Partagez | .
 

 Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Ven 10 Mai - 1:23

Tracer le Jinchuuriki.



Toutes nos missions étaient enfin terminées, et il fallait reconnaître que même si Sasori et moi formions maintenant un duo, nous avions fait l'erreur de ne jamais encore avoir exécuter des missions ensembles, chose qui changerait sûrement après l'examen. Je savais qu'il fallait connaître son allié le mieux possible afin de pouvoir posséder du plus de ressource possible lors des missions, selon les situations. Nous avions acquit tout ce qu'il nous fallait, et c'est la raison pour laquelle nous nous étions inscrit à un examen particulier, celui qui nous ferait grimper au stade supérieur, afin de pouvoir nous développer de manière plus facile et plus rapide, surtout. Il nous était inscrit dans la mission de l'examen ce que nous avions à faire, c'est à dire que nous avions à pister le Jinchuuriki défunt de Sanbi et de le combattre ensuite afin de le récupérer. C'était bien sûr une tâche pas toujours évidente, mais je me demandais surtout comment nous allions nous y prendre pour faire revivre ce Jinchuuriki, avec son démon à queue en lui.
Je ne le savais pas pour le moment, mais mon petit doigt me disait que je le découvrirai bien assez tôt. Je partis à la rencontre de Sasori devant le bureau de notre chef, et ce fut d'un bref "Allons y, l'examen nous attends." que nous partîmes en direction de l'arène d'examen, là où se passerait ce futur combat que Tobi prendrait plaisir à analyser afin de nous juger apte ou non à passer au grade supérieur dans l'organisation. Nous entrâmes l'un après l'autre en son entre, jusqu'à voir plusieurs choses se matérialiser autour de nous. Un peu comme quelque chose de virtuel, tout un paysage se mettait en place, et il ressemblait particulièrement à celui de Kiri, là où devait se situer notre cible. Je regardais tout le paysage se mettre donc en place, et ce fut ainsi fait que je me tournai vers mon allié afin que nous débutions notre mission tous les deux.

Il ne devrait pas être bien loin, prépares toi au combat. Et ne l'oublie pas, nous ne devons pas le tuer.

Nous marchâmes côte à côté durant un petit bout de temps, l'idée en tête que le lac était sûrement l'endroit où devait se situer ce fameux ninja actuellement. Il était après tout le Jinchuuriki de Sanbi, il pouvait être logique qu'il vienne en cet endroit s'entraîner, ou tout simplement se désaltérer. Nous nous approchâmes de lui dans son dos en marchant, nos habits de l'Akatsuki sur nous, et il se retourna, il semblait bien qu'il nous avait repéré même si nous étions dos à lui, sûrement une sorte de capacité sensorielle, ou tout simplement car il avait comme beaucoup de ninjas la possibilité de pouvoir ressentir les chakras, sans savoir en précision à qui il appartenait bien sûr.

Messieurs, je ne crains pouvoir vous laisser mon démon sans risquer de me défendre.

Je semblais me tromper en croyant qu'il se retournerait vers nous pour commencer les offensives, car celui ci débuta un saut très rapide en direction des arbres qui entouraient le lac. Nous n'avions qu'une chose à faire en ce cas, le poursuivre et l'arrêter avant qu'il ne puisse arriver en la destination qu'il avait en tête. Vu que la poursuite venait de commencer, nous ne pouvions savoir où celui ci voulait se diriger, mais nous gardions en tête la possibilité que celui ci se dirige vers son village ; Kiri. Il recevrait là bas la plus grande des défenses possibles, c'était donc la donnée la plus envisageable que nous puissions avoir. Je prévins par télépathie mon coéquipier d'un conseil que je me permettais de lui adresser.

*Occupes toi de passer derrière lui pour l'arrêter dans sa course, je m'occuperai moi de le distraire avec mes attaques pour te permettre un meilleur champs d'action.*

J'activai mon sharingan à deux pupilles afin de ne pas le perdre de vue, et observai chacun de ses mouvements tant que je le pouvais. Nous débutions tous les deux notre course en sa direction, faisant confiance à Sasori pour que celui ci fasse au mieux pour aller le plus vite possible, tandis que ma vitesse suffisait sûrement pour le rattraper au bout d'un moment, j'étais une légende après tout ! Je le vis exécuter des mudras et balancer la technique du Mizuame Nabara sur tout ce qui l'entourait, il fallait trouver très vite un endroit dans les arbres où passer afin d'éviter de toucher cette eau bizarre tout en continuant notre course.
C'était un monde virtuel crée par Tobi afin de nous tester, lui comme nous ne craignons pas la mort, mais il était probable que nous soyons disqualifiés en cas de disparition, disparition qui signifierait la mort en temps réel. Nous traversâmes assez bien sa première technique ce qui nous valait un petit détour, mais il ne restait maintenant plus qu'à trouver le moyen de le stopper, de le combattre et d'ainsi attraper son démon ! Le travail d'équipe était de mise, je ne pouvais compter sur mes capacités seules en mon état actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Ven 10 Mai - 21:06

Fuite Interrompue...

Skasuna no Sasori avait lui aussi terminé toutes ses missions. Il en avaient déjà parcouré du chemin dans l'Akatsuki, pas en temps, mais plutôt en besogne. Le marionnettiste avait accepté toutes les missions que l'on avait pu lui offrir et les avaient presque toutes réussies. À présent il était prêt, prêt à relever un nouveau défi, tester ses capacités, montrer qu'il était bien plus fort que l'on croyait, affirmer sa position légitime dans l'organisation que Sasori cherchait tout le temps à prouver bien qu'au fond de lui il s'y sentait bien intégré. Mais surtout, dévoiler ce qu'était son Art. Lui et Madara avait donc aujourd'hui le même but, passer leur examen Juunin et ainsi monter en grade dans l'organisation. Ils seraient donc ensemble pour passer leur examen. Cela convenait parfaitement au déserteur de Suna pour bien des raisons. Tout d'abord pour perfectionner leur duo, découvrir quelques unes de ses capacités et notamment de ce fameux Sharingan mais aussi parce que de tout ceux à qui Sasori s'intéressait dans l'organisation, c'était bien Madara le premier... enfin, avec Tobi le chef. Uchiha Madara, cet homme au regard sombre contenant une haine gigantesque, l'esprit plein de rêves de destruction et de domination, des pouvoirs secrets bien intéressants. Cependant, si Sasori était pressé de connaître les capacités de son coéquipier il se rendait compte par la même occasion qu'il n'avait fait aucune mission avec lui et ne partageait donc pas d'esprit d'équipe, enfin pour l'instant. C'était donc les yeux fermés et complètement séparé que les deux chunnins se préparaient à passer au niveau supérieur.

