Partagez | .
 

 Repos ? [pv: Sasilvia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Repos ? [pv: Sasilvia]   Mar 7 Aoû - 2:20

    Une bien belle journée aujourd'hui, il faisait beau, un soleil qu'on ne voyait pas tout les jours à vrai dire même si on se trouvait au village caché du sable, Suna où le soleil et la chaleur existe toujours. Je venais de me réveiller, j'avais combattu un certain type d'un surnom de l’éclipse de Kumo. Notre village avait été attaqué, c'était bien dommage qu'il est été inondé, j'ai bien cru que le sable allait devenir tout mou et que tout allait s'effondrer. De mon lit, je me levais, pensant à toutes ses actions, beaucoup de travaux au village du sable, ça m'aguassait un peu même à vrai dire, parfois je pensais et je réfléchissais, me posant plein de questions, je n'ai jamais eu de réelle jours de repos, simplement, qu'on était toujours là pour me déranger parce qu'il y avait ceci ou cela et ça devenait vraiment énervant. À nouveau, je pouvais faire ce que je voulais, j'avais bien réfléchis et j'ai directement su quoi faire, quitter le village pour me reposer tranquillement dehors sachant que rien ni personne n'allait m'embêter. Je sortis donc rapidement, m'habillant à une vitesse grandiose en étant en pleine forme, ce combat contre ce mec avec un accoutrement bizarre m'avait fait évolué, grandement évolué. Bien sûr c'était pas terminé, je n'étais pas au bout de mes limites, loin de là, j'avais encore énormément de capacité en réserve.

    Mais bon, il ne vaudrait pas tout montrer d'un coup, après tout garder des informations c'est ce que font généralement les ninjas mais tout dépend quand et à quel moment, dans certains cas, ils sont obligés de le dire, tout dépend de ce qu'il se passe, ça peut être de la torture comme de la générosité, ses temps-ci, il est si facile de faire cracher le morceau à des ninjas. Mais bon, heureusement, il existe encore des courageux qui savent garder leurs bouches fermées. Je m'étais donc réveillé, j'étais sortis de chez moi et rapidement je me dirigeais vers les marais. Un endroit bien calme malgré qu'il soit infesté de toutes sortes de choses. Dans cette région, j'avais décidé de profiter de ma journée, je m'étais couché sur le sol qui était propre, j'avais bien fais attention à ça, je ne voulais pas revenir avec des tâches sur moi, ça pourrait causer des ennuis à ma réputation, moi qui est connu pour ma grande vitesse et le fait de ne quasiment m'être jamais fais toucher, revenir tout sale avec plein de terres sur le corps, on pourrait croire beaucoup de choses. Allongé sur le sol, j'avais les deux mains derrière la tête, je regardais tranquillement le paysage, j'étais couché sur le dos les yeux rivés sur les nuages.

    C'était vraiment très beau de voir tout ça, un vrai moment de paix et de tranquillité, pas de combat, pas d'action, un jour vraiment merveilleux pour moi et j'espérais que ce jour allait être tout aussi bien maintenant que après. Le seul soucis, c'est que justement j'espérais, je ne pouvais pas savoir si tout ça allait rester comme ça, je restais donc calme, j'allais presque m'endormir tellement tout ça était plaisant jusqu'à ce que un chakra vienne perturber le mien. Il y avait quelqu'un proche de moi dans les alentours, je ne faisais pas réellement attention, à vrai dire je restais même dans la position actuel, couché sur le dos, les mains derrière la tête regardant le ciel. Avant de m'être installé ici, j'avais posé une de mes armes pas très loin, à trois mètres de ma position actuel environ. En cas d'attaque, j'avais de quoi esquiver mais j'espérais que ça n'allait pas être ça du tout. La nature est pleine de surprises comme on dit, qui sait, peut être bien que cette personne n'était pas quelqu'un de méchant tout compte fait. Toujours sans faire de bruit dans ma pose, je gardais le sourire au visage patientant tranquillement.


Dernière édition par Namikaze Minato le Sam 11 Aoû - 14:28, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sasilvia

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
178/178  (178/178)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: Repos ? [pv: Sasilvia]   Mar 7 Aoû - 5:00

Finit le sable, finit le soleil, finit la chaleur. Aujourd’hui Sasilvia partait de Suna pour un bon moment, elle en avait marre de faire semblant. Semblant d’être bien, semblant de bien dormir et de ne pas avoir trop chaud. La chaleur en était insupportable et elle avait presque l’impression de devenir folle sous ce grand soleil. Il était temps pour elle de partir quelques temps pour prendre un peu d’air frais. C’est donc de qu’elle entreprit une très longue marche pour sortir du désert. Vêtue de ses habits de satin et de soie rouge aguicheuse, la jeune femme traversait le désert. Ses pas s’enfonçaient dans le sable, sa marche se faisait longue et pénible. Comme si le fait qu’elle voulait partir le plus rapidement possible rendait tout plus difficile. Suna n’était pas un village fais pour elle et celle-ci le savait très bien. Mais pour le moment il était mieux qu’elle y reste pour être à l’abri des dangers qui la guète. Le plus loin qu’elle est de Kiri, le mieux c’est. Sasi continuait sa longue marche pour enfin sortir du désert et entrer dans une petite forêt ayant du mal à survivre aussi près du désert mais toujours un peu plus fraiche que celui-ci. Sa tête cachée du soleil grâce aux arbres, c’était tout ce qu’elle attendait. Ayant quittée trop vite la maison, cette dernière avait oublié de prendre son chaperon pour d’aventurer dans le désert ce qui aurait peu être assez dangereux à cause du soleil. Sasilvia se mit à sauter d’arbre en arbre s’éloigner un peu plus d’où elle venait puis pouvoir arriver plus rapidement à destination. L’ex kunoichi de Kiri voulait un endroit calme où elle pourrait profiter de cette aire fraiche seule. Un endroit où les gens ne passent pas vraiment leur temps, un petit paradis méconnu et qui n’inspire pas confiance. L’endroit auquel elle pensait était le marécage qui se trouvait un peu plus loin vers l’ouest où elle avait déjà passée bien du temps au par avant. Un endroit très silencieux et peu visiter en effet.

En arrivant non loin de cet endroit, la jeune femme sauta de l’arbre dans lequel elle était montée pour continuer sa route en marchant près de l’eau. L’eau qui devenait immobile et sur laquelle une couche verte assez consistante s’était installée. Les arbres autour d’elle étaient eux aussi recouvert d’une mousse verte tout comme le sol assez humide. Ses pieds se sentaient bordés par le confort du sol sur lequel elle marchait. L’air était un peu humide mais plus fraiche que dans le désert. Le soleil avait du mal à passer entre les branches des arbres, seul quelques rayons passaient entre les espaces étroits entre elles. Mais ce n’était pas l’endroit le plus beau de ce marais. L’endroit qu’elle tenait à atteindre était cette clairière qu’il y avait un peu plus loin, où un gars halo de lumière était formé autour du marécage et où la vue sur le ciel est plus dégagée. À cet endroit on y voit également de jolis animaux lorsqu’on est bien silencieux et patient. Un endroit suffisamment calme pour s’endormir quelques heures avant de penser à enfin faire quelque chose. Se faufilant entre les arbres, Sasilvia ce demandait ce qu’elle ferait si elle croisait quelqu’un à cet endroit, si pendant son repos, une personne viendrait la déranger, comment elle réagirait avec tout le temps qu’elle a passée enfermée dans le village de Suna no Kuni. Si elle allait être courtoise et ne rien faire ou si elle allait l’attaquer sans mise en garde, si au moins il y avait un petit entre deux. Si jamais elle tombait sur un ninja de Kiri, elle le noierait probablement dans l’eau morte du marais pour simple satisfaction et pour le silence de cette personne. De plus, elle le ferait sans doute par simple envie de tuer quelqu’un aujourd’hui que pour se défouler. Non, la brutalité maladif des Kaguya n’était pas partie depuis tout ce temps, sa furie demeurait toujours.

