Partagez | .
 

 Un convoi mystérieux (pv:Madara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akakuro Saizo

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 26
Localisation : Là ou le vent guide mes pas.

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
10/10  (10/10)
Réputation: 0
Ryos: 330

MessageSujet: Un convoi mystérieux (pv:Madara)   Dim 5 Mai - 14:12

Rang A: Récupération d'information/assassinat : un convoi mystérieux

Un groupe de mercenaires prévoit d'intercepter un convoi de nobles de Kaze no kuni en provenance de hi no kuni afin d'en réclamer une rançon au pays du vent. Seulement il y a une variable inconnue, l'un des hauts dignitaires du convoi a été rajouté au dernier moment et rien n'a pu filtrer sur ce qui touchait à son identité. La troupe souhaite donc un soutien logistique afin de préparer l'enlèvement ainsi qu'un renfort musclé pour pallier à toute mauvaise surprise. Cependant un enlèvement n'intéresse guère l'organisation dans le cas présent, vous devrez soutenir leur plan jusqu'à pouvoir exécuter chacun des haut dignitaires du pays ainsi que ceux qui pourraient voit d'un mauvais oeil le geste.

objectif: soutenir le plan des mercenaires jusqu'à vous assurer qu'il n'y ait plus aucun seigneur de Suna en vie, trouver l'identité du seigneur inconnu et les raisons de ce secret.

Récompense:200 ryos
nombre de lignes:120
xp:200

Il était temps pour Saizo d’agir en collaboration avec l’un de ses compatriotes de l’Akatsuki et pas des moindre, Madara Uchiha, l’un des hommes les plus crains par Konoha et par toutes personnes sensées en général. Pour sa part, bien que le jeune guerrier de Yuki ne soit pas effrayé à l’idée de l’affronter, n’était pas mécontent de l’avoir dans son camp non plus. Les deux émissaires de l’Akatsuki avaient pris la direction de, Kusa no kuni une fois de plus. Ce pays allait bientôt se soumettre. Saizo avait eu l’occasion d’en décimer une partie des forces mais ajouté à cela, un massacre allait bientôt se dérouler sur leur terre qui sèmerait surement un vent de terreur à l’intérieur de toute la nation.

Un groupe de mercenaires voulant tendre une embuscade à un groupe de nobles, avait requis l’aide des guerriers de la lune rouge afin de concevoir et soutenir l’embuscade. Cependant, Tobi n’était pas du genre à dépêcher un mercenaire aussi professionnel que le samurai de Yuki et une légende telle que Madara Uchiha pour soutenir une simple embuscade de mercenaires, cela ne faisait aucun doute. Les deux hommes aux manteaux noirs ornés de nuages rouges n’avaient qu’une seule mission, tuer tout représentant du pays du vent et toutes personnes se mettant en travers de leur route. Une seule question demeurait : qui était le dignitaire mystérieux de Suna qui avait poussé une troupe de mercenaires à faire appel à une organisation telle que l’Akatsuki afin de concevoir leur plan d’embuscade ?

Madara et Saizo avaient pris le parti d’établir l’attaque à Kusa no kuni, un homme suivait en permanence le convoi afin d’établir le trajet qu’il établirait. C’est ainsi que les deux hommes se retrouvèrent à attendre dissimulés à la lisière d’un bois, accroupis dans de hautes herbes s’élevant jusqu’à un mètre de hauteur par un soleil de plomb. Il ne restait plus que quelques dizaines de minutes avant que le convoi n’arrive, quelques dizaine de minutes avant que, de l’ombre des bois ornant la frontière de Kusa no kuni et Hi no kuni, jaillissent des deux des plus dangereux monstres foulant la terre des shinobis des leurs pieds. Portant sa tenue habituelle mélangeant kimono et manteau akatsukien, Saizo se repassa brièvement la scène de préparation à l’embuscade avec le chef des vingt mercenaires composant l’effectif. Celui-ci était chauve avec une cicatrice sur l’œil droit et deux dents en moins, ce qui laissait paraître une certaine expérience dans les dérouillées.


