Partagez | .
 

 L'hommage du clan des loups [pv: meg]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akakuro Saizo

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 25
Localisation : Là ou le vent guide mes pas.

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
10/10  (10/10)
Réputation: 0
Ryos: 330

MessageSujet: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Jeu 7 Mar - 10:56

La pluie venait de cesser et quelques rayons de soleil perçait petit à petit les nuages tandis que le samurai rentrait chez lui trempé jusqu'aux os aux côtés d'un loup qui ne pouvait malheureusement pas se contenter de changer de fourrure. Alors que le samurai commençait à changer de kimono, le loup noir sortit sur la terrasse de la maison afin de profiter du retour de la chaleur.

*Bon la nouvelle cuvée de saké a été faîte ce matin, la bouffe on vient de s'en occuper, je crois qu'on a finit le programme de la journée?*

*Toi peut-être, il y a encore quelque chose que je voulais faire.*

Le samurai prit un petit sac et sortit devant l'oeil curieux de son frère canidé. Le loup noir s'interrogea pendant quelques minutes puis entreprit de suivre le chef du clan Ookami afin de savoir ce que ce dernier avait en tête. Finalement, l'odeur de Gaishi le mena au mémorial des héros. Il trouva son frère en train de disposer de l'encens dans deux petits pots en cuir.

*Alors c'est ça que tu viens faire, rendre hommage à des inconnus?*

-Si quelqu'un passait prés de notre ancien village et qu'il rendait hommage à mon père sans jamais l'avoir connut j'apprécierais ce geste...

Le samurai alluma alors l'encens, cinq bâtons par pots pour être précis, puis s'assit en tailleur tandis que son frère vint s'asseoir à ses côtés, les deux compagnons ne disait plus un mot et respirait lentement, se repassant chacun la nuit durant laquelle ils avaient tout perdus. Après plusieurs minutes de silence, le samurai ouvrit la bouche.

-Anciens héros de Konoha, je prie pour que les dieux de mon clan veille sur vous dans l'au-delà, que vos âmes trouvent le repos qu'elles ont mérités et puissiez-vous en retour, faire que je puisse un jour devenir aussi brave, courageux et fort que vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-destiny.forumsrpg.com/forum
Invité

Invité



MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Jeu 7 Mar - 17:15

La nuit avait été très difficile. J’étais dans mon lit, en sueur, me retournant sans cesse. Torturée par de vieux souvenirs qui s’amusaient bien à me rendre visite dans mes songes. Je m’étais éveillée au beau milieu de la nuit, pleurant à chaude larmes avant même de comprendre où j’étais. Oui, mon appartement. Un petit endroit du centre-ville. Une fois mes repères réajustés, je me levai pour prendre un bain, à quatre heures du matin. Tant pis pour l’heure, je n’habitais plus avec mes parents maintenant, j’avais mon propre chez moi, bien qu’au fond je ne le trouvais pas digne de ce nom. Souji n’était pas là. Cet endroit n’avait donc aucune valeur. Je fini par manger un peu. Il le fallait bien, ça faisait quatre jours que je n’avais rien avalé. Mes joues commençaient à se creuser et il m’arrivait parfois d’avoir des vertiges. J’avais déjà failli m’effondrer au moins deux fois la veille. Mais à quoi bon se nourrir? À quoi bon essayer de survivre? Ne serait-il pas plus simple de faire le grand pas et de rejoindre mon aimé? Oui, bien sûr. Mais, selon les légendes, le suicide me mènerait tout droit en enfer et lui, l’homme que je chérissais, ne pouvait pas être ailleurs qu’au paradis. C’est donc à ça que je pensai en me versant un verre de jus d’orange et en mangeant un petit bol de riz aux légumes. Ça devrait suffire pour aujourd’hui, non?

Une fois ma petite routine du matin effectuée, je passai par la case garde-robe. Comme à l’habitude, j’enfilai mes vêtements noirs. Je pu ensuite appliquer mon fond de teint afin de pâlir ma peau, terminant avec le pourtour de mes yeux. Entourés lourdement de bleu. Avec ça, j’avais l’air d’une vraie tueuse. Parfait, personne ne serait donc tenté par la folle idée de m’adresser la parole, me dis-je en attachant mes cheveux en deux hautes queues de cheval. J’étais fin prête à sortir, encens et bougies déjà à leur poste dans leur sac près de la porte. Ils faisaient partie de ma routine, alors ils m’attendaient toujours. C’est alors que j’ouvris la porte, remarquant que des trombes d’eau tombaient sur le village caché de la feuille. Je laissai passer un juron avant de refermer la porte. C’était foutu, je devrais attendre le retour du beau temps. M’exposer à la pluie avec autant de maquillage, même s’il était certifié « waterproof », ça ne me faisait guère envie. Surtout alors que je venais de prendre tout ce temps pour me mettre belle pour visiter mon aimé. Enfin, presque belle. Non d’accord j’étais affreuse, mais on s’en moque. Le fait est que j’attendis, repoussant ma routine d’au moins trois bonnes heures.

