Partagez | .
 

 Digne du Clan (PV : Ryuka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Digne du Clan (PV : Ryuka)   Mar 10 Sep - 21:34

♦| Une Dignitaire du Clan Kuragari ? |♦

Yagura Kuragari attendait, là, dans son bureau qui avait été celui de son père, et de son grand-père avant lui. Sur ce fauteuil inconfortable où siégeaient tous les Shin'Seiha depuis que Shin Kuragari, premier du nom avait créé cette immense bâtisse qui avait vu naître tous les membres du Clan depuis tant d'années. Ce bureau toujours rempli de papiers en tout genre, lettres, demandes de missions, dossiers... Qui aurait cru que ce rôle de Shin'Seiha puisse être aussi barbant ? Mais Yagura avait grandi avec ces responsabilités, il avait grandi pour devenir ce qu'il est devenu, le dirigeant d'un Clan craint et respecté. Un vent puissant tambourinait à sa fenêtre, un temps hostile et inhospitalier courant à Tsuchi no Kuni. Le Shin'Seiha se saisit d'un dossier sur lequel y était apposé l'étiquette « Dignitaire du Clan », c'est à dire, les personnes alliées au Clan et étant digne de l'être, les portes du domaine n'étaient pas ouvertes à tous les paysans ou ninjas de sang inférieur, le Clan n'acceptait que les plus fidèles et plus puissants ninjas dans leurs rangs. Yagura tourna quelques pages, voyant défiler de nombreuses fiches archivant les différents ninjas dignitaires du Clan et quelques informations les concernant, comme dit précédemment, le Clan ne recrutait que certaines personnes, avec des critères bien particuliers. Soudain, il vit en hâte la photo d'une kunoichi ravissante et au regard glaçant. Il revint aux pages précédentes et retrouva ce visage, des traits durs, froids, mais dégageant une certaine éloquence et une beauté des plus fascinante. Alors, il lut intérieurement : « Matanaka Ryuka ». Ce nom et ce visage lui disaient quelque chose... Ah ! Oui, c'était une des dernières personnes voulant s'allier aux Kuragari. Elle s'était présenté ce jour de pluie, devant le Shin'Seiha, offrant ses services si spontanément que Yagura n'avait pu s'empêcher de lui demander pourquoi il accepterait ses services. La kunoichi avait répondu que sa lame et elle avaient soif de sang, autant qu'à assouvir ses désirs, ils puissent servir une cause. Cette femme avait du répondant... Et elle dégageait quelque chose d'étrange, hors du commun... Mais comment prouver sa fidélité... ?

Yagura avait alors plongé ses yeux dans les siens et lui avait alors dit distinctement : « Si tu veux servir le Clan Kuragari tu devras faire quelque chose pour moi... Tu viens du Clan Matanaka c'est ça ? Ramène la tête de leur Chef, cela me prouvera ton attachement au Kuragari et à aucun autre Clan ou groupe et de plus, cela me prouvera ton talent. Le Clan Matanaka n'est pas des plus faible, il te faudra avoir bien du talent pour y arriver... ». Ses yeux toujours dans les siens, il guettait la moindre réaction de sa part. Mais elle tourna les talons et partit, peut être vers une mort certaine ou peut être vers un avenir glorieux où elle marcherait aux côtés de Kuragari quand ceux-ci domineront le monde shinobi. Qui aurait pu réellement savoir sauf elle ? Scrutant toujours sa fiche de dignitaire il repensa à sa mission... Cela devait faire une ou deux semaines qu'elle n'était pas revenue. Quel dommage... elle était si belle... Il entreprit d'arracher sa fiche du dossier quand soudain quelqu'un frappa à la porte. Yagura releva la tête et lança :

« Entrez ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matanaka Ryuka

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 27

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Digne du Clan (PV : Ryuka)   Mer 11 Sep - 14:58

Le clan Kuragari, j'avais non seulement réussi à le contacter mais aussi à rencontré le chef, plus jeune que ce que je pensais. Ma proposition semblais l’intéressé du moins apparemment  vu qu'il me jugeais du regard.Il resta un moment silencieux, j'en profita de mon côté pour le juger. Sa façon de se déplacer  en réfléchissant montrais qu'il m'était, pour l'instant, supérieur.Je dirais qu'il à peu prêt du niveau de mon cousin . Pour m'occuper, je commença à essayer de trouver un moyen de le tuer, mais aucun plan ne pouvais marcher, je n'avais qu'une vague idée de sa force et je ne connaissait pas ses techniques.

