se battre avec autant de grâce est pour moi un spectacle qui surclasse n’importe quel autre événement mondial. Mère, j’espère tellement pouvoir être aussi forte que toi un jour...

    Essayant au mieux d’éviter de penser aux merdeuses derrière moi, je portais mon attention exclusivement à Yuusei désormais, mais il ne répondit qu’en partit à mes questions, des simples gestes de tête, finalement il semblerait bien que je l’ennuie lui aussi... Oh mère, je ne sais pas comment toi tu fais, mais je crois que moi je n’y arriverais jamais, les gens qui ne se moque pas de moi je les embête, comment dois-je m’y prendre réellement ? Je retenais malgré tout les deux informations transmises, je peux l’appeler Yuu et il vient bel et bien de Konoha, ce qui me donne confirmation de ce que je pensais et donc des craintes bel et bien fondé de père. Bon sang, dire que j’ai comme une idiote laissé resurgir mes émotion activant ainsi le Byakugan, espérons qu’il n’y ai pas fait attention et surtout qu’il ne connaisse pas cela, je n’ai pas envie que père est des problèmes à cause de moi... Oh non, je suis tellement désolé père. Mais les filles finirent par revenir une fois de plus, stop, arrêtez ! Non, mais faites les taire bon sang ! Puis, sans même que je ne puisse faire quoi que ce soit, le regard tueur de Yuu les fit fuir toute les trois à toute vitesse, comment ? Pourquoi avoir fait cela après tout ? Puis il pointa mon katana et me demanda si je savais me servir de ce truc. Drôle de question, pourquoi l’aurais-je sinon ? Et puis pourquoi l’appeler ce truc alors qu’il doit certainement connaitre le nom de cette arme ? Bref, je dois arrêter de me poser sans arrêt des questions qui n’ont pas le moindre sens et me contenter de répondre à ce que l’on me demande.

    « Mon katana ? Hum, je dirais que oui, mais je ne suis pas encore la meilleure manieuse possible. Il faut dire que mère est un excellent professeur, malheureusement père et elle m’ont interdit de m’en servir pour régler mon différent avec ces trois pestes, je me demande bien pourquoi d’ailleurs... Peut-être ont-ils peur que je les réduise en chair à saucisse après tout... »

    C’est vrai ça, pourquoi n’aurais-je pas le droit de les abattre une bonne fois pour toute ? Me laisser marcher dessus n’est pas quelque chose que j’apprécie réellement et pourtant on dirait que je dois les laisser faire... c’est plutôt étrange comme situation je dois bien le reconnaitre. M’enfin ils ont surement de bonnes raisons de me demander cela. Pour le moment, je dois éviter de trop réfléchir, d’ailleurs en passant, il serait peut-être judicieux que je parle de mes yeux au garçon de Konoha non ? Mais puis-je seulement lui faire confiance ? Boarf après tout autant essayé d’en avoir le cœur net...

    « Merci Yuu, tu as été sympathique, je ne sais pas pourquoi tu as fait fuir ces filles, après tout c’est contre moi qu’elles ont une dent, mais merci. On vient de se rencontrer, mais mes parents semble bien discuter avec ton père, est-ce-que je peux te faire confiance ? J’ai quelque chose qui ne devrais pas sortir d’ici et que je ne dois pas révéler, mais tu en as déjà eu un aperçu et puis... tu es différent des autres. »

    Je ne sais guère pour qu’elle raison, mais ce garçon de Konoha m’inspirais réellement confiance. Je ne devrais pas prendre autant de risque, mais au point où j’en suis, je ne suis pas réellement sure de pouvoir cacher tout cela plus longtemps. Si jamais il me dit que je peux lui faire confiance et que je sens que ce qu’il dit est vrai alors oui, je lui raconterais tout dans ce cas précis, au moins, il ne se posera plus de question, car qu’on le veuille ou non, il est certainement en train de s’en poser, des yeux ne changent pas comme ça du tout au tout, il y a forcément une raison et je suis persuadée qu’il essaie de la trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Ven 1 Mar - 17:13

Cette petite fille du nom de Kanna, dont Yuusei venait de faire la connaissance éveillait quelque chose de troublant en lui. Le jeune garçon n’arrivait pas vraiment à mettre la main dessus, ni même à y mettre un mot spécifique en dehors de troublant. Il n’avait jamais connu quelqu’un qui lui avait donné envie de s’attarder et ne pensait pas non plus qu’un jour une telle chose lui arriverait, pourtant aujourd’hui lui démontrait le contraire. Il avait tord de croire que rien ne pouvait l’intéresser. Sans parler de la couleur inhabituelle dont s’étaient teints les yeux de la petite fille après… Quoi que si, la couleur qu’ils avaient pris quelques secondes après avait réussi à faire tilter Yuusei. Il y’avait de quoi vu qu’’il s’agissait d’une couleur très inhabituelle, de toute sa vie, Yuusei n’avait jamais rencontré une personne avec de tels yeux. Il était donc normal qu’il se retrouve abasourdi au point d’en rester bouche bée et qu'il ait envie de savoir la raison de ce changement soudain. Il sortit de son état au moment où il entendit les trois fillettes revenir à la charge avec leur pitoyable chansonnette qui était adressée à la petite fille. Et là surprise, Yuusei les regarda avec ses yeux obscurs qui en disaient généralement long. Pour sûr si les fillettes avaient continué à importuner Kanna, il serait allé vers elles pour les découper en rondelles avec son Mugen.

