Partagez | .
 

 Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Megumi

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 754
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
70/70  (70/70)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin   Mar 16 Avr - 17:01

    Enfin, sortir du bureau, me dégourdir les jambes, rencontrer les gens qui habitaient notre beau village. C’était les journées comme celles-là que j’aimais le plus! En avant-midi, j’avais un rendez-vous au mémorial des héros pour annoncer à un chuunin qu’il pourrait officiellement rejoindre la garde du feu et, en après-midi, j’avais une rencontre à l’Académie où j’irais passer du temps avec les aspirants ninjas pour leur partager mes connaissances et mon amour du village. La volonté du feu devait se transmettre aux autres générations et je voulais m’assurer qu’ils grandissent avec la certitude qu’ils étaient importants au sein de ce village. Ils étaient des membres de cette grande famille et chacun d’entre eux était unique et précieux. Personne ici ne se considérerait jamais plus comme une arme, encore moins un numéro. D’ailleurs, je songeai à Omei et ma mine se renfrogna. Il fallait que je trouve une façon de lui permettre de changer son regard sur le village qui était, ma fois, malsaine à mes yeux.

    Quoi qu’il en soit! Pour le premier rendez-vous de la journée, j’avais décidé de le convoquer au mémorial des héros. Je trouvais que c’était d’une part moins formel que de le rencontrer dans mon bureau et que de lui faire prendre cet engagement ici, devant tous les ninjas qui s’étaient battus jusqu’au bout pour Konoha, avait quelque chose de très symbolique. J’espérais juste qu’il partageait la même volonté du feu que moi et qu’il avait à cœur les intérêts du village avant toutes choses. C’était de ce genre de personnes que je désirais m’entourer et selon les informations que j’avais reçues, il ne tarderait sans doute pas à se tailler une place de choix dans la garde. Après tout, il fallait s’y attendre, les Inuzuka étaient fait pour cette division. Je refermai le dossier et quittai mon bureau, avisant ma sœur que je partais pour la journée.

    Je me rendis donc là-bas, prenant la peine de saluer les gens que je croisai sur mon passage. Une dame m’interpella pour me demander à quelle date débutaient les inscriptions pour l’Académie pour son fils qui venait d’atteindre l’âge de s’y inscrire. Un marchand m’offrit gratuitement une pomme et je l’en remerciai, la croquant à pleines dents pour savourer le fruit cueilli tout près, dans l’un des vergers du pays du feu. Je trouvai une poubelle pour y jeter le cœur et continuait ma route, me faisant interpeller par Ichiraku qui s’enthousiasmait de son chiffre d’affaire et qui m’invitait à venir y manger n’importe quand. Je déclinai poliment son offre et poursuivit ma route. C’était fou cette façon qu’avaient les gens de me traiter, pourtant je n’avais pas l’impression de mériter toute cette attention. J’étais une membre du village, au même titre que les autres, et ce serait bien qu’ils apprennent à me traiter de la sortes. Appars s’ils traitaient tout le monde comme ça? Ça ce serait bien. Ça prouverait ma réussite à faire de Konoha un endroit paisible où tout le monde se soucie de tout le monde. Je souris à cette idée et arrivai finalement au mémorial, la première bien sur. J’allai donc me positionner à genou devant le monument et mis de l’encens à bruler avant de joindre mes mains et de commencer à prier pour les défunts héros de Konoha. Plus qu’à attendre l’arrivée de ce Inuzuka Sakushin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin   Mar 16 Avr - 17:46