Mon esprit revint automatiquement à sa place dès que le chef des Kuragari reprit la parole.
« Si tu veux servir le Clan Kuragari tu devras faire quelque chose pour moi... Tu viens du Clan Matanaka c'est ça ? Ramène la tête de leur Chef, cela me prouvera ton attachement au Kuragari et à aucun autre Clan ou groupe et de plus, cela me prouvera ton talent. Le Clan Matanaka n'est pas des plus faible, il te faudra avoir bien du talent pour y arriver... »Un test je m'y attendais...mais de là à tuer mon cousin je n'y aurais jamais crue. Pour une épreuve s'en était une s'attaquer à un membre de ma famille c'est déjà une preuve suffisante en soit, mais me demander de tuer un membre de ma famille qui dirige un clan est une autre chose. La difficulté en est accrue. Je vais devoir trouver un plan...Enfin, si ce n'est que cela, je soupira «Très bien, je reviendras avec sa tête ou je ne reviendrais pas. J'espère juste que vous savez que vous aller vous mettre mon clan à dos.»Sur ceux je le planta la et disparut retournant là d'où j'étais venu. Tché, j’espérais ne pas retourner dans mon clan de si tôt.

                                       
---8 jours plus tard---
Le domaine du clan Matanaka....c'est clair qu'on à l'air miteux en comparaissons du clan Kuragari. Si le clan ne me recherchais pas cela aurait été agréable de revenir ici. D'ailleurs quand on parle du loup...deux garde apparaissent devant moi arme en main. Mais c'étais peu crédible, les deux ninjas les connaissais très bien et ne représentais qu'une menace mineur le seul risqaue c'est qu'ils alertent le clan avant que j'ai eu le temps de les tuer tout les deux....mais ce n'est pas dans mes projets.
«Tché, je suis venu voir mon cousin j'ai découvert des trucs importants dehors qui pourrait l'intéresser, vous pouvez m'escorté si vous voulez.»

Comme prévue ils appelèrent deux autres ninjas bien supérieur au deux guignoles qui servent de gardes. Et oui, j'étais traitée comme une ennemie potentiel, si ils savaient à quel point ils ont raisons. Rien n'avais changer dans le village,en même temps il ne changeais jamais, les enfants récupéraient les maisons des parents et le monde ninja empêche toute prolifération extensive des clans rien que par sa réalité. Je ne fut donc pas surprise lorsque plusieurs enfants me saluèrent, je leurs répondit d'un sourire avant d'entrée dans le bureau du dirigeant du clan Matanaka qui se trouve également être mon cousin.

«Yo Nako, sa faisait longtemps. »

Il me lança un regard méprisant.
«C'est comme cela que tu t'adresse à moi après ce que tu à fais?»

«Tché, tu sais très bien que tu ne me changeras pas et puis que les cages c'est pas pour moi.»

Il fit signe aux deux gardes de nous laisser.