La situation relevait du miracle ! Pour bien souligner le fait que la petite fille dégageait quelque chose de particulier qui donnait étrangement envie au petit garçon d’être un chouïa sociable. Au moment où les fillettes prirent la fuite, Yuusei reporta son attention sur la petite fille, plus précisément sur le sabre qu’elle portait à son dos. Très intéressé, il lui demanda si elle savait se servir d’un tel objet.

« Mon katana ? Hum, je dirais que oui, mais je ne suis pas encore la meilleure manieuse possible. Il faut dire que mère est un excellent professeur, malheureusement père et elle m’ont interdit de m’en servir pour régler mon différent avec ces trois pestes, je me demande bien pourquoi d’ailleurs... Peut-être ont-ils peur que je les réduise en chair à saucisse après tout... »

Au moment où elle termina sa phrase, Yuusei se demanda pour quelle raison ses parents lui interdisaient d’utiliser son sabre pour se défendre ? On était dans un monde dangereux alors pourquoi mettre une telle restriction ? En même temps lui non plus ne pouvait pas vraiment dire que de son côté c’était extraordinaire là-dessus. Son père était pareil que les parents de Kanna, dès qu’il voyait Yuusei sortir son katana dans l’intention d’aller en corriger quelques uns, il l’en empêchait ce qui généralement énervait beaucoup le garçon, qui faisait toujours ce qu’il lui demandait. Il n’avait que lui comme parent il était donc préférable qu’il écoute ses recommandations et qu’il soit au plus possible un fils aimable pour son plaisir. Se devait déjà certainement être dur pour lui de s’occuper d’un enfant sans aucune aide, donc ce n’était pas trop nécessaire qu’il se retrouve avec un fils qui ne l’écoute jamais… Kanna elle avait de la chance d’avoir ses deux parents, même s’ils lui rendaient la vie dure à lui mettre des restrictions se dit finalement Yuusei en fixant la petite fille. Il la fixa tellement qu’il en vint à placarder à son visage un air triste, qui s’en alla au moment où elle attira encore son attention en lui parlant.

« Merci Yuu, tu as été sympathique, je ne sais pas pourquoi tu as fait fuir ces filles, après tout c’est contre moi qu’elles ont une dent, mais merci. On vient de se rencontrer, mais mes parents semble bien discuter avec ton père, est-ce-que je peux te faire confiance ? J’ai quelque chose qui ne devrais pas sortir d’ici et que je ne dois pas révéler, mais tu en as déjà eu un aperçu et puis... tu es différent des autres. »

Yuusei était accaparé par la précédente phrase de la petite fille ainsi que par sa tristesse, qu’il en avait même oublié le détail du changement de couleur de ses yeux, maintenant qu’elle le disait, il y revient. C’était troublant quand même. Yuusei dévisagea la petite fille un petit moment avant de lui répondre.

-Je n’ai pas forcément fait ça pour toi, j’ai horreur d’avoir des casse-pieds près de moi…

A ses mots, Yuusei croisa ses bras et regarda son père qui discutait toujours avec les parents de Kanna. Il se demandait bien ce qu’ils pouvaient se dire depuis tout ce temps. Yuusei reprit ensuite le fil de la discussion qu’il avait avec Kanna, il voulait savoir ce qu’elle avait à lui dire qui ne devait pas sortir d’ici.

-Tsss… Ai-je l’air d’une commère ? Demanda-t-il presque vexé.