Un bon repos mérité m'était enfin accordé, du moins, je le pensais. Je me couchais, c'était sans doute la première fois de ma vie que j'éprouvais une telle fatigue, trois missions enchaînées aussi rapidement avec tout au plus deux heures de sommeil par nuit, ce fut quelque peu difficile physiquement parlant. Maru dormait déjà comme un loir tandis que je massais mes muscles avec un onguent amoureusement préparé par ma mère, quand j'aurai déménagé, je ne sais pas comment je parviendrai à me passer d'elle. Mon regard se posait sur Maru et je ressenti alors tout l'amour du monde pour ce chien, qui risque sa vie à mes côtés, se bat férocement et après se love sur un tapis à la manière d'un chaton. Après avoir appliqué cet onguent, je m'endormis avec la rapidité d'un nourrisson. Aaaaah quel bonheur de se reposer ainsi. Toc toc toc, ma mère frappait à la porte, peut-être une heure après que je me sois couché. Elle m'annonça avec un grand sourire que des envoyé du Hokage étaient là pour moi. Quelle chose étonnante, mon rapport sur la mission précédente était si mal écrit qu'il méritait qu'on me réveille au milieu d'un sommeil durement gagné ? Je dois avouer qu'être réveillé encore si rapidement m'énervait légèrement, mais après tout j'étais revenu de mission au matin et donc il fallait que je m'y attende. Je descendais en caleçon, tant pis, après tout, c'était des envoyé du Hokage, pas le Hokage elle même, ils devaient sans doutes être mes égaux. Ils m'apprirent que j'étais convoqué une heure plus tard au Mémorial des Héros, voulaient-ils déjà me faire mourir et graver mon nom sur une stèle de marbre pour me convoquer la bas ? Et puis, une autre chose étrange, j'étais convoqué par le Hokage elle même, ce n'est pas rien tout de même.

Je me prépare donc assez rapidement, le mémorial est à l'autre bout du village et je voulais m'arrêter manger un bout avant d'y aller. Je m'habillais comme à mon habitude sauf que je voulais faire bonne impression, je mis donc les seuls vêtements repassés que j'avais, en couleurs sombre comme à mon accoutumé. Col relevé, manche longue noir et pantalon noir, la classe international comme on dit hein. Maru était franchement pas présentable, des nœuds dans les poils et la même odeur que le Daimyo si il se mettait à courir un marathon. J'ai donc arrangé ça et une fois tous ces détails réglés, je me mis en route direction le mémorial, avec un arrêt aux sushis avant tout de même. Cela ne servait à rien au niveau des compétences, mais j'avais une tête plus que fatigué, je pris donc (encore) une pilule énergisante, histoire d'enlever les cernes pochés et les épaules tombantes. La forme me pris presque instantanément et je sentis enfin l'énergie nécessaire à une journée normale. Je m'arrêtais comme prévu manger quelques sushis, la bouche pleine, un air niai, heureux de manger me pris et soudain je posa mon regard sur l'horloge, on avait plus que dix minutes pour y aller en sachant qu'en marchant il faut quinze minutes, va falloir courir. Je payais rapidos le grand père et je montais sur le dos de Maruyama pour aller plus vite, direction le Mémorial et Héros où le nom de tous ( ou presque ) les grand(e)s de notre village sont inscris là sur une magnifique grande plaque de marbre.

Nous arrivions donc à l'heure et je descendais de Maru et il se plaça à côté de ma jambe gauche, c'était un lieu où jamais nous ne faisions les fous à sauter dans tous les sens et à faire un boucan pas possible, c'était là un lieu de prière et de respect. La Godaime Hokage était déjà là, à genoux, à prier pour l'âme des héros de notre village. Je restais là à la regarder pendant quelques minutes, ne voulant troubler sa prière, après ces quelques minutes, je m'avançais vers elle et l'appela.

«  Bonjour Godaime Hokage, je suis le chuunin que vous avez convoqué, Inuzuka Sakushin » Dis-je en m'inclinant légèrement de manière à montrer mon respect. Suite à cela, je me mis en position dites de repos, pied à largeur d'épaule, main dans le dos et regard plongé dans celui du Hokage. J'attendais désormais de savoir pourquoi elle m'avait convoqué.
Revenir en haut Aller en bas
Megumi

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 754
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
70/70  (70/70)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin   Mer 17 Avr - 16:48

    J’étais donc à genou devant le mémorial, les mains jointes et les yeux clos. J’eu une pensée pour Akemi Aburame, la femme qui avait été Hokage avant moi. C’est ici même qu’avait eu la cérémonie visant à l’honorer, peu après mon entrée en poste. J’avais voulu donner aux habitants une chance de témoigner de tout l’amour qu’ils avaient pour elle et, qui sait, lui envoyer des ondes positives. Après tout, elle était simplement portée disparue. Il y avait toujours de l’espoir. Moi, en tout cas, j’y croyais. Mais dans tous les cas, le village devait continuer à se développer et à prospérer. Ainsi, de voir de jeunes ninjas envieux de dépasser leurs limites et de progresser pour leur patrie, ça faisait chaud au cœur. Il était de mon devoir d’encourager leurs efforts et de les récompenser, de leur montrer l’importance qu’ils avaient pour moi. C’est donc en partie pour cela que j’avais convoqué ce Chuunin prometteur. Ça et parce que son dossier était assez bien fournis et que j’avais foi en ses capacités pour intégrer la Garde du feu.