«C'est vrai, mais dit moi pourquoi je ne devrais pas t’exécute sur le champ?»
Pour toute réponse je lui tandis une lettre que j'étais censée avoir intercepter entre deux clans rivaux du notre.Je me mit à l'aise pendant qu'il lisait la missive, le contenue semblais le surprendre au point qu'il la lut plusieurs fois avant de tourner un regard interrogateur sur moi. Il n'eu cependant pas eu le temps de poser la question qui lui brûlait les lèvres, une explosion retentit soudainement à proximité du batiment. Nako était interloquer une attaque, une attaque qui causerait beaucoup de mort et de blesser, contraire au règles établis sur l'île. Profitant de l'effet de surprise, je me leve d'un bon en transformant Dokuhebi en épée serpent. Epée qui s'enroule autour des mains de mon cher cousin le réduisant à l'impuissance, étant un ninja spécialiste du ninjustu je venais de lui retiré la plus grande partie de sa force. J'enchaîna avec un habile mouvement qui me permit de le projeter violemment contre son bureau les poignets meurtri et toujours bloquer par mon arme je m'approcha de lui. « Ne m'en veut pas, je suis sur que tu comprend, c'est ce monde qui veux cela pas moi..» Sans lui laisser le temps de répondre, je lui tranche la gorge d'un coup de kunai avant de le libérer. Il vas mourir et il ne peut plus se défendre.D'habitude je prend plaisir à voir la souffrance de mes victimes mais pour lui je vais abrégé ses souffrances, rendant sa forme initiale à Dokuhebi je la lève et d'un coup sec je lui tranche la tête avant de la ramasser et de cautérisé la base de celle-ci avec une technique Katon. Je l'enferme ensuite dans un sac que j'accroche au fourreau de mon épée avant de partir en courant. Il ne s'était pas passer deux minutes entre l'explosions et c'étais le chaos dehors. Tout se passait comme prévue, les clans rivaux avaient accepter mon offre sans poser trop de question résultats tuer mon cousin s'était révéler extrêmement facile. Et avec le chaos environnant la fuite ne serais pas compliquer. Je m'élança vers la sortit épée en main et lançant deux-trois techniques katon vers les projectiles mon but était de faire passer ma fuite pour une attaque téméraire contre les assaillants et cela semblait fonctionner, si bien qu'un petit groupe de ninja me suivit, je sourit. C'était parfait, me dirigeant vers l'origine de l'attaque qui se trouvais dans la foret non loin du village je conduisit les membres de mon clans dans un pièges, lorsque je vis nos "adversaires" je me jeta au sol une volée de projectiles me passant au dessus de la tête. J'entendis des cris de douleurs et attendis le signal des mes alliées temporaire pour me relever. Le clan Kuragari seras content de moi non seulement j'ai atteint mon objectif mais j'ai également suffisamment réduit les effectif de mon clan pour qu'il ne représente pas une menace importante même si il décidait de contre-attaquer. Je montre mon trophée au commandant des clans rivaux, il acquise et me laisse partir sans encombre. En dehors du temps de voyage il ne m'avais pas fallut trois jours pour remplir mon but, un record de vitesse pour un ninja de mon niveau quand on voit la difficulté initial de la mission. Enfin elle m'auras au moins apprit qu'un ninja aussi puissant soit'il à des faiblesses.

--5 Jours plus tard--

Le voyage de retour fut rapidement, notamment parce que mon embarcation n'as pas eu à attendre la marée mais aussi parce que les vent furent favorable à mon voyage. En temps normale le voyage prend 2 jours, cette fois il nous fallut moins d'une journée et demi. Ensuite, je n'ai pas prit mon temps contrairement à l'aller où j'ai prit le temps de mettre plusieurs plan au point afin de ne pas rester bloquer en arrivant. Enfin tous cela était terminer j'aurais peut-être quelques jours de repos avant une mission.

Une fois arriver dans le village du camp Kuragari, je demande à voir le chef. On m'y conduit et me laisse devant l'entrée du bureau j'attend quelques secondes avant de frapper. Après avoir été invité à entrer, j'ouvre doucement la porte et la referme derrière moi. Je salue Yagura en m'inclinant rapidement avant de déposer la tête de mon cousin sur son bureau.

«J'ai accompli la mission que tu m'as donner. Et j'en ai profité pour réduire les effectifs de mon clan suffisamment pour évité toute représailles dans un avenir proche. J'ai vaincu un chef de clan, j'ai tuer mon cousin pour toi j’espère que tu tiendras tes engagements envers moi sinon je devrais peut-être en tuer un second. Je me suis faite comprendre?»