Continuant sa balade entre les arbres, celle-ci arrivait presque vers la clairière. Un petit sourire étirait le soin des lèvres de la jeune femme, enfin l’aire de repos était près. La jeune femme ralentie posant longuement ses yeux sur l’eau. Les quelques espaces sans matière verte laissait un petit reflet marin de couleur brune assez marécageuse. Sans trop y penser, celle-ci posa sa main sur le tronc de l’arbre qu’il y avait à sa gauche. Rapidement, Sasilvia retira sa main de sur celui-ci pour la regarder. L’humidité de la mousse gluante avait rendue la main moite de celle-ci avec un léger coulis vert âtre. Le dédain peu se lire sur son visage. Elle essuya ensuite sa main directement sur son pantalon de soie en contournant l’arbre. Aussitôt, celle-ci s’arrêta en voyant un peu plus loin un jeune homme couché au sol les mains sous sa tête. Celui-ci regardait le ciel ou bien piquait-il un petit somme ? Enfin pour ce qui était de l’instant il ne semblait pas trop l’avoir remarqué. Sans trop en être conscient et le vouloir, celui-ci avait provoqué en elle un certain mécontentement et un peu de frustration. Elle qui voulait se retrouver seule en ce lieu se trouvait à être accompagnée d’un jeune blond. Lentement, Sasilvia se glissa derrière le tronc pour être hors de son champ de vision et penser à ce qu’elle pouvait bien faire. D’un côté, elle espérait plus que tout que ce soit un ninja de Kiri pour le noyer dans l’eau du marais mais en même temps, elle ne voulait pas se mouiller dans cette eau là même si elle avait l’air bien fraiche, elle ne semblait ni très propre et ne semblait pas sentir très bon non plus. La kunoichi de Suna prit donc comme choix de le réveiller et ainsi voir d’où il venait s’il portait un bandeau frontal. Alors rapidement cette dernière contourna le tronc de l’arbre pour se mettre en direction de l’inconnu mais à ce même moment, celui-ci avait disparu.

Lentement, Sasi glissa un pied devant l’autre, elle ne l’avait ni entendue, ni sentit bouger. C’était comme s’il s’était mit à voler ou s’il avait tout simplement disparut. L’avait-elle imaginé ? Non c’était impossible. Oui le soleil avait été fort mais pas assez pour lui faire halluciner qu’il y avait quelqu’un de coucher là. Pour être sure de ne pas se faire attaquer de haut, Sasi leva la tête pour regarder en l’air puis autour d’elle mais rien. Même l’eau ne bougeait pas. S’il était réel il n’était surement pas un petit ninja il devait être rapide et silencieux donc peut-être plus expérimenté qu’un Juunin. Un peu déboussolée, celle-ci se mit à avancer très lentement encore ne voulant pas se faire prendre par surprise dans un piège ce qui allait probablement arriver mais comment elle l’ignorait. Tout ce qu’elle savait c’est qu’il devait environ être de son niveau car, il avait sentit sa présence et avait été capable de disparaître en moins de quelques secondes. Sasilvia espérait seulement ne pas avoir à faire à un ninja de Kiri, se battre dans ces conditions n’étaient pas dans ses plans mais en même temps, cela lui ferait un très bon entraînement, enfin un ninja de son calibre. Ceci ne lui ferait pas de tord. Il ne manquait plus qu’à trouver ce dernier ou bien le laisser la prendre par surprise pour commencer la « rencontre » pour enfin voir à qui elle avait à faire. Cependant, elle, elle ne portait plus son bandeau frontale, justement pour garder son village secret pour ne pas mettre la puce à l’oreille aux ninjas de Kiri alors son adversaire ou allié peu importe ne saura pas d’où elle viendrait et même s’il était de Suna, il ne la connaissait pas et elle n’était pas trop du genre à sortir mais… Sas habits d’aguicheuse ne pouvait que lui dire quelque chose par contre ainsi que les marque sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Repos ? [pv: Sasilvia]   Mar 7 Aoû - 22:49

    Couchée sur l'arbre, je pouvais ressentir une douce aura assez sombre il faut l'avouer mais tout de même bien douce et présente, je ne rêvais pas, cette personne était bien là, dans mes alentours, je ne savais pas où exactement mais je pouvais la ressentir. Moi qui était allongé sur le sol, le dos contre la terre avec mes mains sous la tête regardant attentivement le ciel, cette douce aura s'approcha peu à peu et d'un seul coup en un claquement de doigt, je m'étais téléporté vers mon kunaï près d'un arbre se situant non loin, vu sa réaction, elle avait comme eu une certaine peur. Je me tâchais de faire discret, je pouvais l'observer, bien caché dans les buissons, elle ne possédait aucune marque d'un signe de village sur elle mais pourtant elle me disait quelque chose. Je ne savais vraiment pas ce qu'elle me disait mais elle me rappelait vaguement quelqu'un, quelqu'un que je connaissais, bien sûr, peut être que je pourrais mieux en savoir en lui demandant son nom mais là ça m'énervait un peu parce que je l'avais surement déjà vu quelque part, où je ne le sais pas mais quelque part je l'avais déjà vu c'est sûr. Qui sait, peut être bien que j'avais du rêver à ce moment, où j'avais entendu des rumeurs.

    Les secondes s'écoulaient, tout allait si lentement et je réfléchissais tellement à que faire de mes actions que j'en avais assez marre. Après tout si elle voulait livrer un combat, j'étais de taille à tout faire quasiment, je sortis donc assez rapidement sans trop la faire attendre depuis qu'elle a avancé dans mon ancienne position et je me montrais donc. Une belle femme que je pouvais voir, une chevelure longue blanche avec des yeux émeraudes, mais qui donc était-elle ? Je me posais plein de questions sur son identité et je ne connaissais pas la réponse mais bon au moins ça faisait passer le temps. Calmement j'arrivais très près d'elle mais pas au point de me coller à elle, une certaine distance quand même, un mètre et demi on peut dire. Elle ne m'avait pas l'air d'une fille très terrible, peut être que son charme cachait sa vrai nature. Mon arme était dans la main droite que j'avais serré assez fortement pour qu'elle ne tombe pas, j'étais paré à toutes éventualités en cas de besoin. D'un dernier regard de mes yeux bleu ciel, mes lèvres s'écartèrent et ma voix s'opposa.