J’avais donc fini par partir dès que la pluie avait cessé. Marchant parmi les flaques d’eau qui brillaient au soleil. Tiens, il montrait enfin le bout de son nez celui-là. J’allongeai le pas, mon petit sac à la main. Les gens qui me croisaient sur le chemin du mémorial n’étaient même plus étonnés de me voir et je n’avais plus droit aux regards de surprise horrifiée, c’était déjà ça. Je crois que si j’étais arrivée toute jolie avec un kimono, là ils se seraient étouffés avec leur tisane. J’arrivai finalement devant le mémorial pour y voir…quelqu’un d’autre. Sur le coup, je me fâchai. Non mais! Qui était-il, lui et son loup, pour venir m’empêcher de prier hein?! J’allais m’approcher, prête à lui déverser des insanités de ma voix tranchante et acide pour le faire fuir. Mais je l’entendis alors parler, s’adressant au monument érigé pour tous les ninjas qui étaient morts en service, comme Souji. Je restai bouche bée, écoutant ses paroles. Il était venu prier pour eux, leur souhaiter un bon repos et demander à devenir aussi fort qu’eux. Je ravalai ma rage bouillonnante, m’en voulant soudainement d’avoir voulu l’empêcher lui de se recueillir. Heureusement, malgré son loup, il y avait encore de la place devant le mémorial. Je m’approchai donc, presque timidement. Ouais presque, on parle quand même de moi là.

- Ça vous dérange si je m’installe à côté pour prier?


Puis, comme à mon habitude, je m’installai avant même d’entendre sa réponse, m’asseyant à côté, bien que le plus loin possible de lui. Une trentaine de centimètres nous séparaient donc lorsque je m’assis, préparant mon encens également pour me recueillir. Peut-être aurais-je du attendre mon tour? Mais bon, je m’en moquais un peu. Eh oui, vive l’égoïsme.
Revenir en haut Aller en bas
Akakuro Saizo

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 25
Localisation : Là ou le vent guide mes pas.

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
10/10  (10/10)
Réputation: 0
Ryos: 330

MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Jeu 7 Mar - 20:00

Une douce voix féminine raisonna alors dans la tête du samurai, lui faisant croire pendant un dixième de seconde que les esprits lui répondaient. Cependant il comprit bien vite qu'il s'agissait dune kunoichi venant se recueillir, le jeune homme sursauta alors en la voyant s'asseoir à côté de lui. Qui sait elle venait rendre hommage à un parent ou un ami peut être, mais lui, empiétait sur l'espace consacré à la prière alors qu'il ne connaissait aucune des personnes enterré ici. Et ce sentiment de gêne qui l'envahit ne disparut pas lorsqu'il vit la jeune femme de profil allumer son encens. Il passa de prier pour le salut de l'âme des héros de Konoha à prier pour ne pas devenir rouge tomate.

Il se leva d'un coup en ne trouvant rien d'autre à dire que "Désolé je ne réalisais pas que ma présence pouvait empêcher les gens de se recueillir". Cependant, alors qu'il parlait, son pied vint écraser la queue de son frère qui poussa un cri de rage en se levant d'un coup, ce qui eut pour effet de faire perdre l'équilibre au samurai qui vit son pied droit se lever d'un coup, finalement le jeune chef du clan Ookami finit les fesses par terre et ses deux bols d'encens sur la tête suite à un vol accidentelle dans la confusion. Il se releva en enlevant les cendres et les bâtons d'encens qui avaient fais de multiples petits trous dans son kimono.

-Euh...je...j'imagine que vous vouliez un peu de calme pour prier, je suis désolé.

Tout en parlant le samurai se gratter l'arrière de la tête tandis que Taihei avait retenu un coup de crocs en allant flâner un peu dans les environs, maudissant son frère et sa stupidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-destiny.forumsrpg.com/forum
Invité

Invité



MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Jeu 7 Mar - 21:23

Le jeune homme s’était retourné, soudainement très gêné. Des cheveux foncés et des yeux clairs, un petit air ahuri sur le visage. J’eu un léger pincement au cœur. Cet individu lui ressemblait. La même mâchoire, une stature assez large, digne d’un jeune combattant, le regard vif. Il avait rougit assez rapidement, comme soudainement gêné de la situation. Réaction légèrement excessive, tirée droit des mangas. Un petit côté caricatural en somme, comme lui. Je fronçai légèrement les sourcils, détournant le regard pour allumer mon propre encens. Sa présence me dérangeait d’une certaine façon. Non, pas sa présence, son existence. De quel droit lui ressemblait-il autant? De quel droit venait-il me torturer de la sorte? Comme conscient de ce mépris que j’entretenais naturellement à son égard, il se leva d’un bond en s’excusa, disant qu’il n’avait pas réalisé qu’il nuisait peut-être à d’autres.

C’est à ce moment qu’il pila sur la queue de son animal et que ce dernier réagi sans attendre. Le jeune homme perdit pied contre son animal et je failli bien recevoir un coup de pied en plein visage. Encore heureux que j’aie eu une formation ninja et que mes réflexes furent assez performants pour éviter cette soudaine menace. Les pots d’encens qu’il avait apportés n’eurent pas cette chance et furent projetés dans les airs, retombant sur la tête de l’individu. Il s’excusa de nouveau, tentant de protéger son kimono des bâtons d’encens qui ne tardèrent pas à le trouer. Je vis un bout de bâton oublié dans ses cheveux, encore fumant. Il ne fallu pas long pour que la mèche de cheveux la plus proche commence à fumer, montrant les premiers signes d’une combustion. Je réagis sans attendre, saisissant le bâton pour le retirer de sa chevelure et éteindre la flamme de ma main, m’y brulant légèrement au passage. Nous voilà donc devant le mémorial des héros, couvert de cendres, ma main brûlée dans ses cheveux encore fumants et son kimono troué par les cendres. Mon regard croisa le sien et, pour la première fois depuis la mort de Souji, j’eu envie de sourire. Peut-être même de rire devant l’absurde de la situation.