Le ton que j'avais utiliser était parfaitement calme et sans émotions, aussi froid que mon regard. Aucun des deux ne dégageait, ne serrais-ce qu'une once d'hostilité mais seulement une promesse, une promesse que je grave au fer rouge sur les pages du destin. J'attend tous aussi calmement sa réaction, mon discours n'as pas dût être des plus plaisant pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Digne du Clan (PV : Ryuka)   Mer 11 Sep - 18:23

♦| Menaces & Leçons |♦

La porte s'ouvrit nette, une fine et magnifique silhouette s'en échappa... Courbes et rondeurs intéressantes, la voir à nouveau des pieds à la tête laissa à Yagura une certaine satisfaction mélangé à de la surprise... Tiens tiens, quand on parle de la louve, pensa t-il. Elle fit une légère courbette qui flatta l'égo du Shin'Seiha, la personnalité de la femme lui inspirait le respect mutuel, cependant résidait en ses yeux une certaine animosité que le Kuragari ne pu avoir le temps de comprendre totalement car elle souleva la tête d'une personne et la déposa sur son bureau. Il haussa un sourcil, puis parcourut les yeux du mort et ceux de la kunoichi, à tour de rôle. Elle était donc revenu de son test, avec cette tête, en vie... Cela relève de la surprise générale, non peut-être avait-elle le potentiel nécessaire pour cela. Alors, elle prit la parole. Malgré un ton calme et une maîtrise parfaite de ses émotions et de son comportement elle laissa traduire dans ces mots... un caractère hautain. Ou peut-être étais-ce comme ça que le Shin'Seiha avait compris son message, il disait :

« J'ai accompli la mission que tu m'as donner. Et j'en ai profité pour réduire les effectifs de mon clan suffisamment pour évité toute représailles dans un avenir proche. J'ai vaincu un chef de clan, j'ai tuer mon cousin pour toi j’espère que tu tiendras tes engagements envers moi sinon je devrais peut-être en tuer un second. Je me suis faite comprendre ? »

Elle le menaçait. Ouvertement, elle tenait réellement à se faire comprendre. Elle avait tuer son cousin ainsi que massacrer les membres de son Clan pour les Kuragari, bonne chose. Mais ces derniers mots... je devrais peut-être en tuer un second... Elle jouait avec le feu. Il resta silencieux, se renfonça dans son fauteuil inconfortable puis détourna le regard vers un pan du mur où était accroché un parchemin avec inscrit dessus : « L'Histoire se rappellera de nous, car c'est à nous d'écrire l'Histoire, quoi qu'il en coûte... ». Ces mots, ceux prononcés par Shin Kuragari, ils constituaient presque la devise du Clan. Les yeux de Yagura fixèrent Ryuka. Il fallait qu'elle comprenne qu'une seule personne dans cette pièce pouvait écrire l'histoire de ce monde. Qu'elle ne pouvait en aucun cas lancer des menaces ainsi... Mais elle avait de l'humour, l'espoir qu'elle puisse le tuer l'amusa. Il reposa ses bras sur les accoudoirs et murmura à Ryuka ces mots :

« Essaye, si tu te sens de taille. »

Avant même qu'elle puisse bouger le petit orteil il l'activa, il l'avait silencieusement préparé, il n'avait pas besoin de mudras pour cela, c'était un jeu d'enfant, rien que le regard suffisait. La salle s'assombrit et tout devint pénombre hormis les deux personnes s'y trouvant. Elle toujours debout, lui assis. De nulle part jaillis une multitude de kunai et shuriken qui la touchèrent de tout part, elle n'avait pu bouger, elle n'était plus maître de son corps ou de quoi que ce soit d'autre ici. Esclave d'une autre réalité, d'une autre vérité si vraie à ses yeux et ses sens. Soudain elle s'agenouilla crachant son sang, agonisant dans l'état le plus extrême, plus que quelques secondes et c'était terminé, elle allait mourir. Et rien ne pouvait changer cela. Le destin de Ryuka était en ce monde, scellé. Alors qu'elle sentait la mort l'envahir, une grande lumière blanche inonda la pièce qui semblait retrouver ses précédentes couleurs. Elle était debout, non à genou, aucuns kunai ou shuriken perçaient sa peau douce et délicate, lui était assis avec ce même air hautain qui lui seyait si bien. Elle ne pouvait sans aucun doute, plus bouger, la mort et la douleur la paralysant alors qu'elle n'avait rien vécu de tout cela, ses sens avaient simplement pris cette illusion pour la réalité et le cerveau avait fait le reste. Ses yeux toujours dans les siens il lui dit :

