Partagez | .
 

 Fiche de Présentation de Magotsuku (À valider)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Magotsuku

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 22

MessageSujet: Fiche de Présentation de Magotsuku (À valider)   Dim 22 Sep - 0:24


Nom Prénom



►Nom et prénom: Magotsuku

►Age: 23

►Nindo: Je dois vous étudier pour comprendre ma supériorité, misérables humains...

►Affiliation: Jigoku

►Rang désiré: B (Préférablement)

►Kekkai Genkai (ou Capacité spéciale):

Irou Jutsu : Sa connaissance du corps humain lui donne accès à tout les points vitals de l'humain. Ses études ne lui sont pas utile pour sa reconstruction, mais pour sa destruction.

►Affinité:Raiton et Futon

►Spécialité: Genjutsu et Sensorialité



Physiologie



Ecrire la description physiologique en dix lignes minimum

Magotsuku n'est pas un homme comme les autres. Il se démarque beaucoup de la majorité des gens de par son physique et son accoutrement ''hors du commun des mortels'' comme il dirait.

Mesurant 190 centimètres, il a les cheveux d'une teinte rousse, agriché vers le haut avec deux longues tresses faisant à peu près la longueur de son corps. Il porte un bandeau sur lequel est accroché un masque de Oni rouge aux yeux et aux dents jaunes qu'il garde sur un coté de son visage, de biais. La différence la plus flagrante de son apparence physique est sans doute ses yeux rouge et noir, qui sèment la peur et la confusion chez les gens qui le regarde. Son sourire à l'allure démoniaque, ses canines sur-développée et ses dents incroyablement blanches lui donne l'air totalement hors du monde. Il porte des triangles rouge sous ses yeux et sur son menton en maquillage, symbole de son caractère bestial. Bien qu'il ne soit pas bâtis large, ses muscles sont remarquablement bien démarqué. Magotsuku a aussi peu besoin de manger, ce qui ce voit du fait que nous pouvons voir sa cage thoracique très facilement et que ses doigt sont longs et élancés.

Il porte un pagne, comme tout ''homme'' qui se respecte, surmonté d'un haori vert aux motif de cercle et de carrés, d'un second haori rouge au motif de fleur et de nuages et d'un troisième haori aux motif plus scénique d'une sorte de marais surplombé de fleur et de feuilles tombantes. Ce troisième haori à une reliure violette munis d'une corde rouge pour le tenir accroché sur lui. Ses haoris étant trop grands, ceux-ci tombe au niveau de ses bras, laissant voir son torse et son ventre imberbe. Il ne porte pas de soulier ou de sandales car il préfère marcher nu-pieds, peu importe où il marche.


Psychologie



Ecrire la description psychologique en dix lignes minimum
Magotsuku n'as pas eu une enfance facile, résultant en des réactions plutôts anormales pour les autres. Ne comprenant pas pourquoi il devrait être affecté par la mort et les émotions de nature à rendre triste, il restera la grande majorité du temps indiférent face à ceux-ci, que ce soit la mort d'un proche, d'une population, d'un ennemi ou d'un étranger.

Il ne s'est jamais vraiment sentit humain non plus, méprisant et considérant toute personne ''humaine'' comme un être inférieur et sujets à ses approfondissements du corps humains depuis qu'il a prit conscience de son état. Pour lui, l'humanité n'est qu'un simple jouet, une bande de cobayes qui vont l'aidé à comprendre sa superiorité. Les hommes ne sont que des êtres de guerres, vulgaires et dépourvu des sens morals. Les enfants, des êtres si ''pûr'' et incomplet à la fois, rejetons inutiles d'hommes inférieurs et de femmes. Ses préférés, ce sont les femmes et les filles, ces êtres qu'il considère, dépendant de l'être elle même, comme une ''personne'', comme un être de plaisir et de débauche ou comme un trésor à préserver, à protéger.

Il déteste être intérompu, autant dans ses actions ou dans ses paroles. Si on l'attaque, il n'hésite pas a envoyer son ou ses assaillants à l'hopital... ou six pieds sous terre. Il ne comprend non plus pourquoi tout ces gens ont peur de lui, alors qu'il devrait être vénéré, selon lui. En ce qui concerne les gens qu'il considère égal à lui, il leur sera indifférent aussi, mais aura plus de respect pour eux que pour les ''mortels''.