    " Salut, mon nom est Minato. Je suis du village caché de Suna. Dans cet endroit, on me connait pas mal mais par contre je ne vois aucun signe de votre lieu d'habitation, dites-moi, comment vous appelez vous ? Et si je peux me permettre, d'où venez-vous ? "

    Comme toujours à mon égard, je m'étais présenté poliment, c'était une chose chez moi que je faisais tout le temps, la politesse. Par ailleurs, j'avais l'impression d'avoir posé pas mal de questions voir vraiment beaucoup, c'est comme si j'étais un peu un policier qui voulait tout savoir sur le coupable. J'espérais qu'elle ne l'avait pas mal pris, maintenant, il fallait savoir si elle allait me répondre. J'étais fixé sur son visage, les yeux un peu fermé, tel un homme assez curieux et j'attendais simplement une voix sortir de sa bouche pour me répondre ou non à mes éventuels questions.


Dernière édition par Minato Namikaze le Lun 13 Aoû - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sasilvia

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
178/178  (178/178)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: Repos ? [pv: Sasilvia]   Lun 13 Aoû - 21:06

Ses pas se faisaient lent et avec précision pour être sur de ne pas se faire prendre dans un piège ou n’importe quoi d’autre. Celle-ci restait très attentive à ce qu’il pouvait y avoir autour d’elle. Il ne pouvait tout de même pas s’être envolé et s’il s’était enfuit et qu’il s’enfuirait toujours, elle l’entendrait toujours logiquement. Mais non, seul le silence dominait la place. Même les oiseaux semblaient avoir disparus. Rien de plus calme, c’était même trop calme pour qu’elle soit seule. Cette dernière commençait lentement à arrêter sa marche lorsque soudainement derrière elle un petit courant d’air se fit ressentir. Les frissons la prirent par surprise. Quelques feuilles avaient prient leur envole à ce moment et une présence demeurait derrière elle. Immobile la kunoichi ne faisait que se concentrer sur la présence qu’il y avait. Ceci était sans aucun doute l’homme qui était couché au pied de l’arbre il y a si peu car elle n’avait pas sentit une autre présence et n’en sentait toujours pas.

Cette personne dégageait une odeur particulière qu’elle reconnaissait bien, l’odeur de la sécheresse, du sable et du vent chaud de Suna. Il n’était donc pas une si grande menace pour elle puisqu’il ne venait pas de Kiri no kuni. C’était à la fois un soulagement mais aussi une mauvaise surprise de voir en ces lieux un autre ninja de son village. Son petit voyage secret se serait donc su.

Derrière elle la voit du jeune homme se prononçait. Il se présenta sous le nom de Minato, ninja de Kiri no kuni. Ce qui n’était qu’une affirmation à ce que Sasilvia croyait avoir sentit. Le shinobi continuait en disant qu’ici les gens le connaissaient bien mais par contre, il n’avait aucune idée de l’identité de la femme qui se dressait devant lui. Était-ce une bonne chose ou une mauvaise chose ? Peut-être plus favorable pour elle oui. Celui-ci lui demanda alors comment elle s’appelait et d’où elle venait. Ce jeune homme semblait bien poli et humble mais… Pourquoi lui faire confiance ? Il était peut-être bien de Suna, mais cela ne lui donnait aucune raison de lui offrir sa confiance sachant qu’elle-même ninja de ce village elle n’était pas une personne de parole. Le moment était peut-être bien choisit pour jouer la comédie et inventer une histoire sur ce qu’elle est et sur qui elle est. Pour l’aider à « retrouver » la mémoire sur ce qui lui semblerait peut-être familier sur elle, cette dernière avait déjà pensée à inventer quelque chose pouvant expliquer ce « déjà vue » à Suna. Était-ce trop de mensonges ? Non simplement assez pour s’amuser avec lui et peut-être à l’occasion s’informer un peu plus sur lui sans rien dire sur elle pour autant.

Après quelques secondes de réflexions, à peine cinq. La jeune femme tourna lentement la tête vers son épaule pour regarde du coin de l’œil la main de l’homme dans laquelle il tenait une arme. Cet homme était bien vigilent, on ne l’était jamais trop dans ce monde en réalité. Sasi pivota alors pour être face à cet homme qu’elle savait assez bien expérimenté comme ninja à en croire sa discrétion et sa rapidité. En faisant face à ce ninja, la première chose qu’elle remarqua sur lui était son visage. Ses yeux bleus étaient magnifiques en faite. Sa chevelure blonde lui donnait un style de gentil garçon contre disant son arme et ses vêtements. Il était beau elle ne pouvait pas le cacher. Elle mit quelques secondes encore pour observer le ninja de Suna un peu impressionnée par ce qu’elle voyait ignorant que de tels hommes pouvaient se cacher sous le sable de ce village. Quel joli jeune homme. Mais son charme n’était pas suffisant pour rivaliser avec son petit moment théâtral. Revenant à elle-même, la kunoichi glissa sa main dans ses cheveux pour les replacer et s’exprima délicatement :

- Je m’appel Orihime, je viens d’un petit village appelé Kusa du Pays de l’herbe.

Un petit sourire s’installa sur les lèvres de la jeune femme avec un brin d’espoir pétillant dans ses yeux :

- Vous venez de Suna c’est ça ? J’y suis passez il y a de cela quelques jours pour tenter de retrouver mon père. Mais… Je ne l’aie toujours pas trouvée, peut-être que vous pouvez m’y aider.

Sasilvia regardait l’homme dans les yeux faisant partir son sourire pour le remplacer par un air inquiet. Délicatement elle glissa sa lèvre inférieure entre ses dents. Laissant ensuite sa lèvre se replacer elle ravala sa salive. N’était-ce pas assez crédible ? La jeune femme à la recherche de son père ? Peut-être que cela allait être suffisant peut-être qu’il allait vouloir en savoir plus. Qui sait. Prenant un air un peu timide celle-ci baissa la tête en laissant sortir un petit soupire étant presqu’un rire perturbé. Sasi se mit à regarder au sol et en secouant la tête une ou deux fois en signe de honte. La jeune femme releva aussitôt la tête pour regarder le ninja dans les yeux avec ce même air mal à droit qu’elle avait :

- Pardonnez-moi, on ne se connait même pas et je vous parle de mes problèmes… hmm

Son interlocuteur allait-il y croire ou bien nier les dires de la jeune femme qui pourtant jouait très bien son rôle de jeune femme naïve et égarée non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 3362
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
33/33  (33/33)
Réputation: 0
Ryos: 310

MessageSujet: Re: Repos ? [pv: Sasilvia]   Lun 13 Aoû - 21:21

T'apprends des techniques en discutant seulement ? Va falloir le répéter combien de fois pour que tu te le mettes dans le crâne ? Tu dois sois t'entrainer soit combattre, ya aucune raison vu le rp que tu apprennes quelque chose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naruto-katana-rpg.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Repos ? [pv: Sasilvia]   Lun 13 Aoû - 23:24



Après que Minato s'était téléporté, le blondinet ne faisait plus réellement de bruit. Il restait calme dans l'air froid qui soufflait assez violemment. C'était tout le contraire du village caché du sable, Suna où il fait une chaleur si dense qu'un nouveau venu ne pourrait jamais rester en vie très longtemps à moins de rester chez lui toute la journée dans son habitat. Enfin tout ça ce n'est que le début car après on s'y habitue très vite à l'environnement avec quand même quelques petits problèmes météorologiques. Aujourd'hui sa journée de repos n'était pas comme il l'espérait, lui qui voulait être dans le calme et la sincérité, lui qui n'aimait pas ce monde qui n'était que mensonge et désespoir.Ce grand monde avait besoin d'un changement, un grand changement, son monde à lui, il le voyait avec de bonnes personnes capables de toujours dire la vérité et qui n'avaient que le bon côté en eux. Certaines personnes ne pensent qu'au contraire, à mentir, tuer et s'acharner sur les autres à cause de leurs propres sorts.