« Me suis-je bien fait comprendre ? »

Il entendit dans ce sens que ce monde illusoire où elle vécut ses derniers instants pourraient bien s'avérer être la réalité si elle continuait de le menacer ainsi. Puis  il sourit, l'envie de la tourmenter lui prenait :

« Dis moi. En quoi, cette tête signifierait que tu as tué le Chef du Clan Matanaka, ton soi-disant cousin. Rien ne me le prouve, comment pourrais-je savoir comment est le visage d'un Chef de Clan minime se situant à plusieurs jours de marche d'ici ? Rien. Entre autre,  je ne peux ni savoir si tu as bien réussis ta mission ni t'intégrer dans nos rangs. »

Il dosa ses réactions, puis laissa entrevoir un large sourire. Peut-être étais-ce trop cruel de tourmenter ainsi cette kunoichi, elle avait le talent nécessaire pour être dignitaire du Clan Kuragari. Même mieux... Peut-être pourrait-elle faire partit des Trois... À voir. Sans plus attendre il lança :

« Je plaisante, une mauvaise blague. Je ne doute pas qu'il soit ton cher cousin. Cependant, sache que n'importe quel mission convient de ramener les preuves de sa réussite.  Chez les Kuragari, nous recherchons la perfection, rien d'autre. Mais bon, moi qui hésitait à savoir si tu allais revenir ou pas je te félicite tout même, Matanaka Ryuka, la kunoichi qui assassina sa propre famille. »

Malgré la bonté de Yagura, stimulé sans doute par sa bonne humeur, elle n'était pas encore tiré d'affaire, à elle de marcher où il fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matanaka Ryuka

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 27

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Digne du Clan (PV : Ryuka)   Jeu 12 Sep - 22:19

Comme je le pensais il semblais mal le prendre. Pourtant, la menace n'était que la conclusion de notre accord. Après m'avoir obligé à commettre un acte tel que celui-ci il est bien normal que je demande réparation si lui ne suis pas son engagement. Bon, de mon côté il est vrai que je ne me suis pas montré très respectueuse dans mes paroles; mais je ne me montre jamais respectueuse, je n'utilise par exemple jamais le vouvoiement et bien que je salue les gens comme il se doit on peu facilement voir dans ma manière d'être une totale ignorance des usages habituel. Attention, cela ne veux pas dire que je ne respecte personne c'est juste que je ne le montre pas point. Je suis comme j'ai envie d'être et peu importe mon interlocuteur.

Et je respecte Yagura il fait ce qu'il faut pour son clan, et il semble être un bon chef pour celui-ci. De plus, si j'ai accepter la mission c'est parce que j'ai juger qu'il en serais un bon pour moi également. Mais, bon je me devait de le prévenir, si on en me fournit pas des adversaires je me servirais moi-même. Il regarde un mur en restant silencieux, je suivit son regard et lu ce qu'il y avait de marquer sur un parchemin suspendu au mur. « L'Histoire se rappellera de nous, car c'est à nous d'écrire l'Histoire, quoi qu'il en coûte... ». Amusant, pour eux personne n'est leurs égale, ils se trompent on finit toujours par tomber sur plus fort ou plus malin que nous, une petite leçon d'humilité leurs serais sans doute utile. Enfin, j'ai pas mon mot pour cela.Je vis du coin de l'oeil qu'il me regarda à nouveau.



