Partagez | .
 

 Des limites, nous en avons tous même dans les pires moments... [ entraînement ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nozomi Ieatsu

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
5/5  (5/5)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Des limites, nous en avons tous même dans les pires moments... [ entraînement ]   Dim 15 Sep - 22:29

Il avançait, sur la berge de la rivière. Cette dernière était large et incroyablement longue, elle traversait quasiment la moitié de Hi no Kuni. Le long de cette dernière, on pouvait admirer d'immense forêt regroupant des dizaines d'espèces animales différentes mais aussi des arbres atypiques. Allant de quelques mètres de haut à plusieurs dizaines de mètres de haut, ils étaient les rois ici, surplombant le monde pour mieux l'observer. Le jeune homme marchait tête levé admirant le feuillage somptueux de ces centenaires qui le protéger des ardents rayons du soleil. La lumière de ces derniers se reflétaient parfaitement sur l'eau, créant ainsi un effet miroir incroyable illuminant les fonds marins laissant à découvert toute l'intimité d'un monde quasi-inexploré. Ceux-ci dit, Ieatsu n'était venu en ces lieux pour admirer la nature mais plutôt pour se retrouver, dans un calme incroyable afin de surpasser ses limites. Oui, il lui fallait encore beaucoup s'améliorer pour devenir un arme surpuissante. Son corps n'avait pas encore été poussé au-delà de ses limites, ou du moins, il n'avait pas encore sa limite. Cela faisait maintenant longtemps qu'il s'entraînait sans relâche pour obtenir une maîtrise parfaite de son corps et ainsi de son Taijutsu qui était déjà bien abouti. Les portes célestes, le secret de sa puissance, elles offrent une force incroyable à celui qui arrive à les ouvrir, une force dépassant l'entendement. Cependant, le contrecoup d'une utilisation excessive ou poussé à trop haut niveau est lui aussi phénoménal. Notre héro était capable d'en ouvrir quatre jusqu'à ce jour, il devait placer la barre au-dessus, sans quoi il ne parviendrait jamais à l'idéal de son père et de toute sa famille.

Continuant d'avancer il observait sans cesse la rivière d'un bleu immaculé. Néanmoins, il remarqua au fur et à mesure de sa marche que l'eau semblait se troubler en une couleur vive écarlate. Il comprit vite la nature de cette couleur : du sang. Des poissons peut-être ? Non, le sang était bien trop abondant pour que ce ne soit que des animaux, il se rendit vite compte de la vérité... Quelque chose ne tournait pas très rond non loin de là. Ayant peur d'avoir comprit la réalité de la situation, il se mit à courir vers le Nord, remontant toujours la rivière. Bientôt il put apercevoir de la fumée mais aussi un pont sur lequel des cadavres avaient été vulgairement pendus. A la vue de cette horreur, plusieurs images remontèrent à la tête de Ieatsu. Des visions toutes plus horribles les unes que les autres. Très vite, il les évacua pour ne pas se laisser submergé de sentiments trop importants. Il courait toujours aussi vite dans le seul but de mettre un terme à la boucherie qui devait avoir lieu là-bas.

L'entrée du pont était jonché de sang ruisselant sur les dalles fines le constituant. Des cadavres parsemés les côtés du ponton à demi recroquevillé sur les barrières. Il n'en revenait pas, les corps inanimés étaient plantés par des armes en tout genre. Des têtes traînaient aux côtés de corps ne leur appartenant sûrement pas. Des bras, des jambes, étaient dispersés par-ci par-là. Avançant d'un pas non sûr, il entendit un petit bruit provenant de sous ses pieds, un "flop". Il leva le pied et recula vite à la vue de ce sur quoi il venait de mettre le pied. Sur le sol était écrasé un oeil, le nerf optique encore accroché. Le visage de Ieatsu se raidit, il serra le poing et se décida, il allait enfreindre la première de ses règles...