    Je le sentis approcher dans mon dos, mais ne réagit pas. J’attendais de voir comment lui gérerait la situation. S'imposerait-il pour me forcer à le remarquer ? Viendrait-il prier à mes côtés? Non, il attendit simplement, sans mot dire, durant de longues minutes. C’était bien. Il avait conscience que ce lieu n’était pas anodin. Je me relevai ensuite, et m’inclinai respectueusement devant le mémorial. Je pu ensuite me retourner et avancer vers le jeune homme qui s’inclina devant moi tout en s’annonçant. Il s’adressa à moi de façon très formelle, prenant ensuite la peine de me rappeler que je l’avais convoqué avant de décliner son identité. Pour conclure, il se plaça en position de repos et attendit que je prenne la parole. Je le jugeai d’un regard amusé, un sourire étirant mes lèvres. Je plaçai un poing sur ma hanche et pris la parole d’un ton amical.

    - Ce n’est pas la peine d’être aussi formel avec moi, Inuzuka-san. Je suis peut-être l’Hokage, mais je suis avant tout un membre du village, comme toi. Mais bon, peu importe, j’imagine que tu as hâte de savoir pourquoi je t’ai fait venir ici. Le fait est que ton dossier est très bien rempli, tu n’hésites pas à enchaîner les missions et il fait plaisir de voir un tel dévouement pour le village et ton appartenance au clan Inuzuka joue en ta faveur. Ta candidature a donc été retenue pour la Garde du feu. Désires-tu toujours l’intégrer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin   Jeu 18 Avr - 13:17

Je m'étais présenté de manière très conventionnel, elle en revanche, avait l'air plus que décontractée, tant mieux, elle m'aurait mis mal à l'aise si son comportement avait été réglé au centimètre carré à la manière d'une montre. Sa beauté était grande et il était difficile d'y voir une guerrière bien que bien sûr, ne devient pas Hokage qui veut et que de ce fait, elle était sans doutes la meilleur Konoichi du village. Un exemple parfait de la fameuse phrase qui dit qu'on ne doit pas juger les gens à leur apparence. Elle semblait amusé par mes manières très militaires, il est en même temps vrai qu'un shinobi de quinze se mettant au repos, ça a quelque chose de comique, je n'étais pas encore un shinobi d'élite pour me comporter de cette manière. Elle prit la parole en posant son poing fermé sur la hanche et pardonnez moi seigneur, mais qu'elle était canon.

- « Ce n’est pas la peine d’être aussi formel avec moi, Inuzuka-san. Je suis peut-être l’Hokage, mais je suis avant tout un membre du village, comme toi. Mais bon, peu importe, j’imagine que tu as hâte de savoir pourquoi je t’ai fait venir ici. Le fait est que ton dossier est très bien rempli, tu n’hésites pas à enchaîner les missions et il fait plaisir de voir un tel dévouement pour le village et ton appartenance au clan Inuzuka joue en ta faveur. Ta candidature a donc été retenue pour la Garde du feu. Désires-tu toujours l’intégrer? »

Confirmation de ce que je pensais, elle était bien amusée par mon caractère très (trop?) carré. Caractère ne collant absolument pas avec ce que je suis réellement, je suis juste devenu comme ça intentionnellement à l'âge de neuf ou dix ans afin d'être vite pris au sérieux par mes professeur, puis par mes supérieurs hiérarchiques. Bien sûr, eux ne jugeaient pas entièrement la dessus, il n'empêche qu'ils apprécient sans doute le fait de s'adresser à quelqu'un de sérieux, un vrai soldat, qui se considère toujours en temps en guerre pour être prêt lorsque celle-ci arrivera. Je m’étais attardé sur ce qu'elle pensait de mon attitude et je n'avais pas tout de suite saisi la seule information réellement importante. J'étais accepté pour la Garde du Feu, mes tests ont apparemment plus et les supérieurs m'ont jugés capable d'intégrer une telle unité, c'était évidemment un tournant plus que positif pour moi, en plus d'une fierté à titre personnel, mais je ne montrais aucune fierté, je ne montrais aucun sentiment et sûrement pas au Hokage, je restais de marbre, interdisant à mon visage de sourire, j'étais un shinobi, pas un clown et désormais, j'étais chuunin, je devais me comporter comme tel. Finalement, je ne put retenir mon sourire de venir et il envahit mon visage, j'étais plus détendu que quelques minutes avant, cela va de soit. Je ne savais pas trop quoi dire, mais je pensais bien relâcher un petit peu mon attitude militaire, en restant correct bien sûr. Il était étonnant qu'elle m’aie convoqué elle même pour m'annoncer la bonne nouvelle, elle savait se faire aimer de ses troupes, un Hokage proche de ses shinobis trouvera toujours une aide de ma part comme de celle de tout le monde, excepté les lâches peut-être. En tout cas, moi, je la suivrai, j'aimais vraiment son attitude et je pense que c'était le cas pour tous les jeunes shinobis. Les vieux sages peut-être un peu moins, ils ne peuvent pisser sans en faire une cérémonie et déplacent les shinobis comme des pions sur un échiquier.