Le Namikaze ne voit vraiment pas un monde comme ça, il est d'ailleurs très triste de ce qui arrive à ce monde Shinobi. Lui qui voudrait tant être à cette époque, cette époque où existait le grand sage, Rikudo Senin. Le créateur de toutes choses, on dit qu'à cette époque, il n'y avait que de bons êtres jusqu'à ce qu'il en perd la vie. C'est si triste de voir que tout à changer, du moins c'est ce que pensait le Sensei du village caché du sable. Cet homme qui a surpassé tant de personnes avec ses techniques hors du commun. Cet homme qui est considéré comme l'homme le plus rapide du monde, Minato Namikaze. Son voyage donc vers les marrais n'a été que dérangement par une personne qu'il disait ne pas connaître alors qu'au contraire si, il la connaissait bien. Aussitôt après qu'il s'était téléporté, il observa attentivement la jeune femme, sa longue chevelure blanche et ses vêtements qui n'étaient pas vraiment des vêtements d'ailleurs, c'était même assez étrange. Celle-ci s'était arrêté de peur on peut dire.

Elle ne bougea plus d'un poile, on dirait qu'un fantôme était passé devant elle, que lui arrivait donc ? En tout cas, si rapide que la vitesse de la lumière, Minato n'avait laissé aucune chance à cette jeune femme de l'attaquer ou de faire quoi que se soit. Sa vitesse était si vite que même avec un utilisateur du Byakugan ne pourrait le détecter après quelques secondes, de même pour un sensoriel. Juste après ça, il avança alors de quelques pas, de nouveau la fille reprit ses mouvements tout doucement, on dirait qu'elle se remettait en marche et avait alors aperçut la présence du blondinet derrière elle qui lui avançait gentiment vers l'avant sans trop se presser. Il avait son arme en main, son kunaï qui était marqué par son sceau de téléportation. D'une distance de quatre mètres pas plus, le Junin Expert se présenta et posa quelques questions poliment à la demoiselle qui tourna la tête pour voir du bout de son oeil l'éclair jaune de Suna. Le blondinet gardait son petit sourire assez confiant mais qui était là pour montrer qu'il est gentil.

Il avait posé des questions sur l'identité de la demoiselle en faisant semblant qu'il ne savait pas qui elle était. Minato est un haut gradé dans le village caché de Suna et il avait fait quelques recherches sur l'identité de tout les Sunajin et on raconte qu'une demoiselle à la chevelure blanche du clan des Kaguya se montrait que très rarement dans la nation du sable. C'est d'ailleurs sûrement une chance pour l'homme considéré comme le plus rapide du monde de voir une aussi jolie jeune fille. Le jeune Namikaze avait pu distinguer les yeux émeraudes de la jeune femme. En la regardant il pouvait voir tout de même un bon bout de son visage malgré qu'elle regardait un peu de travers jusqu'à ce qu'elle se retourne complètement. Il pouvait alors voir là une femme non seulement avec de beaux yeux émeraudes mais surtout très belle. L'expression du visage du blondinet changea, il passa du sourire gentil à bouche bée. C'était très rare de voir des aussi belle femme, il n'en croyait pas trop ses yeux et restait perplexe à écouter.

D'après ses mensonges, elle disait qu'elle s'appelait Orihime et qu'elle venait du petit pays de l'herbe qu'on appelle plus précisément Kusa no kuni. On raconte que c'est un bien beau pays mais qu'il est très petit avec une force militaire très faible, un bien beau pays, mais qui pourrait se faire détruire en un instant. Après ça, un sourire se dessina sur son visage toujours avec ce regard de jeune femme qui adore plaisanter. Minato était un peu succombé mais se ressaisit aussitôt pour réfléchir à tout ce qu'elle a dit. Ensuite elle continua disant qu'elle était passé par le village caché du sable car elle recherchait son père mais qu'elle n'avait malheureusement pas trouvé. Juste après ça, elle glissa sa main droite sur ses cheveux afin de les remettre en place tout en mordant légèrement sa lèvre inférieur après l'avoir passé entre ses dents. Le blondinet retombait de nouveau sur son charme au point qu'il allait lâcher son arme au sol mais resserra son poing pour aussitôt se concentrer. Un beau point faible qu'il avait là.

Pourtant c'était rare que ça arrive mais on dirait que ce côté de tomber sous le charme d'une fille de son Sensei Jiraiya a prit le dessus cette fois-ci. Il ne pouvait se le cacher, il trouvait cette charmante demoiselle très jolie mais c'est ensuite qu'il eut un petit changement. Minato lui aussi faisait semblant pendant tout ce temps, l'homme qui allait bientôt être désigné comme le premier Gardien de Suna. Il était haut gradé comme je l'ai dis avant dans son village et il avait donc fait des recherches sur tout les ninjas du village mais il avait trouvé quelqu'un d'assez spécial. Une jeune demoiselle du nom de Sasilvia Kaguya, on dit que d'après son dossier elle ne se montre que très rarement dans le village mais elle en fait bien partit. Sur ses deux pieds, le blondinet aussitôt s'accroupit doucement pour alors s'asseoir au sol. Il plaça ses deux mains derrière lui s'adossant légèrement vers l'arrière, il se tenait avec ses deux mains pour ne pas tomber. Il observa alors les nuages qui recouvraient peu à peu le soleil et parla.

" Tant de mensonges dans ce monde Shinobi. C'est fou comme les personnes sont obligées de mentir pour nul ne sait quelle raison. Dire que bien avant tout était parfait, tout le monde pouvait se comprendre et personne ne mentait. Aujourd'hui tout le monde ment, personne ne se croit et des conflits entre tout le monde se crée. Un jour je compte bien changer tout ça, un jour ce monde d'avant refera surface. "

Minato dit tout ça d'un regard triste en regardant le ciel. Il n'en pouvait pas de voir toutes ses personnes mentir pour ses raisons personnelles. À vrai dire il en avait bien marre et il comptait bien faire cesser tout ça, ce monde de maintenant qui est rompu par la Guerre. Suna par exemple, justement, ce village qui allait être attaqué par un bateau de Guerre avec mille hommes dessus. Heureusement que le blondinet justement et Tobi, l'homme au masque orange étaient là, ses deux hommes ont tué toutes personnes se trouvant dessus et ont détruit le bateau. Une chose que le jeune Namikaze a horreur de faire, tuer une personne. Après des actions comme celle-ci, il a toujours du regret, dire que d'autres le font par pur plaisir, le blondinet n'arrive vraiment pas à y croire. Après ses quelques secondes de silence, une bonne quinzaine, le ciel commençait à s'assombrir légèrement. Le Junin Expert tourna alors son regard pour passer du ciel à cette jolie jeune femme l'observant de haut en bas et parla à nouveau.