En résumé, il se moque que vous mourrez ou que vous souffrez physiquement ou psychologiquement, votre disparition n'affectera en rien son existence. Comme il dit, l'humanité n'est que sujet d'experience, de recherche à ''Pourquoi êtes-vous si inférieur?'' et ''Comment puis-je vous tuer plus rapidement et plus facilement?''.


Mon Histoire, mon passé



Ecrire l'histoire de votre personnage, dix lignes minimum
Jeunesse - Enfant à 14 (ou Origines)
L'histoire des origines de Magotsuku sont, en quelque sorte, perdu à jamais, cause de traumatisme apparut à son jeune âge. Durant son enfance, il détestait se regarder dans le miroir, il avait peur de ses yeux, ses propres yeux, de lui-même. Il ne connaissait pas ses vrais parents, car il avait été adopté par une famille de haute aristocratie, alors qu'il n'était qu'un bambin. Les autres jeunes de son âge le trouvait bizarre, lui et ses yeux. Bien qu'il excellait dans les classes, ils se moquaient de lui à l'académie et le traitait de démon. Il n,avait pas d'amis non plus, personnes ne voulait de lui de toute manière, alors il s'est convaincu qu'il était mieux ainsi, seul. Un jour, une jeune fille avait commencé à lui parlé, ou plutôt essayait de lui parlé, parce qu'il était borné à vouloir être seul. Il baissa la garde et la laissa l'approcher, ne comprenant pas pourquoi elle n'avait pas peur de lui, ou même pourquoi elle voulait tant vouloir être avec lui. Quand les autres se moquait de lui, elle le défendait, disant que ses yeux était une bénédiction que ni elle, ni eux n'avait reçu à leur naissance. Il commençait peu à peu à apprécier la jeune fille. Les jours passaient, ils se voyait de plus en plus souvent, même chez lui après les cours. Elle était devenu sa meilleure amie, la seul amie qu'il est jamais eu. Ce fut ainsi pendant plusieurs année. Comme toute histoire, il y a ce moment où la vie décide que l'on doit tombé. Ils devaient se rencontré après les cours, mais elle ne s'est jamais présenté. Elle fut absente le lendemain, puis le sur lendemain. Elle avait... disparue. Il convainquit ses parents adoptif d'engager des recherches pour la retrouver, mais en vains. La rumeur voulu que c'était lui qui l'avait kidnappé pour la garder à lui tout seul. Évidemment, à cause de son apparence, tout le monde a cru à cette rumeur, faisant de lui l'être méprisé, attaqué et rejeté qu'il était quand il était plus jeune, mais en pire. Les mois s'écoulèrent et soudain, on retrouva son amie dans une forêt, sa chaire en lambeau, ses vêtements déchirés, violée... Quand il arriva sur la scène, il ne comprenait pas. Il ne comprenait pas comment un être humains aurait pu faire ces atrocités à son amie, cette personne qui avait été gentille avec lui. S'en suivit des enquêtes pour retrouver le coupable. Pendant que les forces de l'ordres cherchait, les citoyens juraient et dénonçait le jeune Magotsuku, qui était innocent. Les mois s'écoulèrent encore, la solitude et la culpabilité de n'avoir rien pu faire pour protéger son amie le rongeait, le village voulant sa mort pour un crime qu'il n'avait pas commit, ses parents ne pouvant rien faire de plus pour l'aider. Les forces de l'ordre trouvèrent assez d'indices pour remonté à un homme, un homme de mains d'un groupe de bandits très puissant. Il alla personnellement à la rencontre de cet homme, se retenant d'impulsivement l'attaqué. Il ne se contenta que d'une simple promesse; Alors que le coupable était assied et menotté à sa chaise, il se pencha à son oreille et laissa sortir ces mots de sa bouche;

«Écoute moi bien, car je ne me répéterai pas... Profite bien de ton séjour dans cette prison qui te servira de lieux où loger. Pris à chaque jour pour la courte existence qu'il te reste à vivre, car au moment où tu sortiras, si tu sors, tu mourras. Ta famille, si tu en as une, t'attendra dans les enfers et te maudira pour ton acte ignoble et dégueulasse. Tes amis, si tu en as, t'attendront dans les enfers aussi, déçu du destin qui les attendait par ta faute. Ton patron, tes collègues et toutes ces personnes avec qui tu à collaborer, ils vont me voir moi quand ils regarderont la mort en face. Ne t'en fait pas, tu as tout ton temps pour demandé pardon, mais ça ne servira à rien, car vous n'êtes que des êtres insignifiants à mes yeux,vous, les humains. »