*Flash-back on*

Les deux ninjas de l’Akatsuki avait réunis la troupe de mercenaires un jour avant l’embuscade afin mettre au point les détails de l’opération. Saizo et Madara leur avait fait établir un camp dans la forêt du côté de Hi no kuni afin de ne pas trop attirer les regards sur le pays de l’herbe pour le moment si jamais le troupe de mercenaires s’avérait repérée ou suivie.

-Kusa a le mérite d’avoir des plaines ou l’on peut facilement se dissimuler, de plus, comme l’a suggéré Madara, si l’on se place en lisière de forêt, on sera sur de ne pas se faire repérer avant de donner l’assaut, leurs éclaireurs pourront facilement être neutralisé. La dernière chose é réglé c’est cette histoire de dignitaire, enfin on verra quand on y sera.

*Flash-back off*

-Dis-moi Madara, crois-tu que nous vivrons assez longtemps pour voir nos objectifs atteints ?

Saizo n’en pouvait plus d’attendre alors quitte à ne rien faire, autant tenter de percer les secrets de l’esprit de son compatriote qui, jusqu’à maintenant, n’était pas le plus communicatif des hommes de l’organisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-destiny.forumotion.com/forum
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un convoi mystérieux (pv:Madara)   Dim 5 Mai - 16:35

L'embuscade de Kusa no kuni..


Je fus une fois de plus convié à une mission, qui fut cette fois ci avec un autre ninja de l'organisation, l'homme qui avait lancé la toute première offensive lors de la réunion devant la grotte, Akakuro Saizo. C'était un homme très mystérieux mais aussi très intelligent, pas de quoi en avoir peur -pour ma part- mais de quoi pouvoir avoir confiance en lui lors d'un duo, sûrement aussi valeureux et courageux qu'un samouraï. Nous sortîmes tous les deux très rapidement de la grotte de l'Akatsuki et nous dirigeâmes tous les deux jusqu'à l'endroit où allait avoir lieu toute l'action. La mission avait pour but de soutenir le plans de mercenaires jusqu'à tuer tous les "dirigeants" de Suna, jusque là rien de bien compliqué, mais nous avions aussi à retrouver l'identité du seigneur inconnu et la raison d'un tel secret. Une mission sûrement pas bien compliquée, mais plutôt longue. Déjà que nous comptions deux bonnes heures pour ne serait-ce que nous rendre au lieu de l'embuscade ...
Et ainsi fut fait, nous nous retrouvâmes avec la fameuse troupe, cachés dans les herbes hautes, en compagnie de Saizo, et nous deux ornés de nos capes et chapeau respectifs de l'organisation. Je restais assis dans l'herbe, dans le camp que nous avions dressé la veille du voyage, là où nous avions préparés quelques plans avant de pouvoir commencer, et j'écoutai les paroles que m'adressait Saizo avant de lui répondre.

Tout dépend de l'organisation de Tobi et de nos compétences. Plus tu deviens fort, plus tu augmentes tes chances de voir tes rêves devenir réalité. C'est une des règles de ce monde, peu importe ce que les gens peuvent en penser. L'Akatsuki rassemble les gens qui ont du potentiel, je pense donc que nous serons capable de voir un jour notre objectif se réaliser.

Après quelques minutes, je me levai, il m'avait semblé entendre des bruits aux alentours, mon sharingan m'en dirait plus sur ce qui arrivait. Je l'activai ainsi et observai ce qui arrivait. Il semblait bien que ce soit eux, je fis signe à tous nos "alliés" de rester ici en gardant un oeil sur nous tandis que Saizo et moi nous occuperions de prendre en otage tout ceci. Il fallait tout d'abord analyser leur nombre, mais surtout qui était leur chef. A partir du moment où l'on ôtait les gens de leur source de revenu, ils étaient aussi dociles que des petits moutons, c'était une autre loi de ce monde pourri et aveuglé par la richesse. Je posa ma main sur mon épaule comme pour l'échauffer par des mouvements circulaires, et Saizo et moi sautâmes en même temps de notre point de départ, moi ayant prit mon sabre en main, pour arriver dans une petite explosion en face de leur convoi. Nous nous séparâmes ensuite en deux parties, lui passait par la gauche tandis que je passais par la droite, à pleine vitesse. Ce fut d'un mouvement et d'un coup rapide de pied que je fis décoller ce qui semblait être le chef de toutes cette bande de noble, et le plaquait au sol avec mon sabre sous la gorge, mon regard empli de haine s'enfonçant dans le sien.

