Partagez | .
 

 Un ange dans la nuit... [PV: Tsunayoshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaguya Sasilvia

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 23
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
178/178  (178/178)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Un ange dans la nuit... [PV: Tsunayoshi]   Mer 19 Oct - 2:43

Il faisait sombre, les étoiles s’illuminaient dans le ciel cette nuit là. Sasilvia était assise sur le sable encore chaud et faisait quelques dessins et écrivait ce qui lui venait en tête. Il était peut-être onze heures du soir et la fatigue commençait à la prendre lentement. Elle profita alors du reste de son énergie pour aller prendre une douche. Donc elle entra dans sa maison, pour se diriger vers sa salle de bain pour se doucher. La jeune femme en sortit après une vingtaine de minutes. Elle ne mit pas de serviette pour s’essuyer, étant seule, elle n’avait pas à se cacher. La jeune femme se dirigea vers la cuisine pour se faire une tasse de thé vert avec du citron puis elle alla dans sa chambre. La juunin pos sa tasse chaude sur sa table de lit puis ouvrit le tiroir pour prendre la lettre de Tsuna. Ce qu’il lui avait envoyé lorsqu’elle l’avait escorté à l’hopital, lui qui espérait qu’elle n’avait rien. Elle ne l’avait jamais revue depuis, même s’il lui avait écrit qu’il voulait qu’elle aille le rejoindre à son bureau. Sasilvia prit une gorgée de thé ce qui la détendit. La ninja se plaça confortablement dans ses draps de satin rouge puis plaça confortablement sa tête dans son oreiller moelleuse en rêvassa avec la lettre entre les mains. Celle-ci commença à s’endormir peu à peu et laissa glisser de ses doigts la lettre qui tomba au sol. Ses esprits commencèrent à s’embrouiller laissant place à des images floues qui commençaient à constituer un rêve. Peut de temps après, celle-ci sentait une présence près d’elle mais ne se réveilla pas immédiatement. Ce n’était qu’un pressentiment, rien de fondé. Enfin, c’était ce qu’elle pensait. Lorsqu’elle sentit un frôlement doux sur ses lèvres mais ne bougea pas affichant presqu’un sourire. Suite à quelques minutes, la jeune femme réalisa qu’elle avait vraiment sentit quelque chose contre ses lèvres ainsi qu’une présence.

La kunoichi ouvrit donc rapidement les yeux et il n’y avait personne. Elle tourna la tête vers sa table de nuit pour regarder sa tasse de thé et vit une nouvelle lettre. Curieuse, Sasilvia prit la lettre en se redressant et y vit le sceau de Tsunayoshi. Elle baissa les yeux vers le sol et regarda la première lettre. Était-il vraiment entré chez elle pour lui donner cette lettre. Rapidement elle se leva de son lit sans ouvrir la lettre et parcourut sa maison ne voyant personne, elle s’arrêta dans la cuisine prit place sur l’ilot puis ouvrit la lettre en question. Dans cette lettre, Tsuna disait qu’il espérait lui parler un jour mais que ce n’était pas le moment pour l’instant car il était demandé à une réunion très importante où il disait peut-être ne pas revenir en vie. Un choque prit Sasi au ventre. Elle arrêta quelque seconde sa lecture et la reprit après avoir prit une bonne inspiration. En continuant la lecture, celle-ci apprit que le Kazekage avait une fille et que s’il ne revenait pas, il voulait qu’elle prenne soin de Lumina dont son vrai nom était Luna. Ce dernier disait qu’elle était très difficile à vivre et lui souhaita du courage. Les mots de la fin étaient les plus horrible : À bientôt, peut-être… Non ! Ça ne pouvait pas rester ainsi ! La jeune femme laissa la lettre sur l’ilot et courut vers sa chambre pour se vêtir elle le fit très rapidement avant de se jeter dans l’entrer pour prendre, sa longue cape de satin rouge et ses petits souliers noirs avant de sortir de sa maison avec hâte. Elle courut rapidement vers la porte du village et ne voyait pas Tsuna. Ni là, ni dans le désert. Sachant qu’il était capable de se téléporter, elle ne pouvait pas le trouver aussi rapidement et ni savoir où il allait être. Alors elle courut vers la tour du Kazekage et croisa un A.N.B.U qu’elle plaqua contre le mur en lui demandant où était Tsunayoshi. Choquer l’homme lui demanda pourquoi, elle du le surmener quelques instants avant de lui dire qu’il devait aller à une réunion secrète et lui donna la lettre qu’il avait volé sur le bureau de l’homme en lui disant qu’il l’avait prit pour aller surveiller son Kazekage mais il chargea Sasilvia de cette mission.