Pénétrant de l'autre côté du pont, il découvrit un spectacle effroyable. Plusieurs hommes mettaient à sac la petite bourgade. Ils attrapaient les commerçant, les balançant par dessus leur étalage pour venir les fracasser à coups de poing. Ieatsu fit un pas avant de se retrouver à même le sol, sonné. Du sang coulait le long de son front, quelqu'un venait de le frapper. Tournant la tête pour voir son assaillant, ce dernier d'un coup de pied colla notre héro au sol avant de lui asséner de puissant coup de pied dans l'estomac. Ieatsu se recroquevillait de façon à essayer de minimiser les dégâts. Il était pris au dépourvu, il avait affaire à un lâche, un homme attaquant dans le dos des gens. Il ferma les yeux, comptant la fréquence des coups qu'il subissait... deux... trois... quatre... six ! Lorsque l'assaillant releva son pied pour la sixième fois, Ieatsu lui saisit la jambe au niveau du tibias, lui retournant violemment le membre dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, un "crac" se fit entendre. L'homme s'effondra au sol se tordant de douleur. Le jeune Dan'Ketsu venait de lui briser la jambe. Il se releva s'approchant de son attaquant maintenant au sol et lui écrasa du pied l'autre jambe brisant ainsi son autre tibia. Un cri de douleur se fit de nouveau entendre. Plusieurs hommes se retournèrent et virent Ieatsu, le front ensanglanté. L'un d'eux fonça vers lui de face brandissant son arme pour lui porter un coup de lame. Le jeune homme attendu le dernier moment pour pivoter sur son pied droit afin de passer sur le côté de son agresseur et lui attraper le bras tenant l'arme afin de la balancer contre un mur avec force.

Ieatsu n'avait pas l'avantage du nombre, il se retrouvait face à plusieurs individu et n'allait pas tarder à être acculé par ses derniers. Il ferma subitement les yeux puis les rouvrit brutalement avant de fondre à une vitesse incroyable sur l'un d'eux et effectuer un Goken au niveau des côtes. Le coup brisa certainement plusieurs d'entre elles, expliquant ainsi le cri de douleur de sa victime. Mais avant qu'il ne puisse se retourner, Ieatsu fut projeté au sol par une explosion dont l'origine était une boule feu ayant explosé très prés de lui. Le bruit de l'explosion résonnait dans ses oreilles à tel point qu'il en était désorienté. Profitant de ce moment de faiblesse, les assassins vinrent en nombre l’agresser de coup de pieds violent sur les côtés. Assailli par les coups Ieatsu ne pouvait réfléchir alors il attaqua par instinct, il fit tournoyer ses jambes, fauchant celle de ces adversaires qui s’écroulèrent au sol. Il eut à peine le temps de se relever qu'il était de nouveau attaqué par deux autres individus. Il ne les laissa pas l'honneur de les frapper en premier. Les différentes plaies sur son visage se refermèrent rapidement et avant qu'ils n'eurent le temps de dire quelque chose, l'un d'eux se voyait déjà propulsé quelques mètres plus loin par un coup de coude qui lui avait certainement brisé le nez. Alors que l'autre restait bouche bée sur le droite, Ieatsu le culbuta pour l'enchaîner de quelques coups de poings avant le laisser tomber au sol.

Vous ne l'avez peut-être pas remarqué, mais il venait d'ouvrir la seconde porte depuis à peine quelques secondes et le contrecoups commençaient déjà à se faire sentir. Les muscles de ses jambes l'alarmer de la douleur progressant dans son corps. Lorsqu'il tourna le regard vers une petite maisonnette, il vit un enfant en proie à l'un des attaquants. Le visage de Ieatsu devint rouge et il n'était déjà plus à son ancienne position, il poussa un violent :

"Asurutoraion !"

Ieatsu asséna un coup de pied rotatif d'une violence phénoménale dans les côtes de l'individu qui brisa le mur de la maisonnette à cause de la puissance déversé dans cet assaut. Notre jeune protagoniste attrapa l'enfant dans ses bras et grimpa sur le plus haut toit de la petite bourgade. Mais les ennemis l'avaient déjà rattrapé. Il posa le gamin sur le toit, lui demandant de ne pas bouger. L'attention de Ieatsu fut sollicité par une étrange lueur rouge provenant de la gauche, une énorme boule de feu fusait droit vers eux.... Elle était bien trop proche pour qu'ils puissent l'éviter. Le Dan'Ketsu afficha un sourire au jeune enfant, il attrapa l'enfant, le serrant fort dans ses bras, dos à la sphère de flamme. "Boum"... Le choc fut puissant, ils furent projetés au sol,... Ieatsu tombant sur le dos poussa un cri de douleur au moment de l'impact avec l'enfant sur le ventre. Il avait amorti le choc pour protéger le gamin. Notre jeune héro avait le dos ensanglanté et brûlant. La douleur parcourait son corps entier. Il fit signe à l'enfant de se réfugier dans la maison la plus proche, ce qu'il fit quasiment immédiatement sans poser de questions.