C’est vrai quoi est-ce que Yuusei avait une tête de quelqu’un qui allait rapporter tout ce qu’il entendait ? Quand même, même s’ils venaient juste de se rencontrer, elle avait bien du se rendre compte déjà qu’il n’était pas quelqu’un de très bavard, non ? Yuusei était bizarrement chiffonné par le début de phrase de Kanna qui sous-entendait qu’il était le genre de garçon bavard alors que ce n’était pas le cas. Yuusei était encore mieux qu’un coffre-fort à ne pas en douter, alors si Kanna avait quelque chose à lui dire, elle pouvait être sûre que personne ne serait jamais au courant de ça. Tout de même encore vexé, Yuusei tapa un peu des pieds au sol et détourna son regard loin de Kanna…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Sam 2 Mar - 10:50

    On peut dire que cette rencontre relevait de l’irrationnel dans le fon, père et mère discutaient tellement avec le père de Yuusei qu’ils ont l’air d’avoir oublié que l’on était censé s’entrainer aujourd’hui ! Bon sang, lui qui devait m’apprendre à avoir une vue complète avec le Byakugan voilà que je vais garder mon angle mort un peu plus longtemps que prévu, bon sang c’est énervant, je le veux cet entrainement moi... M’enfin, je ne vais pas trop râler non plus, j’ai la possibilité de faire enfin une belle rencontre, et par chance il est plutôt beau garçon... rien qu’à cette pensée mes joues me chauffèrent légèrement et je détournais vite la tête pour regardé les trois pestes détalés d’ici comme ci leurs vie en dépendait. Disons que je la détournais pour pas qu’il ne me voit rouge comme une tomate, il va me prendre pour une folle sinon à cette allure bon sang. D’ailleurs, je n’hésitais pas une seule seconde à le remercier de les avoir fait fuir, mais comme une fois n’est pas coutume, il eu encore une réaction en partie désagréable, j’imagine que ce doit être comme cela qu’il s’exprime lui. Des phrases dur et plutôt mal formulée, un langage carrément plein de bourde en quelques sortes, si tout le monde s’exprime comme lui de là où il vient, j’ai encore moins de raisons d’y mettre les pieds finalement. Il croisait les bras et regardait par-dessus ma tête afin de regarder nos parents discutailler en disant qu’il n’appréciait pas avoir des casse-pieds autour de lui... hum, je suis censé prendre cela en bien ou en mal ? Quand on y regarde de plus prêt, plus je l’écoute parler et moins je le comprends, ses réactions sont étranges, je n’ai jamais été habitué à ce genre de personnage moi ? Ici tout le monde est soit sympathique soit carrément méchant, mais lui il arrive à ce classer dans les deux catégories avec moi, il essaie d’être sympathique bien qu’il soit maladroit, chose qui l’emmène à dire des choses plutôt désagréable, comment je suis censé me comporter avec lui moi ?

    Par la suite, alors que je ne savais plus vraiment quoi faire, il me lança une nouvelle phrase, il me demanda carrément s’il avait l’air d’une commère. En effet, il a plutôt l’air de quelqu’un de froid qui envoie balader tout le monde et à cela je ne pu m’empêcher de lui lancer un large sourire, satisfaction, excuse ? Peut-être un peu des deux. Il tapait légèrement des pieds sur le sol et détourna le regard, chose qui me fit encore plus sourire d’ailleurs. Je me mis sur la pointe des pieds avant de repasser sur la plante tout en joignant mes mains devant moi et en penchant légèrement le buste vers l’avant. Et tout en souriant amicalement, je ne pu m’empêcher de lire dire un petit mot sympathique.

    « Tu sais que tu es mignon quand tu fais la gueule ? »

    Bon d’accord c’est plutôt une phrase qu’un mot, mais inutile de commencer à jouer sur les termes. Aucun doute que ce genre de petite phrase risquait de très mal le faire réagir au vu de chaque geste ou phrase qui à pu faire ou dire jusqu’à présent, c’est pourquoi j’avais associé ma belle question à un sourire des plus radieux et tout aussi sincère. Allez savoir pourquoi j’ai sortit ça moi c’est une bonne question, mais je ne guère pu me retenir sur ce coup-ci, étrange... Regardant toujours le garçon et espérant ne pas le voir prendre une réaction brute ou violente, et espérant que mes joues n’est pas encore une fois rougis, je me détendis légèrement en fermant les yeux, il était peut-être temps pour moi d’en revenir au sujet principal non ? Rouvrant les yeux tranquillement, j’inspirais profondément, et relâchais l’étreinte de mes mains, laissant tomber mes bras le long de mon corps, tout suite c’étais moins jovial, moins sympathique, moins drôle, moins tout quoi ! Je déposais mon regard dans le sien et pu finalement commencer mon récit.