Sasori attendait son coéquipier dans l'austère bureau de Tobi, soudain la porte s'ouvrit et Madara fit son entrée en disant :

- Allons y, l'examen nous attends.

Au moins, lui il n'allait pas le faire attendre, peut être s'agissait-il d'un encore mieux coéquipier que l'espérait Sasori. Ils prirent donc la route pour se rendre dans l'arène. Ils avaient un objectif bien précis pour cet examen, vaincre l'hôte de Sanbi et récupérer le Bijuu qui était en lui. Mais, à une petite exception, c'était l'ancien hôte qu'ils devraient pourchasser selon les paroles ambiguës de Tobi. L'ancien hôte de Sanbi, s'était demander Sasori, comment cela pouvait-il être possible, il était mort, et le Bijuu avait été récupéré par un autre Jinchuuriki. Pendant que Sasori méditait sur la question, son équipier et lui se rendirent au milieu de l'arène où sur un des siège d'observation se trouvait Tobi, dans une position bien bizarre, à se gratter la tête. Puis, la vision de Sasori se troubla, les couleurs devenaient plus sombres, non plus contrastés, tout devint en noir et blanc et peu à peu, tout l'environnement qui entouraient son coéquipier et lui, disparu étrangement... Tout était sombre. Soudain, comme si le marionnettiste tombait des nues il atterrit sur une terre ferme, devant un paysage, des arbres, de l'herbe... Les couleurs revinrent peu à peu et la vision de Sasori s'éclaircit. Que venait-il de se passer ? Une fracture dans le temps ? Non, personne ne pouvait faire cela. Une illusion ? Possible. Après tout, Sasori avait déjà vu bien étrange avec Tobi, notamment son corps immatériel face aux attaques de Saizo... Quoi qu'il en soit, cette illusion avait du les projeter dans un univers où résidait leur adversaire. L'air était humide... Kiri ? Madara se tourna vers le marionnettiste puis dit calmement :

- Il ne devrait pas être bien loin, prépares toi au combat. Et ne l'oublie pas, nous ne devons pas le tuer.

Intérieurement, Sasori se demanda si Madara le prenait pour quelqu'un de totalement idiot. Le marionnettiste savait très bien que le Jinchuuriki devait rester vivant, sinon l'extraction du Bijuu se saurait être possible. Madara voulait sûrement juste le rappeler, Sasori le sachant très bien ne répondit rien. Ils marchèrent en errant à la recherche de leur cible, un lac n'était pas loin. Soudain une silhouette se distingua, assise, au bord du lac alors qu'une fine brume se développait dans l'air. Alors qu'ils avaient fait preuve de grande discrétion, le Jinchuuriki remarqua leur présence et le prouva en disant cela :

- Messieurs, je ne crains pouvoir vous laisser mon démon sans risquer de me défendre.

Plutôt direct comme approche... Mais soudain le Jinchuuriki, au lieu de se défendre commença à fuir. Cet homme était vraiment l'hôte du Sanbi ? Quoi qu'il en soit il partait, peut être étais-ce pour chercher des renforts, ils étaient à Mizu no Kuni, peut être non loin se dressait le Village de Kiri, ou peut être cherchait-il à séparer les deux coéquipiers pour mieux s'en occuper l'un après l'autre. Madara se lança à sa pousuite et Sasori commença à le suivre, mais tout à coup, la voix grave retentit dans l'esprit du marionnettiste. Elle disait :

* Occupes toi de passer derrière lui pour l'arrêter dans sa course, je m'occuperai moi de le distraire avec mes attaques pour te permettre un meilleur champs d'action. *

Sasori acquiesça, après tout, si le village de Kiri n'était pas loin il fallait l’empêcher d'y arriver. Cependant seul, Madara courait un risque. Sasori lui fit confiance, si sa réputation était aussi grande que sa force il n'aurais aucun mal. Le marionnettiste se stoppa sur la branche d'un arbre, sortit un parchemin d’invocation qu'il avait préparé comme de nombreux autres avant le début de l'examen et le déplia, il y avait marqué dessus Fujimi. De suite, le déserteur de Suna posa sa main sur le sceau d'invocation et en un nuage de fumée sortit Fujimi, une marionnette bien spéciale qui lui allait être utile aujourd'hui. Il fixa alors des fils de chakra sur le pantin qui commença à claquer nerveusement de la mâchoire. En remuant tel un artiste ses doigts, la marionnette sauta dans le vide, corps parallèle au sol. Sasori le rejoignit et sauta sur son dos. Avant qu'ils ne s'écrasent au sol, le marionnettiste fit d'amples et brusques mouvements et des épaules de Fujimi se déplièrent deux grandes et longues ailes argentés, permettant à l'artiste et à son œuvre de s'élever dans le ciel à une vitesse bien raisonnable. Accourpi sur le dos de Fujimi, Sasori vit Madara derrière l'hôte de Sanbi esquiver une technique d'eau bien étrange. Quoi qu'il en soit, Sasori prit de la vitesse, dépassant en peu de temps le Jinchuuriki. La voie par les airs lui était bien plus avantageuse. Sasori émit à Madara une petite pensée, brève.

* Attention ! *

Ayant dépassé sa cible, Sasori sortit un nouveau parchemin de la poche intérieure de sa robe de l'Akatsuki, il y avait marqué dessus : « Fukumi ». C'est par le même procédé que le marionnettiste invoqua le frère jumeau de Fujimi. Celui-ci apparu dans les airs et instantanément, la main libre de Sasori établit le contact avec lui. Fukumi s'empara de son katana le dégaina puis tomba lourdement sur une branche de la forêt provoquant un bel effet de surprise. Il était à cinq mètres de l'hôte et Sasori commanda à son pantin d'envoyer par le biais de sa bouche un kunai explosif qui alla se planter dans une branche sous l'hôte pour ne pas toucher Madara. Le parchemin explosif qui y était relié explosa... Cependant ce n'avait pas l'air suffisant, l'hôte sortit de la fumée sans blessure et celui ci cracha une énorme boule d'eau. Voyant cela Sasori sépara ses fils avec sa marionnette ce qui eut pour effet de faire tomber Fukumi de l'arbre esquivant alors la technique. Mais si l'hôte avait réussi à prévenir la menace venant de devant lui il n'avait pas vu celle qui était toujours derrière lui. Oui, Madara avait rattrapé la cible de l'examen, il allait surement lui décocher un coup et le foutre au sol afin de débuter réellement le combat à présent. De là haut, Sasori restait observateur.

