Partagez | .
 

 Un bar un peu trop peuplé [Rang B, solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Un bar un peu trop peuplé [Rang B, solo]   Sam 9 Mar - 20:15

Spoiler:
 

La journée commençait comme toutes les autres d'une lueur du matin traversant l'appartement dans lequel logeait le Mizukage pour éclairer son visage d'une douce lueur frais chier empêchant celui-ci de continuer son sommeil bien plus que mérité. Les journées se faisaient longue et longue, et il se faisait toujours réveillé, chaque matin par cette même foutu lumière l'empêchant de dormir plus longtemps. Le boulot d'un Mizukage était dure, faire des missions, remplir des papiers, se même pire : Se réveiller tôt le matin. C'était bien plus que ce qu'il ne pourrait jamais endurer, même s'il se devait littéralement de le faire chaque matin que sa pauvre vie lui permettait de se lever. Chaque petites tentatives de s'enfuir se faisait détruire par son sens de l'honneur qu'il maudissait chaque matins à chaque réveils. Lorsqu'il tentait de dormir plus longtemps, quelqu'un finissait par le réveiller. C'est dure être Kage, très dure. Chaque matin il se retrouvait avec le même boulot ennuyant qu'était d'être le Mizukage du village de Kiri. Trier des papiers toute la journée. À quoi servait-il d'être le Mizukage s'il n'y avait rien du tout d'excitant dans son travail? Son travail était bien plus inintéressant qu'excitant de quelque façon que ce soit. Les papiers continuèrent de fuser que le mot "bar" ressortit d'une des missions qu'il devait offrir à l'un de ses ninjas de plus haut rangs. Selon le papier, depuis quelque jours, des Chuunins du village de Kiri revenant de dure journées de travail s'amusaient à rendre la vie dure au barman de la taverne de Kiri. Il fallait donc trouver une façon quelconque de se débarrasser de ces troubles fêtes, de leur faire comprendre qu'ils ne faisaient pas la loi, et qu'ils devaient dans tous les cas la respecter de la même façon que tout autres membres du village de Kiri. Hashirama se prépara donc à cette quête et utilisa la technique la plus basique des Ninjas en tous genres : Le henge. Maintenant avec sa nouvelle forme il se dirigea tranquillement vers le bar ou il se prit une bière ou deux, commençant sa soirée tranquillement. Sous sa fausse identité, il était bien plus dure de repéré le Mizukage à travers les habitués de la taverne. En tant que Mizukage, simplement l’apercevoir du coin de l'oeil changerait toutes leurs actions.

« Hey barman! Sert nous donc un bon vieux Saké! »

Le chef du petit groupes de Chuunin venait d'entrer, et les autres le suivirent. Un total de sept s'installèrent autour de la même table que la table habituelle et se mirent à boire. Habiller de la façon la plus basique possible, ils semblaient se foutre un peu de tout. Sans aucun équipement de Chuunin autre que leur bandeaux de villages, les hommes ne se préoccupaient pas de grand chose, arrosant quelques autres clients du bar par inadvertance, chantant en groupe. Ils ne faisaient pas grand chose de mal, mais c'était bien sure qu'ils dérangeaient les autres, du moins, pas assez pour que le Mizukage intervienne. La soirée commença tranquillement, les choses n'allaient pas trop mal pour une fois selon ce que le barman expliquait. À un certain moment, la serveuse passa prêt des hommes et l'un d'eux lui claqua les fesses. La dame se retourna pour le frapper au visage mais il attrapa son bras et l'empêcha avant de monter sur la table et de s'exprimer face à tous ceux à l'intérieur du bar de Kiri.

« Vous osez vous en prendre à nous? Nous sommes les sauveurs de Kiri, c'est nous qui nous assurons de sauvez votre cul à chaque foutu secondes, et vous refuser nos avances, ou même de nous offrir de l'alcool gratuitement? Sans nous, vous ne seriez rien. »