« Essaye, si tu te sens de taille. »

Je sourit quand les ténèbres nous enveloppèrent, comprennent rapidement qu'il devait s'agir d'un genjustu je reste calme, curieuse de voir ce qu'il voulais me montrer. Je n'eu pas longtemps à attendre, en quelques secondes une multitude de Kunais et de shurikens se figèrent dans ma chair. Je sent une douleurs inimaginable m'assaillir la douleur était tel que je m'agenouille pour vomir du sang, c'est donc cela l'expérience de la mort? Et bien c'est vraiment pas quelques chose de plaisant, c'est le moins qu'on puisse dire. Je me sentais partir, je sentais mon corps devenir lourd et une irrésistible envie de fermer les yeux, je lutte pourtant, je ne suis pas du genre à baisser les bras même durant un genjustu. Puis tout revient à la normale, et rien n'as changer.

« Me suis-je bien fait comprendre ? »

Je ne pus m'empêcher de rire,un rire qui avais un quitter mon visage depuis bien longtemps, un rire de bon coeur. Entre le fait qu'il pense m'avoir effrayer de cette manière, alors qu'en réalité c'est le genre de mort que j'espère, une mort glorieuse au combat contre un adversaire talentueux. Et le fait qu'il reprenne ma phrase mot pour mot c'était trop. Si amusant et si sérieux en même temps, je l'aime bien. Et cette relation ambiguë entre le respect et l'envie de tuer l'autre. Je trouve cela amusant aussi. Cependant, je changea de réaction quand il me dit qu'il n'était pas sur que j'avais peut-être tricher...tché de un c'est pas mon genre et de deux pourquoi m'envoyer en test si tu ne peu pas vérifier le résultat? J'allais répondre mais il ne m'en laissa pas le temps.

« Je plaisante, une mauvaise blague. Je ne doute pas qu'il soit ton cher cousin. Cependant, sache que n'importe quel mission convient de ramener les preuves de sa réussite.  Chez les Kuragari, nous recherchons la perfection, rien d'autre. Mais bon, moi qui hésitait à savoir si tu allais revenir ou pas je te félicite tout même, Matanaka Ryuka, la kunoichi qui assassina sa propre famille. »

Je sourit en réponse à son excuse. Bien que je doutais, qu'il soit totalement sincère. toujours est'il qu'il redevenais plus intéressant. Bien que le titre de celle ayant tuer sa famille faillit me faire grincer des dents. Je sourit tout de même montrant que sa blague n'était pas si mauvaise et qu'elle n'était pas vraiment déplacer de mon point de vue, j'avais déjà fait pire.

«Bonne blague vraiment, du moins elle aurait été meilleurs si elle me touchais un peu moins personnellement. Et merci pour les félicitations, je doit admettre être plutôt fière de ma performance, bien que le titre que tu me donne ne me convienne pas. Pour deux raison: la première c'est que mon clan n'est pas annihiler, j'ai certes réduis leurs force mais même si tout les clans rivaux s'unissaient contre eux ils ne pourraient les faire disparaître. Et deuxièmement.. »

Je m'approche du bureau, du bureau monte dessus et me met à genoux  sur celui-ci puis le regarde dans les yeux.


«J'ai une famille ici non?»

Je lui sourit avant de l'embrasser. Pourquoi? Simplement parce que j'en ai envie n'est-ce pas une raison suffissante?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Digne du Clan (PV : Ryuka)   Ven 13 Sep - 1:43

♦| Jeux Dangereux |♦

Elle avait bien rigolé, peut-être parce que cette illusion ne l'avait guère impressionner ou que la mort ne lui faisait pas peur. Qu'importe, ce n'était pas là un problème sérieux, elle savait juste ce qui lui attendait au moindre pas de travers. Puis, lorsqu'il évoque son possible échec, son visage se décompose, point sensible atteint. Cela en disait à présent long sur cette femme, si froide et attirante... Elle détestait perdre, elle détestait être sous-estimer, ou même mis dans le doute et remise en question. Cela se voyait dans son comportement, dans ses mots, dans ses yeux. Ryuka, une personne au sang chaud, à l'esprit et à la langue acéré, aux expressions froides tenues simplement pour être respecté et craint, pour ne pas être mis à l'écart peut-être... Elle avait donc du potentiel à revendre. Alors que il lui expliqua qu'il plaisantait, lui et son humour noir, Yagura avait toujours su tenir son caractère cynique et ironique à son paroxysme. Elle mit un certain temps à sourire, la blague avait du être difficile à avaler, de la méfiance dans ses yeux, elle ne savait pas si le Shin'Seiha plaisantait réellement, et cela ne lui avait pas échappé, rien ne lui avait échappé depuis qu'elle était entrée. Son sourire s'élargit, elle entre maintenant dans son jeu. Il lui rend ce sourire, d'un air amusé, mais avec des yeux plein de malice et pourtant si froids et si perçants. Elle trouve ces mots, elle lance :