" Dit moi, pourrais-tu me donner maintenant ta vrai identité ? Kaguya... Sasilvia. Je te reconnais tu sais, cette jeune femme à la chevelure blanche et ses yeux émeraudes. Je ne peux me tromper, c'est bien toi. Pour quel motif es-tu donc ici ? Les informations que j'ai récolté ne mentent pas, tu es une jolie demoiselle. Et apparemment ce charme te permet de tromper beaucoup de personnes, un bien bel atout que tu utilise là. "

Cette fois-ci Minato avait changé de regard, il n'avait plus ce regard triste, il avait un visage plutôt normal, qui semblait assez content mais aussi curieux. Le dossier sur cette jeune femme n'en disait pas tellement, il voulait en connaître plus sur elle, il attendait d'autres explications et il espérait bien qu'elle ne jouerait pas la comédie même si avant, ça a bien failli marcher. Utiliser sa beauté pour duper les gens, une technique merveilleuse mais elle était tombé là face à quelqu'un d'autre malheureusement. L'Éclair Jaune toujours assis sur l'herbe se redressa gentiment vers l'avant, les jambes en tailleur cette fois-ci, il posa délicatement ses mains au centre du rond que faisait ses pieds et attendait sagement une réponse de sa part.

Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sasilvia

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
178/178  (178/178)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: Repos ? [pv: Sasilvia]   Mar 14 Aoû - 19:02

Visiblement, ses mots ne semblaient pas l’avoir fait réagir hors les petites attentions physiques qu’elle faisait lui avait fait effet. Mais il y avait toujours un peu d’espoir pour que cela fonctionne seulement il ne semblait pas avoir totalement marché dans son histoire. Mais gardant son air timide, Sasilvia observait attentivement l’homme qui baissa la tête pour s’accroupir puis ensuite s’assoir sur l’herbe pour ensuite s’étirer vers l’arrière supportant le poids de son tronc à l’aide de ses bras tendus derrière lui. Ce dernier ce mit à observer le ciel d’un air neutre avant de se mettre à parler. Il avait évidemment comprit qu’elle tentait de le mener en bateau. Mais cela n’avait pas fonctionné il savait qu’elle avait mentie. Dommage, elle croyait pourtant s’y être bien prit pour le baratiner. Mais non, il était bien plus solide qu’elle ne le pensait même ses atouts physique n’avaient pas eux raison de lui. C’est ensuite que l’homme se mit à parler de ce monde perverti par le mensonge. Malheureusement les mensonges ont toujours existés seulement, les gens étaient moins intelligents et ne savaient pas comment les juger alors ils gobaient tout. Voilà pourquoi maintenant on a tant de problèmes, les gens on jugé et réalisé tous ces conneries.

Gardant le silence la jeune femme avait perdue son air timide et croisait les bras en regardant l’homme à la chevelure blonde. C’est ensuite que Sasilvia leva les yeux pour regarder le ciel commençant à s’assombrir assez rapidement. Le soleil commençait à disparaître probablement qu’un orage allait se prononcer ce qui allait faire changement de la sécheresse du désert enfin. La pluie qui devrait s’annoncer rendrait l’atmosphère plus froide et humide. Quelques goûtes de pluies, qu’est-ce que Sasi ne donnait pas pour ça. Des perles liquides tombant du ciel brûlant au contacte la peau de la jeune femme la transperçant de milles frissons agréables. Hmmm, que du bon dans ce monde de fou où vivait la jeune kunoichi. Celle-ci baissa ensuite les yeux remarquant le regard de l’homme posé sur elle. Il la regardait de haut en bas. Peut-être que son physique avait eut raison de lui après tout, il la trouvait peut-être de son goût ? Si c’était le cas et bien c’était réciproque seulement, malheureusement il portait des vêtements… Quel dommage, Sasilvia aurait bien aimée elle aussi se rincer un peu l’œil.

C’est alors que l’homme reprit ce qu’il disait demandant à la jeune femme si elle serait capable de lui dire enfin la vérité. Ne lui laissant pas le temps de lui répondre, le joli shinobi l’appela d’abord par son nom de famille qui changea rapidement le visage de la femme. Il y avait longtemps que Sasi n’avait pas entendu quelqu’un l’appeler ainsi, elle qui croyait dalleur que personne ne la connaissait sous ce nom hors les ninjas de Kiri et le Kazekage. Son identité n’était désormais plus cachée. Ce dernier continuait ensuite avec son prénom qu’il semblait aussi connaître. La jeune femme laissa glisse ses bras le long de son corps en le regardant, elle était assez surprise et outrée à la fois. L’homme disait la connaître de vue selon sa description donné en la voyant. Il demandait ensuite à cette dernière de lui expliquer sa présence en ces lieux, une chose qu’elle redoutait devoir faire en rencontrant un ninja de Suna ici en faite. Elle n’avait ni signalée son départ ni même demandée la permission dalleurs. Avant de la laisser répondre une seconde fois il continuait en disant que les informations qu’il avait sur elle, ne pouvaient pas se trompés il la trouvait joli et c’était ce qui l’avait probablement forcé à s’en souvenir. Parfois être belle n’amène pas toujours de bons cotés, mais peut être aussi très nuisible pour tenter de se faire passer pour une autre… Dommage ça aussi.

Pour bien participer à ce que disait l’homme, la jeune femme décida à son tour de se mettre à l’aise. Celle-ci tourna la tête pour se trouver un arbre près de l’homme afin de s’y adosser en le regardant. Le vent commençait à faire bouger les arbres, les feuilles s’envolaient et le soleil était complètement caché sous cet immense nuage noir. Au loin, la kunoichi pouvait entendre la pluie tomber assez fort et venir vers eux. L’orage allait enfin commencer. Le ninja lui se redressa poliment assit en tailleur et la regardait d’un air attentif. C’était évidemment au tour de Sasilvia à parler. C’est donc en levant les yeux vers le ciel nuageux que celle-ci libéra un long soupire et se mit à parler :

- Woaah, me voilà bien déçue… Un ninja de Suna connaissant ma véritable identité. Moi qui pensais que seul le Kazekage savait qui j’étais. Tu dois probablement être un de ses hommes de main. Dit-elle en tournant ensuite la tête vers le jeune homme. C’est alors que quelques goûtes se mirent à tomber du ciel et attaquer la peau blanche de la kunoichi. Ressentant quelques frissons à ce contacte, cette dernière baissa les yeux vers son épaule gauche pour regarder les goûtes tomber. L’averse devenant de plus en plus importante, celle-ci baissa les yeux au sol avant et les lever légèrement vers le ninja :

- La raison pour laquelle je suis ici ne vous regarde en aucun cas, ma vie personnelle n’est pas un livre de poche du Kazekage mais mon petit jardin secret alors je ne vois pas pourquoi je devrais en parler à qui que ce soit. Même si ce n’importe qui est un magnifique jeune homme tel que vous. Sasilvia leva un peu plus la tête en le regardant puis lui sourit :

- Toute fois, il y a quelque chose que je trouve bien injuste. Vous savez comment je m’appel et même le nom de mon clan seulement… Je ne vous connais pas du tout et j’aimerais bien savoir votre nom ninja de Kaze no kuni.