Votre voyage s'arrête ici, maintenant c'est nous qui avons le contrôle.

Un sourire se traçait sur mon visage, le genre de sourire ne donnant pas particulièrement confiance, et j'ordonnai assez vite à tous ces nobles -riches mais tellement impuissants- de faire route arrière, ainsi qu'à ceux qui dirigeaient tous les convois. Voir leur impuissance et leur frayeur était plutôt amusant, surtout de savoir qu'aucun village n'avait pensé à envoyer des ninjas pour les protéger. J'endormis leur chef d'un point de pression à la nuque, et je le transportai sur mon épaule afin de le balancer dans le convoi, tandis que j'entrai pour m'asseoir à ses côtés. Saizo lui s'occuperait de surveiller les arrières et le dehors du convoi, et de ramener les troupes de mercenaires aux côtés de tous les moyens de transports. Nous repartîmes ainsi en direction de Kaze no Kuni, afin de pouvoir réclamer notre rançon. L'embuscade avait été bien un succès.

37lignes
Revenir en haut Aller en bas
Akakuro Saizo

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 26
Localisation : Là ou le vent guide mes pas.

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
10/10  (10/10)
Réputation: 0
Ryos: 330

MessageSujet: Re: Un convoi mystérieux (pv:Madara)   Ven 10 Mai - 23:22

Saizo et Madara avaient rapidement pris le contrôle du convoi. Tout s’était déroulé très vite, alors que les deux représentants de la lune rouge discutaient tranquillement de l’organisation, l’un d’eux avait repéré le convoi tant attendu au loin. D’un coup les deux compatriotes se lancèrent à l’assaut. Méditant sur les paroles du renégat de Konoha, le descendant du clan Akakuro ne prêtait presque pas attention au combat auquel il prenait lui-même part. Agissant d’instinct, ses propres gestes lui semblaient exécutés par un autre tandis qu’il ne songeait qu’à une chose, la puissance. Ainsi donc, bien que peu surprenante, la réponse de l’homme au sharingan n’avait pas paru évidente pour Saizo qui s’imaginait que la force n’était pas toujours déterminante.

Cependant ces hommes avaient fait leur choix, voir leur rêve se réaliser sans attendre des années de travail et de détermination. Chacun des combattants de l’Akatsuki avait fait le choix de voir ces années de travail remplacées par un avis de recherche et une traque sans merci pour retrouver leurs têtes. C’était finalement le prix à payer pour avoir choisi la voie de la facilité. Saizo commençait à réaliser qu’il ne fallait pas forcément être fort pour réaliser ses rêves, mais que sans s’en rendre compte, il avait choisi l’option qui faisait le plus appel à celle-ci. Le renégat de Yuki s’était engagé de plein grés sur ce sentier battu qu’était la vie non pas de criminel, mais de révolutionnaire. Un parcours parsemés d’embuches qui le plaçait sur la liste de recherches de tous les villages.

Ces hommes se mettaient à dos ceux-là même pour qui ils oeuvraient. Chaque individu de l’Akatsuki était un monstre et traînait derrière lui un chemin plus ensanglanté que celui de plusieurs vies d’hommes réunies, tous étaient des criminels jugés comme irrécupérables et auxquelles la société d’aujourd’hui ne réservait qu’un sort : la mort. Et pourtant, ces criminels sans foi ni loi que tout le monde voyait comme des hommes assoiffés de sang, avaient trouvés le moyen de mettre leur lame au service de ce monde mais ce monde n’était prêt à l’accepter. C’était des criminels qui avaient fait le choix de sauver un monde qui se mettrait lui-même en travers de son amélioration. Ceux qui étaient vus comme les vermines de ce monde étaient ceux qui faisaient probablement le plus grand sacrifice pour lui et ceux qui mourraient avant que la lune rouge atteigne son but seraient vus comme des monstres par l’histoire des shinobis. Un jour peut être parlerais-t-on des deux sauvages qui ont pris d’assauts un convoi du pays du vent.