- Mais comment peut-on être aussi maladroit?

Et puis, tout simplement, j’éclatai. Riant devant tant d’idiotie réunis en un seul personnage. Je détournai les yeux, me saisissant les côtes d’une main et cachant ma bouche de l’autre. Je n’avais plus l’habitude de rire autant, plus l’habitude de rire du tout en fait. Je sentis même des larmes perler au coin de mes yeux. Mais rien à faire, ce fou rire était incontrôlable.

Revenir en haut Aller en bas
Akakuro Saizo

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 25
Localisation : Là ou le vent guide mes pas.

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
10/10  (10/10)
Réputation: 0
Ryos: 330

MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Ven 8 Mar - 7:29

Le samurai sentit que l'on se moquait de lui comme jamais l'on s'était moqué de lui. Il faut dire aussi qu'avant son arrivée à Konoha il n'avait guère eut l'occasion de se donner en spectacle devant beaucoup de personnes en dehors de Taihei. Quoique en y réfléchissant bien, les personnes à qui il avait demandé la route de Konoha depuis son départ des terres reculées dans lesquelles il avait vécut durant les précédentes années de sa vie, avaient dut le prendre pour le dernier des pecnots. Cela dit quelque chose le frappa dans le rire de la jeune fille.

Lorsqu'elle s'était assise, le samurai avait remarqué une chose en plus du jolie minois de celle-ci, un visage fermer et sinistre, signe d'un coeur glacial et triste, pourtant là elle riait comme jamais. Certes le samurai comprenait qu'on ne soit pas joyeux lorsque l'on venait se recueillir sur ce mémorial, mais là c'est comme si elle était passé du noir au blanc. Elle riait comme une enfant devant un clown suite aux pitreries de Gaishi, qui se doutait qu'il y avait autre chose car lui-même aurait surement trouvé fatigant une telle maladresse de la part de quelqu'un. Finalement il éclata de rire aussi, pris d'une irrésistible envie de rire à son tour sans savoir complètement pourquoi, de loin Taihei observait la scène en poussant un petit grognement de satisfaction devant le sourire de son frère
.

*Finalement je crois qu'il a trouvé quelqu'un de Konoha avec qui s'entendre un minimum*

De son côté le samurai s'arrêta finalement de rire une fois qu'il eut réalisé qu'il ne s'était pas présenté, ce qui ne lui ressemblait guère d'ailleurs.

-Veuillez m'excuser je ne me suis pas présente, ce qui ne me ressemble guère d'ailleurs (hrp:super répétiteur! XD), je m'appelle Gaishi, du clan Ookami, je suis un petit nouveau de Konoha voilà pourquoi je nai pas le souvenir de vous avoir rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-destiny.forumsrpg.com/forum
Invité

Invité



MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Ven 8 Mar - 7:50

Finalement nous avions rit ensemble de bon cœur, profitant de cet anecdote. Je tentai de me ressaisir et de calmer les élancements qui me prenaient au niveau des côtes. Il était plutôt rare de me voir rire, mais de là à ce que mon corps n’y soit plus habitué, c’était surprenant. Je me calmai, essuyant les larmes qui perlaient à mes yeux. Je recommençai à respirer plus normalement, regardant cet inconnu. Mon cœur se serra et mon souffle en fut presque coupé pendant un instant. Mais comment pouvait-il lui ressembler à ce point? Comment pouvait-il me faire rire aussi facilement que lui l’aurait pu? Était-ce le fantôme de mon aimé qui venait me rendre visite? Il n’avait jamais possédé de loup pourtant. Nous cessâmes de rire et il prit un air plus sérieux. S’excusant de nouveau, il me certifia qu’il ne faisait pas partie de ses habitudes de ne pas se présenter. Gaishi, du clan Ookami. Je n’avais jamais entendu parler de ce clan auparavant et la suite m’expliqua pourquoi. Ainsi, il venait d’arriver au village et il avait quand même la présence d’esprit de venir saluer les héros du village? La plupart des gens ne se souciaient pas de cet endroit. Leur vie paisible et les murailles les protégeant leurs étaient acquises grâce à eux et pourtant, ils osaient s’en ficher royalement. Mais pas lui, parce qu’il était différent d’une certaine façon, un peu comme Souji l’avait été. Lorsqu’il eut terminé, je pu prendre la parole, ma voix s’étant fait plus conciliante.