Sur ces mots, la jeune femme se détacha de l’arbre pour s’avancer vers le ninja assit au sol. Elle s’accroupit lentement devant lui posant ses genoux puis ses mains au sol. Lentement elle s’avançait à quatre pattes vers lui faisant glisser ses mains sur l’herbe mouillée puis s’arrêta à quelque centimètre sans toute fois être trop près de lui, mais juste assez pour être à la limite de l’intimité. Sasilvia lui dédia un magnifique petit sourire séducteur ainsi qu’un profond regard d’intérêt qu’elle lui portait. Après ce regard là elle se mordit une seconde fois la lèvre inférieure, lui laissant l’opportunité de lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Repos ? [pv: Sasilvia]   Mar 14 Aoû - 20:45



Pour l'instant tout se passait pour le mieux, il n'y avait eu aucune attaque physique, simplement un jeune blondinet qui était assis sur l'herbe près d'un arbre avec une jolie jeune femme qui était debout vêtu d'un vêtement rouge assez étrange à vrai dire, il était fait d'un tissu bien rare ces temps-ci qu'on ne trouve pas partout. Minato avait compris le petit manège de la demoiselle, son expression du visage changea, il se sentait un peu bête après que cette jeune femme lui est menti. Minato n'aime pas trop les mensonges, c'est un ninja qui reste droit coûte que coûte malgré qu'il est un peu timide devant les femmes. Il n'est pas trop bavard surtout quand elles sont belles, il se sent très gêné. Il est un garçon avec beaucoup de courages, un bon ninja avec de la détermination mais face aux femmes, tout ça change, il devient bien moins courageux, d'ailleurs il ne lèverait jamais la main sur une fille quoi qu'il arrive. C'est son côté faible d'après ses compagnons ninjas. Face à une femme comme celle qu'il avait en face, le blondinet ne pourrait pas faire grand chose.

La rencontre devenait de plus en plus intéressante. Le ciel commençait à s'assombrir, les nuages noirs prenaient le dessus de plus en plus laissant paraître des gouttes d'eau qui s'amplifiaient à chaque demi secondes. Tout ça allait vite, elles devenaient de plus en plus nombreuses et les deux ninjas de Suna étaient là sans trop vouloir rentrer chez soi. À vrai dire il fallait les comprendre, au village caché du sable, il fait une chaleur épouvantable, on ne peut réellement vivre là-bas et la pluie leurs faisait du bien. Par contre le soucis c'est que Minato n'était pas trop habitué à ce genre de courant, il était plus sur le côté de la chaleur et pour ça il était pas venu tellement habillé. Il avait prit que sa cape blanche, toute blanche qu'il avait réservé en cas d'obtention du titre de Kage un jour, derrière la cape il pourra alors écrire ce qu'il veut. Sous cette cape il avait un t-shirt noir à col et manche courte, des manches ne dépassant même pas les épaules. Il n'y avait que sa cape qui dépassait légèrement les épaules sinon, ses bras étaient comme dire nues. À présent il attendait.

Pendant ses paroles, un moment il avait observé la jeune femme. Il l'avait regardé de haut en bas pour la décrire selon les informations qu'il avait pu obtenir et non parce que c'était un pervers. Il est vrai que son corps était attirant mais ce qui effrayait le plus c'était sa beauté au visage, il la trouvait vraiment très belle et c'est dans ces cas comme celui-ci qu'il ne trouvait pas réellement les mots et qu'il était assez timide. Aussitôt lorsqu'il finit de parler, cette fois-ci les nuages avaient vraiment recouvert le ciel, les gouttes d'eau s'amassaient passant de quelques dizaines à une cinquantaine voir une centaine mais elles tombaient à chaque secondes de plus en plus. Alors que le temps passait gentiment, lui était bien à l'aise où il était, assis tranquillement en tailleur avec plusieurs branches au-dessus de lui qui le recouvraient pour ne pas trop se faire mouiller par la pluie mais malheureusement tout ça ne tenait pas, la forte pluie passait quand même et mouillait le jeune Namikaze. C'est ensuite autour de la demoiselle de se mettre à l'aise, il l'observa et celle-ci arriva.

Elle pouvait voir un arbre non loin, en fait près de Minato à vrai dire et s'y adossa pour ne pas rester bêtement debout alors qu'elle peut être bien mieux assise sur l'herbe qui était mouillé. Prenant calmement une bonne place, la distance que séparait les deux étaient à la limite de l'intimité. Le blondinet était un peu gêné à vrai dire, pas vraiment mais face à cette femme il ne savait pas trop quoi faire, c'est un garçon bien timide devant les filles. Il ne fit alors aucun mot, l'observant simplement et remarquant ses yeux qui étaient tout aussi beau que les siens voir plus. Il repensa alors à toutes ses paroles qu'on lui avait dit, qu'il avait vraiment de beaux yeux et observant cette jeune femme, il remarqua que tout ses compliments qu'on lui avait fait pouvait très bien s'adresser à elle. Ses yeux émeraudes étaient vraiment très beau, il était ébloui et ne disait aucun mot pour laisser parler Sasilvia. C'est comme ça que celle-ci assise aussi sur l'herbe assez proche de Minato prit la parole. Elle était surprise de savoir que d'autres personnes en dehors du Kazekage sachent son nom. Mais bon, c'était rien.

Le blondinet est un haut gradé au village caché de Suna simplement qu'on ne le connait pas par son nom et prénom mais plutôt par son surnom. D'ailleurs ce qu'elle ne savait pas, c'est que seulement ses deux personnes la connaissaient au village caché du sable. Cette demoiselle qui ne se montrait que rarement à Suna, cette demoiselle à la longue chevelure blanche et tout aussi manipulatrice. Minato ne savait pas si il devait s'en méfier en tout cas, vu la distance, cette fois-ci il ne pouvait plus rien faire, il était prit sous son charme, peut être que ça aurait été différent avec la distance qu'il y avait entre eux il y a de cela cinq minutes. Après ça, celle-ci continua de parler, le jeune Namikaze l'écoutait secouant légèrement sa tête pour faire tomber quelques petits gouttes d'eau qui étaient tombées sur son crâne. Ensuite il continua à écouter Sasilvia, la regardant toujours avec ses yeux bleus mais pas d'un regard pervers, d'un regard calme et aussi un peu timide. Il remarqua aussitôt l'habit de la demoiselle qui était mouillé, elle avait un accoutrement vraiment spécial.

Apparemment les paroles de Minato l'avaient intimidé. Le blondinet avait fait là une petite erreur en demandant ce qu'elle venait faire ici mais il espérait que c'était rien de grave parce que il ne voulait pas réellement de mauvaise relation. Sasilvia expliqua donc que ce n'était pas ses affaires et que c'était son jardin secret, enfin sa vie personnelle quoi. De plus elle ajouta qu'elle ne le dirait sûrement à personne même si un joli jeune homme tel que Minato était là. Le Junin expert était content d'entendre ça à vrai dire même si ça ne se voyait pas trop. Elle avait donc aussi un petit truc pour le blondinet, il était ravi très content d'entendre ça mais il se sentait un peu mal à l'aise après ce qu'elle avait dit avant. Poser cette question de ce qu'elle venait faire par ici avait vraiment tout gâcher on peut dire. Les gouttes d'eau arrivaient, il faisait bien plus froid à présent, elles s'installèrent légèrement sur le front de Minato pour se mettre à couler le long de son visage. Celui-ci sans perdre de temps, passa un coup de main sur son visage et voilà que la figure de sa tête était mouillé.