« Bonne blague vraiment, du moins elle aurait été meilleurs si elle me touchais un peu moins personnellement. Et merci pour les félicitations, je doit admettre être plutôt fière de ma performance, bien que le titre que tu me donne ne me convienne pas. Pour deux raison: la première c'est que mon clan n'est pas annihiler, j'ai certes réduis leurs force mais même si tout les clans rivaux s'unissaient contre eux ils ne pourraient les faire disparaître. Et deuxièmement... »

Elle avance vers lui, lentement, d'une lenteur calculée, il la toise toujours, au fond de son fauteuil inconfortable où tous les Shin'Seiha avaient posé leur cul royaux ! Arrivée devant le bureau, lui, il n'a pas bougé, il regarde la scène tel un spectateur sans imaginer qu'il va devenir lui même acteur. Il se demande bien ce qu'elle va faire, ce qu'elle va ajouter, elle est toujours sous son œil de juge. Elle pose un pied sur son bureau, il hausse un sourcil. Ryuka monte à présent sur son bureau, les yeux du Kuragari ne la lâchent pas. Elle s'agenouille, revenant un peu plus à sa hauteur et le fixe de ses yeux étincelants. D'une voix espiègle elle lance :

« J'ai une famille ici, non ? »

Ryuka se penche et l'embrasse. Il aurait pu la repousser de suite, cela pouvait être une ruse, on ne peut se méfier à des gens du communs... Cette dernière remarque étaient les mêmes mots qu'employaient son père... Il aurait pu la tuer pour ce geste. Et pourtant, il la laissa faire, durant l'espace de trois secondes, puis ses lèvres quittèrent subitement les siennes et il la repoussa. Pas fort, juste assez pour qu'elle s'écarte de lui. Elle n'avait pas à faire ça, et il n'avait pas à lui laisser le faire. Il était un Kuragari, son sang en témoignait, et en aucun cas il ne laisserait cette femme s'approcher plus. Elle en avait déjà fait trop, la menace, le baiser, elle souhaitait mourir, c'était ça. Une autre partie de Yagura prit ce baiser avec amusement, cette partie qui ne pensait pas toujours au sang et aux Kuragari, à la fierté du Clan et sa domination légitime sur le monde. Oui, cette partie prit cela comme un jeu dont le but était de pousser à bout l'adversaire par tous les moyens, elle était forte. Mais lui aussi était joueur. Un joueur rabat-joie, qui posait entrave et piège au jeu pour le compliquer... Mais alors que le sang revenait prendre le dessus sur l'âme, Yagura lui dit :

« Ce n'est pas ta famille. Je ne suis pas ta famille. As-tu autre chose à me dire ? Sinon, sors d'ici, tu me gênes. »
Peut-être y était-il allé trop fort. Qu'importe... Elle avait, elle aussi dépassé les limites...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matanaka Ryuka

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 27

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Digne du Clan (PV : Ryuka)   Ven 13 Sep - 11:16

Surprise il se laissa faire, peut-être étais-ce, ce qu'il voulais aussi? Si c'était le cas on pourrais s'amuser un peu. Et puis, cela le détendrais un peu assumer le rôle de chef de clan n'est pas de tout repos et pas la meilleur place non plus pour se détendre. Cependant, il me repoussa finalement, je sourit amuser. Peut-être que non finalement, il n'aimait pas cela et si il ne m'avait pas repousser dès le début c'était peut-être à cause de la surprise.