    « Je suppose que c’est aussi de cela que parle mes parents avec ton père, tu viens de Konoha, ce village où vit père et qu’il m’a fortement déconseillé de voir. D’ailleurs il aurait préférer que je ne parle pas avec des personnes de Konoha, mais bon on ne décide pas toujours... Mon père est un membre du clan des Hyûuga, mais apparemment d’une branche différente ou je ne sais pas trop quoi, ceux descendant de cette partie du clan, son marquer d’un sceau et sont censé vivre pour assurer la sécurité des membres principaux. Père à décidé de nous caché ici pour me mettre en sécurité. Étant de Konoha, je présume que le changement de mes yeux de tout à l’heure a déjà dû être visible pour toi, c’est pourquoi je t’en pris, n’en parle pas chez toi ! Je ne tiens pas à quitter mon village et encore moins à vivre comme une esclave d’un clan maléfique ! Je pense bien que tu n’en parleras pas, mais ici personne ne sait rien à ce sujet, disons que ce sera notre secret ? »

    A quoi bon cacher quelque chose qu’il aurait fini par apprendre un jour ou l’autre ? Au moins là, la messe est dites, il sait pourquoi je suis uniquement avec mes parents et pourquoi sans eux je suis venu l’aborder, non pas qu’il ne m’intrigue pas, mais au premier abord je me fichais éperdument de savoir qui il était et d’où il venait, mais son père ayant monopolisé mes parents, il semblerait que je n’avais finalement guère le choix... enfin, je ne vais pas m’en plaindre non plus n’est-ce-pas ? Pour une fois que l’on ne se moque pas de moi à cause de mon ruban, mais que l’on me parle sincèrement. Après peut-être n’est-il pas sincère et peut-être pense t-il simplement à comment m’écraser pour que j’arrête de l’ennuyer, c’est fort possible, mais bon tant que je ne le sais pas ce n’est pas bien grave n’est-ce-pas ? En tout cas, c’est ce que moi je crois ! M’enfin la conversation commençait quand même à prendre une tournure dramatique là, il fallait vite changer le tout, trouver quelque chose d’autre, peut-être que si j’essayais de le taquiner un peu j’arriverais à en découvrir sur lui, hum bonne idée, ce sera quitte ou double par contre...

    « Tu sais, tu devrais essayer de sourire un peu et d’être moins dur, cela te donnerais un air plus gentil et je suis sure que tu pourras te trouver plein de petite amie dans ton village, voir même dans le mien vu comme certaines te regardent. »

    Bien sur, en disant cela j’avais tout de suite arboré un grand sourire plein de gentillesse et de vérité, chose dont je ne pouvais me passer, il est dur de ne pas me voir sourire j’ai l’impression. D’ailleurs c’est vrai que c’est bizarre, regardez les moi toutes ses idiotes qui bavent sur lui, ça me dépasse et puis d’abord, comment peuvent-elles seulement dire qu’elles sont amoureuses alors qu’elles ne lui ont même pas parlé ? Décidemment moi je ni comprendrais jamais rien à ce truc, surtout que personne n’est capable de donner une définition exacte de ce terme, bande de bons à rien... Heureusement pour moi j’ai mes parents, ça m’empêche de trop me mélanger à ses filles bizarres ici...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Jeu 7 Mar - 16:22

Réussir à énerver Yuusei était une chose très facile, pour cela il suffisait tout simplement de lui adresser la parole pour s’attirer les foudres du petit garçon il n’y avait pas besoin d’en faire plus même un simple « Bonjour » suffisait à le mettre dans une colère sans nom. Yuusei ne supportait pas qu’on lui adresse la parole ni même qu’on vienne s’immiscer dans son espace vital. En contrepartie réussir à le vexer était chose quasi impossible. De toute sa vie jusque là personne n’avait jamais réussi à le vexer pour vous dire. Et là étrangement cette petite fille était arrivée à le faire. Les choses allaient décidément d’étrange en étrange pour le petit garçon de nature asocial. Jamais de sa vie Yuusei n’aurait pensé qu’un jour il aurait envie d’être sociable avec quelqu’un pourtant. Il ne sut pas pourquoi il accorda de l’attention à la fillette. Au moment où il lui demanda s’il avait l’air d’une commère Yuusei tapa des pieds au sol pour montrer son mécontentement et détourna son regard loin d’elle. Et là il entendit les rires de la petite fille, arquant légèrement un sourcil il la dévisagea et la vit sourire. Yuusei déduit que son comportement devait amuser la fillette même qu’il était encore vexé il ne lui dit rien du tout c’est plutôt la petite fille qui formula quelque chose.

« Tu sais que tu es mignon quand tu fais la gueule ? »

En entendant cette phrase, Yuusei écarquilla ses yeux. Qu’avait-il de mignon franchement ? Et puis était-il une chose pour qu’on lui dise qu’il était mignon ? Ne disait-on pas mignon pour les peluches ou les choses de ce genre ?... Yuusei s’énerva encore plus après la phrase de la fillette mais ne lui fit étrangement aucune remarque désagréable et ne répliqua pas non plus il détourna simplement son regard d’elle durant une seconde à peine. Au moment où il reporta son attention sur la fillette il put percevoir un sourire radieux sur son visage. En la voyant ainsi Yuusei se dit qu’elle devait certainement être une insouciante si non elle ne passerait pas son temps à sourire à tout bout de champ. Lui qui ne souriait jamais trouvait étrange une telle attitude mais ça ne lui déplaisait pas non plus de la voir sourire car il se rendit compte en la regardant de près qu’elle n’était pas si mal que ça avec sa petite bouille. Le ruban qu’elle portait autour de sa tête lui donnait un certain… charme et ses joues qui étaient rouges c’était pas mal tout ça. Maintenant qu’il s’attardait un peu dessus Yuusei se demanda pourquoi les joues de la petite fille avaient changé de couleur.