Le sang giclait, le peu de gardes qui avaient étés assignés à la protection des dignitaires de Kaze no kuni, avait été très vite écarté à coup de sabre, Saizo bougeait bien trop rapidement pour ces hommes qui ne s’attendaient de toute évidence absolument pas à une attaque de criminels du calibre du nukenin de Yuki et de Madara Uchiha. Les deux hommes étaient implacables avec toutes personnes qui ne jetaient pas son arme lorsqu’ils s’approchaient d’eux. Chacun s’occupait d’un côté du convoi si bien que ce dernier fut rapidement mis sous contrôle des guerriers de l’Akatsuki. Madara s’était occupé de neutraliser le chef de gardes du corps tandis que Saizo organisait le regroupement des mercenaires. Le samurai de Yuki arrêta alors son attention sur la caravane du milieu, légèrement plus imposante que les autres et qui éveilla sa curiosité. Le seul point de détail qui faisait que l’intitulé de la mission n’avait pas été : « rendez-vous ici et massacrez tout », la seule inconnue dans l’équation.

Madara s’occupait de calmer le groupe de nobles, où plutôt s’assurer qu’ils ne passent pas leur temps à être insupportable tout le long du trajet, qui ne serait de toute façon guère prolongé, le temps de faire en sorte qu’il n’y ait plus rien à élucider pour les deux représentants de la lune rouge qui laisseraient alors place à un bain de sang sans précédent. Petit à petit Saizo se rapprocha de la caravane en question, prêt à découvrir qui était le mystérieux dignitaire de Suna mais à peine eut-il approchait de la caravane, qu’une boule d’air comprimé le propulsa en arrière. Se relevant et piétinant les corps KO des mercenaires qui avaient amortis sa chute, il jeta un regard plein de rage en direction d’un jeune homme qui se permettait de lui lançait un sourire si calme qu’il ne semblait même pas craindre la présence des deux renégats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-destiny.forumotion.com/forum
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un convoi mystérieux (pv:Madara)   Sam 11 Mai - 13:04

Assassinat.



Saizo et moi avions fini la première partie de notre mission, ce qui signifiait une embuscade sur le fameux convoi que nous visions depuis quelques temps, et celui que nous avions attendu pendant un petit moment à la place préparée à l'avance. Saizo s'occupait maintenant des mercenaires qui nous entouraient et qui étaient censés être de notre côté, tandis que je pris possession du convoi afin de le détourner, pour nous rendre au final à la place indiquée afin de demander rançon. Ce jusqu'à ce que Saizo soit propulsé hors du convoi. Je me demandais bien ce qui avait pu arriver à mon coéquipier, étant donné la boule de Fuuton qui venait d'entrer en collision avec lui. Je courus en la direction de la personne qui avait causé ce problème et sortit mon éventail pour le prendre dans ma main droite, je pourrai avec ça éviter un minimum le type d'attaques qui pouvait m'être adressé.
Je m'avançai donc en passant devant Saizo, éventail des Uchiha en main, et passait un regard de mon sharingan en direction de cette partie de convoi. Le "seigneur caché" semblait surtout être un ninja présent pour assurer la sécurité des nobles, du moins c'était ce que je pensais. Je me plaçai en face de lui, ma vue étant perpendiculaire à la direction de tous les moyens de transports, une idée en tête. Il était Fuuton, cela voulait dire que mes attaques auraient l'avantage sur les siennes. J'enchaînai doucement plusieurs mudras, laissant afficher un sourire sadique sur mes lèvres, et je levai le regard en sa direction tout en lançant ma technique, qui avait non seulement pour but d'atteindre l'adversaire, mais aussi d'enflammer tous les convois et ainsi de blesser les nobles au maximum. Katon, Goukakyuu no Jutsu. Je fis sortir de ma bouche une grande boule de feu reliée par des flammes à ma bouche, et je la fis tourner de gauche à droite lentement tout en sortant quelques shurikens d'une main pour les balancer sur mon adversaire. Je continuai ensuite des mudras et utilisai la technique du Housenka Tsumabeni afin d'enchaîner avec plusieurs projectiles enflammés sur tous ces convois, ce qui enflammerait automatiquement ceux ci. Ils se consumèrent petit à petit, tuant certains nobles, le reste étant obligé de sortir du convoi, et je vis grâce à mon sharingan la source de chakra de mon ennemi, et donc sa localisation. Je fis passer le message à Saizo de faire diversion avec les missionnaires pendant que je m'occupais des nobles et du ninja mystérieux, nous n'avions plus aucune raison de les laisser en vie après tout, seuls Saizo et moi importaient. Je profitai de la fumée dégagée par toutes ces flammes pour sortir mon sabre, ranger mon éventail sur mon dos et profiter de ma vitesse afin de tuer un maximum de nobles le plus discrètement possible. J'en avais éliminé plusieurs, jusqu'à me retrouver de l'autre côté du convoi, face au fameux ninja en question.