RP : 70 lignes.
Total : 70 lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Sam 11 Mai - 12:45

Tromperie.



Sasori et moi avions commencé notre course depuis la fuite de notre cible, le Jinchuuriki de Sanbi qui était aussi l'ancien Mizukage, Yagura. Nous étions pris dans une sorte de monde virtuel, ou un Genjutsu, c'était vraiment trop peu clair pour que nous puissions en être certains. Mais une chose était sûre, il ne fallait pas nous faire abattre par notre adversaire, pour moi nous faire tuer dans ce monde signifierait être disqualifié automatiquement de l'examen, il ne fallait pas me laisser chuter à ce niveau, j'avais perdu quasiment toute ma puissance contre Hashirama, mais ce n'était pas une raison pour briser mon honneur, je me devais de rester en vie.
A peine eu-je prévenu Sasori de ce qu'il devait faire que celui ci se sépara de moi en sautant sur une branche, invoquant ses fameuses marionnettes pour l'aider. La première qu'il avait invoqué lui servait pour voler, et ainsi rattraper Yagura dans sa course. Il avait invoqué une deuxième marionnette afin de commencer une certaine diversion, tandis que j'en profitai pour me faufiler derrière lui et ainsi me rapprocher de lui le plus possible. Nous ne devions pas le tuer, c'était une règle d'or pour attraper un Jinchuuriki. Je ne vis pas ce que faisait mon coéquipier de mon point de vue actuel, mise à part la note explosive qui avait explosé non loin du Jinchuuriki et qui était totalement hors de portée de moi. Je me devais de l'attraper vite, et de profiter de la diversion de mon allié pour l'attaquer. Je profitai d'être assez proche de lui pour dégainer ma faux et l'allonger afin de lui trancher une jambe, malgré nos mouvements dans les arbres.
Mon attaque eu sa cible, sa jambe se trancha et disparut, mais un détail nous éclata au visage ...

*Un clone aqueux ... Son Mizuame Nabara avait une double utilité ?! Merde, on a prit du retard !*

Je prévins Sasori par télépathie qu'il avait à voler le plus haut possible afin de retrouver le véritable Yagura, tandis que je me dirigeai à pleine vitesse en direction du Mizuame Nabara du défunt Sandaime afin de savoir si mon idée était correcte. Evidemment, il avait prit de l'avance de cette manière. Je profitai du kunai accroché au fil pour le balancer sur un arbre le plus loin possible de moi et me tractai dessus afin de gagner du terrain le plus possible. C'était ridicule de me faire berner de la sorte malgré mon sharingan, mais mon Sharingan ne me permettait de différencier les clones seulement lorsque la véritable personne se situait à côté de ses clones, autrement dit cela ne fonctionnait seulement lorsque le lanceur et son clone étaient dans ma ligne de vue.
A peine étais-je passé au dessus du Mizuame Nabara qu'un fil d'eau sortit de cette fameuse eau pour venir m'attaquer, sûrement pour me prendre une jambe et m'attirer en la flaque d'eau, ce qui me collerait durant quelques temps. Je fus donc tracté, sortit d'une main mon kunai avec mon fil accroché à mon poignet, et de l'autre main mon épée qui trancha le fil d'eau. Je lançai le kunai sur un arbre et me tractai sur celui ci, évitant ainsi de me faire coller. Je tournai la tête afin de trouver la position actuelle de Yagura grâce aux couleurs de chakra, et vit qu'il partait dans une autre direction, et qu'il nous dépassait maintenant d'une bonne vingtaine de mètres, il avait donc nettement plus d'avance que nous. Je prévins Sasori de ma trouvaille et fonçait en sa direction, nous nous devions de le rattraper le plus vite possible, et maintenant qu'il n'y avait plus l'eau au sol, je pourrai me déplacer plus vite en course. Une chose était sûre, nous devions songer à des pièges éventuellement posés sur notre chemin, ce Sandaime Mizukage était une personne vraiment puissante, à ne pas sous-estimer, d'autant plus dans une forêt aux alentours de son village d'origine, Kiri. Tandis que je continuai ma course à quelques mètres de Yagura, Sasori devait se rapprocher lui aussi de notre cible afin de l'attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Sam 11 Mai - 20:24

Un Mizukage...

Akasuna no Sasori avait donc rattrapé le Mizukage Yagura, l'hôte de Sanbi et la cible de l'Akatsuki, enfin, de Madara et du marionnettiste pour leur examen vu que le Jinchuuriki était à présent. Oui, l'examen était une sorte de genjutsu ou alors un monde parallèle où le passé pouvait revenir d'outre tombe et là, c'était cet ennemi puissant qui sortait de son cercueil. Sasori avait attaqué grâce à Fukumi depuis le dos de son jumeau Fujimi. La première attaque avait été esquivé par l'ennemi, après tout, ce n'était pas un simple ennemi, il était le Mizukage, soit un des ninjas les plus puissants de son pays. Sasori avait lâché les fils de chakra relié à Fukumi lorsque celui-ci avait craché une gigantesque boule d'eau. Cependant, comme l'avait pensé Sasori, son coéquipier, la légende Uchiha Madara avait profité de l'attaque surprise du pantin pour le rattraper. Il avait donc dégainé une faux et en un coup rapide et précis il trancha la jambe de l'ennemi. Mais, tout d'un coup celle-ci se liquéfia ainsi que le reste de son corps qui s'étala au sol comme si s'était de l'eau... Un clone.