Jeune adulte - 14 à 21 (ou Approfondissements et Maitrises)
Quelques années se sont écoulés depuis qu'il a fait sa promesse à l'homme qui lui a enlevé et corrompu l'être qu'il chérissait le plus. Les gens tentent toujours de s'excuser de l'avoir faussement accusé pour ce crime, mais à ces yeux, ils ne sont que vulgaires êtres immatures et inférieurs. Il avait voyager dans les différent pays pour apprendre les techniques qu'il jugeait adéquat à ses capacités; Son voyage vers le pays du vent, Kaze no Kuni, lui permit d'apprendre à contrôler le vent, Futon, auprès de grand ninjas de cet art. Peu efficace en terme de puissance offensive, mais très efficace en terme de déplacement, de vitesse et pour la protection contre les projectiles. Puis il se dirigea vers le pays de la foudre, Kaminari no Kuni. À cette endroit, il apprit a contrôler la foudre, Raiton. Comme le vent, relativement faible à son goût en terme de puissance offensive, mais très efficace pour immobiliser ou restreindre les ennemis à proximité. Une fois ces deux affinités encré dans son corps, son âme, il partit à la recherche de l'être qui connaissait le mieux le corps humain. Il voyagea à travers les pays dans les hôpitaux, les cliniques, les morgues, les thanatologues, les embaumeurs, quiconque  avait une connaissance approfondit de l'être humains pour apprendre d'eux, et connaître chaque point sensible, vital et mortel de l'homme. Les veines, les muscles, les canaux de chakra, les nerfs, il étudia de fond en comble les dossiers, les livres, les images jusqu'à ce qu'ils n'ai plus de secrets pour lui. Il expérimenta aussi, dans l'illégalité bien sûr, sur des modèles vivants. Toutes nouvelles informations sur le corps qu'il n'aurait pas serait la bienvenue dans son esprit, lui qui était maintenant fasciné par la complexité du corps humains. Les humains n'était plus que des être inférieurs, mais aussi un sujet d'étude. L'humanité était devenu son cobaye. Il avait fini d’amasser toutes les informations qu'il avait besoin sur le corps humain, soit tout ce qui avait été découvert jusqu'à ce jour. Il se fit approché par un groupe de ninjas qui se spécialisait dans l'art de l'illusion, la tromperie, des experts en Genjutsu. Il était craintif à savoir pourquoi une bande de sujets ignoble voulait l'approcher, surtout qu'ils sont entraîner dans l'art du subterfuge et de l'illusion. Ils ont dit vouloir l'aider dans sa quête de pouvoir et de connaissances. Il réfléchi à leur offre et prit en considération que le Genjutsu pouvait être un plus à ses capacités, alors il accepta. Toujours il voyagea, pour apprendre des gens qui en savait plus et qui en saurait moins par la suite. Quand il fini d'apprendre et que l'élève était devenu maître, il s'en alla dans sa pièce personnelle qu'il avait fait construire quand il était plus jeune. Une pièce qui, une fois fermé, ne s'ouvrirait que de l'intérieur. C'était le noir total, le néant, la pièce idéal pour son entraînement à venir. Il ne ferait pas la même erreur deux fois. À la suite de sa promesse, il se jura que jamais, au grand jamais, il ne saura pas qui est où. À tout moment du jour et de la nuit, dans les montagnes ou dans les cavernes, dans un village gigantesque ou une maison, il trouverait la personne qu'il cherche et le chemin pour se rendre jusqu'à cette dite personne. Dans cette pièce noir, absente de lumière, d'odeur, d'objet, de nourriture, de bruit, il allait sur-développé ses sens, ou plutôt tenté de sur-développé ses sens au-delà de la limite humaine. Un odorat, une ouïe, un goûter, une vue et un sens du touché digne d'un être supérieur; une Sensorialité inégalé. Deux ans se sont écoulés depuis son isolement, et il avait eu vent que quelqu'un avait payer une somme très importante pour libéré l'homme. Il se réveilla de sa longue période de méditation, pour enfin sortir de son ''tombeau''. Quand il sortit, l'extase le gagnait; Il voyait tout, entendait tout, sentait tout. Il pouvait analyser les environs dans ses moindres détails, les différentes possibilités échappatoires, de déplacement, de pose de piège, etc. Il était temps.