- Enchantée. Je suis Megumi Izuko et je n’ai pas le privilège d’appartenir à un clan ninja. Simple fille de médecin errant venu s’installer ici il y a plusieurs années. Désolé, je ne ris pas comme ça d’habitude c’est simplement que…

Je détournai le regard, me mordant la lèvre inférieure. Ouais bon. C’est simplement, monsieur le jeune inconnu que je viens de rencontrer, que vous ressemblez à mon aimé décédé en mission pour me sauver la vie. Une très bonne façon de se faire des amis, bravo Meg. Je décidai donc de reporter mon attention sur le mémorial qui, à ce que je pu voir, était lui aussi tâché de cendre. Je me penchai devant celui-ci et le nettoyai avec la manche de ma veste. Parfait, plus aucune trace de ce petit accident si ce n’était les bouts brisés d’encens. J’eu un sourire satisfait, croisant les bras avant de me tourner vers ce Gaishi de nouveau. Mon visage était redevenu un peu plus neutre, mais au moins mon attitude générale était moins distante, moins farouche.

- Et, par curiosité, pourquoi êtes-vous venu prier ici? Il y a des tonnes de gens qui vivent ici depuis leur naissance et qui ne prennent jamais la peine de passer ici, alors pour quelle raison un nouvel arrivant le ferait-il?
Revenir en haut Aller en bas
Akakuro Saizo

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 25
Localisation : Là ou le vent guide mes pas.

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
10/10  (10/10)
Réputation: 0
Ryos: 330

MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Ven 8 Mar - 8:41

Megumi Izuko, même son nom sonnait bien, elle s'excuse de rire? Le samurai n'avait jamais entendu cela. Gaishi se demanda par quoi elle était passé pour en arriver à considérer le rire comme déplacé. Finalement il la regarda nettoyer ses bêtises avec un léger sentiment de culpabilité, comprenant qu'elle devait avoir un grand respect pour ce lieu. Une fois qu'elle eut finit elle commença à l'interroger sur les raisons de son action au mémorial. Cela lui parut assez surprenant, selon lui les villageois auraient dus être conscient de l'importance de ce lieu. Pour un homme ayant passé son enfance dans un village ou pas un jour ne se passait sans que l'on rende hommage au guerriers passés, il semblait inconcevable que ces villageois ne viennent pas à ce mémorial au moins une fois dans leur vie. Il choisit de répondre finalement à Megumi.

-J'avoue ne pas en croire mes oreilles, comment les habitants ne peuvent-ils se rendre copte de ce que ces héros leur ont apportés?

Le samurai marqua une pause avant de repenser à la fameuse nuit ou sa famille était décédé.

-Eh bien j'ai toujours grandit dans un certain respect des ancêtres, c'est dans mes gênes de rendre hommage aux combattants m'ayant précédé et puis...mon village a subit une attaque quand j'étais enfant, c'est un évènement dramatique durant lequel ma famille leurs amis, tout ceux que je connaissais se sont sacrifiés pour que mon frère ce sabre et moi, même un étranger de passage ce jour-là en a fait autant. Depuis le temps c'est passé mais cela m'a fait me rendre compte de la valeur du sacrifice.

Il regardait Megumi avec un sourire franc et sincère dénué de toute tristesse mais emplit de nostalgie, il ne voulait pas non plus la mettre à l'aise devant de telles confidence. Ce qu'il recherchait à faire en la regardant ainsi c'était bien faire comprendre qu'il n'était point triste de reparler de ce moment, mais plutôt heureux de pouvoir partager son passé avec quelqu'un d'autre que son frère, lui qui était seul depuis son arrivée à Konoha, n'ayant plus eut de nouvelle du jeune Uchiha qu'il avait rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-destiny.forumsrpg.com/forum
Invité

Invité



MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Ven 8 Mar - 17:24

Je lui demandai donc pourquoi il prenait la peine de venir prier alors qu’il n’était même pas d’ici et sa réponse me surpris. Au fond, c’est lui qui me questionna, me demandant comment il était possible que des gens vivant ici ne viennent jamais donner un dernier hommage aux défunts du village. Honnêtement, je ne m’y attendais pas tout à fait, mais vu que lui il était là, c’était sans doute un peu normal qu’il pose la question. Je tentai donc de lui répondre.

- Je crois qu’ils préfèrent oublier la mort, elle leur fait peur et ils se rassurent en se disant que ça n’arrive qu’aux autres. Ils ne veulent pas la voir, alors ils ne viendront certainement pas ici.

Puis, il sembla prendre une pause et j’eu l’impression qu’il hésitait à poursuivre, mais il le fit. Gaishi commença par me dire qu’il avait grandi dans le respect de ses ancêtres. Rendre hommages aux anciens combattants était donc devenu quelque chose de presque inné pour lui. Et puis… Voilà, on y était, comme ça. Il me confiait son histoire avec un espèce de sourire nostalgique, comme s’il avait déjà fait son deuil. Son clan s’était donc fait attaqué et beaucoup de gens avaient du donner leur vie pour que lui, son frère et son sabre s’en sortent vivant. Je détournai les yeux, légèrement sous le choc. Quand même, ce n’est pas rien son histoire. J’avais perdu mon aimé et lui toute sa famille et ses amis et, pourtant, il avait quand même l’air plus heureux aujourd’hui que je ne le serais jamais. Il conclut en disant que depuis le temps c’était passé, mais qu’il comprenait la valeur d’un sacrifice. Mon regard croisa le sien de nouveau et je pris conscience de la force que devait porter ce jeune homme en lui. Moi, je n’étais pas capable de passer à autre chose, de faire mon deuil. Au fond, je n’étais même pas certaine de le vouloir. Et il y avait des gens comme lui, qui perdaient tellement plus, et qui en ressortaient avec une envie plus forte encore de vivre. C’était admirable.