-  « Tout d’abord, Je tiens à vous remercier de m'annoncer cela vous même Hokage-Sama. Ensuite, oui je souhaite toujours intégrer cette unité, je pense réellement être fait pour ce travail là. Maruyama et moi... Maruyama c'est mon chien, bref, on est motivés.»

Aussitôt avais-je arrêté de parler que les images d'un futur radieux s'offraient à moi. Nous allions intégrer un corps de shinobi taillé pour nous et nous allions surtout rapidement nous faire une vrai place au sein de cette unité. Mon aventure dans la Garde du Feu était sur le point de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Megumi

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 754
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
70/70  (70/70)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin   Jeu 18 Avr - 16:56

    Sans plus attendre, j’étais allée droit au but, lui demandant de ne pas être aussi formel avant de lui demander si une place dans la Garde du feu l’intéressait. Je le vis ensuite tenter de réprimer sa joie, mais, lentement, son sourire s’étirait, témoignant également de la fierté qu’il devait ressentir à cet instant. Pour moi, c’était un spectacle magnifique que de voir ça. Ça avait valu que je me libère pour venir lui annoncer moi-même, ça oui. Il reprit ensuite la parole, désirant me remercier, moi, l’« Hokage-sama », de m’être déplacée spécifiquement pour lui. Il avait raté la partie où je lui demandais d’être moins formel peut-être? Quoi qu’il en soit, cela me fit sourire de plus belle et il me dit toujours souhaiter intégrer l’unité. Bien. Il ajouta d’ailleurs qu’il croyait que ce travail était fait pour lui et Maruyama. Lorsqu’il se sentit obligé de préciser que était son chien, j’eu une fois de plus envie de rire. Croyait-il vraiment que j’aurais pris la peine de venir le voir sans me renseigner un peu sur lui via son dossier?

    - Oui, je sais qui est Maruyama-kun. Et je t’ai dit que tu pouvais être moins formel, j’ai un nom tu sais. Oerba Len Rukia. Mais bon, si tu y tiens tant que ça, j’imagine que je peux te laisser m’appeler Sempai, c’est un bon compromis ça? Sur ce, je tendis la main vers lui pour qu’il la serre. Ravie de faire ta connaissance, Inuzuka-kun. As-tu un peu de temps à m’accorder? J’aime prendre la peine d’apprendre à vraiment connaître mes frères d’armes.

    J’attendis donc de voir sa réaction. J’espérais simplement ne pas dégager là l’image d’une jeune femme insouciante de ses responsabilités, étant donné que c’était tout le contraire. Simplement, ma façon de voir les choses déplairait sans doute à beaucoup de gens qui ne comprendraient pas mon envie de connaître les habitants de Konoha, encore moins ma volonté d’être sur un pied d’égalité avec mes ninjas. C’était quelque chose qui m’avait bien fait peur d’ailleurs quand j’étais arrivée en poste. La façon dont j’avais fait ma première entrée était plutôt unique après tout, puisque j’avais délaissé le balcon de la tour du Kage pour sortir directement par la grande porte, tout près de la foule qui m’attendait là. Malgré tout, je ne regrettais rien aujourd’hui et j’étais de plus en plus confiante en mes capacités à bien m’occuper de ce village. Et puis, à voir comment les villageois agissaient avec moi, je crois que je pouvais dire sans me tromper que je n’étais pas détestée non plus. Bref, quoi qu’il en soit. J’espérais qu’il accepte ma demande. Après tout, un repas gratuit m’attendait chez Ichiraku, ce serait une bonne occasion pour discuter et en apprendre un peu plus sur la vision des choses de mes ninjas. Les commentaires étaient toujours bons pour que j’ajuste ma façon de faire et que je puisse répondre aux besoins de mes confrères et de mes consoeurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin   Jeu 18 Avr - 21:18