Le gouvernement de Kaze no Kuni ne sait plus qui envoyer pour protéger ses nobles, et leurs couvertures sont pitoyables.

Je soupirai et lançai trois projectiles sur quelques nobles que je sentis dans mon dos. Le petit cri qu'ils avaient poussé indiquait qu'ils avaient succombé, sûrement touché dans un point vital tel que le coeur ou la tête. Ils n'étaient pas des ninjas, ils étaient donc faibles. J'observais mon ennemi, et celui ci m'envoya plusieurs boules d'airs, que je contrai plutôt facilement avec mes boules de feu, la technique du Housenka no Jutsu. Je m'approchai de lui lentement, sabre à la main droite, et sortit de son socle ma faux qui pouvait s'allonger de cinq mètres grâce à la chaîne qui la reliait. D'un mouvement très vif et très court, je sortis ma faux et l'allongeait à son maximum, et fit une rotation sur moi-même pour frapper par un mouvement rotatif de gauche à droite mon adversaire, afin de le déstabiliser. Celui ci sauta, déployant un kunai, et je replia ma faux pour la ranger sur mon dos avec l'éventail, sautant avec mon sabre en main pour attaquer mon adversaire. Le kunai bloqua mon épée, et il enchaîna avec un coup de pied dans mon ventre qui me propulsait légèrement en arrière. Je tirai mon kunai relié à un fil lui-même relié à mon poignet vers le sol et le tirai sous la position de mon adversaire afin de me tracter rapidement sous lui. Une fois arrivé, je plantai mon épée dans le sol et fit plusieurs mudras, afin d'utiliser la technique la plus puissante de mon réservoire : Katon, Shinkyuu Goukakyuu no Jutsu. Une énorme boule de feu sortit de ma bouche et vint entrer en contact avec mon adversaire qui fut brûlé et qui dû subir l'explosion de celle ci lors du contact, et je le vis au final tomber au sol sur le dos proche de moi. Je récupérai mon épée dans ma marche vers lui et fit un mouvement rapide de bras sans un mot au niveau de son coeur, le laissant pour mort en cette position.
Il ne restait plus que le massacre de Saizo et la mission serait terminée, j'avais pour ma part fini d'exterminer les nobles et ce fameux ninja.

Hrp : // 83lignes

Revenir en haut Aller en bas
Akakuro Saizo

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 1121
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 26
Localisation : Là ou le vent guide mes pas.