Sans qu’il s’en aperçoive il laissa son regard aller se poser sur celui de la petite fille qui ferma ses yeux. Yuusei fût interloqué par ça on aurait dit que la fillette avait eu peur de quelque chose et que c’était pour ça qu’elle avait fermé ses yeux. La dévisageant toujours, Yuusei la vit rouvrir ses yeux pour inspirer profondément effectuant aussi quelques étranges actions avant de laisser tomber ses bras le long de son corps avec un air moins jovial qu’au départ. Elle posa enfin ses yeux sur Yuusei qui se demandait ce qu’elle allait bien lui dire cette fois pour effacer son sourire sans crier gare.

« Je suppose que c’est aussi de cela que parle mes parents avec ton père, tu viens de Konoha, ce village où vit père et qu’il m’a fortement déconseillé de voir. D’ailleurs il aurait préférer que je ne parle pas avec des personnes de Konoha, mais bon on ne décide pas toujours... Mon père est un membre du clan des Hyûuga, mais apparemment d’une branche différente ou je ne sais pas trop quoi, ceux descendant de cette partie du clan, son marquer d’un sceau et sont censé vivre pour assurer la sécurité des membres principaux. Père à décidé de nous caché ici pour me mettre en sécurité. Étant de Konoha, je présume que le changement de mes yeux de tout à l’heure a déjà dû être visible pour toi, c’est pourquoi je t’en pris, n’en parle pas chez toi ! Je ne tiens pas à quitter mon village et encore moins à vivre comme une esclave d’un clan maléfique ! Je pense bien que tu n’en parleras pas, mais ici personne ne sait rien à ce sujet, disons que ce sera notre secret ? »

Konoha, Clan Hyûuga, branche différente, sceau… tout cela était très confus pour le pauvre Yuusei qui suivit pourtant les dires de la fillette du début jusqu’à la fin. Il analysa quand même rapidement tout ce qu’il venait d’entendre pour en sortir une conclusion potable. Il finit enfin par comprendre au moment où elle termina sa phrase qu’elle et son père étaient des membres d’un Clan appelé Hyûuga et qui se trouvait à Konoha là où Yuusei vit le jour. Et que parce que son père était de la branche moins importante de ce Clan la fillette devait rester cacher car si jamais ça venait à se savoir qu’elle était sa fille elle se retrouverait immédiatement marquée d’un sceau et serait obligé de vivre tout le reste de sa vie avec comme seul but « protéger les membres de la branche importante ». Le petit garçon n’en revenait pas de ce qu’il venait d’entendre le tout de cette histoire ressemblait à un scénario tout droit sorti d’un film dramatique pourtant à regarder la fillette on voyait bien qu’elle ne mentait pas.

« Tu sais, tu devrais essayer de sourire un peu et d’être moins dur, cela te donnerais un air plus gentil et je suis sure que tu pourras te trouver plein de petite amie dans ton village, voir même dans le mien vu comme certaines te regardent. »

Yuusei était encore dans l’histoire que la fillette venait de lui raconter néanmoins sa dernière phrase ne lui échappa pas vu qu’elle était le genre qui réveillait sa colère. Tout en croisant ses bras Yuusei dévisagea la fillette.

-Je me fiche bien d’intéresser des groupies qui passent leur temps à brailler pour rien… Formula-t-il avec désintérêt. Mon seul intérêt c’est de travailler mes jutsus pour devenir plus fort, je veux que ma mère puisse être fier de moi là où elle est… Votre secret à ton père et toi je le garderais précieusement en contrepartie je veux que tu viennes t’entraîner avec moi !