Adulte - 21 (Ou Massacre)
Il faisait nuit. Il était devant la maison du criminel. Ce criminel avait bel et bien une famille; une femme monstrueuse qui hébergeait un homme dégueulasse et qui avait mit au monde deux jeunes filles, rejetons d'un être inférieur. ''Pas de pitié pour ces être qui ont gâcher ma vie'', se disait-il avant de brutalement défoncer la porte. Dans la cuisine était la femme qui avait sursauter au bruit de la porte qui se fracassait. Elle tenta tant bien que mal de se défendre contre un être qui dépassait l'humanité. D'une poigne à la gorge, Magotsuku la traîna au salon et la lança au sol. Il dégagea les chaises, les tables et les bureaux, tout se qui pouvait se trouver sur son chemin. S'agenouillant sur les bras de la faible femme, il concentra son chakra sur son index pour en donner la forme aiguisé d'un scalpel. Que pouvait-il faire? Lui découper les paupières, les lèvres, lui crever les yeux? Cela serait une perte de temps, il opta donc pour un simple coup à la veine jugulaire. Pendant qu'elle se vidait de son sang, il était là, le sourire au visage, la regardant droit dans les yeux, pendant qu'elle était à l'agonie, face à la mort. Il se demandait comment elle se sentait... Impuissante, fort probablement. Elle se débattait, mais il était trop fort pour elle. Il attendit, et attendit, jusqu'à ce qu'elle ne bougea plus. Elle était blanche comme neige, inanimée. Les deux jeunes filles étaient à l'entrée du salon, devant cette scène horrifiante qu'était la mort de leur mère, cette feignasse qui s'était accouplé au monstre qu'était leur père.

« Venez ici, venez rejoindre votre ''maman'' »

Il disait que tout allait bien allez mais, leur esprit trop jeune ne comprit point que ce n'était qu'une illusion de lui. Il était déjà derrière elles que ses index les avaient finis, égorgées et vide de leur sang. Trois corps, sans vie, sur le plancher de la maison. C'est tout ce qu'il avait besoin de faire. S'en suivit les amis que le porc avait. Tous y sont passé, tous ont péris comme la famille, certains vidé de leur sang, d'autres ouverts et vidé de leurs organes ou en lambeau, d'autres électrocutés. Au tour du grand patron maintenant.

Le quartier général, ce manoir, ce château n'était que vulgaire petite fissure sur le chemin de la vengeance et de la compréhension. Il y avait des gardes et aucun chien, ''quel bande d'idiots'' qu'il pensait. De par sa sensorialité surhumaine, il se dirigea vers le mur le plus bas pour y passer par dessus. Toujours en évitant les gardes, il prit les différents chemins qui le mènerais vers le grand patron. Conduit, couloir isolé, passage secret, il exécutait tout gardes un peu trop curieux de savoir se qui se cachait dans l'ombre. Il était là, au bout du couloir où se trouvait la porte du bureau du grand patron. Personne ne se doutait qu'il était là. Deux gardes devant la porte, il rendait la tâche trop facile pour Magotsuku. Il s'avança lentement, juste assez pour que les gardes le remarque, mais, de ses mains étaient projetés de la foudre qui irait endommager leur système nerveux, les empêchant de hurler l'alerte ou d'attaquer. Ils tombèrent au sol comme des mouches, comme les êtres ridicules qu'ils sont. Fracturation de mâchoire, doigts coupée, n'importe quoi pouvait leur arriver. Il ouvrit la porte et prit la peine de se présenter;