L'homme propulsa la table sur le côté et frappa la femme qui se retrouva au sol. Hashirama se levas et frappa au Taijutsu l'homme s'étant révolté. Coup de poing dans l'estomac, suivit d'un coup de pied au menton de toute sa force, le propulsant vers le mur du fond. Hashirama toujours en Henge se plaça en position de combat et s'assura de pouvoir voir tous les hommes devant lui. Après une insulte ou deux, le premier se releva et lui rentra dedans à pleine vitesse. Le Mizukage bloqua aisément les coups, jusqu'au moment ou ses amis vinrent le rejoindre. Sept contre un. Premier coup au visage, deuxième dans les côtes, Hashirama s'éloigna tranquillement et se prépara à continuer son combat. Les coups fusèrent vers lui qu'il fut forcer de contenir sa force, esquivant du mieux qu'il pouvait et bloquant le reste. C'est alors que le barman se leva et d'un ton féroce cria aux hommes de sortir s'ils comptaient se battre. Aussi rapidement possible, les hommes sortirent et continuèrent. Hashirama frappa d'un coup de pied rotatif l'un des Chuunins à la tête et le propulsa vers le mur, le mettant K.O, ce qui rendit les hommes bien plus qu'enragé, le premier se dirigea vers le Mizukage son poing charger de chakra, tentant du mieux qu'il pouvait de lui briser un bras. Sans même se douter qu'ils s'attaquaient au chef de leur village, les hommes saouls se propulsèrent d'un bond de chakra vers l'inconnu qui leur tenait tête. Le poing chargé de chakra manqua que le Mizukage le dévia vers l'un de ses amis qui se retrouva au sol face à la puissance de la frappe du Chuunin. Maintenant contre seulement cinq des hommes, les Chuunins commencèrent à repenser à leurs actions de façon à ne pas trop finir avec trop de dommages collatéraux. Si ceux-ci n'étaient plus en position de faire leurs missions et de se faire de l'argent après le combat contre un homme aussi puissant que celui contre qui ils se battaient, à quoi leur servaient-ils de se battre? Comprenant que ce n'était pas au Taijutsu que les Chuunins battraient l'homme, le chef enchaîna ses premiers mudras et cracha une boule de feu vers son adversaire qui l'esquiva de justesse. Le danger devenait de plus en plus visible, ce qui rendait les choses bien plus intéressantes. Les hommes commencèrent à agir en équipe, enchaînant les techniques entre les cinq affinités. Contre quelle sorte de troupe spéciale se battait-il? Il n'était pas convaincu d'avoir été briefer sur ceux-ci. Ce n'étaient pas que de simple Chuunin normaux, ils ressemblaient presque à une équipe spéciale de Kiri. Hashirama se retrouvas bientôt encercler et fut forcer de détruire sa couverture. Plaçant ses mains d'un seul signe, des mains gigantesques de bois sortirent du sol et attrapèrent les cinq adversaires pour les immobiliser, le henge se déformant autour du Mizukage, qui se retrouva face aux cinq hommes toujours debout, immobiliser.

« C'est tout ce que vous avez à faire, détruire votre propre village et martyriser ses membres ayant déjà peur? Quelle sorte de Ninja honorable agit d'une telle façon? Quelle sorte de Chuunin êtes-vous? »

Il n'y avait aucun échappatoire pour les Chuunins immobiliser. Ils se retrouvaient face à leur propre Kage, à un tout autre niveau qu'eux, et ne pouvaient pas non plus mentir, ayant été pris la main dans le sac. Ceux-ci furent relâcher après quelques secondes pour se retrouver aux sols, demandant pardon à leur Mizukage et promettant de ne plus agir contre la loi. Un peu trop facile, Hashirama ne les crut pas. Ceux-ci furent charger avec des travaux communautaires, même s'il doutait qu'il ne les accomplissent. La peur dans les yeux, ceux-ci ne bronchèrent pas et firent ce qu'on leur avait demander de faire. Pour s'assurer de la promesse des hommes, Hashirama y retourna plusieurs jours sous une nouvelle apparence grâce au Henge, les regardant de loin. Ceux-ci ne se saoulèrent plus autant, ne crièrent plus aussi fort, et furent de loin bien plus amicaux avec les autres clients et serveuses. Peut-être bien que l'image d'Hashirama les immobilisant était bien assez pour les arrêter d'agir contre le bien des autres. Ceux-ci avaient bien eu leur leçon, et la garderait en tête durant bien longtemps. La nuit suivante, Hashirama cessa d'observer et retourna chez lui tranquillement, avec enfin une première nuit depuis quelques semaines où il pourrait se coucher tôt, et dormir correctement. Mais demain, se lèverait une journée avec de nouveaux défis, mais sans les troubles-fêtes du bar. Une mission en moins sur les mains du Mizukage ~¸

90 lignes, 45 lignes disponible.

45 + 15 (http://www.naruto-katana-rpg.com/t8089-l-as-de-pique-mission-rang-a#48162) = 60 lignes dispo
Revenir en haut Aller en bas
Mizutirigi Haosha

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1328
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
5/5  (5/5)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: Un bar un peu trop peuplé [Rang B, solo]   Dim 17 Mar - 20:32

Hm, validé (:.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un bar un peu trop peuplé [Rang B, solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pêcher ou pécher ? [Rang D solo]
» The last Round of Shin Alkar[Der Richter, Rang A, Solo, Evacuation.]
» Exécution d'un dangereux bûcheron [Torino Island, Rang S, Solo, Contre-attaque][Réservée]
» Un Titanic pas si dramatique. [Mission rang C, Solo, Fini]
» Loup y es-tu? (Mission Rang C, Solo, Finie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Le RP :: Kiri :: Bar-