Au moment où il termina sa phrase Yuusei brandit son katana qui était toujours dans son fourreau vers la petite fille. Le petit garçon classa déjà l’histoire mélodramatique et reprit du poil de la bête en sortant une attitude contraire à son caractère ; inviter la fillette à venir s’entraîner avec lui. Pour le moment de toute façon qu’il le voulait ou non il devait composer avec elle vu que leurs parents semblaient encore en avoir pour longtemps avec leur discussion s’entraîner avec elle lui ferait certainement passer le temps. Et puis elle avait l’air intéressante cette fillette avec ses yeux étrangement Yuusei voulait en connaître un peu plus sur elle, il ne comptait bien sûr pas aller s’asseoir avec elle autour d’une table pour discuter il comptait faire ça de façon plutôt musclée. Rien n’était meilleur pour remonter le moral du petit garçon que croiser le fer il espérait que la fillette avait du répondant sur ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Jeu 7 Mar - 23:32

    C’était merveilleux, j’arrivais à trouver les petites phrases parfaite qui me permettais simplement de le vexer ou de le mettre en rogne, n’est-ce-pas magnifique ? Dès qu’il osait me tendre une perche, une seule, je la saisissais et l’utilisais presque instantanément, je ne sais pas pourquoi mais j’avais l’impression que je devais le faire. Il n’aimait certainement pas ce que je faisais, mais contre lui, il devait s’en doute ne pas être contre, il m’aurait certainement envoyé valser depuis bien longtemps dans le cas contraire après tout non ? Je finis par finalement lui expliquer un peu mon secret, mon don héréditaire qui était plutôt une malchance pour moi, d’autant plus que je ne le maitrisais pas parfaitement encore à mon plus grand regret, c’est d’ailleurs pour cela que j’aurais voulu m’entrainer avec père aujourd’hui, mais il semblerait qu’il est trouver une occupation un peu plus intéressante que mon entrainement, dommage pour moi. J’aurais pu attendre assise sur un banc à ne rien faire, mais non il a fallut que je vienne enquiquiner ce garçon, pas que je le regrette loin de là même, mais je sais ne pas pourquoi j’ai comme une mauvaise impression, j’ai peur que quelque chose qui ne me plaise pas n’arrive. M’enfin pour le moment je ne pense pas avoir vraiment le temps de m’inquiéter pour quoi que ce soit. Mais un nouveau rebondissement eu lieu au moment où je lui dis qu’il devrait peut-être penser à sourire pour trouver chaussure à son pied, il semblerait finalement que j’ai fait une nouvelle fois quelque chose qu’il n’approuvait guère. En même temps, il faut bien reconnaitre que ce garçon de Konoha ne semblait pas apprécier grand-chose, quel dommage. Je ne pu m’empêcher d’écarquiller les yeux au moment même où il me parla de sa mère, ainsi il l’aurait perdu ? Hum cela explique peut-être sa froideur et son retrait après tout... Il finit par brandir son katana vers moi et m’invita à m’entrainer avec lui. Instinctivement, je me tournais voyant alors nos parents toujours en train de discuter. Je lui pris la main et la tirais à mes basques.

    « Toute façon, il semblerait que père ne soit pas décider à venir m’entrainer aujourd’hui, suis moi ! »

    Ne lui laissant pas la moindre possibilité de réponse, je le trainais jusque chez moi. Je poussais la porte d’entrée et entrais refermant la porte derrière Yuusei, par la suite, j’ouvris une nouvelle porte et je descendis au sous-sol avec le garçon qui devait certainement se demander où je l’emmenais, mais peu importe pour le moment, je ne dévoilais rien du tout, je laissais jouer le temps. Descendant les dernières marches, nous arrivions dans une grande pièce, quelques buches de bois, des mannequins et surtout une grande arène, c’est ici que père m’entrainait à la maitrise du Byakugan et du juken, c’est ici que je devais apprendre à devenir plus forte ! Je le laissais prendre rapidement connaissance des lieux alors que moi je l’observais encore et toujours en lui adressant un large sourire.

    « Il n’y a pas meilleur endroit pour s’entrainer, les groupies n’ont pas accès à notre salle. C’est ici que père m’entraine à utiliser mes dons, autant en profiter pour nous entrainer en secret, les autres n’ont pas besoin de savoir ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Ven 8 Mar - 8:58

Yuusei devait prendre son mal en patience vu que de toute façon qu’il le voulait ou non il allait devoir passer du temps avec la fillette dont les parents discutaient depuis un bon moment déjà avec son père sans se préoccuper d’eux. L’idée de se coltiner cette petite fille ne plaisait pas si tant que ça à Yuusei mais vu le déroulement des choses il n’avait pas d’autre choix que de composer avec elle. En plus pour ne pas arranger les choses les minutes s’écoulaient avec une lenteur insupportable. Pour passer le temps et pouvoir calmer ses nerfs il proposa à la petite fille de venir s’entraîner avec lui vu que rien ne l’intéressait et qu’il ne voyait rien en dehors de ça il opta pour cette idée. Au moment où il fit sa proposition Yuusei ne s’attendait pas tellement à ce que l’insouciante qu’il avait en face de lui, lui donne une réponse dans le genre positive pourtant elle le fit. Enfin pas exactement parce qu’elle ne lui donna pas de réponse claire mais fit plutôt quelque chose qui lui fit comprendre qu’elle acceptait sa proposition. Elle lui prit par la main et l’entraîna avec elle. Ce geste énerva bien évidemment Yuusei qui grogna d’impatience au moment où elle l’entraîna. Elle lui dit que de toute façon il semblerait que son père ne soit pas décidé à l’entraîner en lui demandant de la suivre. Elle ne lui laissa cependant pas le temps de formuler quoi que ce soit et continua de l’emmener il ne savait où.