« Magotsuku, l'être divin de la rédemption, votre bourreau. Il n'y aura pas d'illusions pour vous. Pas la peine de sonner l'alarme, tout le monde est mort, et vos pitoyables gardes n'y ont vue que du feu. Je n'arrive pas à croire que votre bande d'amateurs pathétiques soit l'une des plus grandes organisations de bandits. Ahahahahah... Vous me faites vomir. »
Il se lança sur le grand patron, lui attrapa la tête pour le balancé à l'autre bout de la pièce. Maintenant au sol, il lui écrasa le torse de son pied, à répétition. Comme la femme, il s'agenouilla sur les bras du grand patron et lui chuchota à l'oreille;
«Vous allez souffrir, pas longtemps, mais juste assez pour que je sois satisfait »
Il mit ses mains autour de sa tête et concentra son chakra pour en faire émané de la foudre. La forte concentration et la durée était assez pour faire bouillir et éclaté le cerveau du grand patron. Après deux minutes d'atroces souffrance, son corps s'arretta net. Il était mort, tout le monde était mort, et il n,en restait plus qu'un...
Le jour vient se lever, les portes de la prison s'ouvrent pour qu'il puisse enfin sortir. D'angoisse fut-il prit quand il vit Magotsuku qui l'attendait dehors. Tenté de s'enfuir était inutile, et il le savait. Les hommes des forces de l'ordre était là, stupéfait de se qui se passait devant leurs yeux; le prisonnier, tout juste libéré, était atrocement tuer. Une main à la gorge, l'autre là où son cœur devait être. Le cœur arraché, il reposait maintenant sur le sol, victime du destin qu'il avait lui même scellé il y a de cela 7 ans.
Il se tourna vers les forces de l'ordre;

« Voila, j'ai accompli ce que vous n'avez pu faire. Désolant petits humains. »

Et il disparu...


Et toi derrière l'écran, qui es-tu ?


Prénom/Pseudo : Rémy/Mago (Ex-Shinrai)

Age : 18

Personnage sur votre avatar : Tenma Sukuna de Kajiri Kamui Kagura

Passions : Pleins de choses

Comment as-tu découvert le forum ? : Omei

Que penses-tu du forum ? Meep moop

Code du règlement : Validé par Yagura.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Fiche de Présentation de Magotsuku (À valider)   Lun 23 Sep - 16:26

Hello Magotsuku !

Procédons à ta validation.

Les Descriptions :
Courtes... Dommage, vraiment dommage car je pense qu'il y a de quoi faire avec un personnage à l'esprit si retord. Sinon, il y a quelques fautes mais elle ne sont pas nombreuses et importantes, sur ce point ça va ;)Donc, voilà, dommage qu'on en sait pas plus sur lui, je pense qu'il y avait de quoi faire...

L'Histoire :
Hmm, comment dire... Celle-ci me renvoie un écho fort contrasté.
Le bon point est qu'elle commence par une naissance (ou tout du moins tu en parles) puis progresse jusqu'à ton âge actuel. Elle est aussi bien construite sur un but de vengeance amené par des événements logiques. Mais quelques point me chagrinent.
Déjà, le fait que tu te sois appelé "surhumain" me gêne grandement, simplement parce que dans ce cas, ton personnage serait un être au dessus des autres joueurs, ce qui me gêne beaucoup. Sinon, il y aussi ton entraînement, le Fuuton, le Raiton, d'accord. Après pour le Genjutsu ton entrainement à cette art passe moins bien :
" Ils ont dit vouloir l'aider dans sa quête de pouvoir et de connaissances. "
Ah ? Lui, l'être toujours détesté ? Et en plus il accepte, apprend puis se barre, hmm, problem ?
Mais ce qui reste pour moi le point noir dans ces entraînements, c'est pour la Sensorialité... Là j'ai juste envie de dire OMG... Tu t'enferme dans le noir pendant deux ans et tu ressors de là avec un côté surhumain, surpuissant et aux sens sur-développés ? Hmm, moi je dirais plutôt que tu ressors avec une cécité et un mal de crâne à cause de la lumière du soleil.
Après je trouve que tuer trois personnes avec l'index rend les choses assez improbables... Sinon, tu as tué des gardes, des bandits et j'en passe comme si de rien n'était. Hop, en trois lignes cela est bouclé. :sifle:Sans parler que tu disparais devant les Forces de l'Ordre ?!
Et sinon, j'aurais aimé savoir pourquoi tu apprend les secrets du corps humains ? Illégalement cela ne passe pas inaperçu, je pense qu'un petit commentaire sur le sujet aurait été judicieux.
Ah ! Et dernière chose, comment rentres-tu dans le Jigoku ?

Voilà, après tout ça est mon avis, mais je préférais bien mieux l'autre présentation, celle de Shinrai. Celle-ci est manque d'originalité selon moi, le coup de l'homme insensible qui se proclame pour Dieu devient un peu lassant, mais bon...