Ieatsu se releva tant bien que mal subissant une douleur horriblement intense. Son dos le lancer à tel point qu'il frémissait devant les cinq adversaires encore debout. Il n'avait pas le choix, il devait l'ouvrir. Ses cheveux se hissèrent quelques instants avant de retomber. Son bras l'alarma, son muscle n'en pouvait plus. L'ouverture de la quatrième porte dans un état pareil ne lui faisait pas du bien. Mais il ne pouvait pas abandonner maintenant, ne serait-ce que pour cet enfant qu'il venait de sauver... Il s'élança donc vers ses ennemis qui firent de même, d'un seul coup, d'une poussé fulgurante sur ses pieds, il accéléra tendant les deux bras sur le côté. Deux des assaillants subirent la Tourmente du Lion, un laria d'une puissance dépassant de loin la force de tout homme. Il les entraîna loin derrière contre l'un des murets du pont qui se brisa sous le choc, laissant ainsi les deux pauvres victimes tomber dans la rivière. Ils n'étaient plus que trois. Les trois fondirent sur lui afin de l'acculer de coup qu'il évitait sans trop de difficulté avant que sa jambe ne fléchisse sous la douleur laissant ainsi une opportunité à l'homme le plus musclé du groupe de l'envoyait s'écraser au milieu de cagots de légumes.

Sonné, Ieatsu rouvrit les yeux doucement, voyant que ses ennemis s'approchaient de lui lentement mais certainement, il n'avait plus la réelle force de bouger. Mais il ne se résignait pas à abandonner,... Il ferma les yeux, se concentrant, ressentant son chakra parcourir son corps pour le relâcher violemment. Les cagots en bois volèrent autours de lui tandis que d'autres explosèrent. Le chakra tournoyait autours de Ieatsu encore au sol, créant un véritable vortex autours de lui. La puissance dégageait re-stimula ses muscles. Il se releva, une aura orange l'enveloppant. Il fit un pas en avant et disparut totalement avant de ré-apparaître juste devant l'homme baraqué qui de plein fouet fut victime d'un laria encore plus puissant que le dernier, mais cette fois, Ieatsu ne l'envoya pas dans le décor mais l'écrasa au sol avec une force incroyable levant le poing gauche assénant un coup de poing dans son estomac qui fit trembler et craqueler le sol. Celui-là, il ne se relèverait pas de sitôt. Il n'en restait que deux.

Il les fixait longuement avant de les charger mais apparemment, ils avaient anticipé son mouvement puisque sautant sur le côté, l'un d'eux enchaîna quelques mudras afin clouer au sol Ieatsu avec des chaînes sorties de nul part. Il ne pouvait plus bouger, c'est pourquoi l'éclair qui le frappa lui fut presque fatal... Il tomba au sol, à genoux. Il n'en pouvait plus, son corps n'avait pas été soumis à une telle pression et situation depuis bien longtemps. Ses jambes ne répondaient plus, ils n'avaient vraiment plus la force de bouger. Les deux attaquants vinrent à ses côtés, l'un l'attrapant par les cheveux pour lui tirer la tête en arrière et l'autre qui lui assénait des coups de pieds monstrueux dans l'estomac. Le sang qu'il crachait entaché de plus en plus le sol, sa vue se troublait, son ouïe grésillait. Il ne sentait même plus le sol sous lui, seul les assauts continuels dans son estomac lui rappelait qu'il était encore là, impuissant... Un cri le sortit quelques peu de sa torpeur, l'enfant qu'il avait sauvé courait vers les deux hommes armés d'un petit couteau qu'il planta dans la jambe de celui le retenant par les cheveux. Ce dernier poussa un petit cri avant de violemment frapper l'enfant du poing. Pourquoi ? Ieatsu lui avait pourtant dis de rester caché... L'individu s'acharnait sur l'enfant avec des coups de pieds violents. Ne pouvant supporter cette vision, il poussa un "Stop" catégorique mais sans effet, il essayait de bouger les bras afin de pouvoir protéger l'enfant.