Bon, apparemment, il fallait vraiment que je sois moins formel et même que je l'appel Sempaï, c'était un peu bizarre mais bon, après tout, pourquoi pas ? Elle était certes en haut de la hiérarchie du village mais elle restait très proche de ses troupes, quelle meilleure façon d'être aimée par tous ses shinobis ? En cette matinée, j'avais rencontré le Godaime Hokage et était déjà prêt à lui donner tout mon respect et y compris le respect sincère, celui qui vient du cœur et non de la tradition. En dehors de mes parents, c'était la première personne à qui je donnais un tel respect. C'était une Hokage qui pouvait vite se transformer en grande sœur apparemment. En tout cas moi, je la voyais comme une prof, une sorte de mentor en gros, bien que je ne l'a connaissais presque pas à l'époque. Vous savez, le mentor, c'est celui ou celle pour lequel tu vas tout donner pour faire sa fierté, qu'elle soit heureuse d'occupé son poste parce que ses shinobis sont plus que motivés, qu'ils remplissent le plus de missions possible, sans rechigner à l'effort. Elle me serra la main et me demanda si j'avais un moment... Question idiote, on a toujours un moment pour quelqu'un comme ça, de plus je n'avais aucune mission aujourd'hui puisque j'avais rendez-vous avec elle.

« Oui bien sur que j'ai un moment Sempai ! » dis-je tout en me forçant à l'appeler comme ça et pas Hokage-Sama ou un truc du genre. « Que ferons-nous (sic) ? »

Elle me proposa d'aller manger chez Ichiraku, rien que ça, allez se faire un restaurant avec la patronne du village. Le tout pour faire la connaissance d'un frère d'arme, un frère d'arme moi ! Après tout, je considérais évidemment tout Konohajin comme mon frère d'arme mais venant d'elle, ça faisait bizarre, je n'étais pas tout en bas de la hiérarchie mais presque et donc aller manger avec celle qui était tout en haut, ça faisait plaisir évidemment.

Nous nous mettions donc en route et cette fois, je ne montais pas sur Maruyama, il aurait très malpolie de dominer Rukia-Sempaï par la taille et surtout de ne pas me fatiguer alors qu'elle marcherait. J'aurais pu l'inviter à monter sur Maruyama mais d'une je n'osais pas et de deux, je n'étais pas persuadé que Maru l'accepterait. Dans le bénéfice du doute, je jugeais plus sage de ne pas tente, nous allions donc tous marcher tout simplement. Le chemin du mémorial à chez Ichiraku n'était pas franchement long mais je profitais de chaque instant pour penser à mon futur. La Garde du Feu m'était ouverte, j'étais alors âgé de seulement quinze ans, ce n'est pas extraordinaire non plus évidemment mais on peut dire que j'étais sans doutes le plus jeune. Et un autre point positif, mes parents m'avaient promis cela juste avant que je ne passe les tests, maintenant que j'étais pris dans la Garde, j'aurais le droit d'avoir un autre compagnon canin si celui-ci ou au mieux celle-ci plaît à Maruyama. Cependant, au bout d'un moment, je dût penser à tout autre chose, les regards posés sur nous étaient simplement intenables, tout le monde s'inclinait devant le passage de Rukia-Sempai, et comme j'étais à ces côtés, c'était légèrement gênant pour moi. Heureusement que le chemin à parcourir n'était pas très long, j'aurai finis par péter un plomb à tous les coups. Enfin bref, nous arrivions sur place après quelques minutes qui finalement me parurent une éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Megumi

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 754
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
70/70  (70/70)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin   Ven 19 Avr - 5:15