Elle poussa une porte d’entrée pour entrer dans une cour sans doute celle de la maison où ils habitaient ses parents et elle. Au moment où Yuusei entra à son tour elle referma aussitôt la porte derrière eux, le petit garçon pensait qu’elle allait s’arrêter là mais non il se trompa. A peine avait-elle fermé la porte d’entrée elle continua à encore l’entraîner dans les recoins de cet endroit que Yuusei ne connaissait pas et ouvrit à nouveau une porte qui donnait sur des escaliers descendant dans une salle se trouvant en bas. Il n’y avait pas besoin d’être voyant pour se douter que ses escaliers descendaient vers un sous-sol. Ils descendirent les marches et terminèrent leur descente dans une grande pièce où se trouvaient quelques bûches de bois, des mannequins ainsi qu’une grande arène. Le tout des équipements présents dans cette salle montrait qu’il s’agissait là d’une salle spéciale pour les entraînements il y’avait tout ce dont Yuusei rêvait de trouver dans une salle de ce genre. Le petit garçon était émerveillé vu que c’était la première fois qu’il entrait dans une salle spécialement faite pour les entraînements. Durant leur long voyage Yuusei n’avait jamais eu la chance de voir une salle de ce genre il s’était toujours entraîné en plein air et en voyant cette salle il ne put s’empêcher de laisser paraître un visage un peu plus détendu.

« Il n’y a pas meilleur endroit pour s’entrainer, les groupies n’ont pas accès à notre salle. C’est ici que père m’entraine à utiliser mes dons, autant en profiter pour nous entrainer en secret, les autres n’ont pas besoin de savoir ! »
-Humpf ! Lança-t-il avec désintérêt. Montre-moi ce que tu vaux avec ton sabre, Usa-chan !

Yuusei reprit rapidement son attitude normale il sortit son katana de son fourreau et le brandit vers la fillette. Il voulait voir ce qu’elle valait au maniement de son sabre il ne s’attendait cependant pas à quoi que ce soit d’extraordinaire mais au moins il se réjouissait déjà à l'idée de pouvoir croiser le fer avec quelqu'un ne serait-ce qu’un petit instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Ven 8 Mar - 11:22

    Je l’avais clairement mené avec moi, je ne lui avais pas vraiment laissé le choix je dois bien le reconnaitre, mais qu’importe, il voulait s’entrainer non ? Donc il la ferme et me suis. Il ne nous fallu guère longtemps d’ailleurs pour arriver jusqu’à chez moi, c’est chez moi que je l’emmenais au sous-sol, digne des histoires les plus cruelles d’ailleurs puisque j’avais soigneusement fermé toutes les portes. Nous étions donc bien seul dans mon sous-sol prêt pour... un entrainement. Il n’est pas mon père et ne pourra donc guère m’aider, mais peu importe après tout, il faut bien que je bosse un peu si je veux devenir aussi forte que père et mère non ? Nous descendions donc et je regardais les mannequins placé d’une manière assès spéciale, haha il souhaitait donc m’entrainer à combler l’angle mort du Byakugan alors que je ne le maitrise à peine ? Je sais m’en servir et à peine utiliser le Juken et il veut déjà que mon Byakugan n’est aucun point faible, non mais qu’elle plaie. Comment veut-il que je parvienne à aller aussi vite, je ne suis pas non plus une professionnelle du combat bon sang de bon soir ! Tss, laissons tomber, il vaut mieux ne pas chercher à comprendre par moment. Je me plaçais donc maintenant devant Yuusei et le regardait, d’ailleurs il est bon de noter que le jeune homme n’y allait pas quatre chemin pour exprimer ce qu’il voulait. Il ne perdit pas une seule seconde avant de me dire qu’il voulait que je lui montre mon niveau de maniement du sabre, très bien, qu’il en soit ainsi ! Mère, j’espère que je ne te décevrais pas et que je serais à la hauteur de tes espoirs, j’espère que tout les cours que tu m’as donné, bien qu’ils aient été simple me seront utiles et que je ne serais pas une honte pour toi, s’il te plait, ne vient pas me voir, on ne sait jamais ce qu’il va se passer.