Son corps ne répondait plus,... ses bras, ses jambes étaient totalement immobilisés. Son visage ensanglanté, ne laissait présager rien de bon, il n'était plus à grand chose de l'évanouissement, et les coups de pieds ne cessaient pas. Fermant les yeux, il entendait les cris de douleur de l'enfant, il revit les images de sa mère se faire tuer sous ses yeux... Lorsqu'il les rouvrit l'enfant était tenu par le col inconscient, son assaillant lui porta un dernier coup dans la tête l'envoyant se briser dans un mur. Les yeux de Ieatsu s’écarquillèrent, un mystérieux vent puissant projeta l'individu lui assénant des coups de pieds plus loin. Ieatsu se releva dans un dernier élan d'espoir... La Porte de la Contemplation. Il chargea l'attaquant de l'enfant si vite que ce dernier ne put réagir, lui assénant un Hamurai, un uppercut si puissant qu'il s'envola à une vitesse folle. mais à peine à quelques mètres de hauteur, Ieatsu l'intercepta assénant un coup de violent l'envoyant s'exploser au sol. Le Dan'Ketsu retomba de toute ses forces sur son ennemi avec un Hantigereion sur la tête de ce dernier... Le sang gicla sur le visage de Ieatsu, un seul des yeux résista au choc et atterri quelques mètres plus loin. Le regard de notre héro plongea dans celui du dernier homme restant mais pas pour longtemps, Ieatsu tomba raide sur le sol, un seul oeil encore ouvert,... l'aura orange venait de disparaître tandis que son dernier adversaire s'approchait de lui avec un sourire jaune...

La fin voilà ce qui attendait notre jeune héro, il le savait, il ne pouvait plus bouger le petit doigts, il ne sentait même plus ses muscles. Lorsqu'il vit l'épée brandit au-dessus de sa tête, il ferma solennellement. Un liquide chaude coula sur son visage... Lorsqu'il rouvrit le seul oeil encore capable de voir, sa vue était rouge, devant lui, étendu sur le sol se tenait son assaillant... Plusieurs personnes l’attrapèrent par les épaules provoquant une douleur monstrueuse mais face à laquelle il ne pouvait lutter. Il vit alors plusieurs personnes, une bonne dizaine, l'un d'entre eux s'approcha de l'enfant brisé contre le mur, il le ramassa et prononça quelques mots :

"Il est encore en vie !"

Ieatsu comprit,... l'on venait encore de lui sauver la vie,... et l'enfant lui, pourrait aussi continuer la sienne...

-----------------
Tomon, La Porte de la rétention
Description : Cinquième porte se trouvant au niveau de l'abdomen. Le potentiel physique de Ieatsu ne cesse d'augmenter pour atteindre un seuil toujours supérieur. Sa vitesse est telle qu'il peut paraître invisible lors de ses assauts. De plus, cela créer un vortex de chakra autours de Ieatsu l'immunisant contre les altérations de son chakra tel que les Genjutsu. La libération de cette énergie entraîne de graves déchirures musculaires. Elle permet de donner plus d'efficacité à ses techniques de taijutsu notamment La Tourmente du Lion (Rang B).
5 jours d'entraînement

Keimon, La Porte de la Contemplation
Description : Sixième porte se trouvant aussi dans l'abdomen. La force physique et la vitesse de l'utilisateur atteignent un niveau effroyable. Sa vitesse est quasiment inégalable. Permet l'utilisation du Raion no Hôko.
6 jours d'entraînement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Des limites, nous en avons tous même dans les pires moments... [ entraînement ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nous n'avons pas fini notre conversation [PV Léa]
» La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peux faire c’est lui sourire à notre tour
» Philippe Esclavier - Il est plus facile d'être héros qu'honnête homme, héros nous l'avons tous été une fois. Honnête homme il faut l'être toujours.
» Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren
» Andreas + Nous avons tous des moments de profond désespoir, mais lorsque l’on décide d’affronter le problème, on en ressort plus fort.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Partie RP :: Hi no Kuni :: Rivière serpentueuse-