Enfin, je ne me fit pas prier et redescendis du bureau, si il ne voulais pas je ne le forcerais pas. Même si j'étais légèrement déçue il me plaisait bien et après ses derniers jours un peu de détente aurait été bienvenue. Dommage, un bon lit me suffiras. Sachant déjà la suite je commença à me diriger vers la porte.


« Ce n'est pas ta famille. Je ne suis pas ta famille. As-tu autre chose à me dire ? Sinon, sors d'ici, tu me gênes. »

Je ne pus retenir un nouveau rire. Il était vraiment amusant. Devant la porte je me tourna vers lui avec un sourire.

«Rien n'est immuable, tout ce que tu prend pour acquis ne l'est pas regarde, les Nozomi qui vous étaient soumis sont aujourd'hui votre plus grande menace. Si tu crois que le monde ne peux tourner sans ton clan tu te trompe, à son échelle nous ne sommes que des insectes grouillant. Tu veux dominer le monde ninja et je pense que tu en as le potentiels sinon je ne serais pas ici et je n'aurais pas fait ce que j'ai fait. Mais il te manque une chose, l'humilité.»

J'allais ouvrir la porte quand j'ajouta sans me retourner.

«Fait moi prévenir si tu as une mission pour moi ou si tu veux te détendre un peu, pour ce dernier point sache que cela ne t'engagerais à rien. Sur ceux, bonne fin de journée chef Yagura.»

Je sortis sans plus attendre, et m'étira une fois la porte refermer. Et bien cette entrevue avais été plutôt amusante, et je devait admettre que ce jeune homme qui à la grosse tête me plaisait. Enfin, avec ce que sa famille lui à mit en tête il y as peu de chance qu'il vienne me voir pour autre chose que du travaille. Tché, si seulement les grande familles arrêtaient de mettre un balais dans l’arrière-train de leurs descendant le monde serais surement moins chaotique et un peu plus amusant. Bon passons en mode recherche d'un lit et d'un bon bain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Digne du Clan (PV : Ryuka)   Ven 13 Sep - 12:48

♦| Humilité ? |♦

Elle ria de nouveau, son humour était gênant. Elle se dirigea vers la porte, sortant comme il lui avait ordonné. Cependant elle ajoutait quelques mots avant de sortir. Elle évoqua les Nozomi, les Kuragari, le monde shinobi... Plein de choses qui auraient du blesser Yagura. Celui-ci resta là, impassible, le regard froid, sans pour autant entendre et comprendre ce qu'elle lui disait. Puis elle lui lança qu'il lui manquait bien de l'humilité... Humilité ? Il fronça un sourcil, les mots n'étaient pas sans impact sur lui, sur son sang et son âme. Ces deux parties faisant de lui ce qu'il est. Son côté Kuragari, Shin'Seiha, chef incontesté craint et respecté, faisant tout pour l'honneur et la fierté de son Clan. Et son côté qui se lassait de tout cela, de toutes ces obligations, de tous ces objectifs et responsabilités. Les mots de Ryuka avaient plongé l'homme dans un nouveau débat intérieur. Peut-être la réponse à tous ses maux se trouvait entre les deux, son et son âme... Qui sait ? Elle ouvrit la porte et lança une nouvelle réplique que Yagura n'entendit guère, il était à présent plongé dans ses pensées. Il n'en sortit que quand la porte se ferma...

« Matanaka Ryuka... ? Hmm, intéressant... »

Le Shin'Seiha rouvrit le dossier des Dignitaires du Clan, regarda à nouveau la fiche de la kunoichi, pris un stylo de couleur rouge sang et y inscrivit en haut à droite : Digne du Clan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Digne du Clan (PV : Ryuka)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Digne du Clan (PV : Ryuka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premier Baptême... |Tout le Clan|
» Nouveau super pack de clan !
» La Guerre des Clan - Thelegend - Partenariat ? # Besoin de Membres.
» NTW3 Clan Wars League
» Mon petit clan ( enfin ce qui est peint)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Partie RP :: Tsuchi no Kuni :: QG des Kuragari :: Bureau du Shin'Sheiha-