L'éclair jaune avait essuyé tout ça mais ça n'en restait pas à là, son visage était quand même mouillé, on pouvait légèrement le voir un sur front, son nez et sur ses lèvres. La jeune femme continua à présent, le blondinet eut une idée, il faisait vraiment froid et il ne pouvait la laisser comme ça, c'était pas très beau. Tandis qu'elle continuait sur ses paroles, il enleva sa cape sans faire de mouvements brusques pour ne pas frapper Sasilvia si jamais il gigotait trop. Elle demandait qui était Minato, enfin son nom de Kaze no kuni car son prénom, elle le savait mais bon, elle avait sûrement du oublier. Lorsqu'elle finit ses paroles, le blondinet secoua sa cape blanche qu'il avait entre les mains. Elle était un petit peu mouillé et il la secoua donc qu'elle le soit déjà moins. Il leva alors aussitôt son fessier et se rapprocha calmement de Sasilvia pour ensuite être assis à côté d'elle. Sa cape blanche dans les mains, il balança ses mains derrière-elle et lui mit sa cape sur le dos tout en l'arrangeant un peu.

" Prend ça, elle est fait d'un bon tissu, avec ça, tu auras déjà moins froid. Désolé mais c'est ce que je peux faire pour le moment. "

Minato était un peu gêné, il dit ça avec un léger sourire tout en se grattant le derrière de sa tête avec sa main droite. Pendant qu'il avait mit sa cape à Sasilvia, il avait pu toucher sans faire exprès le vêtement de la demoiselle et avait remarqué qu'il était assez moileux. Ce fait devait sûrement être à cause de la pluie, c'est une des réactions qu'il a eu en touchant la jeune femme mais d'ailleurs il tremblait un peu lorsqu'il mit sa cape au dos de la kunoichi. Le blondinet était un peu vexé à vrai dire et il tremblait légèrement lorsqu'il avait mit son vêtement sans que ça ne se remarque trop à l'oeil nue. À présent il était à côté de la shinobi et pour le moment, il ne comptait pas trop bouger d'ailleurs il n'en voyait pas trop l'intérêt après ce déplacement, après tout il lui avait rendu service mais peut être bien qu'elle ne désirait pas, si c'était le cas et qu'elle devait l'exprimer, le jeune Namikaze se sentirait vraiment bête mais avant qu'il ne se passe quoi que se soit, il prit aussitôt la parole.

" Et bien tu as du sûrement l'oublier lorsque je te l'ai dis au tout début mais bon je te comprends, tu as du être perturbé par ma technique de téléportation. Je m'appelle Minato Namikaze, tu ne me connais sûrement pas mais c'est compréhensible. Je suis plus connu sous mon surnom d'éclair jaune. Voilà, maintenant tu connais un peu plus sur moi. "

Il regardait la demoiselle d'un air plutôt joyeux même si il n'affichait pas le grand sourire sur son visage. Minato avait prêté sa cape à Sasilvia et juste avant qu'il ne se rapproche de la jeune femme, il avait posé son kunaï au sol afin de ne pas le prendre histoire que celle-ci ne croit pas qu'il veut l'assassiner. Le jeune homme quant à lui, était maintenant avec son t-shirt noir à manche courte. On pouvait un peu voir ses muscles au bras, cet homme qui avait connu que de la pauvreté dans sa vie lors de son enfance. Il s'était beaucoup entraîné et voilà que maintenant il est un grand homme d'une force incroyable et de techniques hors du commun. Il observa Sasilvia avec ses yeux bleus ne la lâchant pas réellement du regard. À cet instant, il ne savait pas vraiment quoi dire, les gouttes tombaient fortement. C'est ensuite qu'avec sa main droite, il la posa sur son bras gauche ressentant le changement de température de son corps. Sa peau était toute froide. C'était étrange de voir ça lui qui ne vivait que sous la chaleur. Après avoir posé un regard, sur son bras, il regarda de nouveau Sasi et lui dit:

" Dit moi, tu as froid ? Ma cape n'est sûrement pas assez bien mais comme je t'ai dis avant, je suis désolé, je n'ai pas vraiment grand chose d'autre à te donner. "

Il put voir la demoiselle qui se sentait assez étrange, sûrement les paroles de Minato qui l'intriguait et il comprit alors une chose et juste avant qu'elle ne dise quoi que se soit, parla à nouveau.

" Je sais... tu dois sûrement te dire pourquoi je suis aussi gentil. J'aime bien sympathisé avec les personnes que je rencontre. Je n'aime pas trop combattre, s'entre tuer mais lorsque c'est le devoir je le fais mais surtout lorsque l'on touche à quelqu'un qui m'ai cher. Toi qui est du clan Kaguya, tu n'as sûrement plus énormément de membres de ta famille. Dit moi, as-tu quelqu'un à qui tu pense vraiment ? Quelqu'un que tu aime beaucoup et que tu voudrais faire quelque chose ? Si ça te semble intime, ne me répond pas. "

Toujours avec son air joyeux, Minato ne savait quoi dire grand chose et ne savait pas quoi faire d'autre. Il avait passé sa cape à Sasilvia et à présent à part rester sous cet arbre avec ses gouttes d'eau qui se plaquaient un peu partout dans la région, il ne savait quoi faire. Les deux êtres étaient proches si on peut le dire, le blondinet attendait à présent une réponse de sa part, par ailleurs, peut être bien que cette question aussi l'avait intimidé ou quelque chose dans ses paroles et il attendait de voir qu'est-ce que c'était mais peut être qu'il n'y avait rien de gênant.

Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sasilvia

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
178/178  (178/178)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: Repos ? [pv: Sasilvia]   Dim 19 Aoû - 12:51

À quatre pattes devant l’homme, la jeune femme le regardait dans les yeux et attendait de lui une certaine réaction. Celui-ci avait commencé à enlevé sa cape lorsqu’elle lui avait parlé et passa ensuite sa main dans son visage pour enlever les goûtes de pluies gênantes. Aussitôt, le jeune homme se redressa un peu en se rapprochant de sasilvia afin de s’asseoir à coté d’elle et glisser la cape dans son dos pour la lui mettre. La jeune femme baissa son fessier pour s’assoir sur ses talons et s’aider un peu pour faire passer les manches. Des manches assez courtes dalleurs, mais le reste était donc caché. La kunoichi replaça soigneusement la cape pour qu’elle soit droite et tourna la tête vers le ninja qui prit la parole. Ce dernier lui dit de prendre cela pour avoir moins froid car c’était un tissu assez résistant à la pluie. Sasi n’avait pas très froid, mais le geste était là. Celui-ci continua en s’excusant, disant que ce n’était pas beaucoup mais tout ce qu’il pouvait faire pour le moment. La kunoichi n’avait rien demandée mais en était tout de même reconnaissante. Pour le remercier, l’anbu de Suna lui sourit à son tour tout en le regardant de bas en haut. Il était assez mignon sans cape aussi, il avait son style et cela lui plaisait bien. Elle avait de la chance d’être tombé sur lui en ces lieux en faite, il était mignon et galant, elle aurait peu tombé sur un kirisen violent et stupide.