    « Seulement au sabre hein !? Très bien, j’espère que tu ne t’attends pas à des miracles non plus Yuu-kun. »

    A mon tour je dégainais mon katana et je regardais le garçon qui brandissait son arme depuis déjà plusieurs secondes, je lui adressais un large sourire et puis je fermais les yeux, bien qu’il en soit ainsi. Rouvrant les yeux, je le regardais, j’étais prête. Il voulait jauger ma performance au sabre, soit, qu’il en soit ainsi, je n’userais donc pas du Byakugan qui m’aurais pourtant grandement aidé j’en suis sure. Mère m’a appris que chaque sabreur à son style personnel et qu’il m’incombait désormais de trouver le miens, malheureusement je n’en ai jamais eu la moindre idée, mais je sais pertinemment que je finirais par l’avoir, qui sais, peut-être que lui m’aidera à trouver mon style durant cet entrainement. Je me tenais en garde, prête devant lui et je lui fis simplement un petit signe de tête afin de lui faire comprendre que l’on pouvait y aller. Je pris l’avancer la première en courant vers l’avant pour lui mettre un rapide coup de sabre au niveau de l’estomac dans un mouvement allant de la gauche vers la droite, soit il recule soit il bloque, au choix pour lui désormais ! Comme dirait mère, première étape, on test l’adversaire, il est hors de question d’entamer un combat sans savoir à qui nous avons affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   Dim 10 Mar - 10:03

En se faisant traîner par la fillette Yuusei n’y émit aucune objection quoi qu’il n’avait pas tellement le choix vu la façon dont la petite fille l’attrapa soudainement pour l’entraîner avec elle il ne savait où. Ils pénétrèrent tout d’abord dans la cour d’une maison où la fillette ne s’arrêta pas, elle continua de l’entraîner jusqu’à ce qu’ils se retrouvent dans une salle se trouvant au sous-sol. Au moment où ils entrèrent dans la salle Yuusei ne put s’empêcher d’être émerveillé la salle dans laquelle ils venaient de pénétrer n’était autre qu’une salle spécialisée pour les entraînements tous les équipements sur place le laissaient penser. S’agissant de la première fois de sa vie où il posait ses pieds dans une salle de ce genre Yuusei en était plus qu’émerveillé rapidement il dégaina son katana de son fourreau et demanda à la fillette de lui montrer ce qu’elle valait avec son sabre sans vraiment s’attendre à ce que quoi que ce soit d’extraordinaire ne survienne. La fillette accepta la proposition du sabre en s’assurant bien que le petit garçon s’en tienne seulement au sabre et à rien d’autre elle rajouta qu’il ne devait pas s’attendre à des miracles. Vu l’âge de la fillette Yuusei se doutait bien qu’elle ne lui offrirait pas un combat intense il était lui-même bon manieur malgré son jeune âge mais n’était pas non plus un as irréprochable alors il n’irait pas lui reprocher ce genre de chose et puis il ne fallait pas oublier qu’ils n’avaient que six ans tous les deux c’était donc tout à fait logique à ce qu’il n’en ressort rien d’extraordinaire durant ce petit affrontement au sabre.

La fillette dégaina son sabre à son tour avant de regarder Yuusei elle lui adressa un large sourire qui énerva un peu le petit garçon qui ne voyait pas le lieu d’être de ce sourire et elle ferma ses yeux. Quelques secondes plus tard elle se mit en position de garde pour faire comprendre à Yuusei qu’elle était prête à ce que l’entraînement démarre et elle débuta les choses en se mettant à courir vers Yuusei qui prit une position défensive. Au moment où elle arriva à sa hauteur elle donna un coup rapide de sabre effectuant un mouvement de gauche vers la droite au niveau de l’estomac du petit garçon qui ne voulant pas se laisser découper sans rien faire emmena rapidement son arme pour qu’elle aille bloquer celle de la fillette. Au moment où les deux armes se rencontrèrent un bruit de tintement raisonna dans toute la pièce Yuusei donna ensuite une impulsion à son bras et poussa la fillette ainsi que son sabre avec une violence sans faille dans le but de la repousser et de faire tomber en arrière. Yuusei n’avait pas oublié qu’il s’agissait là d’un simple entraînement mais ayant l’habitude aux agissements brutes lors des entraînements qu’il faisait sous l’œil scrutateur du fabriquant de son katana il ne put retenir sa force de poussée. Il s’était entraîné depuis si longtemps à la maîtrise de son katana que certains gestes étaient devenus automatiques ils étaient plus brutaux que d’autres quand il y mettait toute sa puissance pour repousser. Sur le coup il ne s’inquiéta pas vraiment de ce qu’adviendrait la fillette après qu’il l’ait repoussé violemment se focalisant uniquement sur ses mouvements à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le début d'une aventure [FB Yuusei]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le début d'une aventure [FB Yuusei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Partons à l'aventure !
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» Event RP "aventure"
» Aventure des mercenaires du sable
» « Prête pour une première aventure ! ♥. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Le RP :: Les différents pays :: Kusa no Kuni-