La jeune femme prit la lettre et courut de nouveau vers le désert. Elle ouvrit la lettre et la lit attentivement avant de trouver une direction à prendre. Ses pas rapides se faisaient légers pour ne pas se terrer dans le sable à chaque pas. Sa course folle l’amenait rapidement dans le désert, elle devait le rattraper et il ne pouvait pas ne pas revenir, elle avait trop de choses à dire et à faire. En arrivant sur un terrain plus solide et plus terreux que le sable du désert, elle reprit de plus belle une course rapide pour s’aventurer dans la forêt. Elle esquiva les arbres, les roches et n’arrêtait pas. Au loin elle entendit les sons d’une chute et remarqua que plus loin, les arbres s’arrêtaient. Sa course allait-elle se terminer ? Sasilvia accéléra et arriva sur le terrain ardu de la vallée de la fin. Celle-ci arrêta de courir pour ne pas tomber dans l’eau. Rapidement, Sasilvia se mit à regarder autour d'elle cherchant Tsunayoshi du regard mais ne voyait personne. La jeune femme regarda une nouvelle fois le contenue de la lettre et pouvait constater que le voyage serait pour elle de peut-être trois jours mais elle ne pouvait pas attendre trois jours, elle devait faire plus vite encore. Sa respiration était coupée et rapide, la course qu'elle venait de faire sous l'adrénaline lui avait coûter cher en soufle et en énergie, elle ne pourait pas courir enore longtemps après le Kazekage et devait le trouver avant qu'il ne se rendre à cette réunion. Mais il pouvait être n'importe où en ce moment puisqu'il pouvait se téléporter où il voulait lorsque bon lui semble. Donc la kunoichi prit bien le temps de regarder sur persque toute la vallée pour être sûr que Tsuna n'était pas là avant de partir. Celle-ci se positionna devant la chûte en soupirant. Elle retenait ses larmes, cette dernière regarda la lettre où se trouvait le lieux de la réunion et la tendit au dessus de l'eau hésitant à la jeter à la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un ange dans la nuit... [PV: Tsunayoshi]   Mer 19 Oct - 7:19

Penser tout de même que je ne reverrai plus ma chère et bien aimée Sasilvia... C'était une chose réellement difficile a accepter, j'avais tout essayer pour quitter le village sans lui dire au revoir mais... c'était impossible, je ne pouvais me séparer d'elle sans lui avoir laissé un mot, un baiser, une emprunte. J'aurais aimé pouvoir lui dire qu'elle avait été et restera importante mais... Fut un temps où je laissai parler mes sentiments, mon coeur, je n'étais d'aucune logique, je suivais ma vie, ne me préoccupant que de moi et personne d'autre. Regardez où cela ma mené: Je n'ai pas réussis à oublier ma femme, enfin... ce qui reste de femme.... Mon grand frère non plus, peut-être ne le reverrais-je jamais, qui sait ce que l'avenir me réserve. Enfin bon, toujours est-il que cette fois, à ce moment là de l'histoire, ce présent, je me dois de suivre mes devoirs, mes devoirs en tant que Kage, mes devoir en tant que protecteur du village et, de ce fait, des villageois, dont Law, mon frère et meilleur ami, Luna, ma fille, Hao,mon alcoolique et pervers préféré et Sasi, ma bien-aimée. Les choses étaient comme cela, de toute manière je n'avais plus le droit au bonheur sentimentale, j'ai déjà pu récupérer ma fille, il ne faut pas trop en demander. Oui, c'est mieux ainsi, ne pas leur dire au revoir. La route était longue, surtout lorsque celle-ci était accompagnée par les larmes sur mon visage. Je voulais retourner sur mes pas, je le voulais mais...