Merde, pensa Sasori, cet imprévu ne leur facilitait pas la tâche. Si le Mizukage avait fait un clone, sa vraie personne avait du en profiter pour fuir plus loin. Il a aussi peur que ça ? Madara Uchiha ne fut pas débordé par les événements et réagit en même temps que le marionnettiste. Alors que ce dernier prenait de l'altitude afin de ressentir ou voir quelqu'un, qui que ce soit, le Uchiha couru en arrière en envoyant une courte pensée à son partenaire :

* Vole et tente de retrouver Yagura depuis le ciel, moi je retourne en arrière. *

Sasori prit donc de l'altitude, il prolongea son regard au nord, puis au sud, à l'est et enfin... à l'ouest. D'ici nous pouvions voir un village, sûrement Kiri. Si ce que pensait Sasori et Madara était fondé, l'hôte du Sanbi cherchait des renforts parmi les hommes ninjas de Kiri, il ne fallait en aucun cas qu'il n'y parvienne. Sasori commença par annuler l'invocation de Fukumi puis par de grands mouvements brusque il fit osciller les ailes de Fujimi afin de partir vers l'ouest. Depuis le ciel debout sur son pantin, il ne voyait rien. Il ressentait le chakra de Madara non loin d'ici. Vingt mètres, peut être trente depuis cette position. Soudain la voix de Madara parla dans sa tête, alors que Sasori visionnait son ennemi, timing parfait :

* Yagura fais route vers l'ouest ! *

En remuant les doigts, le marionnettiste commanda à son pantin de voler plus rapidement, Yagura ne devait plus faire un pas de plus. En quelques secondes, Sasori était au dessus de son ennemi, l'avantage du déplacement aérien le rendant bien plus rapide. Mais Sasori avança encore, prenant les devants. Alors qu'il était à une dizaine de mètres de Yagura et Madara, il plongea dans la forêt arrachant quelques feuilles et prenant le soin d'esquiver quelques branches. Cela fait il fit atterrir lourdement Fujimi sur une branche alors qu'il sautait de son pantin tout en ré-invoquant Fukumi et prenant appui toujours sur cette même branche. Quelques secondes plus tard il vit Yagura arrivé. Fukumi sortit son katana et le pointa devant lui tandis que Fujimi s'emparait de son frère pour l'envoyer droit sur l'ennemi. Alors que Fukumi partait à toute vitesse, prêt à empaler son adversaire, Fujimi s'emparait du shuriken géant accroché dans son dos et l'envoyait sur Yagura, une attaque doublée que Sasori avait réalisé. Qu'il essaye maintenant de fuir le galopin. Yagura esquiva purement et simplement l'attaque de Fukumi puis, en plein saut, se courba et tournoya pour tenter d'esquiver le shuriken géant qui lui entailla légèrement le bassin. Alors que Madara se joignait aussi au combat et que Yagura était toujours dans les airs, Fukumi s'empara d'un shuriken fuma présent aussi dans son dos le déplia et l'envoya sur l'hôte de Sanbi. Toutes ces attaques n'avaient que pour seul objectif de ralentir Yagura et lui bloquer le passage. Il était un moment où il ne pourrait plus fuir et devrait se mesurer aux deux membres de l'Akatsuki et ce moment était arriver. Malgré ces attaques, Sasori craignait quelque peu pour sa personne, car si Yagura arrivait a esquiver le Fuma Shuriken, il verrait sans doute l'énorme faille que Sasori avait laissé en évidence. Il était maintenant la tâche de Madara de luiasséner un véritable coup, maintenant qu'il était troublé et gêné par les pantins Souseiji.

RP : 40 lignes.
Total : 110 lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Dim 12 Mai - 16:25

Bloquer la cible.



Sasori et moi avions dû faire un détour plutôt long, Yagura nous ayant piégé auparavant à cause d'un clone aqueux. Je me rappelais de ce personnage, j'avais entendu parler de son règne alors que tout le monde me pensait encore en vie, c'était un ninja bien respectable par ailleurs, et notre combat ne faisait que m'affirmer ce que je pensais. Le marionnettiste m'avait plutôt bien rattrapé, ce grâce à son transport aérien par rapport à un voyage à pied, il n'y avait pas photo. Nous nous indiquions par télépathie la direction de sa route, et nous en déduisîmes qu'il partait en direction du village caché de la brume, là où se situeraient des renforts prêts à l'aider, malgré le fait que personne ne pouvait s'attendre à ce que le Jinchuuriki de Sanbi soit pisté par deux ninjas d'une organisation criminelle.
Je vis la direction que prenait mon coéquipier, il visait d'avoir une marge d'avance sur notre ennemi afin de lui faire éviter de fuir plus loin, et je fis en sorte de suivre sa direction afin de pouvoir le prendre en sandwich. Je vis grâce à mon sharingan les deux couleurs de chakra, celle de Sasori -et de ses fils- ainsi que celle de notre ennemi, et je m'approchai de plus en plus vite de leur position. Je vis au loin un grand shuriken voler en ma direction, et à peine tournai-je la tête que je vis les deux en plein combat. Je sortis mon sabre et accrochai sa lame dans le centre du grand shuriken qui volait maintenant en ma direction. Il fut automatiquement stoppé sur place, même s'il continuait de tournoyer, et je profitai de mon sharingan et du vol de Yagura pour envoyer le Shuriken dans ses jambes, les lui couper éviterait une autre fuite. La quantité de chakra qu'il avait dans son corps était différente, c'était bel et bien le vrai. Le grand shuriken vola donc et lui trancha les jambes, jusqu'à ce que je fis une autre flaque s'écrouler à sa place sur le sol.

*C'est pas vrai ?! Je m'étais assuré que c'était le vrai !*

La flaque tomba au sol et ne disparut pas, mais encore plus bizarre, celle ci était pleine de chakra et je pouvais la voir se mouvoir. Substitution ou quelque chose dans le genre ? Ça semblait être la réponse à adopter. Je sautai de branches en branches afin de me rapprocher de cette flaque, et à peine le voyais-je se reformer que je rangeai ma grosse épée pour dégainer cette fois ci mon éventail du clan. Je sautai en sa direction, arme en main, et me préparai à lui envoyer un gros coup, suffisant pour laisser à Sasori le soin de faire une diversion.
Revenir en haut Aller en bas
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Lun 13 Mai - 17:12

Embuscade Souterraine...