- Mon fiancé. Son nom est écrit sur ce mémorial, sixième colonne, quarante troisième ligne. Il est mort au cours d’une mission pour me sauver la vie. Depuis je viens à tous les jours faire brûler un peu d’encens et me recueillir auprès de lui, et auprès de tous les autres malheureux dont le nom est inscrit ici.

Je détournai le regard, un peu gênée d’avoir fait ces déclarations sur ma personne à un individu que je connaissais à peine. Enfin, je connaissais la sombre histoire de son passé, donc maintenant je le connaissais, non? Ça compte?

- Vous vous confiez toujours aussi facilement aux étrangères que vous rencontrez près des monuments mortuaires?


Revenir en haut Aller en bas
Akakuro Saizo

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 25
Localisation : Là ou le vent guide mes pas.

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
10/10  (10/10)
Réputation: 0
Ryos: 330

MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Lun 18 Mar - 9:25

Ainsi donc voilà les explications, le samurai en resta bouche bée, elle aurait dut être offensé par les idioties du représentant du clan des loups plutôt que comment dire... amicale. Il resta silencieux, détaillant de ses yeux le visage de Megumi alors qu'elle racontait son histoire, puis il fut ramené à la réalité lorsqu'elle lui posa une question assez perturbante, qui avait sa pertinence cela dit. Il se racla la gorge en se grattant l'arrière du crâne. Il réfléchit quelques instants en buvant une gorgée de saké.

-Eh bien je ne me confies pas vraiment puisque je n'en fait pas un secret, je partage mon histoire au même titre que vous avez partagé la vôtre, ainsi nous pouvons en apprendre petit à petit un peu plus sur le monde dans lequel nous vivons avec les faits, les épreuves et les points de vues de centaines de personnes différentes. Cela combiné à ce que nous vivons nous fait notre vision du monde, alors j'échange volontiers mon histoire même à ceux qui ne souhaite pas dévoiler la leur.

*T'arrêtes ta flûte un peu, genre t'as comprit ce que tu viens de dire la?*

-Excusez-moi un instant.

Tous souriant il se retourna vers son frère qui se tenait sur ses quatre pattes derrière lui. Le samurai fonça en courant sur la canidé et le deux commencèrent à échanger coup de poing et coup de griffes dans un affrontement soulevant un nuage de poussière. Finalement, après quelques dizaines de seconde, les deux frangins s’arrêtèrent et firent comme si de rien n'était, Taihei partit de son côté vaquer à ses occupations, tandis que Gaishi s'en retourna voir son interlocutrice précédente et n'eut pour seuls mots:

-En plus je peux aussi bien vous poser la question à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-destiny.forumsrpg.com/forum
Invité

Invité



MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Jeu 21 Mar - 20:02

Il sembla vraisemblablement surpris par ma déclaration. C’est vrai que j’étais un peu jeune pour être fiancée. Et puis, pouvais-je être comptée pour une veuve en quelques sortes? Dans tous les cas, il m’écouta attentivement, jusqu’à la fin. Je lui posai ensuite ma question et il se racla la gorge avant d’enchaîner sur une gorgée de saké. Il semblait être en train de réfléchir à sa réponse qui, en effet, n’avait pas du tout l’air improvisée. Je ne devais pas être la première à qui il servait ces mots. Il me dit donc qu’il ne s’agissait pas réellement d’un secret, que pour lui il était normal de partager ses expériences avec autrui pour apprendre à mieux connaître le monde qui nous entourait. Il termina finalement par dire qu’il se confiait à tous, même à ceux qui ne désiraient pas particulièrement se confier en retour.

- Alors vous confiez votre histoire comme ça. N’avez-vous pas peur que des gens ayant appris votre passé se servent de cette faiblesse pour vous blesser à l’avenir? N’est-ce pas incroyablement naïf de faire confiance aussi facilement?

Toutefois, il ne me répondit pas tout de suite, s’excusant pour se tourner vers son animal. Mais qu’est-ce que…? Il se jeta sur lui et le duo se roula par terre en luttant sous mon regard ébahi durant de longues secondes. Une fois de plus, il me donna envie de rire par ce côté spontané totalement imprévisible, hilarant et immature. Il lui ressemblait tellement, une fois de plus! Finalement, il revint se placer devant moi, comme si ce petit événement n’avait pas eu lieu. Tout à fait étrange tout ça. Puis, il me parla de nouveau, me questionnant pour savoir pourquoi je lui avais confié la mienne alors.

- C’est idiot, mais vous lui ressemblez. Et vous avez l’air d’un tel ahuri que je ne crois pas devoir vous craindre à ce niveau là. Et puis, si vos mots sont vrais, alors je ne devrais pas non plus m’en faire, n’est-ce pas?


HRP : Désolé si c'est super court >.< Je tenterai de faire mieux la prochaine fois!
Revenir en haut Aller en bas
Akakuro Saizo

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 25
Localisation : Là ou le vent guide mes pas.