" Le devoir, c'est le devoir qui t'importes maintenant Tsu, ne penses plus à rien d'autres que de protéger tes citoyens, ton pays, ta ville et surtout, dormir comme tu le faisais avant de devenir une personne aussi importante pour le monde ninja. Tu as été convoqué par ce qui semble être le Rikudo Sennin, mon maître. Si celui-ci est encore en vie alors quelque chose se trame, quelque chose de vraiment important. C'est une personne qui détient de grands pouvoirs et une grande intelligence, surtout, mon frère, fais attention à ses gestes, à ses paroles, à ses mimiques.
Oui je sais Shishi, merci... Mais... Pour l'instant... je ne porte vraiment pas un intérêt quelconque au Rikudo Sennin, à cette réunion, à mon destin. Je pense seulement aux personnes que je laisse derrière moi, surtout lorsque, comme tu le dis, il faut que je fasse attention. Une mort peut s'ensuivre, tu le sais aussi bien que moi.
Non, tu es assez puissant pour survivre et puis... Je suis là moi, Tsu. Tu sais que je serais toujours le premier à te suivre.
Merci mon frère. Je n'ai vraiment pas fait de bêtise à apprenant à te connaitre et à utiliser ton pouvoir. "

C'est alors que quelque chose arriva, une émotion, certes faible mais elle était là, présente en moi. Une flamme brillait au loin, une flamme pleurait. J'arrêtai ma course, me trouvant parfaitement immobile sur un rocher en forme de pointe. Mes paupières étaient clauses, il fallait que je me concentre, un danger, cela était peut-être un danger pour cette lueur de tristesse. Je respirais profondément et plongeais dans un état second. Le noir, un noir immense m'envahit, je laissai échapper mon chakra en guise de détecteur de mes parties. Rien, mon chakra filait mais je ne trouvais pas à qui ma flamme appartenait. Puis, au bout de quelques minutes elle apparut enfin, gigantesque, vraiment bien gardée, remplis d'émotion. Sasilvia, c'était celle que j'avais mise dans l'une des personnes qui comptaient le plus pour moi. Le devoir attendrait, un autre était, en ce moment, beaucoup plus important. Je me téléportai en moins d'une seconde pour arriver derrière la jeune femme.
Elle se trouvait face à cette grande cascade, une cascade où mes vie antérieur avait vécu bien des choses. Cette vie aussi, j'avais failli perdre le contrôle lors de mon entrainement avec Shishi. M'enfin, là n'était pas la question. Le coeur de la femme aux cheveux neiges était remplis de tristesse, qu'avait-elle? Je m'approchai doucement et vint me positionner à sa gauche, je posai ma main droite sur son épaule gauche, ma seconde main alla en direction de celle qui tenait la lettre décoré du sceau du Rikudo.

" Tu ne devrais pas faire ça, cette lettre est extrêmement importante pour le monde. Tu n'étais même pas sensé la découvrir, son existante aurait dû être caché. "


Je reprenais la lettre pour la mettre dans l'une des poches de mon long manteau. Cette même main gauche servit à repousser la capuche rouge de Sasilvia.

" Je le savais... C'était toi... "
En utilisant un bref mouvement avec ma droite, le corps de ma bien-aimée se colla au mien et sa tête vint se posa sur mes épaules. Je la fis s'asseoir, avec moi.