    Nous marchions donc côte à côte, son chien à la carrure imposante à nos côtés. Durant le trajet, nous ne parlâmes pas beaucoup puisque j’étais trop sollicitée de part et d’autres alors que les gens s’inclinaient devant moi ou, dans certains cas, venaient même me demander si je pourrais leur envoyer un Genin pour les aider dans une quelconque tâche. Tout au long du trajet, je conservai mon sourire et ma bonne humeur. Pour moi, le rôle de Kage revenait surtout à se dévouer entièrement à mes concitoyens de Konoha, et c’était ce que je faisais, sans aucune réservation. Enfin…il y avait bien un konohajin que j’avais négligé ces temps ci et je devrais y remédier. Mais comment? Peu importe, l’heure n’était pas à ce genre de réflexion, me dis-je en entrant la première dans le restaurant d’Ichiraku. La première serveuse qui nous repéra s’empressa de nous conduire à une table au bord de la fenêtre, un peu isolée des autres. Autrement dit, la table v.i.p. Puis, elle se dirigea rapidement vers la cuisine, sans doute pour avertir le maître des lieux de notre arrivée. Comme de juste, il ne fallu pas plus d’une minute pour que ce dernier apparaisse, deux menus sous le bras. Il vint rapidement jusqu’à nous et s’inclina avant de poser les menus devant nous.

    - Bonjour Rukia-sama! Cela fait plaisir de vous voir ici. Vous n’êtes pas avec Yukio-san aujourd’hui?

    - Non, pas aujourd’hui. Nous sommes venus fêter l’intégration d’Inuzuka-san dans la Garde du Feu. Je me devais de souligner cela en lui payant un repas chez le meilleur restaurateur du village.

    - Eh bien jeune homme, toutes mes félicitations! Et merci, car c’est grâce à des gens comme toi que je vis ici et que mon commerce fonctionne aussi bien. Aller, c’est moi qui vous offre le repas, prenez ce que vous voulez!

    L’homme nous offrit un sourire amical avant de retourner en cuisine. Je ne pus m’empêcher de sourire également avant de me tourner vers le menu afin de faire ma sélection. J’adorais venir ici, je n’en revenais pas à quel point le personnel pouvait être aimable et, surtout, très serviable. En même temps, c’était sans doute pour ça que les gens aimaient tant venir. Pour ça et pour leurs incroyables bols de nouilles! Lorsque j’eu fais mon choix, je posai mon menu et reportai mon attention sur Sakushin-san. C’était moi qui l’avait invité, il était donc tout à fait normal que je sois celle qui débute la conversation. Et puis, j’avais quelques questions qui me trottaient dans la tête. Il faut dire que j’ai toujours été curieuse d’ailleurs, j’aime apprendre. Sans doute était-ce pour cela que je m’y plaisais tant, dans mon ancien village à Oerba. À l’époque, j’enseignais aux plus jeunes les bases des arts ninjas et je leur transmettais ma passion. Le métier n’avait pas beaucoup changé maintenant que j’étais Kage. Je devais être présente pour les autres et me dévouer pour eux. Leur partager ma volonté et mon désir de faire de ce village un endroit meilleur.

    - Alors. J’imagine que ça ne serait pas juste si je te posais des questions sur toi, mais que tu ne me connaissais pas. Donc, j’ai vingt-trois ans, je suis née dans le pays de la Cascade, je suis fiancée et je possède l’affinité du Shoton. Je ne suis pas au village depuis longtemps, mais je me sens déjà comme chez moi, entourée de ma famille. Et toi? Parles moi un peu de ton parcours, de comment tu trouves la vie à Konoha. Tout ce qui te passe par la tête est bon à dire. Et tu peux me poser des questions également si tu le désires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin   Ven 19 Avr - 13:00

Eh bien jeune homme, toutes mes félicitations! Et merci, car c’est grâce à des gens comme toi que je vis ici et que mon commerce fonctionne aussi bien. Aller, c’est moi qui vous offre le repas, prenez ce que vous voulez!

Je m'inclinais devant Ichiraku pour m'avoir fait une si belle remarque. Ce genre de remarque qui vont directement vers le cœur. Il y avait quelque chose de génial dans le fait que cet homme me remercie, je ne sais pas comment vous expliquer totalement ce que ça fait, on se sent bien et aimé, comme si notre existence personnelle avait quelque chose à voir avec la survie du village, l'impression d'avoir une certaine importance aux yeux des gens. Après quelques secondes d'extase, je me suis dis que j'aurais du le remercier également d'être là, lui qui régalait notre village depuis tant d'années déjà.