Akasuna no Sasori avait tenté de bloquer leMizukage en lui envoyant les attaques des Souseiji. Comme voulu, la première attaque, celle du katana rata et les Souseiji pu alors entourer la cible. Ils envoyèrent alors respectivement une arme, celle de Fukumi qui était derrière le Mizukage selon les yeux de Sasori, était un Shuriken Fuma, celui de Fujimi qui se tenait devant le marionnettiste envoya un Shuriken Géant. Dès lors le Mizukage était en l'air, encerclé par les deux attaques. Le Shuriken Géant arriva en premier, il l'esquiva mais vit une petite entaille naître à sa joue, le Shuriken Fuma vola à toute rapidité vers l'hôte de Sanbi mais celui-ci, par une agilité incroyable se courba, tournoya à nouveau en l'air et pu parfaitement l'esquiver. Mais cela étais sans compter l'arrivée de Madara Uchiha, le coéquipier du marionnettiste. Ce dernier fut d'une habilité sans égal, alors que le Shuriken Géant de Fujimi arrivait à lui il dégaina un sabre et le logea dans la fente situé au centre de l'arme bloquant alors l'attaque de son propre coéquipier, mais ce n'était pas tout. D'une puissance innée chez cet homme, il renvoya l'arme dans les jambes de Yagura qui n'avait pu encore reprendre ses appuis. Sasori, au loin regardait attentivement la scène, il vit le Shuriken Géant trancher les deux jambes. Celle-ci ne résistèrent pas au tranchant de l'arme et se séparèrent du corps... Mais encore une fois, l'hôte de Sanbi avait un atout dans sa manche. Son corps se liquéfia à nouveau et de l'eau tomba au sol.

Le Shuriken Géant se planta dans une branche tout près du marionnettiste tandis que le Shuriken Fuma vola loin derrière lui. Sasori, de là haut regarda la flaque tomber, puis ses yeux se tournèrent vers Madara, ils semblaient être un peu accusateur derrière cette impassibilité. Le Uchiha et lui s'étaient fait encore bernés ? Le marionnettiste savait que ce n'était pas de la faute de Madara, il était juste quelque peu en colère de devoir poursuivre ce ninja de haut niveau et attendre fatalement le moment où un vrai combat aurait lieu. Mais soudain, le Uchiha sauta de son perchoir pour arriver au sol et constater que la flaque n'était pas un clone, mais plutôt une substitution. En effet, la flaque se reforma en le corps de Yagura et Madara rengaina son sabre pour choisir plutôt son éventail assez mystérieux et lui asséner un coup vertical vers le bas surpuissant. Le Mizukage, à peine remis de la substitution fut quelques peu pris de court et n'eut que le temps de en arrière afin d'esquiver à nouveau cette une attaque et cela du mieux qu'il pouvait. Le choc de l'éventail sur le sol provoqua d'énormes bourrasques témoignant de la puissance animant le Uchiha et le sol se craquela.. Pendant ce temps Sasori avait remis ses pantins à l'oeuvre. Fukumi avait sauté à terre et avait tout bonnement disparu tandis que Fujimi sautait dans les airs prêt à asséner une nouvelle attaque céleste.

Yagura reculais en plusieurs bonds commençaient à effectuer des mudras mais Fukumi, qui avait depuis peu disparu sortit du sol, juste derrière l'adversaire, son bras dort fut le premier membre qui fut déterré, en sa paume se dressait une lame bien pointu, prête à empaler l'adversaire. Depuis son perchoir, Sasori esquissa un sourire et fit :

- Tu n'avais pas vu Fukumi disparaître hein ? Dommage pour toi, son embuscade souterraine est fatale.

Mais cela était sans compter sur les réflexes de Mizukage, il tournoya vers a droite se mettant de profil, son bras droit attrapant le bras gantelet droit du pantin pour esquiver l'attaque. Mais malgré que Sasori ait raté son attaque il continua de sourire et fit un ample mouvements de bras. Soudain, sur le gantelet se dégaina de courtes lames acérées qui entaillèrent l'avant bras et la main de la cible qui eut alors un mouvement de recul dévoilant une nouvelle faille. Mais alors que l'attaque terrestre faisait correctement son opération, l'attaque céleste allait commencer, tel était la maniement que l'on faisait des Souseiji. Fujimi qui volait juste au dessus de son ennemi arracha son épaulière gauche qui retenait sa cape. Celle-ci tomba révélant le torse de la marionnette qui s'ouvrit subitement. Sasori remua ses fils de chakra et le torse de Fujimi envoya alors une cinquantaine de senbons à pleine vitesse. Yagura n'eut que le temps de faire quelques mudras pour invoquer une tornade d'eau qui balaya les armes. Cependant, débordé par les attaques des pantins qui l'avaient déjà blessés, Madara avait maintenant avantage sur le combat pour frapper. Tel était le combat en supériorité numérique. Ici, les deux pantins et Madara se battaient contre Yagura, et chacun leur tour, les assaillants faisaient diversion pour à petit feu, épuiser et blesser leur ennemi. Si l'hôte de Sanbi ne faisait rien, il serait vite débordé, mais ne le sous-estimons pas, il est le Mizukage du Pays de l'Eau, un ninja d'une force peu commune. Rien qu'avoir réaliser ses mudras en si peu de temps lui donnait un grand avantage tout de même.

RP : 45 lignes.
Total : 155 lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Lun 13 Mai - 19:47

Travail d'équipe.