Attention ! Suspense... Présentation Validée, de justesse à vrai dire. Pour le Rang je ne peux t'accorder que le Rand D selon les règles de changement de personnage, surtout que le Rang B est là, hors de question. Après, encore une fois, ce n'est que mon avis, tu peux aussi demander celui de mes collègues. Donc voilà ! Wink

Bon Rp parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magotsuku

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Fiche de Présentation de Magotsuku (À valider)   Lun 23 Sep - 17:56

Je crois que quelque petite précision se doivent d'être fait Very Happy :

''Surhumain'': Il n'est pas vraiment surhumain ou godlike. Il se considère comme tel à cause des évènements passé et de sa manière de pensé, en plus de la différence physique avec les autres (Plus précisement les yeux). Il se croit plus hauts que les autres, mais ne sait pas que c'est dans sa tête.

''Pour le Genjutsu'': Oui, il arrive que des gens aux intentions machiavéliques veulent aidé quelqu'un détesté de tout le monde. Oui, il arrive que ce quelqu'un veuillent profiter de ces gens pour en apprendre le plus possible et les emmerdés après. Si je peux prendre les évènements de Syrie comme exemple; Tout le monde voudrait bien arrêter cette merde, mais parce que la Russie à le droit de VETO à L'ONU (Si j'ai bonne mémoire), c'est nada. C'est du soutien indirecte en quelque sorte.

''L'index'': Il aurait sans doute été plus claire si ma fiche technique aurait été mise en ligne au même moment, mais comme je préfère attendre la validation, je l'ai pas fait. Bref, une tech. qui concentre le chakra dans la main ou le doigt et qui devient aiguisé comme un scalpel.

''Entraînement de Sensorialité'': J'te donne le point, c'est sans doute une période extrêmement longue. Mais quand on passe une nuit blanche à travaillé sur un perso, on perd un peu la tête à certains endroit. XD

''tué des gardes, des bandits et j'en passe comme si de rien n'était. Hop, en trois lignes cela est bouclé'': Genjutsus mon ami... genjutsu...

''disparais devant les Forces de l'Ordre ?! '': C'était plus au sens figuré qu'au sens littéral du terme.

''pourquoi tu apprend les secrets du corps humains ? Illégalement cela ne passe pas inaperçu'': Irou Jutsu, non pas pour le guérir, mais pour le détruire (Regarde dans Kekkai/Capacité spécial). Et viens pas me dire que tout le monde vol des reins en pleins jour sur la place publique... encore là façon de parler.

''comment rentres-tu dans le Jigoku'': Je vais voir ça avec Hato.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Fiche de Présentation de Magotsuku (À valider)   Lun 23 Sep - 17:59

Okay pour ces petites précisions. Je ne reviens pas dessus point par point, ce n'est pas mon but. Je crois que le message essentiel est passé (enfin je l'espère). Donc tu es validé Rang D.

Bon RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Fiche de Présentation de Magotsuku (À valider)   Lun 23 Sep - 19:32

Re Magotsuku !

Bon, après concertation avec le Staff, nous avons vu que ta fiche avait été posté avant la publication des règles, ainsi, la validation de ta fiche pose problème pour différentes raisons. Alors nous ferons une unique exception pour cela. Ainsi, nous te laissons le choix :

- Garder cette Présentation et commencer au Rang D avec une validation immédiate.
OU
- Refaire une nouvelle et dernière fiche de présentation qui sera soumis à une nouvelle validation.

Dans le second choix, je te prie de faire bien attention aux points abordés plus haut, comprends-bien que cette exception sera la seule et l'unique, non seulement pour toi mais aussi pour le forum, alors profites en bien.

Petite précision pour les autres joueurs qui liraient ce post, cette exception ne s'appliquera en aucun cas pour vous, car personne à présent ne peut être dans la même situation que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magotsuku

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Fiche de Présentation de Magotsuku (À valider)   Mar 24 Sep - 3:16

Je vais refaire une fiche. Ne vous inquiétez pas, je vais la re-travailler encore mieux ;)Et je ferais attention aux différents points abordés, dans le meilleur de mes moyens. Je vais vous avertir quand elle sera re-fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yagura Kuragari

Ninja Expérimenté

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
0/0  (0/0)
Réputation: 0
Ryos: 100

MessageSujet: Re: Fiche de Présentation de Magotsuku (À valider)   Mar 24 Sep - 10:48

D'accord, super alors Wink Bonne chance et bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Fiche de Présentation de Magotsuku (À valider)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fiche de Présentation de Magotsuku (À valider)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Préambule :: Commencement :: Présentations-