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
10/10  (10/10)
Réputation: 0
Ryos: 330

MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Ven 22 Mar - 8:57

Le samurai réalisa alors l'image qu'il donnait de lui à la jeune femme. Bien que ce ne soit pas son attention, il semblait dégager un certain niveau de crétinerie. Mais ce qui lui fit un petit tilt dans le cerveau fut le fait qu'il ressemblait à quelqu'un, il se demandait à qui en premier lier. Puis il réalisa qu'il n'y avait qu'une seule personne de son entourage dont la jeune fille avait parlé. Il se sentit gêné de la comparaison, certes il en était flatté d'autant que le charme de cette kunoichi ne le laissait pas indifférent, mais ils étaient devant le monument des héros de Konoha, là ou les esprits des héros de Konoha reposaient, y compris celui du fiancé de Megumi. Quelque peu perdu, il prit le parti de répondre à l'accusation de naïveté de Megumi.

-Certes cela pourrait être considéré comme une preuve de naïveté si l'on pouvait m'atteindre sur cette histoire, malheureusement pour mes ennemis, cette histoire je l'ai vécut enfant et j'ai eut prés d'une dizaine d'année pour ressasser cette histoire dans ma tête. C'est peut être égoïste de ma part, mais je n'ai aucun reproche quand à ce jour, je n'étais qu'un enfant je ne pouvais rien faire. Et à part un possible sentiment de culpabilité je ne vois comment l'on pourrait m'atteindre, cela fait longtemps que mon deuil est fait.

Puis il but à nouveau une gorgée de saké avant de lancer sa gourde à son frère qui la saisit au vol. Suite à cela le samurai se retourna pour regarder dans la direction de Konoha réalisant que depuis son arrivée il ne s'était que très rarement sentit aussi serein et aussi à l'aise avec quelqu'un, ce qui ne manqua pas d'accentuer sa gêne vis à vis de la jeune femme vers qui il se retourna en souriant

-Merci pour le compliment, je suis donc un ahuri, mais en effet vous n'avez guère à craindre je suis très mauvais en ce qui concerne la manipulation psychologique, ou tout du moins je ne m'y suis jamais essayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-destiny.forumsrpg.com/forum
Invité

Invité



MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Ven 22 Mar - 18:09

Lorsque je lui dis qu’il ressemblait à mon défunt fiancé, il sembla tout à fait assez mal à l’aise et je m’en voulu de le lui avoir dit. Je détournai le regard, un peu gênée à présent. Toutefois, il enchaîna tout de même et je reposai mon regard violacé sur lui, par respect à l’égard de ses paroles. Il commença par acquiescer sur le fait que cela semblait naïf. Puis, il poursuivit en disant que ces événements c’étaient passés de nombreuses années plus tôt et qu’il en avait fait son deuil depuis des années. Que cela pouvait paraître égoïste, mais qu’il ne croyait pas avoir quoi que ce soit à se reprocher sur ces événements. Une fois qu’il eu fini, j’eu un sourire doux à son égard.

- Ça fait du bien de croiser quelqu’un comme vous. Comme ça, je peux me dire qu’un jour peut-être, je ne me sentirai plus coupable non plus de ce qui est arrivé. Et effectivement, je ne crois pas que vous ayez quoi que ce soit à vous reprocher non plus.

Il but ensuite une autre gorgée de saké avant d’envoyer la bouteille vers son loup qui, sous mes yeux ahuris, semblait bien heureux d’avoir un peu d’alcool. Mais quel duo étrange. Le jeune homme reporta ensuite son attention sur moi avec le sourire, bien qu’il avait encore l’air un peu gêné. En même temps, j’avais été un peu idiote de lui confier qu’il ressemblait à mon ex-fiancé, décédé en pleine mission pour me sauver la vie. Faut dire, je n’avais pas l’habitude de parler avec des gens du sexe opposé! C’étais pas ma faute si j’étais rouillée! D’ailleurs, il me remercia pour le compliment, répétant presque pour lui-même qu’il était un ahuri. Je détournai le regard, encore gênée. Il poursuivit finalement en disant que je n’avais effectivement rien à craindre puisqu’il n’était pas doué pour les manipulations mentales, ne s’y étant jamais essayé par le passé.

- Erf, je suis désolée. Je ne voulais pas dire ça, c’était…indélicat. Mais il faut avouer que vous être plutôt original dans votre genre. Et puis, vous m’expliquez c’quoi tout ça avec votre loup? Je suis assez curieuse et votre relation n’a pas l’air… conventionnelle.

Revenir en haut Aller en bas
Akakuro Saizo

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 25
Localisation : Là ou le vent guide mes pas.

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
10/10  (10/10)
Réputation: 0
Ryos: 330

MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Ven 22 Mar - 19:02

Eh bim la question qui tue! Expliquer le fonctionnement du lien entre Taihei et, cela dit c'était l'occasion de faire partager sa relation privilégiée avec Taihei, même si ce dernier ne semblait guère prêt à communiquer ses pensées à cette jeune fille, si il en arrivait là, alors le samurai partagerait avec quelqu'un plus qu'il n'a jamais partagé avec personne en dehors de son frère. Bien qu'il se sentit tout d'abord obligé de clarifier les choses sur sont "genre" comme elle disait.