J'avais pu juste à l'instant profiter des attaques venant de différentes parts des marionnettes de Sasori pour récupérer une de leurs armes et la réutiliser contre notre ennemi, sans le tuer bien évidemment. Le but ici n'était pas de tuer notre ennemi, il fallait donc avoir la plus grandes des prudences avant de lancer chacune de nos offensives afin d'être certain de ne pas donner la mort à notre ennemi, le Jinchuuriki, mais à peine avais-je envoyé le shuriken géant contre ses jambes que celui ci les traversèrent, et j'eu le malheur d'apprendre qu'il avait usé d'une autre technique afin de pouvoir se liquéfier et éviter notre offensive. M'avait-il repéré ? Maintenant oui en tout cas, il nous avait bien trouvé tout à l'heure alors que nous ne faisions aucun bruit, il était Mizukage après tout, ou du moins anciennement Mizukage, et encore nous n'avions eu droit à seulement quelques techniques de sa part, quelle était la puissance qui le rendait encore plus unique, mis à part son démon ?
La flaque d'eau tomba au sol et je me posai sur une branche. Il m'avait vu, je n'avais plus aucun intérêt à me cacher quelque part, il me trouverait forcément. Je regardai la flaque bouger, faisant passer le message à Sasori qu'il était une substitution et non un clone, et donc que nous avions bel et bien trouvé le véritable Jinchuuriki, ce qui semblait l'apaiser. J'osais tout de même me demander si Yagura ne se questionnait pas sur notre moyen de communication, nous étions toujours synchronisés sans avoir échangés un seul traître mot, peut-être l'avait-il remarqué, ou peut-être était-ce encore trop frais pour lui pour qu'il puisse le réaliser. Je fis un grand saut rapide en sa direction en dégainant mon gros éventail alors que je voyais qu'il était en train de se rematérialiser, mais il semblait être trop tard, mon éventail des Uchiha frappa le sol de plein fouet et lui s'en était sortit comme un chef par un mouvement rapide à reculons, ce qui était -je devais le reconnaître- un très bon réflexe.
Mon coup se perdit, et je fis un bond sur une branche environnante lorsque je vis les marionnettes de Sasori contre-attaquer à ma suite, cherchant à le blesser à tout prix. Il enchaîna plusieurs attaques, prenant son attention au sol tandis qu'une marionnette l'attaquait par les airs avec de nombreux senbons, une chance pour moi de m'être reculé donc. Etant donné que toutes les attaques des marionnettes étaient surtout au corps à corps, je devais faire diversion en attaquant à mi-distance ou en l'attrapant par surprise. Il fit une tornade aqueuse tout autour de lui, ce qui balaya les senbons et les marionnettes en les repoussant, et je tirai mon kunai avec le fil accroché à mon poignet sur une branche, afin de me déplacer rapidement et silencieusement, et je changeai de position en me tractant vivement, changeant mon angle de vue. Il était Suiton, j'avais très peu de chance de le toucher avec mes techniques sauf par surprise, il fallait par contre profiter de notre nombre et de notre réserve de chakra pour puiser la sienne à bout. Avec un peu de chance, il ne maîtrisait pas son démon, et dans ce cas nous avions droit à un avantage en chakra, mais au contraire, nous étions forcément en désavantage, et c'était peut-être même une défaite obligatoire de notre côté, qui pourrait conduire à notre mort. Une chance qu'il ne s'agisse que d'un examen sous forme d'un Genjutsu ou d'un monde virtuel, nous ne craignons que peu de choses pour notre vie. Peu importe, il fallait tout donner pour cet examen.
Je fus tracté très rapidement et discrètement à un autre angle de la vue de Yagura, et lançai une dizaine de senbons en direction de ses jambes, bien que je ne sache pas s'il les avait repéré ou non, et je fis un saut tout aussi vivement vers un autre angle de vue pour balancer la technique du Housenka Tsumabeni, autrement dit la technique des shurikens enflammés. Des attaques simples mais ne demandant que peu de chakra, elles pouvaient toujours avoir leur utilité. Je transmis un dernier message par télépathie à Sasori avant de m'asseoir sur une branche environnante, gardant une vue sur mon ennemi et mon allié.

*Amène le discrètement vers ma direction avec tes marionnettes, je vais le prendre de dos par surprise.*

Je me reculai de quelques sauts, gardant un oeil sur le combat, et sortit de nouveau mon éventail après avoir rangé mon kunai et avoir décroché mon fil, afin d’asséner un coup beaucoup plus puissant à notre adversaire, ce qui pourrait le déstabiliser grandement. Aucune pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Ven 17 Mai - 18:12

L’Étau se Resserre...

Akasuna no Sasori faisait de gestes amples afin d'essayer de toucher son adversaire, ou au moins le blesser. Il avait réussi mais c'était loin de l'affaiblir assez pour ensuite se charge du démon qui sommeillait en lui. La dernière attaque fut même étonnamment bien paré. Alors que Fukumi attaquait au corps à corps, Fujimi avait envoyé une cinquantaine de senbons, mais ils ne touchèrent pas sa cible. Yagura, l'hôte de Sanbi et aussi Mizukage, invoqua une tornade d'eau et anéantit l'attaque. Quant à Madara, Sasori, qui d'en haut regardait le combat ainsi que les gestes de son partenaire le vit se cacher... Se cacher pensa Sasori, Yagura n'était pas un chuunin mais un Mizukage, un ninja de rang S, et la légende, Uchiha Madara voulait se cacher ? Même si l'idée ne plaisait pas énormément à Sasori, elle pouvait s'avérer utile. Pendant que l'un attaquait au corps à corps, l'autre pouvait blesser la cible depuis son angle mort. Mais bon, un ninja comme Yagura ne se laisserait pas impressionner par ce genre de tactique. Enfin bon. Madara, lança un kunai auquel était accroché une corde afin de se tracter où bon lui semblait. Les marionnettes Souseiji, se reformait lentement après leur dislocation entraîné par la tornade d'eau. Mais avant de repartir au combat, depuis les feuilles d'un arbre jaillirent 10 senbons qui allèrent droit vers Yagura.

L'hôte de Sanbi esquiva d'un simple bond. Mais quelques secondes plus tard, des shurikens enflammés vinrent d'un autre angle. Cette fois-ci, encore il réalisa des mudras et utilisa la technique du Suijinheki no jutsu. En d'autres mots, un mur d'eau apparu devant lui stoppant ainsi les shurikens de Katon. Mais la cible de l'Akatsuki avait à se battre sur plusieurs fronts. Fukumi chargea son ennemi et projeta depuis son torse une dizaine de shurikens. Alors que Yagura venait d'arrêter ceux de Madara ils ne pu faire de même avec les autres, il sauta donc sur le côté ou soudain, depuis les cieux, Fujimi piqua vers la cible, ses deux jambes avec au bout des lames dépliées. Encore une fois, le Mizukage esquiva mais il se dirigeait alors dans la direction de Madara Uchiha, qui peu de temps avait prévenu le marionnettiste d'amener l'hôte dans sa direction. Le marionnetistre fit ouvrir la bouche de Fujimi qui cracha deux fumigènes à ses pieds tandis que Yagura reculait. Alors que Fukumi réalisait encore la technique de l'embuscade souterraine, Sasori concentra alors toute son attention sur Fujimi qui leva le bras gauche prêt à réaliser la puissante technique dont le nom était : « Pluie Infernale », pour cela il n'avait qu'à attendre une attaque de Madara, si celui-ci échouait, ou blesser peu son ennemi, Fujimi serait l'arme fatale de ce combat, enfin, selon les pensées de Sasori.