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
10/10  (10/10)
Réputation: 0
Ryos: 330

MessageSujet: Re: Un convoi mystérieux (pv:Madara)   Dim 19 Mai - 13:08

Saizo sentait encore la pression de l’air contre ses côtes, le jeune homme se releva difficilement étant donné que le simple fait de s’incliner en avant lui provoquer une légère douleur qui le gênerait probablement dans ses mouvements. Madara n’avait cependant pas attendu que le ninja de Yuki prenne le temps de se relever pour affronter l’homme qui l’avait provoqué. Cet Uchiha était du genre implacable mais voler ainsi l’adversaire du samurai risquait de déplaire à ce dernier qui n’avait eu qu’une envie lorsque ce gamin de Suna l’avait regardé en souriant, lui arracher la tête à main nue. Enfin, puisqu’il fallait agir, le guerrier du clan Akakuro pivota afin de porter son regard sur les employeurs des deux représentants de la lune rouge. Rapidement l’un d’eux constata que Madara ne se contentait pas d’affronter le ninja de type fuuton mais allait jusqu’à massacrer un ou eux nobles de Suna au passage, ce qui, en toute logique, allait à l’encontre de ce pourquoi les deux hommes avaient étés missionnés.

L’un d’eux dégaina un katana tandis qu’un groupe d’archers pointaient leurs arcs vers Madara. Malheureusement pour eux, ces mercenaires auraient mieux fait de se préoccuper de celui des deux membres de l’Akatsuki qui n’était pas déjà en train de se battre. Lorsque l’homme au katana se rapprocha de Madara pour tenter de le mettre en garde, une puissante poigne se referma sur son poignet armé et des yeux rouges apparurent à sa droite. Saizo tira sur le bras de son adversaire et enchaîna par un uppercut au menton en profitant de l’élan de son adversaire. Celui-ci s’envola en crachant du sang tandis que les archers reportèrent leur attention sur Saizo, ou du moins celui qu’ils pensaient être le vrai car celui-ci effectuait une dans de sabre visant à semer une totale confusion dans l’esprit de chacun des hommes qui pointait son arc vers le descendant du clan Akakuro. D’un coup une lame vint transpercer les corps des archers tandis que les différents Saizo se dissipèrent peu à peu au milieu des cris d’effroi.

Par la suite, différents hommes se jetèrent sur le guerrier couvert de sang mais en vain. Rien ni personne ne put arrêter le massacre qui avait lieu. Pourtant le jeune homme leur offrit l’opportunité de repartir en vie, mais ils firent leur choix. En soit le guerrier ne pouvait que saluer ces hommes préférant mourir que rester coincer dans une vie de mercenaires mangeant à tous les râteliers, mais tellement stupides qu’ils ne voyaient pas qu’il était temps pour eux d’abandonner cette vie plutôt que de se diriger vers une mort certaine. Madara finissait de massacrer les nobles tandis que le samurai composa des signes en faisant face au dernier groupe de mercenaires. Enchaînant plusieurs mouvements de katana dans le vide, plusieurs lames de chakra filèrent sur des ennemis qui ne purent comprendre ce qui leur arrivait avant de se voir couper en deux par des lames de chakra bleutées.

Un dernier mélange de cris de douleurs et de peur raisonna dans les environs puis le silence gagna les lieux presque immédiatement après que la dernière goutte coulant du katana de Saizo ne touche le sol. D’un coup l’agitation avait disparu, le bruit le plus imposant qui soit était les crépitements du brasier qu’avait créé Madara, un peu radicale certes, mais très poussé dans le spectacle. Finalement cette mission se terminait comme chacun des deux hommes s’y attendait, dans le feu et le sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninja-destiny.forumotion.com/forum
Nozomi Ieatsu

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
5/5  (5/5)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: Un convoi mystérieux (pv:Madara)   Lun 20 Mai - 8:32

Validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un convoi mystérieux (pv:Madara)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un convoi mystérieux (pv:Madara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» rendez-vous mystérieux
» Nuage mystérieux , j'espère que tu as du courage ![Nuage Mystérieux mais sinon , libre ^^]
» Un mystérieux sentiment - PV : Sofiya Pavlovena (terminé)
» Azäziel [Assassin]
» Miran le Mystérieux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Le RP :: Les différents pays :: Kusa no Kuni-