Vingt-trois ans... Je me disais aussi, canon comme ça, elle ne devait pas être bien vielle. Enfin bref, j’eus les informations de base sur elle en je lui en étais reconnaissant, c'était un peu mieux de ne pas parler que de moi, je dois avouer que connaître un minimum son interlocuteur est un plus considérable. Si la relation avait été aussi formel qu'elle aurait pu l'être avec un autre Hokage, le repas n'aurait pu être très agréable car il y aurait une sorte de voile entre nous, là, en faisant ça, elle faisait tomber le dit-voile et se rabaissait un petit peu à ma hauteur si je puis dire. Elle avait un don pour mettre ses hommes en confiance, une aura brillante comme un soleil, ce qu'on est en droit d'attendre d'un Hokage. On nous apporta le repas, un bon bol de nouille énorme accompagné de traditionnelles entrées. Ici, c'était toujours délicieux mais cette fois, il s'était vraiment surpassé le vieux taulier, l'avantage de bouger en compagnie de la patronne du village sans doutes. J'étais bien plus à l'aise qu'une heure auparavant, c'est un fait. Je me sentais bien en ce jour, je recevais une bonne nouvelle, promesse d'un grand avenir et je partageai un repas avec le meilleur élément du village qui avait énormément à m'apprendre sur les qualités requises pour être un shinobi reconnu, fort et réfléchi. Maruyama attendait sagement à l'entrée du restaurant, en effet, les animaux n'avaient pas le droit d'entrée, ce qui me forçait souvent à commander et manger chez moi. J'étais désolé pour lui et lui lançais souvent des petit regards demandant pardon, mais il ne semblait m'en vouloir, il comprenait bien l'importance de ce repas pour moi, vraiment c'était bien le meilleur compagnon qu'on puisse avoir, mon frère d'arme, mon frère de tout en fait, nous partagions tout ou presque. Si il appréciait, nous aurions sans doutes pris nos douche ensemble, dieu merci pour nous, il préférait les bains. Elle me demanda de lui expliqué mon parcours etc.


« Eh bien, à vrai dire, j'ai un parcours banale, comme tout le monde quoi. Je suis né ici au sein d'un clan grand, respecté et fort. Nous ne sommes certainement pas les meilleurs de ce village mais il y a chez nous une fraternité à toute épreuve, bien sûr, chaque habitant de ce village est mon frère, mais au sein du clan, cela va plus loin que ça. La personne que j'aime le plus sur Terre c'est Maruyama, qui normalement, sera rejoint par un autre chien maintenant que j'ai ma promotion dans la Garde du Feu, au passage, merci de m'accorder votre confiance pour cette unité, nous espérions vraiment en faire partie, vous nous avez offert là un très beau cadeau. » Encore une fois je ne puis m'empêcher de sourire. Je pensais réellement à ce moment que je sourirais sans cesses quelques jours durant, la Garde du Feu, c'était pour moi plus important que de monter en grade, c'était intégrer une famille. Bien sûr j'avais déjà une famille mais là, c'était une famille de combat en gros, on ferait toutes nos missions ensemble et en quelques mois, je retrouverai ce que j'avais au sein de la team Itaka lorsque j'étais genin, c'est à dire le liens d'une équipe. Après, la Garde est une unité nouvelle, donc il y aussi l'envie de montrer à tous notre valeur et notre honneur au combat, nous serons la première ligne pour défendre le village. Cette garde, si j'avais bien compris, avait remplacé la garde rapproché du Hokage, composé d'une petite dizaine d'homme. Elle avait supprimé sa propre garde pour avoir les ressources de créer une unité de patrouille, voilà bien encore un acte de dévouement envers notre village, village dans lequel elle est depuis peu qui plus-est. «  Sinon que puis-je vous dire sur moi que vous ne sachiez déjà grâce à vos mémorables archives. Ah oui, j'ai l'intention de bientôt me présenter à l'examen Jônin. Mon but ultime est de devenir Oi-nin, bien sûr j'ai le temps, mais c'est mon but, l'élite du village, je ne sais pas encore si je peut progresser jusqu'à ce niveau ou si j'atteindrai un stade de stagnation avant mais c'est vraiment la barre que je me suis fixé. Donc quand vous aurez un moment, je serai prêt à passer cet examen, si vous y consentez au vu de mon niveau actuel bien sûr. » J'avais un peu l'impression de profiter de la rencontre pour lâcher mon CV pour avoir une opportunité de passer l'examen, mais ce n'était pas mon but, elle m'a dit de dire tout ce qui me passait par la tête et je le faisais, voilà tout. Je lui parlais de devenir Jônin, il est vrai que j'étais jeune, quinze ans, c'est tôt pour devenir un ninja de niveau supérieur, mais je me sentais prêt, j'avais déjà une lourde expérience malgré mon jeune âge. J'avais hâte, tellement hâte d'être Jônin, comme j'étais pressé d'effectuer ma première mission pour la Garde.
Revenir en haut Aller en bas
Megumi