Yagura, qui bondissait en arrière, se rapprochait soudain de Madara. Le Mizukage, avait déjà utilisé pas mal de jutsu et avoir à combattre deux ennemis en même temps, devait le mettre dans des situations bien difficiles. La fumée des fumigènes commençaient à disparaître et soudain les yeux de la cible s'ouvrirent bien grands, étonné peut être. Fukumi avait disparu, et Fujimi préparait une bien belle attaque. C'est à ce moment que Sasori dit à Madara, par télépathie :

* Maintenant. *

À présent, l'hôte du démon, devrait se mesurer à une attaque bien plus redoutable. Madara n'avait qu'à le frapper par surprise, si il ratait, le marionnettiste montrerait quelques nouvelles cartes sortant de ses manches... Il ne fallait plus qu'attendre, l'étau se resserrait, et la fin de Yagura, approchait !

RP : 32 lignes.
Total : 187 lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Sam 18 Mai - 14:56

Attaque surprise.



J'avais fini finalement par m'écarter du combat pour me cacher de la vue de Yagura, afin de pouvoir le prendre par surprise, profitant du jeu de marionnettes de Sasori pour exécuter cette tâche. Je vis de loin mais discrètement ce que mon coéquipier faisait, son talent au Kugutsu était incroyable, et je vis différentes attaques -complémentaires aux miennes- qui lui étaient destinées. Elles étaient assez impressionnantes et visaient seulement pour but de faire reculer ce personnage en ma direction afin que je puisse lui infliger un coup important et douloureux, afin de le déstabiliser le plus possible. Je vis donc différentes offensives, et Yagura reculait sans même s'en rendre compte vers ma localisation, chose que je désirai depuis le début du plan. Les projectiles s'enchaînèrent jusqu'à ce qu'un de ses deux jouets envoie deux fumigènes en sa direction. Mon Sharingan m'aidait évidemment à retrouver sa trace à l'aide des couleurs de chakra, et ce fut ce qui enclencha la première de mes actions en guise d'offensive. Je dégainai d'un bras le kunai accroché au fil lui même accroché à mon poignet, et je le balançai sur une branche environnante. De l'autre main, je dégainai mon sabre, et je sautai dans le vide, telle un balancement sur une liane, en ayant calculé auparavant ma trajectoire pour arriver là où je désirai : la base de la position de Yagura.
La voix de Sasori raisonnait dans ma tête, mais j'avais déjà prit de l'avance sur mon offensive. Mon saut dans le vide s'arrêta lorsque la corde fut tendue à son maximum, et je commençai donc le balancement vers ma cible, sabre en main. Lui ne savait ce qu'il se tramait dans son dos, ce serait le début de la fin du combat. Une fois arrivé à hauteur, tout en continuant ma trajectoire circulaire, je coupai les jambes de notre cible à l'aide de mon sabre, et m'arrêtai ensuite sur une autre branche un peu plus loin, tractant mon fil pour que le kunai revienne à moi. La fumée était à présent totalement dissipée, elle qui avait commencé à disparaître un peu avant que ses jambes ne soient coupées. Mon sharingan vit son corps qui était tombé au sol, et les cris qui émanaient de sa bouche signifiaient que je n'avais pas échoué. Mon sabre était à présent rangé, mes bras croisés, et je regardai mon coéquipier ainsi que notre cible du haut de ma branche, avec mon même air hautain.

Il semblerait que nous en ayons fini, Sasori.

En réalité, je n'en étais pas vraiment sûr. Est-ce que cette affreuse douleur réveillerait en lui le démon, ou est-ce qu'il tomberait dans les pommes à cause de la douleur trop lancinante ? C'était un mystère pour le moment, mais quelque chose nous disait que nous le saurions très bientôt. Il faudrait soit le rendre inconscient, soit nous obliger à lui couper aussi les bras, afin d'éviter qu'il ne puisse utiliser des techniques lorsque nous nous en attendrons le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Dim 19 Mai - 17:16

Sanbi Apparaît !

Akasuna no Sasori avait aisément manier ses pantins pour faire reculer le Mizukage, celui-ci fonçait droit vers le piège que les deux membres de l'Akatsuki avait réussi à monter. Alors que Sasori combattait avec ses marionnettes au corps à corps, Madara s'était camouflé et attendait derrière Yagura. Prêt à surgir au meilleur moment et frapper. C'est ainsi que le duo formidable des Souseiji avait fait reculer l'hôte de Sanbi et l'avait noyer dans un nuage produit par les fumigènes. La marionnettiste avait averti son coéquipier du moment à attaquer, mais celui-ci avait déjà bondit, le travail d'équipe n'était pas mauvais entre eux. Madara bondit s'aidant de son kunai raccroché à du fil pour arriver depuis les airs. Il tomba droit sur Yagura, sortit son sabre et d'un coup sec et circulaire, Sasori n'eut qu'à entendre un bruit visqueux, suivi d'un cri.

Lorsque la fumé s'évapora, en haut, de son perchoir parfait pour combattre à distance, Sasori vit le corps de Yagura, allongé, les jambes séparés du corps, une marre de sang naissante... Madara, qui rengainait son sabre, se tenait sur une branche non loin du corps. Soudain, il regarda le marionnettiste et fit alors :

- Il semblerait que nous en ayons fini, Sasori.

Sasori esquissa un léger sourire. Avoir terminé cela lui donnait... une certaine... comment dire, joie ? Mais mieux, il avait trouvé ce combat et ce dernier geste bien amusant. Yagura qui avait cherché à fuir depuis le début du combat avait maintenant les jambes tranchés... Quel pauvre destin. Sasori acquiesça aux paroles de Madara et décida de prendre le risque d'approcher du corps. Malgré quelques techniques, ils n'avaient pas encore vu l'aspect de Sanbi... Peut être cela était préférable. Sasori garda les fils des Souseiji actifs, Fujimi se tenait à côté du corps, le bras toujours levé, Fukumi était toujours sous-terre. Le marionnettiste approcha de l'hôte de Yagura qui remuai un peu. Soudain, une sorte de chakra rouge recouvrit l'homme. Un chakra oppressant et menaçant... Le chakra rougeâtre recouvrit son corps et créa même des jambes à celui-ci. Sasori bondit en arrière tandis que Yagura se levait, du sang coulant de sa bouche et de tout son corps ayant trempé dans la marre de sang. Le démon s'éveillait alors...