-Eh bien je ne vois de quel genre je suis mais pour ma défense j'ai passé dix ans à parler avec un sac à puces sans croiser d'autres hommes que certains chasseurs de temps en temps avec qui je me suis rarement entendu donc ça doit jouer. En fait pour être précis cela fait tout juste quelques mois que j'ai découvert le monde "civilisé" pour ainsi dire même si je n'ai jamais considéré mon clan ou moi comme des sauvages, mais nous vivions au-delà des déserts de Kaze no kuni.

Puis regardant Taihei s'approcher il se demanda de quelle façon il pouvait résumer leur lien de façon simple et concise tout en résumant au passage le fonctionnement du clan Ookami entre les avec loups, les sans loups, la communication tout cela embrouillait déjà l'esprit du samurai alors bonjours l'explication.

-Bon on va commencer simple, dans mon clan on ne naît pas tous avec un frère loup, mais si l'on en a un alors ce dernier vient généralement de la meute Nakigoe, une ancienne meute dont les différents descendants ont peuplés le monde petit à petit, il en restait un noyau mais il fut massacré il y a dix ans. Lorsque je suis né Taihei, comme tout loup ayant un frère Ookami a été attiré par une sorte d'instinct vers son frère, généralement il y a peu d'éloignement entre un loup et son frère lorsque l'homme vient au monde, toujours après le loup. Nous sommes donc frère, élevé comme tel et se considérant comme tel, il n'est pas MON loup ou MON animal c'est un point sur lequel j'insiste. Nous communiquons par un langage qui pourrait s’apparenter à de la télépathie.

*En gros là tu m'entends dans ta tête, mais Gaishi aussi et je ne peux pas empêcher un membre du clan Ookami de m'entendre, de plus je ne peux lire dans l'esprit que de mon frère ou d'un autre membre du clan, donc si tu me réponds en pensant, bah j'entendrais rien.*

Gaishi resta sans voix, coupé net dans ses explication, Taihei venait, comme si de rien n'était , communiqué avec une humaine extérieure au clan, chose qu'il n'avait presque jamais fait, même lors de leur rencontre avec l'ancien hokage rétrécit au lavage. Plusieurs hypothèses fusaient dans la tête du samurai:
1-Taihei en avait marre d'entendre parler Gaishi du coup il l'avait coupé.
2-Les explications du samurai étaient longues et Taihei voulait le ridiculiser en faisant un exemple simple et efficace.
3-Simplement pour mettre Gaishi sur le cul.
4-Par plaisir et pour aider le samurai à s'expliquer...*arrête tes conneries la voix off narrative la 4 tu peux la rayer*

-Sache que en tout cas c'est rare qu'un loup du clan communique avec quelqu'un d'extérieur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-destiny.forumsrpg.com/forum
Invité

Invité



MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Ven 22 Mar - 20:59

Il entreprit donc de tout m’expliquer, ce que je trouvai vraiment gentil de sa part. Il aurait pu simplement éluder la question ou dire qu’il ne s’agissait que d’une animal comme les autres, mais non. Il m’avait tout déballé, me confiant Il aurait donc passé dix ans loin de toute civilisation, seul avec son loup, et n’aurait que rarement croisé des hommes, avec qui il ne s’entendait apparemment pas si bien en prime. Mais que faisait-il dans un village ninja alors? Je gardai mon interrogation pour moi et le laissai poursuivre. Il ajouta en disant qu’il ne s’était jamais considéré comme un sauvage pour autant. Sur ce fait, j’étais prête à témoigner en sa faveur n’importe quand puisque lui, au moins, prenait la peine de venir au mémorial prier des morts qu’il ne connaissait même pas. Son loup s’approcha alors pour venir se tenir à ses côtés. Il semblait assez intelligent s’il était capable de comprendre que la conversation venait de changer de direction et qu’elle le concernait maintenant.

Il commença donc en disant que dans son clan, ce n’était pas tout le monde qui naissait avec un frère loup. Il parla ensuite d’une meute Nakigoé qui serait spéciale et dans laquelle naîtraient les loups destinés à avoir un frère humain. Il ajouta ensuite qu’elle avait été détruire il y a dix ans, comme le reste de son clan sans doute. Dieu que cette histoire était affreuse. Comment pouvait-il avoir l’air si heureux malgré toutes ces épreuves? Quoi qu’il en soit. J’appris que son frère loup se nommait Tahei. Il m’expliqua également les bases du lien dès la naissance, avant d’ajouter qu’ils communiquaient par la télépathie. Mes yeux s’agrandirent d’un coup. C’est que c’était une surprise, un lien aussi fusionnel. Il fini par insister de nouveau sur le fait qu’il n’était pas son loup, mais bien son frère. C’était tout à fait inédit.