Sans lui donner le temps de lui dire qu’elle le remerciait, le jeune homme reprit la parole pour lui dire qu’il lui avait déjà dit son nom mais qu’elle l’avait surement oublié. Non, elle ne l’avait tout simplement pas écouté selon elle. Elle devait être trop préoccupée par son physique. Il devait se sentir flatter qu’elle le regarde ainsi, ce n’était pas tous les jours qu’un homme pouvait subir une telle dévoration de sa part. Celui-ci disant qu’elle avait peut-être été aussi perturbé par sa technique de téléportation, c’était une autre option aussi. L’homme se présenta alors sous le nom de Minato Namikaze mais il disait être plus connu sous le surnom de l’éclaire jaune. La jeune femme avait déjà entendue ce surnom à quelques reprise pensant que c’était un nom de code ou quelque chose dans le genre sans trop y avoir porté attention. En terminant sa phrase en disant que maintenant elle en savait un peu plus sur lui, le jeune homme baissa les yeux et prit son bras gauche dans sa main en le regardant. Peut-être avait-il froid ? C’était galant de sa part de lui avoir prêté sa cape alors qu’il avait froid lui-même. Sasilvia détourna son regard quelques instant pour regarder devant elle et vit le kunai du ninja planter dans le sol un peu plus loin. Ceci était plutôt bon signe, il ne risquerait pas de le lui planté dans le dos à la premier occasion, il était temps de lui être reconnaissante. Celle-ci tourna la tête vers le jeune homme et écarta les lèvres pour prononcer quelques mots :

- Je suis enchantée de faire votre connaissance, Minato Namikaze.

C’est alors qu’en la regardant à nouveau, le ninja lui dit que sa cape n’était peut-être pas assez bien mais que comme il l’avait dit avant, il n’avait rien d’autre à lui donner vraiment. Ce n’était pas grave il avait posé le geste et c’était déjà assez gentil comme ça. Cela faisait longtemps que quelqu’un n’avait pas été courtois avec elle. Un peu de galanterie dans ce monde n’était pas de trop. Mais bon, toute fois, elle trouvait ça assez spontané comme réaction vis-à-vis l’homme, mais elle ne lui en voulait pas, même qu’elle trouvait ça assez mignon. C’est alors que le shinobi prit la parole lui disant qu’elle devait probablement le trouver trop gentil. Minato poursuivait disant qu’il préférait être courtois et gentil à être sanguinaire et se battre sans que le devoir ne le demande, surtout lorsque c’est une personne à qui il tient. Le jeune homme poursuivait en lui demandant si souvent, il lui arrivait de penser à quelqu’un qui lui était cher, quelqu’un pour qui elle aimerait faire quelque chose, quelqu’un qu’elle aime… Ce dernier termina en lui disant que si elle trouvait ça trop intime elle pouvait aussi bien garder le silence. Il y avait deux possibilités à cette question, petit un, il voulait savoir si elle avait un point faible, petit deux, il voulait seulement en savoir plus sur elle. En effet, Sasilvia aimait quelqu’un mais ce quelqu’un là elle n’a pas sue le protéger comme il se devait et il en est mort. Sasilvia en avait une grande rancune pour elle-même et portait une grande haine pour celui l’ayant assassiné. Le lui dire ne lui changerait surement rien, mais au moins cela engagerait la discussion :

- Oui, il y a quelqu’un pour qui j’aurais aimée faire n’importe quoi, un personne qui comptait pour moi plus que ma propre vie. En disant cela, la jeune femme baissa les yeux pour regarder le sol devant elle :

- Mais… J’ai eux trop peur pour l’aider alors il est partit et je n’aie rien pu faire pour qu’il en soit épargné. La jeune femme leva la tête vers le ciel laissant quelques goûtes tomber sur son visage puis ferma les yeux en prenant une bonne respiration. Lorsqu’elle eut profondément expirer, la kunoichi baissa à nouveau la tête vers le ninja pour lui dire :

- Cette personne était mon petit frère. J’ai fais mon deuil maintenant mais, je m’en veux toujours de ne pas être intervenue.

La jeune femme regardait l’homme qui gardait toujours ses bras contre lui comme pour garder sa chaleur. La kunoichi se regarda lentement puis se releva ensuite pour aller derrière Minato et s’assoir. Elle ouvrit la cape et le prit par les épaule pour le tirer vers elle afin qu’il comprenne qu’elle voulait qu’il s’adosse contre elle. Celle-ci avait les jambes allongées de que coté de l’homme et était collée contre lui. Passant ses bras autour de l’homme avec sa cape, Sasilvia posa son menton sur son épaule assez froide et mouillée, puis le serra un peu contre elle. Peut-être que l’homme allait se sentir un peu mal-à-l’aise dans cette position avec une femme qu’il connaissait à peine hors par les dossiers qu’il avait peu regardé à son sujet. Là aussi il devait se compter chanceux qu’elle ne se sente pas trop égoïste et qu’elle le prenne comme ça contre elle pour que leur deux chaleur puisse se garder et les réchauffer les deux. La pluie sembla ensuite tomber un peu plus devenant plus forte et plus froide. C’est alors que l’ex Kirijin se mit à avoir des frissons à son tour tremblant à quelques reprises. Elle émit un petit rien en se collant d’avantage contre lui :

- On risque l’hypothermie comme ça. La jeune femme se mit à regarder autour d’elle tentant de se remémorer l’endroit. Ce n’était pas la première fois que la kunoichi venait dans ces marais, elle connaissait bien l’endroit même. C’est alors qu’elle se décolla du ninja pour se relever et lui dit :

- Viens avec moi, je connais un endroit où nous serrons mieux.

Sur ses mots, la jeune femme tourna les talons après qu’il se soit levé et se mit à courir vers la forêt, évitant habilement les rochers, arbres et trous, cette dernière regardait autour d’elle pour trouver ce fameux petit coin au sec. Il ne devait pas être loin, mais il fallait qu’elle se souvienne où il était exactement, retournant un peu par où elle était arrivée, la jeune femme remarqua l’arbre creux. Rapidement celle-ci s’empressa d’y aller en prenant au passage des branches épineuses des sapins autour d’elle. Attendant que l’homme arrive, elle lui fit signe d’entrer puis Sasilvia entra après elle plaçant devant l’entrer de l’arbre les branches de sapin avec les épines pointant vers le bas, question que la pluie n’entre pas dans l’arbre et qu’elle glisse le long des branches de façon étanche. Dans cet endroit maintenant qu’elle avait bouchée le seul espace de lumière, il y faisait assez noir. La kunoichi attendit quelques instants le temps que ses yeux s’habituent à la noirceur. La jeune femme respirait assez fort comme si elle évacuait le froid dans sa respiration. Elle se serrait contre elle-même essayant de se réchauffer et tourna la tête vers les branches afin de voir si ce qu’elle avait fait fonctionnait. N’y voyant aucun problème, la jeune femme était un peu plus soulager. Sasi tourna la tête vers Minato pour le regarder. Enfin, voir ce qu’elle pouvait dans ces conditions :

- Il ne tardera pas à faire plus chaud maintenant que l’issue est bloquée, la chaleur va rester. Hmm, si non, toi. Tu as quelqu’un en qui tu tiens ?

Voulant reprendre le cour de la discussion, la jeune femme replaça rapidement ses cheveux les ramenant vers l’arrière pour les déplacer de devant son visage puis se concentrait à tenter de garder sa chaleur tandis qu’elle partait dans l’air pour réchauffer l’intérieur de l’arbre creux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Repos ? [pv: Sasilvia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Repos ? [pv: Sasilvia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Repos après un long voyage
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Repos bien mérité dans une taverne.
» L'Auberge du Repos Eternel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: Les différents lieux :: Les marais-