Le marionnettiste envoya alors Fukumi qui apparu derrière sa cible, mais Yagura ayant déjà vu cette technique n'eut qu'à frapper la marionnette d'un coup de poing et celle-ci éclata en milles morceaux. Devant ce geste, Sasori fronça un sourcil mais son ennemi armait son poing vers lui tout en criant :

- Je vais pas me laisser vaincre si facilement !!!

Sasori abandonna ses fils de chakra et chercha le parchemin d'invocation d'Hiruko, il fit alors apparaître l'ancien ninja d'Iwa devant lui et fit sortir sa queue pour qu'elle arrête le coup de poing. Celle-ci para le coup au milieu du membre long, puis s'enroula violemment autour du bras de Yagura, le réduisant en miette et l'entaillant de tout part. Mais surtout pour l'empêcher de bouger un peu plus. Sasori toisa alors le Mizukage qui se débattait et dit :

- C'est terminé.

Hiruko leva son bras gauche et celui-ci s'ouvrit pour laisser six mains en sortir et de chacune de ses mains en sortirent six nouvelles. La technique de milles mains apparut et les centaines de mains saisirent alors Yagura par tous les endroits possible le laissant immobile et en proie à une attaque de Madara. Alors, Sasori par la pensée lui dit :

* À toi de jouer ! *

S'en était maintenant terminé de l'hôte de Sanbi...

RP : 44 lignes.
Total : 231 lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Dim 19 Mai - 21:14

Le coup de grâce.



Je me tenais sur la branche après avoir réussi mon offensive qui visait à priver cet affreux Jinchuuriki de ses deux jambes, qui lui permettait des mouvements fortement désagréables, faute à sa vitesse qui était digne d'un jeune Kage. Mais à présent, il ne nous causerait plus se soucis avec celles ci. Sasori se rapprocha de lui et manipula un de ses pantins pour que celui ci vienne en direction du Jinchuuriki, mais un coup de poing suffit à détruire la marionnette, il y était habitué après tout. Mais ce que nous craignons commençait à s'exécuter, un manteau de chakra se dessinait tout autour de lui, de sa couleur rouge vif. Il fallait agir le plus tôt possible pour l'arrêter, s'il gagnait assez en puissance nous serions fini, il serait presque intouchable et très puissant. Mais mon équipier agit plus vite que prévu, il laissa tomber ses fils de chakra et déroula un autre de ses parchemins pour invoquer une autre marionnette, qui fit sortir un nombre incommensurable de mains, tout autour de notre cible, et qui fut elle-même complètement immobilisée à cause du nombre de mains qui l'entourait.
J'entendis la télépathie de mon coéquipier et dégaina mon éventail, qui serait utile pour l'assommer, et ainsi nous permettre de le ramener au repaire afin de récupérer son démon. J'étais quasiment certain que l'endroit dans lequel nous nous trouvions serait désactivé une fois l'hôte sur sa "tour de scellement". Je sautai de ma branche, mon éventail dans ma main, et le levai en l'air pour préparer ma frappe. Une fois à sa hauteur, je balançai le coup droit sur sa tête, pas pour la trancher ou lui faire subir un autre coup quelconque, mais pour que le contrecoup de cette frappe l'amène à entrer dans le coma ou à l'assommer, tout simplement. Je lâchai donc mon coup, tranchant les mains qui l'entouraient, et atteint sa tête comme prévue, lui ne pouvant plus bouger à cause de l'immobilisation. Il tomba dans les pommes du premier coup, et je rangeai mon arme par la suite. Sasori retira la technique de sa marionnette et je me tournai vers lui, croisant les bras.

C'est terminé, ramenons le au repaire.

Il ne nous restait donc plus qu'à sceller son démon dans le Gedô Mazô afin de récupérer Sanbi. Une fois Yagura posé devant le Gedô, nous aurions fini notre examen, attendant le jugement de notre chef qui nous avait sûrement observé depuis un point, afin de juger si vous avions réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   Mer 22 Mai - 14:14

Fin de l’Examen…

Akasuna no Sasori avait immobilisé le Jinchuuriki qui avait laissé sortir une partie de son démon. Les 1000 mains d’Hiruko tenait parfaitement l’hôte de Sanbi, ainsi il fallait maintenant que Madara s’occupe de le frapper, sans forcément le tuer bien sûr, tout deux le savaient, le Jinchuuriki ne devait en aucun cas mourir.

Madara s’était emparé de son éventail et avait sauté de son perchoir, il avait d’abord couper les quelques mains gênantes d’Hiruko puis avait asséner un terrible coup sur Yagura. Sasori avait déjà vu l’éventail à l’œuvre, il avait arrêté même la queue d’Hiruko, en somme, il devait être bien solide et dur. Le coup avait suffi a assommé Yagura. Le chakra rouge vif qui l’avait recouvert il y a peu de temps s’était alors évaporé peu à peu pendant que du sang coulait de son crâne… Peut être Madara y était allé un peu fort. Lorsqu’il retomba au sol le Uchiha fit à son coéquipier :

- C'est terminé, ramenons le au repaire.

Sasori acquiesce et ensuite relâche les mains retenant le Jinchuuriki. Le corps de celui-ci tombe mais Sasori le réceptionne en l’entourant et attrapant doucement avec la queue d’Hiruko. Puis, direction le repaire… C’en était terminé de cet examen… Le marionnettiste espérait vivement avoir suscité l’attention du chef… Pour un premier travail d’équipe avec Madara, ce n’était pas trop mal. Sasori fut content de tomber sur lui plus qu’un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Contre le Jinchuuriki de Sanbi. [Examen Juunin : Sasori/Madara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Examen juunin Eizo troisième épreuve
» Vers l'examen juunin
» La première épreuve de l'examen Juunin.
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Examen et autres :: Arènes :: Arene Juunin et ANBU-