Puis, une voix résonna dans ma tête et je sursautai, tournant mon regard tout naturellement vers le loup. Sans doute trouvait-il que la meilleure façon de m’expliquer était l’exemple. Ainsi, lui et Gaishi entendaient toujours ce que l’autre pensait. Il ajouta également qu’il ne savait entendre que les pensées de ses frères du clan Ookami, ce qui me rassura énormément. Je n’avais pas du tout envie de me trouver en présence de quelqu’un qui pourrait lire en moi tel un livre ouvert. Je remarquai alors, du coin de l’œil, l’air de Gaishi. Cela attira mon attention et, pour le coup, je failli rire à nouveau. Moi qui croyais qu’il avait un air d’ahuri tout à l’heure, cette fois c’était bien pire. Ses prochaines paroles me firent comprendre la raison de cette expression démesurée. Ainsi, il était rare que son frère s’adresse aux autres de cette façon. Je me tournai donc vers Tahei et m’inclinai respectueusement comme mes parents me l’avaient appris. Je me doutais bien qu’ils n’avaient pas la même façon de faire que nous, mais je croyais qu’il comprendrait quand même le geste.

- Je suis désolée de vous avoir d’abord pris pour un simple animal, Tahei-san. Je vous remercie également de m’avoir fait l’honneur de communiquer avec moi malgré le fait que je n’appartienne pas à votre clan.

Je me remis ensuite à ma position initiale et me demandai s’il n’était pas un peu indiscret de poser la question qui me tiraillait depuis quelques instants maintenant. Mais bon, ils avaient tous deux l’air assez ouverts et prêts à discuter alors, pourquoi pas?

- Si je puis me permettre, pourquoi avoir abandonné votre liberté pour venir habiter dans un village ninja? Je veux dire, pouvoir voyager, voir le monde, ne pas avoir de comptes à rendre à personne. Ça doit tellement être…enfin quoi. Ça doit être génial, non?
Revenir en haut Aller en bas
Akakuro Saizo

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 25
Localisation : Là ou le vent guide mes pas.

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
10/10  (10/10)
Réputation: 0
Ryos: 330

MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   Sam 23 Mar - 14:30

Voyager, voir le monde, ne pas rendre de compte et être libre, certes c'était une belle opportunité, ces phrases sonnaient bien. Cependant dans l'esprit du samurai elles sonnaient creux. Le monde ne le tentait guère plus que ça, du moins dans l'état actuel. Ne sachant trop comment interpréter ce que lui disait la kunoichi et ne sachant trop comment y répondre, le samurai fut perdu. Devait-il expliquer pourquoi il était venu à Konoha ou pourquoi il n'avait pas fait autre chose, tout cela était différent. Quand il y réfléchissait, il était venu ici avant tout pour s'intégrer au monde, il avait choisit Konoha car il était le village le plus souvent cité dans les textes de son village, de nombreux shinobis de son clan étaient passés dans ce pays même si le clan Ookami ne s'y était jamais implanté.

Taihei quand à lui était à des lieux de cette réflexion, encore béat suite à la révérence de la jeune fille et ne trouvait rien d'autres à faire pour aider le samurai que de le taquiner en lui disant que celui-ci n'avait pas eut le droit à la révérence.

*Tu vois tu me considères peut êtres comme un sac à puces mais elle de toute évidence elle sait reconnaître les vrais méritant, les vrais hommes d'honneur.*

*T'es pas un homme abruti et si l'honneur se juge avec la puissance de l'odeur qu'un animal peut dégager alors oue tu me bats à plate couture.*

Et voilà une fois de plus les deux frangins étaient à deux doigts de repartir en chamaillerie, cependant, Gaishi se rappelant qu'ils n'étaient point seuls se ravisa pour reporter son attention sur la discussion qu'il menait avec Megumi, bien plus inintéressante que les gamineries de frangins avec Taihei qu'ils avaient l'occasion de faire lorsqu'ils n'étaient que tout les deux.

-Eh bien c'est une façon de voir. Mais je ne suis pas libre à ce point et ait des comptes à rendre. Même si il est presque éteint aujourd'hui, je reste le chef du clan Ookami et je souhaite le faire renaître de ses cendres un jour. De plus voir le monde pour voir le monde ne m'a jamais tenté, si je dois le parcourir ce sera avant tout pour l'améliorer.

Prenant un instant pour réfléchir et se rouler une cigarette 100% tabac, ce qui était pour le moins rare quand on connaissait le penchant du samurai pour ses herbes faîtes maison soit dit en passant. Il se doutait bien qu'il ne dégageait pas l'image du plus saint des hommes, buveur, fumeur et empoté. Cependant pouvait se consoler en se disant qu'il avait le mérite de ne pas cacher sa vraie nature.

-Malheureusement pour atteindre ces objectifs il faut être fort et j'ai déjà pu constater que je ne l'étais pas assez, après et avant d'arriver à Konoha. Je me dis que la vie de ninja m'aidera à le devenir plus, même si comme vous l'aurez peut être remarqué, je me rapproche plus des samurai. Sans en suivre les préceptes à la lettre ma famille et moi avons toujours été plus proche de cette branche de guerrier. J'espère un jour d'ailleurs devenir un des plus grands manieurs de katana au monde. Comme quoi j'ai un planning bien chargé déjà.

Il rigola un petit coup en réalisant qu'il s'était fixé des objectifs peu facile en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-destiny.forumsrpg.com/forum
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'hommage du clan des loups [pv: meg]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'hommage du clan des loups [pv: meg]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Effectifs pour l'histoire
» Premier Baptême... |Tout le Clan|
» hommage à michel Corringe.
» Hommage à Poupette ma filleule
» Nouveau super pack de clan !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Le RP :: Konoha :: Mémorial des Héros-