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 754
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
70/70  (70/70)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin   Dim 21 Avr - 4:32

    Il écouta attentivement ce que je lui dis, intégrant les informations que je lui confiai. Puis, il poursuivit en parlant de sa propre expérience et ce fut à mon tour de l’écouter parler respectueusement. Je devais me rappeler de tout cela car un jour, je serais appelée à me lever et à me battre pour tous les gens du village et ce jour là, je voulais m’en souvenir. Je voulais me souvenir de ce jeune homme qui partageait la même volonté que la mienne. Qui n’hésitait pas à préciser que tous les gens du village étaient comme ses frères. Il me parla aussi de son clan, grand et respecté. En effet, j’en avais déjà entendu parler à plusieurs reprises. Il y avait bien longtemps que Konoha profitait des services de la famille Inuzuka. Il me remercia de nouveau et je lui souris en lui disant que ce n’était rien, que c’était tout à fait normal de récompenser les gens qui faisaient beaucoup d’efforts et qui désiraient réellement progresser. Je vis son sourire béat de nouveau et je ne pus qu’être fière de ma décision. Ce jeune garçon, comparé à beaucoup ayant fait l’examen de sélection pour la Garde, désirait réellement l’intégrer. Il marqua ensuite une pause avant de continuer en disant qu’il n’y avait sans doute rien d’autre à dire que je ne savais déjà grâce aux archives. Oui, cette lecture m’avait apporté beaucoup d’informations, mais ça ne me permettais pas de dire que je le connaissais pour autant, encore moins que nous étions déjà amis. Il m’annonça ensuite qu’il comptait se présenter bientôt à l’examen Juunin, avant de se dépêcher d’ajouter qu’il comptait un jour devenir un Oi-nin. Un chasseur de déserteurs? Vraiment? Cela me chagrina un peu d’une certaine façon. J’avais peur que toute cette joie et que tout cet entrain ne soient rapidement brimés, voir éliminés de sa personne à cause de l’importance de la tâche. Ce n’était pas une idée que j’aimais tout particulièrement. Je fis toutefois mine de simplement sourire avant de lui répondre.

    - C’est bien d’avoir de l’ambition, mais il ne faut pas brûler les étapes non plus! M’enfin, j’en prends note. Nous verrons en temps et en lieux si tu es réellement prêt.

    Nous continuâmes à discuter de choses et d’autres, tout en mangeant nos nouilles, dans la bonne humeur. Ça faisait du bien de se détendre un peu et de prendre du temps pour discuter. Peut-être devrais-je envisager de prendre le repas du midi avec Yukikun de temps à autre? Ça nous donnerait un petit moment pour discuter ensemble et nous voir, ce qui ne serait pas à négliger. Après tout, je partais si tôt le matin qu’il n’était même pas encore éveillé et le soir, soit j’étais épuisée de ma journée, soit il rentrait de mission. J’avais trop longtemps délaissé mon aimé et je devais y remédier, me dis-je en jouant distraitement avec la bague qui ornait ma main gauche. Je passai mes doigts dessus avec délicatesse, explorant une fois de plus ses reliefs. Mais bon! Pour l’instant je devais me dédier entièrement à ce jeune Chuunin. D’ailleurs, il serait bientôt l’heure de poursuivre chacun notre route de notre côté. C’est donc souriant une fois de plus que je posai ma question.

    - Je vais devoir retourner à mes obligations sous peu, je suis attendue à l’Académie pour rencontrer les aspirants ninjas. Ils attendent cela depuis deux semaines maintenant, vaut mieux ne pas arriver en retard. Avant cela, y a-t-il autre chose que tu aimerais me dire ou d'autres questions que tu aimerais me poser?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau ninja pour la Garde du Feu | Sakushin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 06. Nouveau look pour une nouvelle vie
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» un nouveau succes pour forum haiti .Ole!
» nouveau lien pour calculer les calories d'un chien
» Lurtz, nouveau profil, pour ceux qui sont déçus!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Le RP :: Konoha :: Mémorial des Héros-