Partagez | .
 

 Un visage maintenant masqué, la route continue... [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Un visage maintenant masqué, la route continue... [libre]   Dim 3 Juin - 17:17

Natsu Teru, déserteur du village caché du sable. Ce jeune homme avait beaucoup grandis, il avait aussi atteint énormément d'expérience. Mais ce n'était pas tout, il avait aussi voulu faire quelque chose, devenir un récolteur d'information. C'était un plaisir qu'il avait pour cette idée mais maintenant il s'était camouflé sous un certain équipement pour qu'on ne le remarque pas. Aujourd'hui, il avait apprit que sa soeur était morte, il s'en voulait beaucoup, il avait un tas de haine en lui. Il avait une envie folle de tuer, il n'arrivait même plus à se contrôler à vrai dire et il n'en pouvait rien. La haine prenait le dessus, il ne savait vraiment pas comment faire et il voulait libérer tout ça sur quelqu'un. Ses pas lents, il marchait calmement en direction de la Vallée de la Fin sans qu'il ne le sache. En cours de route, il tomba sur un ninja et d'un seul coup, assoiffé de vengeance il l'extermina en moins d'une fraction de secondes. Celui-ci n'avait rien vu et là le jeune homme se mit à penser.

* Tu as été la première victime de la vengeance de ma petite soeur... *

Il regardait l'homme allongé par terre, au sol mort. Du sang se rependait, il le regardait d'un air plutôt triste, il ne savait même plus ce qui lui arrivait. Peut-être quelqu'un pour l'aider ? Qui sait ? Avec un peu de force ou bien des paroles, on peut toujours résonner quelqu'un mais qui pourrait bien réussir à le faire ? Natsu sous son nouveau nom de Mistogan, ne se contrôlait même plus. Il attaquait la moindre personne jusqu'à ce qu'il arrive enfin à cet endroit, la Vallée de la Fin. Il grimpa en haut des deux têtes voyant Hashirama Senju et Madara Uchiha. Deux ninjas extrêmement forts. Il se déposa sur la tête de Hashirama, assis en tailleur lorsque quelques minutes plus tard, les yeux fermés, il entendit un bruit de son oreille droite. Sa tête tourna immédiatement vers la direction du bruit regardant d'un air froid et assoiffé de vengeance.

- Je ne plaisante pas, montrez-vous. Je n'ai pas le temps de plaisanter à moins que bien sûr vous voudriez mourir... -

Le jeune homme se releva tranquillement en disant toutes ses paroles. Les quatre bâtons étaient sur son dos, il pouvait les sortir à n'importe quel moment pour attaquer à n'importe quel moment. Mistogan est un ninja de très haut niveau qu'il ne faut surtout pas sous estimer car ensuite on risque une chose... la mort. Qui pouvait bien être le ou les ninjas qui se cachait(ent) dans les alentours...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un visage maintenant masqué, la route continue... [libre]   Jeu 14 Juin - 14:38

Je n'étais encore jamais passée par cette forêt. Je me demande si il n'y aurait pas quelque chose d'intéressant dans le coin. Comme quoi? Bien...je ne sais pas moi. Une rivière peut-être? Une rivière bien poissonneuse où il suffirait d'ouvrir ses canines pour avoir un poisson qui s'y glisse... Non, c'est dans mes rêves que je vois ça. Et encore... C'est dans mes rêves éveillés parce que je n'ai pas pas le moindre souvenir d'un rêve. Bizarre non? Enfin, c'est sans importance. Je me balade dans ces tranquilles lieux quand un bruit me faisant vibrer l'oreille gauche s'identifia être comme celui d'une branche qui craque. Par réflexe, je me jette dans un buisson et diminue au maximum ma respiration pour entendre plus finement ce qui se passe autour de moi.

-Urgh!

Oh? Un homme qui souffre? C'est synonyme de sang qui coule, c'est tout bon pour moi! Doucement, je me rapproche de l'endroit d'où provenait le cri de douleur quand je vis un autre homme debout à côté du futur cadavre...et peut-être mon futur repas. Oh! Non...c'est impossible. De quoi? Pourquoi j'aurais à vous le dire?
Quand la personne encore debout partit, je sortis de mon buisson. Ce cadavre a le sang un petit peu caillé mais, comparé à du sang de rat, je n'ai pas à m'en plaindre. J'approche mes canines de son cou quand j'entendis son dernier soupir. Un frisson me parcouru: c'est toujours cette sensation étrange qui me traverse quand j'entends pareil son. Ce n'est ni de la pleine (il ne manquerait plus que ça!) ni même de la peur...je crois que c'est de la curiosité poussé à l'extrême. Je ne sais pas trop comment vous expliquer tout ça...Bah! Je n'ai pas à le faire de toute façon, je ne suis pas comme les humains alors comment pourraient-ils comprendre? Je plante mes crocs dans le jeune cadavre et aspire goulûment son sang jusqu'à ce qu'il soit imbuvable...ce qui prends environ dix minutes au total.

C'est justement curiosité qui me pousse à suivre les traces de ce mystérieux guerrier qui a tué aussi facilement un passant. Je me fie aux quelques odeurs humaines qui restent dans les bois et aux quelques branches cassées entre les arbres jusqu'à ce que j'entende le bruit caractéristique d'une chute d'eau. J'arrête sur le champ dans ma petite traque et je me dirige vers ce bruit aquatique qui me plaît tant.

...Hein?

J'arrive tout à coup sur une surface rocheuse qui encadre le côté droit de la cascade géante. Une statue? Aussi grande? Ils n'ont vraiment que ça à faire ces humains ma parole... Juste au sommet de la masse chevelue de la statue sur laquelle je me trouve, le guerrier de tout à l'heure. Je m'approche lentement de lui quand...

''Crac!''


Il fallait que je marche sur une brindille mal placée au mauvais moment.

-Je ne plaisante pas, montrez-vous. Je n'ai pas le temps de plaisanter à moins que bien sûr vous voudriez mourir...

Sa tête se tourna vers la mienne et je me stoppe dans mon avancée. Sur le coût, il m'a semblé puissant...oui, très puissant. Puis, j'ai vu son regard...mais oui, je n'avais pas rêvé tout à l'heure! Ce type me ressemble!

-Ce n'est pas la peine de venir me chercher. De toute façon, nous sommes deux à ne pas chercher à blaguer, je me trompe?

Je n'aurais jamais cru trouver quelqu'un comme lui un jour! Je ne peux m'empêcher de sourire... Enfin, par sourire, je veux dire que mes canines un aussi dévellopées que celles des loups sont particulièrement visible ce qui a sûrement tendance à me donner un sourire plus diabolique que autre chose.

-C'est tout de même curieux pour un humain d'avoir une telle lueur dans les yeux... On dirait qu'ils ressemblent aux miens...

C'est presque que j'aimerais les lui arracher pour mieux les regarder. Pas méchamment, non! Je veux dire...gentiment. Enfin, un humain ne peut pas comprendre. Il faut dire que les siens ne sont pas rouges et qu'il n'a pas la peau aussi blanche que la mienne mais je suis persuadée qu'il me ressemble...

...par la soif de sang envers une haine intarissable.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un visage maintenant masqué, la route continue... [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: les différents endroits importants :: Vallée de la Fin-