" Allons... Que se passe-t-il mon amo... hum.. Sasilvia, pardon.. "
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sasilvia

Ninja Inconnu

avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 23
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Points Cadeaux:
178/178  (178/178)
Réputation: 0
Ryos: 0

MessageSujet: Re: Un ange dans la nuit... [PV: Tsunayoshi]   Jeu 20 Oct - 2:35

Sasilvia regardait l’eau tomber et tenait la lettre aux bouts de ses doigts ne se concentra pas sur la présence qu’elle sentait et entendit des pas se dirigeant près d’elle et pouvait même sentir l’aura de l’homme près d’elle qui lui rappelait Tsuna. Lorsque les pas s’arrêtèrent près d’elle, la kunoichi ferma les yeux ne voulant pas regarder qui était près d’elle. Les frissons la crispaient lorsqu’elle entendit la voix de l’homme qui lui disait qu’elle ne devrait pas faire cela car cette lettre était un élément très important pour le monde shinobi ainsi qu’elle n’était même pas censé être au courant de cette lettre, qu’elle aurait due être cachée. La jeune femme rouvrit les yeux et voyait la main de l’homme se dirigeait vers la sienne pour ensuite prendre la lettre. Bien sur la voix de ce dernier lui avait confirmé qui il était et cela ne prit pas de temps avant que Sasi s’en rende compte. Il ramena sa main et de sa seconde, ll fit glisser le capuche de soie rouge sur le long de la chevelure blanche de cette sirène des sables jusqu’à son dos. Cette dernière tourna la tête pour plonger son regard verdoyant dans celui de Tsunayoshi et lui dit qu’il savait que c’était elle.

Celui-ci laissa sa main droite glisser sur le long du dos de la kunoichi pour l’arrêter au dessus de ses fesses pour ensuite la tirer vers lui. La juunin plaça ses mains sur le torse de se dernier se sentant presqu’absorbé par le regard de flamme du Kazékage avant le posée lentement sa tête sur l’épaule de l’homme en prenant une bonne respiration. Le jeune homme la traîna ensuite avec lui lorsqu’il commença à s’assoir et Sasilvia suivit lentement son mouvement pour se placer près de lui. C’est alors que les mots de l’homme se mirent à caresser les oreilles de la jeune femme lorsqu’il lui demanda ce qui ce passait et également en frôlant ce surnom doux et à la fois surprenant… Allait-il dire « mon amour » ? En le regardant, celle-ci se mit à penser à la lettre qu’il lui avait laissée et pensait à l’éventualité future qui ne faisait pas sourire Sasi. De plus que c’était de cette façon qu’elle apprit de Tsuna qu’il avait une fille. C’est donc ainsi qu’elle prit la parole :

- Ce que j’ai ?!... Elle se leva aussitôt en le regardant : - C’est cette lettre sur ma table de nuit, ce baisé lors de mon sommeille, ces mots d’adieux, cette façon dont tu me met en charge de ta fille qui pleurera son père si jamais il ne revient pas !

Sasilvia dit cela assez brusquement et violement. Mais ceci n’était pas volontaire car l’inquiétude, la peur et la tristesse prenaient le dessus. Oui, elle laissa ses émotions prendre le contrôle une seconde fois et cela n’arrivait que lorsque Tsuna était dans les parages. Pourquoi cette coïncidence ? C’était peut-être parce que lorsque cet homme comptait pour elle si inconsciemment et sans le vouloir il jouait avec les émotions de la jeune femme. Mais ce fait la frustrait d’avantage, le fait de savoir qu’il comptait assez pour elle pour faire chambouler ses émotions et la faire agir ainsi envers lui car ne le sachant pas, Tsunayoshi pouvait penser qu’elle le détestait ou qu’elle en était indifférente. Mais si elle avait prit son temps pour se déplacer puis ensuite le retrouver, ce n’était pas parce qu’il ne lui était d’aucune importance en tout cas… Et bien au contraire, c’est qu’elle l’apprécie trop pour le laisser partir de sa vie ainsi et lui laisser autant de responsabilités si jamais il perdait la vie là-bas. C’est alors qu’elle reprit la parole :


- Qu’est-ce que je ferai Tsuna… Tu es entré dans ma vie et tu es le seul que je ne veux pas voir partir de celle-ci…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un ange dans la nuit... [PV: Tsunayoshi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un ange dans la nuit... [PV: Tsunayoshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» " J'ai vu un ange dans le marbre, j'ai vu un Dieu dans le feu " Héphaïstos & Galathée {Louis & Amy}
» Un carosse dans la nuit [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Katana RPG :: Archives :: les différents endroits importants :: Vallée de la Fin-